°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Education canine: à savoir...
par PowerUser Aujourd'hui à 17:54

» Eviter les jeux de lancer de balle, de bâton ou de pouic-pouic: pourquoi?
par PowerUser Aujourd'hui à 17:42

» Le nez, la truffe, l'odorat, etc...
par PowerUser Aujourd'hui à 17:35

» Post-it "Le chien peureux / craintif"
par PowerUser Aujourd'hui à 17:27

» Re-socialiser un chien adulte: conseils?
par PowerUser Aujourd'hui à 17:24

» Comment bien le socialiser?
par PowerUser Aujourd'hui à 17:24

» Secouer/prendre au cou
par PowerUser Aujourd'hui à 17:20

» Les colliers coercitifs (étrangleur, sanitaire, d'éducation, à piques, Torquatus, électrique)
par PowerUser Aujourd'hui à 17:08

» Le collier étrangleur: avis?
par PowerUser Aujourd'hui à 17:07

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 Autocontrôles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
PowerUser
 
 


Nb de messages : 41062

MessageSujet: Re: Autocontrôles   Jeu 8 Oct 2015 - 12:58

C'est une vidéo de Chirag Patel... Aaaaah, quel homme!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 


Nb de messages : 41062

MessageSujet: Re: Autocontrôles   Ven 9 Oct 2015 - 14:50

Citation :
La frustration et l'auto-contrôle chez le chien
Par unetruffe dans Education et comportement le 5 Novembre 2014 à 18:43

Ah ! Cette fameuse frustration ! Nombreux sont les chiens qui ne connaissent pas la frustration, il est pourtant si important d’apprendre à un chien à être frustré, à ne pas avoir tout tout de suite. Les problèmes de comportements surviennent souvent parce que Scoubidou n’a pas appris à se contrôler lorsqu’il n’obtient pas ce qu’il veut immédiatement. Un chien qui est constamment frustré et qui n'a pas appris à ce gérer peut devenir un chien dépressif.

Ces chiens jamais frustrés font penser à ce que l’on pourrait appeler « l’enfant-roi », les chiens deviennent des tyrans (ou presque !) pour leur maitre qui souvent les subissent avec difficultés. De nombreux chiens ne savent pas attendre, ne savent pas gérer leurs émotions parce qu’ils ne l’ont pas appris. Tout leur est dû  tout de suite (ou presque !). Certains parleront de dominance alors qu’il est seulement question de politesse.

Le chien non frustré peut gémir, aboyer, mordiller, gratter, escalader, sauter, en somme s’exprimer avec tout ce qui est possible et imaginable pour obtenir ce qu’il souhaite : une friandise, qu’on lui ouvre la porte, avancer plus vite, avoir son jouet préféré etc. Et si son maitre rechigne à lui donner ce qu’il veut rapidement cela n’en sera que plus douloureux pour lui : aboiements intempestifs, gémissements à n’en plus finir, chien qui devient réactif en bout de laisse car IL VEUT aller voir le chien qui passe sur le trottoir d’en face,  chien qui va gratter une porte pour sortir, chien qui ne va pas tenir en place si son maitre s’arrête pour discuter pendant sa promenade quotidienne, chien qui développe des stéréotypies…

Le chien apprend la frustration grâce à l'apprentissage de l'auto-contrôle dès le début de son existence puisque sa "maman chien" lui apprend qu’elle n’est pas toujours disponible pour lui, qu’il va trop loin dans le jeu ou qu’il doit se contrôler pour obtenir ce qu’il veut.

Nous devons conforter ces premières frustrations en apprenant à nos chiens que le calme est payant alors que l’agitation ne l’est pas. Il doit apprendre que les bonnes choses arrivent s’il se montre poli envers vous, s’il dit « s’il te plait » qui peut se traduire en langage chien par une position assise, ou couchée. Les membres de la maison doivent aussi se montrer constants dans la vie de tous les jours avec son chien, ce qui est autorisé à un moment donné doit l'être tout le temps.

Souvent, nous faisons l’erreur de répondre rapidement à une sollicitation de la part de notre chien, cette erreur commence dès l’arrivée de Scoubidou à la maison : il trépigne pour sortir faire ses besoins donc vite, vite nous nous précipitons vers la porte pour lui ouvrir. Scoubi intègre donc très rapidement que s’il s’agite devant la porte, nous, nous précipiterons pour lui ouvrir et nous dirons donc très fièrement « mon chien demande pour sortir lorsqu’il veut faire ses besoins ».

Or, une fois qu’il est adulte et qu’il a de bien grosses pattes Scoubi continuera à gémir, sauter, gratter la porte pour sortir même s’il n’a pas de besoins urgent à faire.

Pour éviter ce problème c’est très simple : il faut anticiper les sorties « urgentes » !

Je demande à tous mes élèves de travailler la frustration par l'apprentissage des auto-contrôles à la maison. C'est un travail qui est nécessaire pour une rééducation comportementale sur un chien qui se montre réactif envers ses congénères et/ou les humains, qui est tout foufou à l'arrivée d'un étranger dans sa demeure, ou même tout simplement pour qu'il réussisse à mieux se concentrer dans un environnement riche en sollicitation en cours collectif.
Si Scoubidou n'arrive déjà pas à contrôler ses émotions à la maison sans sollicitation comment le pourrait-il lors de séance extérieure stimulante? Ce travail à la maison permet d'avoir un chien qui aura plus de facilité à exécuter les exercices demandés.

Apprendre la frustration à son chien est très simple et peut se faire au quotidien. Il suffit de ne pas répondre à toutes les sollicitations de Scoubidou.

Pourquoi apprendre la frustration et l'auto-contrôle à mon chien?

Au quotidien, j’apprends mon chien à se contrôler quand :

   j’ouvre la porte, il se précipite pour sortir, je la referme donc juste avant qu’il ne sorte. J’ouvre la porte, mon chien attend, je lui indique qu’il peut donc sortir.

         mon chien tire en laisse, je m’arrête, il me regarde, s’assoit ou revient vers moi je continue la promenade.

       mon chien veut aller renifler un autre chien, il s’énerve, je m’arrête, il s’assoit, je lui indique qu’il peut donc aller voir ce chien qu’il a envie de rencontrer
            ….

Au quotidien, j’apprends à mon chien la frustration :

        je prépare sa gamelle, mais ne lui donne pas immédiatement, j’attends qu’il se calme.

        je mets mes chaussures de promenade et son collier, mais j’ai finalement deux – trois petites choses à ranger dans le lave-vaisselle avant de partir.

         ….

Les jeux d'intelligence et de réflexions permettent aussi d'apprendre au chien à être calme, à réfléchir, se concentrer pour avoir la solution.

     Rien ne sert de s’énerver, d’hurler sur son chien puisque cela ne fera qu’augmenter son excitation. Il faut, au contraire, se montrer calme, patient, serein et surtout déterminé.

Un chien qui n’a jamais appris la frustration et qui n’a jamais appris à se contrôler doit commencer à apprendre par de petits exercices simples ! N'oubliez pas non plus de balader votre chien tous les jours, pendant ces balades votre chien "décharge" mentalement et physiquement.

« Nous tolérerions difficilement qu’un humain nous interpelle en nous bousculant, pourquoi l’accepterions-nous d’un chien ? »

Emma Parsons

Un article qui, je l'espère, vous aidera "au poil"!

Pauline.

http://unetruffeaupoil.ek.la/la-frustration-et-l-auto-controle-chez-le-chien-a113083326
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
petit_rhino
 
 
avatar

Nb de messages : 504
Localisation : Loiret

MessageSujet: Re: Autocontrôles   Ven 9 Oct 2015 - 15:13

C'est super, merci! Justement il faut qu'on travaille cela. Surtout pour savoir attendre la balade du matin.
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41062
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Autocontrôles   Ven 9 Oct 2015 - 15:15


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41062
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Autocontrôles   Mar 10 Nov 2015 - 15:16

Citation :
L’autocontrôle, un mode de vie
Publié le 19/01/2014 par Dog Balance

Vous avez déjà remarqué combien la plupart des chiens peuvent être délicats lorsqu’ils jouent avec nous ? Si l’on considère la puissance et l’efficacité de leur dentition, leur délicatesse à notre égard révèle une grande capacité d’autocontrôle de leur part.

Certains chiens ont toutefois un peu de mal à s’autocontrôler dans certaines situations de la vie quotidienne : ils sautent sur la nourriture, se lancent à l’extérieur dès qu’une porte est ouverte, ils sautent sur les personnes pour leur dire bonjour, ils sautent de la voiture dès qu’on ouvre la portière, ils détruisent les jouets dès le début du jeu …

Vous vous demandez peut-être : « est-ce que je peux aider mon chien dans ces cas-là ? » La réponse est : OUI ! On peut développer les capacités d’autocontrôle du chien en lui proposant différents exercices.
Je vais vous proposer quelques idées de jeux et d’exercices favorisant la capacité de réflexion et d’autocontrôle du chien. Si votre chien présente toutefois de graves lacunes en matière d’autocontrôle et d’inhibition de la morsure, adressez-vous à un éducateur qui vous proposera un parcours d’apprentissage et d’éducation adapté à votre situation.

Avant de passer aux idées d’exercices, il me semble opportun de faire la distinction entre le contrôle et l’autocontrôle.
Le contrôle est le fait de donner un « ordre » ou un signal au chien, on lui dit donc ce qu’on attend de lui. Dans ce cas, le chien reproduit ce qu’on lui demande, mais il n’élabore pas lui-même un processus de réflexion afin de trouver la solution. Nous n’aborderons pas les exercices de contrôle dans cet article.
L’autocontrôle est quant à lui le fait de mettre le chien dans une situation qui lui permet de réfléchir et d’arriver lui-même à la solution, sans qu’aucun signal ne lui soit donné. Dans ce cas, le chien développe ses capacités cognitives, augmente son bagage d’expériences et améliore dès lors ses capacités générales d’adaptation.

Idées de jeux et d’exercices

1. Le Doggyzen

Le doggyzen consiste à tenir une friandise en main (avec la main fermée) et de la présenter au chien sans rien lui dire. S’il essaie de prendre la friandise (en sautant, en léchant votre main, en grattant avec sa patte, …), vous gardez votre main fermée et vous ne dites rien (pas de « non », pas d' »assis », pas d' »attends », rien Surprised) ). Dès que votre chien réfléchit et interrompt ses tentatives, vous le récompensez de l’autre main en lui offrant une autre friandise.

2. La gamelle

Cet exercice consiste à déposer la gamelle par terre tandis que le chien apprend à attendre patiemment. Comme pour le doggyzen, si on veut se concentrer sur l’autocontrôle (et non sur le contrôle), on n’utilise aucun signal et on ne dit rien jusqu’à la fin de l’exercice. On descend la gamelle progressivement vers le sol ; si le chien s’impatiente, la gamelle remonte. S’il attend patiemment, on continue à descendre la gamelle jusqu’à pouvoir la déposer au sol. On peut alors lui faire signe qu’il peut manger. Personnellement, j’utilise toujours la phrase « bon appétit » Surprised)

3. Le jeu de tug (tirer sur une corde)

Pour apprendre l’autocontrôle en jouant au tug, vous commencez par jouer en tirant à la corde (pas trop longtemps au début) ; pendant cette courte séance de jeu, vous tenez la corde près de votre corps, vous ne bougez plus et vous regardez au-dessus du chien (plus de contact visuel). Dès qu’il lâche la corde, vous le récompensez en lui proposant de continuer à jouer. Grâce à ce jeu, vous pouvez introduire le signal « lâche » juste avant que le chien ne lâche la corde (dans la plupart des cas, au moment où vous tenez la corde près de votre corps et que vous restez immobile et regardez au-dessus de lui, il va lâcher la corde). SI vous avez un chien qui s’excite facilement, il est important au début de ne pas tirer trop longtemps, de façon à ne pas surexciter votre chien et dans le but de créer un état d’excitation raisonnable afin qu’il soit en mesure de lâcher la corde. Seulement plus tard, lorsque votre chien aura appris à s’autocontrôler, vous pourrez augmenter la durée pendant laquelle vous tirez.

4. L’exercice de la porte ou de la portière

Plutôt que de faire un simple exercice de contrôle en demandant au chien de ne pas bouger et d’attendre, il est bien plus intéressant de profiter de cette opportunité supplémentaire de lui apprendre l’autocontrôle. Vous commencez par ouvrir légèrement la porte (ou la portière). Rappelez-vous, pas un mot (bon exercice d’autocontrôle pour vous Surprised) ). Si le chien attend patiemment, vous ouvrez la porte un peu plus. Si au contraire, il fait un mouvement pour tenter de sortir, vous refermez simplement la porte. Vous recommencez jusqu’à ce que vous puissiez ouvrir complètement la porte, votre chien ayant compris qu’il doit attendre patiemment.

5. La Mind Gym

Le fait de résoudre des puzzles stimule également la capacité d’autocontrôle. En procédant par des petites étapes adaptées au niveau de votre chien, comme vous le verrez en cliquant ici, il apprend à se contrôler et à réfléchir calmement pour trouver une solution qui lui permet d’arriver à ce qu’il veut (dans ce cas-ci la friandise ou le jouet), plutôt que de détruire, mordre ou déchirer le jouet. Pour des idées de jeux Mind Gym, cliquez ici.

On peut apprendre l’autocontrôle de différentes manières dans la vie de tous les jours : avec des jouets, pendant la marche en laisse, lors du contact avec d’autres chiens ou avec des personnes, etc. etc. etc. Sans avoir besoin de tirer sur la laisse, de corriger, d’utiliser des ordres ou de hausser la voix. Juste un contact réciproque, une grande envie partagée d’être ensemble, d’apprendre et d’évoluer ensemble.

dogbalance.net/2014/01/19/198/

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41062
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Autocontrôles   Ven 29 Jan 2016 - 21:15


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Canimalin
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Nb de messages : 36
Localisation : Lignière (CH)

MessageSujet: Re: Autocontrôles   Jeu 25 Fév 2016 - 20:35

je viens de commencer un travail d'auto-contrôle sur un de mes chiens (complètement dingue à l'heure de la gamelle)
Je vous mets la vidéo a J1 et en remettrait une a J7 pour comparaison et voir la vitesse d'apprentissage.

Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41062
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Autocontrôles   Jeu 25 Fév 2016 - 21:08

Oui, bonne idée pour les deux vidéos à 7 jours d'intervalle! Wink

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Canimalin
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Nb de messages : 36
Localisation : Lignière (CH)

MessageSujet: Re: Autocontrôles   Mar 1 Mar 2016 - 21:43

http://canimalin.ch/education/?p=498

avec la vidéo a J5... résultat impressionnant en 4 jours (pas encore du 100% mais vu son rapport à la bouffe, je vous jure que c'est impressionnant)
Revenir en haut Aller en bas
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 29489
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: calme calmer   Mar 8 Mar 2016 - 13:34

fantasio a écrit:
J'ai plusieurs petites questions, novice que je suis: Pourquoi insister à ce point là sur le calme?
Par peur des débordements ou que ca finisse mal? Ne vaux il pas mieux laisser le chiens importunés dire merde à l'autre (si il est en mesure de le faire)?
Quels sont les bénéfices pour un chien lambda?
Comment voit on qu'il y a de l’excitation?
A quel moment voit on que l’excitation est trop importante et qu'il faut rattacher?

Est ce pareil pour 2 chiens qui vivent ensemble? Je n'intervient jamais quand Chapka et Bandit joue ensemble. En balade ils font parfois d'énorme course poursuite. Quand Chapka en a marre, elle le fait comprendre à Bandit et ils s'arrêtent. Devrais je arrêter le jeu quand même?

Iroise a écrit:
Pourquoi insister sur le calme ? ;-)
Et bien parce qu'on constate souvent, dans la vie de tous les jours, que les chiens sont excités et que cela nuit à la construction d'auto-contrôles. Soit que le chien soit excité "naturellement" (propension de certaines races, troubles du comportement non provoqués par l'homme etc), soit que le proprio ait créé et renforcé cette propension à l'excitation (jeux de balles, approbation des courses poursuites non maîtrisées entre chiens, jeux excités récurrents entre chiens sans régulation d'un autre chien ou de l'homme, etc).

Un chien excité/excitable est moins fiable dans le sens où, en situation d'excitation vécue, il peut avoir des réactions disproportionnées envers autres chiens et humains (jusqu'aux pincements, morsures, etc), et en situation d'excitation à laquelle il assiste, il peut se montrer très intéressé et déraper en s'intégrant dans un échange peu constructif à la base (course poursuite, etc) qui peut dégénérer (effet de groupe sur le chien qui court, par exemple).

Donc au quotidien, mieux vaut éviter les excitations inutiles (artificielles, type jeux de balles, etc, et intervenir sur les jeux excités entre chiens), car plus on excite "gratuitement", plus le circuit d'activation cérébral est facile à activer (et tu as donc un chien qui part plus facilement devant une excitation à laquelle il assiste, tout simplement).

Bien évidemment, les chiens peuvent "naturellement" s'exciter, même des chiens calmes et qui se contrôlent bien : exemple, une balade en terrain sableux ou humide a la propension de générer des courses et comportements excités, même chez des chiens calmes. Il suffit alors de gérer ses déplacements pour parvenir à calmer les chiens (tu n'as pas besoin dans un premier temps de rattacher, tu te déplaces seulement).
Mais évidemment que cela dépend des situations : en groupe de chiens, a fortiori s'il y a beaucoup de chiens présents, gérer ces moments est indispensable.
En balade où le chien est seul, il suffira d'ignorer le chien (voire de se cacher) pour que l'excitation retombe. Tu as alors plus de temps pour calmer la donne, puisque le chien ne risque pas d'attirer sur lui de congénères cherchant l'excitation.

Sur le jeu entre chien : il peut être calme (fait en statique, couché, notamment), les deux chiens se contrôlant bien. A ce moment là, aucune difficulté, c'est de la com' et c'est bénéfique.
Par contre si tu vois que les chiens commencent à "monter" (le regard change, le ton aussi, la virulence des échanges, etc), il faut intervenir pour éviter un potentiel dérapage. Idéalement, en amont, pour que les chiens ne montent pas trop.

Pour te donner des exemples pêle-mêle :
- mon Smoke est très excitable (cela a été renforcé par ses précédents proprio, jeux de balles, mauvaise socia, et puis il est croisé amstaff, donc je pense qu'il y a clairement un atavisme). Il y a également un pbl de frustration.
En excitation, ce chien, adorable quand il est calme, devient "ingérable" : son cerveau n'est plus accessible et il peut vraiment déraper parce qu'insensible à toute communication (dans ce cas, il devient très lourd pour l'autre chien, poursuit, et peut même choper au final tellement il monte haut).
Depuis que je l'ai, je travaille à la longe, dans le calme, en interdisant les course poursuite derrière les chiens (etc), et ces comportements border line ont nettement diminué. Tout simplement parce que le circuit d'activation de l'excitation est un peu moins sollicité qu'avant et que donc, si Smoke reste intéressé par l'excitation, il "monte moins vite et descend plus vite". Il est capable d'avoir une réflexion - à un certain stade d'excitation et de frustration - qui lui permet de faire le choix de laisser les autres s'exciter et de ne pas participer, par exemple. Il est donc plus fiable et commence à "laisser" sur demande vocale en petite situation d'excitation (avant cela aurait été impossible).
Donc cela se bosse, et plutôt bien :-)

- Hagrid, le chien de ma soeur, a beaucoup plus d'auto contrôles, bien sûr (pas la même histoire, le même passif, pas le même chien tout court). Il dérape donc moins fortement s'il s'excite. Mais il est très excitable et par exemple, poursuivre un chien qui court, ça lui plaît beaucoup. Là encore, le boulot réalisé permet de lui faire laisser ce type de situations (s'il n'est pas trop haut lui-même, tout se fait progressivement). Et tu vois que dans les balades avec Magnolo, Hagrid est capable de devenir le professeur d'un chien plus excité que lui :-)


Laisser la situation perdurer ou pas, tout dépend du profil de ton chien : s'il est plutôt bien "auto-contrôlé" et plutôt calme, tu peux laisser les explications se faire. C'est en effet bien que les chiens se disent entre eux ce qu'ils sont prêts à tolérer ou pas.
Mais si tu sais que ton chien ne se contrôle pas bien, interviens, car laisser la sauce monter, c'est peine perdue (le chien ne s'arrêtera pas tout seul et tu laisses un fort taux de cortisol s'installer) et tu risques des dérapages (de ton chien, soit directement soit en réponse à une réaction un peu forte de l'autre chien).
Pour exemple, les jeux en statique entre mes chiens, je laisse sans pbl, car c'est pleinement maîtrisé et cela reste calme (un indice pour repérer si c'est maîtrisé : le jeu cesse tout seul au bout d'un moment, sans qu'un chien ne relance en continu).
Hors statique, je laisse parfois Houma se débrouiller un peu avec Smoke parce qu'elle vient le chercher pour jouer quand elle en a envie, sans vérifier si elle se met en situation difficile (parce que Smoke est déjà un peu excité - dans ces cas là, c'est trop facile de crier à l'aide quand on est allé chercher le copain et que moi j'interviens). Mais je ne laisse pas monter Smoke trop haut : si je sais qu'avec mes chiennes, il n'y aura pas de dérapage physique (mes chiennes sont plutôt équilibrées et calmes), je ne rends pas service à Smoke en le laissant monter comme ça (et en ignorant ce que l'autre chien dit). Donc je demande à Smoke de laisser, et s'il n'y parvient pas seul, je le rattache.
Pour te donner une idée, quand Smoke est arrivé, j'avais besoin d'intervenir plusieurs fois par jours, et maintenant ça doit être une fois par semaine, et encore. Et je ne rattache plus, la demande vocale suffit.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41062
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Autocontrôles   Mer 9 Mar 2016 - 14:02

Mockinggirl a écrit:
fantasio a écrit:
Par peur des débordements ou que ca finisse mal? Ne vaux il pas mieux laisser le chiens importunés dire merde à l'autre (si il est en mesure de le faire)?

Dans le cas précis Hagrid/Magnolo, il y a deux choses :

- Hagrid est un chien qui a du mal à répondre fort quand c'est nécessaire. Il est encore trop permissif, surtout s'il connait bien le chien en face (d'ailleurs, lors de la séance du lagotto avec Nadine, Hagrid a, à plusieurs reprises, pris la défense de Magno face à Eris, la chienne "régulatrice"). Ça a ses avantages comme ses inconvénients. Il a encore quelques trucs à apprendre s'il veut avoir plus vite la paix quand il le demande, mais ça viendra Wink

- lors des toutes premières rencontres entre ces deux chiens, ils ont beaucoup joué. Du coup, Magno voit en Hagrid ze bon pote et ne le prend pas assez au sérieux.

Ce n'est donc pas un bon apprentissage pour Magnolo que de le laisser s'exciter sur Hagrid. Je félicite ce dernier à chaque action qu'il fait pour arrêter et calmer le lagotto, mais si ça ne suffit pas, on intervient.

fantasio a écrit:
Quels sont les bénéfices pour un chien lambda?

Plus d'auto-contrôle, plus d'écoute, une meilleure faculté d'analyse de l'environnement... etc.

Par exemple avec mon chien qui est réactif à l'humain dans certaines situations, en balade, si je le laisse monter en excitation avec un congénère, je risque qu'il se déclenche plus facilement sur les gens que l'on croisera.

fantasio a écrit:
Comment voit on qu'il y a de l’excitation?
A quel moment voit on que l’excitation est trop importante et qu'il faut rattacher?

Il y peut y avoir des signes physiques (dilatation des pupilles, pilo-érection, vocalises plus fortes, mouvements plus rapides... etc). L'attitude du chien en face peut donner des indices aussi (excitation contagieuse, malaise...). Et puis on voit bien que la communication ne passe plus très bien (entre chiens et entre chien/humain)

fantasio a écrit:
Est ce pareil pour 2 chiens qui vivent ensemble? Je n'intervient jamais quand Chapka et Bandit joue ensemble. En balade ils font parfois d'énorme course poursuite. Quand Chapka en a marre, elle le fait comprendre à Bandit et ils s'arrêtent. Devrais je arrêter le jeu quand même?

Les choses sont différentes selon que le nombre de chien (et aussi leur niveau d'intimité, je pense). Deux chiens peuvent se permettre des choses qui seront interdites car dangereuses dans un groupe plus important (les jeux de courses-poursuites en sont un exemple : dans un groupe de chien, ils mettent en sérieux danger le "lapin" qui risque d'être débordé par le nombre de poursuivants et l'excitation générée). La chose à voir, c'est s'ils sont capables de s'adapter Wink

fantasio a écrit:
Une dernière question qui me vient: l'absence d’excitation et l’autocontrôle important ne risque t'il pas d'être un problème pour un nombre minoritaire de chien de travail.
Je pense notament au chien de sécurité ou de troupeaux. Ou bien les chiens d'agility ou de sports de traction?

Pour ces chiens dont c'est le métier ou qui pratique à haut niveau, l'excitation n'est elle pas souhaitée? Ils ont tous en commun une grand énergie qu'un dressage intelligent devra canaliser et transformer en énergie positive pour le travail demander?

Ou excitation et énergie ce n'est pas du tout la même chose?

Je me base sur les terrains de ring ou d'agility ou on voit des chiens surexcités avant d'entrer en piste, près à agresser le premier chien qui passe, aboyant et tournant sur eux même. Bref de l'impatience et une absence d’autocontrôle flagrantes.

Est ce une dérive? Ces chiens gagneraient ils à être plus calme ou on t'il besoin de cette excitation pour performer?

Les propriétaires doivent ils encourager ce comportement ou ou contraire gagneraient ils en concentration et donc en performance à canaliser leur chien.

Comme à cheval ou à haut niveau on retrouve surtout des animaux près du sang et pété d'influx nerveux, les chiens de compétition doivent ils tous être énervés avant d'entrer en piste?

Mon moniteur a un border en agility qui est d'un calme olympien. Avant, pendant et après son tour il reste serein, se concentrant sur son maitre. On ne l'entends jamais aboyer, il reste zen. Pourtant il se débrouille bien et ne fait aucunes fautes de trajectoire. Mais il n'est pas à haut niveau

Iroise a écrit:
Et bien sur cette question précise j'ai peu de recul, mais en première analyse, quelques éléments :

- en équitation, les chevaux de compétition sont relativement (voir très) près du sang. L'influx nerveux est en effet primordial pour s'assurer la réactivité de l'animal sur les parcours, en course, etc.

Mais je dirais que, hormis les courses où le boulot du cheval est plutôt physique (même s'il y a une préparation mentale de l'animal, c'est évident), les épreuves de dressage, d'obstacle et de CCE de haut niveau demandent autre chose que du simple influx nerveux et donc de la seule propension à s'exciter. Il faut de la technicité, du sang froid, ce qui équivaut à mon sens à des auto-contrôles.

- les races de chiens dites "de travail" sont en effet a priori plus excitables que les autres (donc à déconseiller à un particulier lambda, je dirais).

Après, si le proprio influence en bien la gestion par le chien de son excitation, le chien sera automatiquement plus calme qu'un autre qui ne sera bossé que dans l'excitation.
Je connais deux kelpies, qui, plutôt bien travaillés, sont super calmes et équilibrés. Ce qui ne les empêche pas de bosser plus que correctement en décombres, mantrailing, etc (en opérationnel).

- je pratique le mantrailing avec mes chiens, et de fait, si le chien n'a pas la "gniaque" d'un chien de travail (la ténacité, l'écoute, etc, sélectionnées par un éleveur), c'est plus compliqué de progresser vers le haut niveau. Mais ce qu'il faut amener au chien, c'est plutôt de la motivation que de l'excitation, selon moi :-)

HOPPY81 a écrit:
En ce qui concerne l'agility avoir un chien trop nerveux, ex cité n'aide pas  
Il y a beaucoup de risque de passer un obstacle,  grille une zone , faire son parcours seuls. ......

Et en troupeau je me méfierais du pincement

Mockinggirl a écrit:
Pour les chiens de sport ou de travail, il ne faut pas confondre excitation et motivation du chien. Et effectivement, parfois les chiens sont plus excités que motivés ce qui mène à des dérives : par exemple, de l'agressivité redirigée (chien qui mord son maître, ce qu'on voit parfois en ring ou en agility d'ailleurs), pour les chiens de travail, je sais quand certains services de douane ont revenu leurs méthodes d'entraînement car les chiens - "montés" au jouet - étaient trop excités et saccageaient les voitures.

Pour les chiens "lambda", je pense qu'on se trompe aussi en confondant excitation et joie du chien Wink (d'ailleurs, les détracteurs de l'approche que moi ou Iroise - ou d'autres ici -pratiquons, parlent souvent de chiens qui semblent "tristes"... alors que les leur seraient "joyeux")

fantasio a écrit:
Mais le frontière entre joie et excitation n'est elle pas très subtile? Car la joie du chien conduit rapidement à de l'excitation. Son envie de travailler conduit rapidement à de l'excitation quand le moment d'entrer en piste arrive puis de la frustration quand ca n'arrive pas assez vite.

Comment rester dans la phase joie et ne pas laisser le chien monter en mayonnaise? Parce que c'est pas toujours facile de garder son chien calme et froid surtout dans une discipline qui demande au chien de l'énergie pure (agility, sport de traction, certaines épreuves de ring ou de campagne...)?
Entre les chiens autours qui sont surexcités, le stress de l'humain, le passage, la cloche qui sonne, les moment de travail qui approche... Bref tous ces facteurs qui parasitent le calme du chien...
Comment garder un chien calme à l'intérieur mais énergique à l'extérieur?


Mockinggirl a écrit:
fantasio a écrit:
Mais le frontière entre joie et excitation n'est elle pas très subtile? Car la joie du chien conduit rapidement à de l'excitation.

Selon moi, non, on peut avoir un chien joyeux/heureux et pas excité. Quand mon chien fait librement sa vie en balade (sentir, marquer, se rouler dans les trucs qui sentent bons...), il est clairement heureux et joyeux, mais pour autant calme, sûrement parce qu'il fait quelque chose de très naturel pour lui Wink

fantasio a écrit:
Son envie de travailler conduit rapidement à de l'excitation quand le moment d'entrer en piste arrive puis de la frustration quand ca n'arrive pas assez vite.

Comment rester dans la phase joie et ne pas laisser le chien monter en mayonnaise? Parce que c'est pas toujours facile de garder son chien calme et froid surtout dans une discipline qui demande au chien de l'énergie pure (agility, sport de traction, certaines épreuves de ring ou de campagne...)?
Entre les chiens autours qui sont surexcités, le stress de l'humain, le passage, la cloche qui sonne, les moment de travail qui approche... Bref tous ces facteurs qui parasitent le calme du chien...
Comment garder un chien calme à l'intérieur mais énergique à l'extérieur?

De toute façon quand on parle de chien de travail et sport, on parle de chiens qui sont conditionnés, parfois à l'extrême, pour une activité artificielle. On les façonne pour nos propres exigences.

Là, moi, ce que je recherche avec mon chien c'est de le laisser être un chien, le plus librement/pleinement possible. Et c'est effectivement souvent opposé à ce que l'on recherche avec un chien de sport (ou de travail).

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Enzael
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1429
Localisation : nord
Emploi : Artiste Animalier

MessageSujet: Re: Autocontrôles   Mar 10 Mai 2016 - 17:43

Citation :

Les autocontrôles - Par valerie goncalves

Ce terme est couramment employé dans le milieu de l'éducation et du comportement canin. Il est très en vogue en ce moment et fait même l'objet de formations de plusieurs jours. C'est de bonne augure, mais prenons garde toutefois à ne pas trop dévier du sens même du mot. L'acquisition des autocontrôles est la clé pour une adaptation sereine du chien dans notre quotidien et, par conséquent, la base de l'éducation. Ayant moi même deux chiens très "actifs", je me suis beaucoup remise en question quant aux apprentissages que je leur ai proposés afin qu'ils aient plus de facilités à s'adapter à mon mode de vie, somme toute assez commun.

Voici donc les grandes lignes des ébauches de conclusions résultant de ces réflexions et échanges entre amis et collègues (oui, le sujet est vaste et progresser c'est ne pas rester sur ses acquis, donc: "on est pas rendus" comme on dit!).

Les autocontrôles?

Il s'agit de la capacité à gérer, par soi-même, ses émotions face aux stimulations de l'environnement. Certains se mettent en place dès la troisième semaine de la vie du chiot avec la mère et la fratrie, comme par exemple l' inhibition de la morsure, et doivent être entretenus et renforcés par l'humain. Ils sont essentiels à l'équilibre émotionnel du chien.

Les autocontrôles sont en lien direct avec l'apprentissage de la frustration (comme, par exemple, la capacité à marcher en laisse sans montrer de réactivité). Les capacités du chien à se poser, à renoncer et à se calmer rapidement après une forte stimulation dépendent directement de cette "autorégulation" émotionnelle.

° Évitez les situations trop intenses.

Nous mettons nos chiens dans des états émotionnels extrêmes difficiles à gérer, par exemple: passer de 7 heures de solitude et de "dodo" à la joie* de nous retrouver, la joie* de se faire grattouiller, la joie* d'aller se promener, la joie* de courir pour se défouler, la joie* de jouer, la joie* de manger sa gamelle de croquettes...

* Vous pouvez relire cette phrase en remplaçant le mot "joie" par le mot "excitation" et nous sortirons alors de l'interprétation pleine d’affect pour s'approcher de l'objectivité. Je reviendrai dans un prochain billet sur l'affect, le sentiment de culpabilité et notre rapport aux animaux de compagnie.

- Pas de fête au retour, ignorez votre chien s'il est très excité et qu'il a tendance à être très démonstratif, laissez-le se calmer avant de le saluer calmement. S'il est déjà calme, nul besoin de l'ignorer, on peut le saluer et exprimer notre contentement sans effusion de joie*

- Si le chien saute ou aboie, ne le poussez pas, ne lui parlez pas, détournez-vous et coupez le contact (même visuel). Si votre chien insiste, partez dans une autre pièce.

- Durant les interactions, dès que vous observez une petite excitation (et d'autant plus si vous savez qu'il va finir par "mettre les dents", sauter ou aboyer), stoppez le contact; n'attendez pas qu'il soit excité, ce serait trop dur pour lui de se calmer à ce moment là.

- Évitez les caresses "frénétiques", si vous voulez qu'il soit plus calme, ce n'est pas juste de l'exciter.

- La communication verbale doit être la plus apaisante possible, proposez ou invitez plutôt que d'ordonner.

° Reprenez l’initiative.

Non pas pour être le "dominant" mais bien pour lui apprendre à gérer sa frustration.

- Quand il vous "oblige" au contact (par exemple s'il vous "envahit" de manière brutale), ignorez-le, appelez-le quand il est calme, faites un câlin (des caresses calmes) et dites "c'est fini" pour signifier l’arrêt. Ignorez-le s’il redemande. Si votre chien est plutôt timide, inhibé, plein de doutes ou calme, il est clair que ces conseils n'ont pas lieu d'être.

° Interactions structurantes avec des congénères.

- Votre chien doit impérativement avoir des contacts avec des congénères, de toutes tailles et de tous âges. Les interactions devront être variées (pas uniquement des courses folles!).

- S'il est jeune et plutôt "vif", favorisez les contacts avec des congénères plus âgés, matures, qui sauront lui dire "non" s'il est envahissant ou trop excité et qui lui proposeront éventuellement des interactions calmes (se suivre pour renifler les même odeurs par exemple).


° Les "jeux contrôlés".


Les jeux avec l'humain ne sont pas nécessaires, ils sont utilisés comme activités COMPENSATOIRES et peuvent parfois être la source de bien des désagréments. En effet, si votre chien fait suffisamment de ballades propices à l'exploration, qu'il a suffisamment d'interactions avec des congénères et que votre lien avec lui est bon, tous ses besoins seront comblés!
Le chien doit apprendre à ne rien faire et à s'ennuyer, pour cela il est impératif de combler tous ses besoins.
Il n'est donc pas nécessaire de laisser trainer 150 jouets chez vous (d'autant que marcher sur une balle, c'est dangereux et éééénnneeervant!), vous pouvez laisser à sa disposition un objet à ronger (bois de cerf par exemple); le besoin d'activité de mastication est variable selon les individus et ce comportement n'est pas déviant s'il n'est pas présenter systématiquement.

Évitez tous les jeux d'excitation: jeux de tiraillements, jeux de balle, jeux de ballon, jeux de poursuites, jouets "pouet pouet", lasers… Ces jeux mettent le chien dans un état d'excitation qu'il est bien souvent incapable de gérer et entretiennent des trajets comportementaux non souhaitables tel que ceux la prédation (courir après une proie, attraper, secouer, dépecer…).

Activité de recherche:

1- Prenez un objet, emmenez le chien dans une pièce qui se ferme, montrez lui l'objet sans le lui donner, demandez lui "tu attends?" puis sortez et fermez la porte. Placez l'objet devant la porte, ouvrez et demandez "tu cherches?". L'objet étant en visuel, il va le trouver de suite, dites "oui! cherche c'est bien!" en insistant sur le mot "cherche".

2- Même démarche mais placez l'objet un peu plus loin (il ne doit pas avoir à tourner la tête pour le voir) demandez "tu cherches?".

3- Placez l'objet sur un coté, votre chien devra tourner la tête pour voir l'objet. Demandez "tu cherches?".

4- De plus en plus loin, de plus en plus difficile à voir, puis cacher derrière des obstacles visuels (pour qu'il utilise son nez). Enfin, en hauteur, derrière des meubles ou sous des tapis ou des coussins.

Attention, votre communication doit être adaptée à la motivation de votre chien, cherchez à être le plus apaisant possible. N'utilisez des friandises (cachées dans le jouet) que s'il ne semble pas motivé à chercher.

Activité de "Tu prends, tu donnes":

Utilisez de préférence un jouet qui ne roule pas.

- Proposez l'objet au chien "tu prends?". (S'il part avec l'objet, reculez ou tournez le dos pour que le chien revienne à vous mais ne lui courrez pas après!)

- Demandez "tu donnes?", au besoin présentez un objet de même valeur.

- Dès que le chien lâche l'objet dites-lui "oui, tu donne, c'est bien!". Ne prenez pas l'objet dans sa gueule (cela désapprend le "donne" et incite aux jeux de tiraillements). Ne lancez pas l'objet. Ne laissez pas le chien prendre l'objet au sol, il doit le prendre de votre main après le signal "tu prends?".

- Mettez le pied sur l'objet, demandez "tu attends?" et ramassez très doucement l'objet.

- Après 2 ou 3 répétitions, dites "c'est fini" pour signifier l’arrêt du jeu. Ignorez-le s’il redemande.

Activité de discrimination d'objet:

Chaque fois que vous proposez un objet au chien, utilisez un nom de code différent pour chaque objet (ex.: le bois, le kong, la corde, les clés, des jouets uniquement destinés à cette activité ou à l'activité de recherche, ce que vous voulez tant que l'objet n'est pas dangereux pour le chien…). Présentez lui les objets indépendamment et en les nommant (2 seulement pour commencer).

Disposez les différents objets l'un à coté de l'autre (2 seulement et pas trop proche pour commencer).

Demandez "tu prends la corde?".

S'il prend la corde, "c'est bien tu prend la corde!", s'il se trompe ignorez le (c'est soit que les objets étaient trop proches, soit qu'il faut l'aider en regardant, en pointant du doigt ou du pied l'objet concerné, soit qu'il est trop excité! Dans ce cas, réessayez à un autre moment ou avec des objets de moindre valeur pour le chien.

Demandez alors "tu donnes?", reposez la corde et demandez "tu prends le kong?".

Vous pouvez corser l'exercice en ajoutant d'autres objets et en les plaçant de plus en plus proches les uns des autres.

http://chiensdesvilles.blog.free.fr/index.php?post/2016/02/22/Les-autocontr%C3%B4les
Revenir en haut Aller en bas
http://www.marie-deheegher.com
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 29489
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Autocontrôles   Sam 13 Aoû 2016 - 0:20

up

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autocontrôles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autocontrôles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Problème d'autocontrole
» Manque d'auto-contrôle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°° :: L'APPROCHE POSITIVE ET AMICALE :: * EDUCATION CANINE & COMPORTEMENT CANIN *-
Sauter vers: