°°Le Forum de l'Education Canine & des Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Possessivité/défense des ressources
La décharge émotionnelle et physique Emptypar Manoon Aujourd'hui à 7:51

» Formation comportementaliste/éducateur canin BELGIQUE
La décharge émotionnelle et physique Emptypar EnergieSolaire Hier à 20:55

» Prédation sur animaux, instinct de chasse
La décharge émotionnelle et physique Emptypar EnergieSolaire Hier à 20:49

» Eviter les jeux de lancer de balle, de bâton ou de pouic-pouic: pourquoi?
La décharge émotionnelle et physique Emptypar philo Hier à 14:19

» Court après les voitures
La décharge émotionnelle et physique Emptypar philo Lun 18 Nov 2019 - 19:39

» VAE pour BP Educateur Canin ?
La décharge émotionnelle et physique Emptypar Manoon Lun 18 Nov 2019 - 9:00

» Les races à nez fendu
La décharge émotionnelle et physique Emptypar Ptit'LU Lun 18 Nov 2019 - 0:32

» Zen-O-Vet: le comportement... vu par la science!
La décharge émotionnelle et physique Emptypar Kaïnate Ven 15 Nov 2019 - 22:41

» Carnet de bord de ma troupe!
La décharge émotionnelle et physique Emptypar philo Ven 15 Nov 2019 - 11:06

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène

La décharge émotionnelle et physique Bds-lo10
L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez
 

 La décharge émotionnelle et physique

Aller en bas 
AuteurMessage
PowerUser
 
 
PowerUser

Féminin
Nb de messages : 44319
Age : 43
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

La décharge émotionnelle et physique Empty
MessageSujet: La décharge émotionnelle et physique   La décharge émotionnelle et physique EmptyMar 20 Fév 2018 - 13:33

Nous avons un peu abordé ce sujet dans ce post:

http://educationcanine.forumactif.com/t11528p450-gerer-l-excitation

Il est probablement évoqué aussi dans celui-ci:

http://educationcanine.forumactif.com/t16470-gestion-de-la-frustration-exercices

http://educationcanine.forumactif.com/t10305-temps-d-activite-d-un-chien-jeux-exercices

http://educationcanine.forumactif.com/t17019-agression-de-frustration

Qu'avez-vous à dire à ce propos?

Avez-vous remarqué que votre chien a tendance à décharger après un événement particulier, après un temps de manque d'exercice?

La parole est à vous!

La décharge émotionnelle et physique Chien_22

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
La décharge émotionnelle et physique Grumpy-cat-01La décharge émotionnelle et physique Ocd_grumpy_cat_by_linai-d6cqykpLa décharge émotionnelle et physique 3b965034881fb4956e7b1074a6ebd59b--grumpy-cat-cartoon-cat-cartoonsLa décharge émotionnelle et physique 87e19bb336784685fb937b4b8e5c7202
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
PowerUser

Féminin
Nb de messages : 44319
Age : 43
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

La décharge émotionnelle et physique Empty
MessageSujet: frustration excitation manque exercice course poursuite ébrouement déclencher aboyer   La décharge émotionnelle et physique EmptyMar 20 Fév 2018 - 13:37

Belette a écrit:
C'est rigolo, il m'est arrivé un truc avec Nessie qui pourrait sûrement avoir sa place ici Smile Je vous livre mes observations et mes débuts d'interprétation mais je suis preneuse d'autres regards !

Nessie était avec moi à l'avant de la voiture le temps que je finisse de me garer pour qu'on parte en balade. Pendant que je changeais de chaussures, assise à ma place, je l'ai senti se raidir puis entendu aboyer : un chat. Pile sous son nez, juste devant la voiture. Ca commence bien... Heureusement il est parti de lui-même et j'ai pu sortir avec Nessie toute haletante et en mode "mitraillettes" : prête à démarrer. Quelques mètres plus loin elle se calme donc je la détache, nous faisons notre petit tour d'environ 45 minutes sans problème, elle marche, trottine, court un peu mais pas plus que d'habitude et semble tout à fait normale. La connaissant, je vérifie régulièrement où elle en est et je suis étonnée de ne pas la voir plus speed que ça, toutefois je note que ses sourcils restent froncés et qu'elle se retourne pour voir où je suis encore plus souvent que d'habitude. Elle n'est d'ailleurs pas allée renifler le cadavre de lapin en décomposition auquel elle aime bien aller dire bonjour en temps normal. Sa démarche est étriquée, elle semble sur le qui-vive et pourtant sa queue reste souple et basse, elle ne me saute pas dessus, ne mord pas de bâton, rien qui pourrait laisser penser que l'épisode "chat" n'a pas été correctement digéré. Au retour, je décide de rallonger un peu et de passer devant une grande flaque d'eau puis je l'invite gentiment à y aller. Comme je m'en doutais, elle y est allée en vitesse et a fait deux allers et retours au grand galop, toute contente de se faire éclabousser. Je crois même qu'elle a nagé un peu, bref, pour une chienne qui aime jouer dans l'eau elle a été servie ! Le tout n'a pas duré deux minutes, ça a été très bref car elle en est sortie d'elle-même. Nous avons repris notre route en faisant un dernier détour à travers champs puis je l'ai rattaché en arrivant en ville quand soudainement, le chat qui traînait devant la voiture est passé juste devant nous, à une dizaine de mètre tout au plus. Nessie s'est tendue, a dressé les oreilles, fermé la bouche et fixé du regard mais ne s'est pas déclenchée, or à cette distance en général c'est le cas, surtout sur un chat en mouvement. Et ça, ça m'a surpris.

Du coup, mon interprétation : le pic d'excitation généré à la vue du chat + l'imminence du départ en balade n'était toujours pas digéré au retour et je pense qu'elle se le serait traîné un petit moment si l'occasion de jouer dans l'eau ne s'était pas présentée. La connaissant, cela aurait même pu la mettre de trèèèès mauvaise humeur et encore plus en alerte à cet endroit-là où elle sait qu'elle a une chance de croiser un chat. Or, c'est l'inverse qui s'est produit puisque sa réaction après avoir aperçu le chat pour la deuxième fois a été moins intense que d'habitude, suite au petit moment plouf. A mon sens, cela lui a permis d'extérioriser la frustration et l'énergie accumulées dès le départ et que la balade n'avait pas suffit à apaiser. Du coup cela me conforte dans l'idée que l'excitation "gratuite" n'est pas à encourager mais qu'un moment "off" peut aussi permettre au chien de se libérer de tout ce qu'il accumule comme tensions. Par exemple, je sais pertinement que si un autre chien avait été présent Nessie aurait cherché à le faire courir pour décharger cette énergie, au risque de se blesser, de blesser l'autre ou de générer une situation encore plus gênante et qu'à ce titre j'aurais tout fait pour ne pas laisser ce comportement se produire, au risque toutefois que ma chienne ne se libère pas de cette frustration et en accumule encore plus suite à cela...

Bref, si quelqu'un a d'autres idées ou pistes de réflexion sur cette anecdote je suis preneuse Smile

PowerUser a écrit:
Si tu es capable de repérer ces moments où Nessie a besoin de décharger, est-il possible de l'orienter vers un comportement plus acceptable?

Par exemple, si elle ressent le besoin de courir, faire semblant de lui courir après lui irait-il (Oscar adore ça!)? Cela lui permettrait de courir, de se décharger sans générer elle-même un comportement de chasse (faire courir un autre chien et le pourchasser).

EDIT: et sans que ça dure trop! Là, tu peux commencer à jouer avec elle en lui courant après et tu arrêtes rapidement. Tandis que si c'est elle qui poursuit, ça va monter dans les tours et ça va être compliqué d'arrêter le truc...

Belette a écrit:
Alors non, courir après n'est pas quelque chose qui me tente... Elle a un très bon "stop" pour terminer une action de jeu, notamment à l'agility, mais ce n'est pas quelque chose que je veux entretenir en-dehors de ce cadre-là. Je te rappelle qu'on a un historique "gniaquage" assez lourd à porter et je n'ai pas envie de revivre ça, même en jeu ^^ En revanche ça lui arrive de temps en temps de taper un sprint et de choper un bâton. Ça dure deux minutes puis pour ça s'arrête, c'est assez rigolo d'ailleurs et toujours au même endroit.

La on était seules mais je savais que ça allait "polluer" la fin de la journée, notamment avec les autres chiens. Doudoune l'énerve déjà beaucoup à marcher vite et à me suivre partout en chouinant, or quand Nessie est agacée elle a tendance à contrôler ses mouvements et a l'empêcher de bouger. Lui comprend bien le message mais ne peut pas me lâcher des yeux donc il continue er ça dure jusqu'à ce que j'intervienne.

Là j'ai utilisé l eau car je sentais qu'elle en avait besoin mais en temps normal je ne l'encourage pas à y aller. Soit elle fait elle-même la démarche du aller et dans ce cas j'attends qu'elle finisse puis je continue ma route soit elle s'en désintéresse. Mais je retiens l'idée de trouver "quelque chose" qui veut dire "ok maintenant on se lâche et on fait retomber la pression" Very Happy

PowerUser a écrit:
Ta question était intéressante en tous cas. Parce que j'ai déjà remarqué qu'après une forte émotion, Oscar avait besoin de décharger (quand un simple ébrouement ne suffit pas) mais maintenant, je vais tâcher de trouver une solution pour l'aider à se sortir de cette sensation de façon constructive.

Belette a écrit:
Arya est la pro de l'ébrouement, mais parce qu'elle intériorise beaucoup de choses... Bien plus que Nessie qui a encore un seuil de tolérance assez bas. Si ti trouves tu me dis ça me mettra peut-être sur la piste de ce qui conviendra à ma noireaude Very Happy

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
La décharge émotionnelle et physique Grumpy-cat-01La décharge émotionnelle et physique Ocd_grumpy_cat_by_linai-d6cqykpLa décharge émotionnelle et physique 3b965034881fb4956e7b1074a6ebd59b--grumpy-cat-cartoon-cat-cartoonsLa décharge émotionnelle et physique 87e19bb336784685fb937b4b8e5c7202
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
PowerUser

Féminin
Nb de messages : 44319
Age : 43
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

La décharge émotionnelle et physique Empty
MessageSujet: Re: La décharge émotionnelle et physique   La décharge émotionnelle et physique EmptyMar 20 Fév 2018 - 13:38


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
La décharge émotionnelle et physique Grumpy-cat-01La décharge émotionnelle et physique Ocd_grumpy_cat_by_linai-d6cqykpLa décharge émotionnelle et physique 3b965034881fb4956e7b1074a6ebd59b--grumpy-cat-cartoon-cat-cartoonsLa décharge émotionnelle et physique 87e19bb336784685fb937b4b8e5c7202
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
mitee

Féminin
Nb de messages : 33783
Age : 39
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

La décharge émotionnelle et physique Empty
MessageSujet: Re: La décharge émotionnelle et physique   La décharge émotionnelle et physique EmptyMar 20 Fév 2018 - 14:39

buzz a eu de grosses décharges émotionnelles : course erratique et "joyeuses", creusages compulsifs, destruction de bâton, y a eu des tentatives de "bourriner avec moi" (attrapage de bras + ou - moins fort) mais que je n'ai pas toléré. les autres j'ai laissé faire selon les circonstances...

les causes sont variables, car oui même si ca a bien diminué, des fois ca ressort un peu.
- une rencontre avec un chien soit lui même excité, soit exigeant du mieux beaucoup de retenue
- une engueulade de ma part (les tous débuts)
- un truc qui a fait peur ou qui demande un effort.

et généralement ces épisodes de décharges émotionnelles se finissent par un secouage de tout le corps, et on peut reprendre l'activité  d'avant

choupette me rappelle vaguement des décharges sur la code a noeud...

irune et dora très inhibées en comparaison, jamais repéré ce genre de choses

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.

Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
PowerUser
 
 
PowerUser

Féminin
Nb de messages : 44319
Age : 43
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

La décharge émotionnelle et physique Empty
MessageSujet: Re: La décharge émotionnelle et physique   La décharge émotionnelle et physique EmptyMar 20 Fév 2018 - 14:46

Ah tiens, j'avais oublié l'histoire du creusage pour les miens!

L'ébrouement aussi. Notamment en cas de prise de bec avec un congénère.

Par contre, autant creuser, s'ébrouer me semblent des façons de décharger correctes autant quand Oscar n'y procède pas, il peut très bien finir par se déclencher sur n'importe quoi (un objet sur lequel il aboie, une personne qui passe par là)...

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
La décharge émotionnelle et physique Grumpy-cat-01La décharge émotionnelle et physique Ocd_grumpy_cat_by_linai-d6cqykpLa décharge émotionnelle et physique 3b965034881fb4956e7b1074a6ebd59b--grumpy-cat-cartoon-cat-cartoonsLa décharge émotionnelle et physique 87e19bb336784685fb937b4b8e5c7202
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Kaïnate
 
 
Kaïnate

Féminin
Nb de messages : 605
Age : 29
Localisation : Marseille

La décharge émotionnelle et physique Empty
MessageSujet: comportements d'ajustement coping frustration stress   La décharge émotionnelle et physique EmptyMar 20 Fév 2018 - 23:37

Léon a aussi des comportements de décharge, en général après un moment où il a dû "prendre sur lui", après un moment où il a emmagasiné trop de frustration.

Chez lui les décharges c'est surtout courir, à fond, au ras du sol, en faisant de grands 8 autour de moi.
Sinon, il machouille : à la maison il prend sa corne de buffle et la mâche avec une certaine frénésie. En sortie, il arrache frénétiquement des brins d'herbe ou détruit des bâtons.
Et pendant un bout de temps, à la maison, c'était via du chevauchement (sur moi). Ce comportement avait vraisemblablement plusieurs causes, mais il me semble qu'il l'utilisait souvent comme moyen de décharger. Il ne le fait plus trop.
Ou gratter. Pas trop le sol en sortie, plutôt les portes à la maison. Je sens qu'il ne le fait pas vraiment dans l'espoir qu'on lui ouvre la porte (il sait, à mon avis, qu'on ne lui ouvrira jamais s'il présente un tel comportement), mais pour décharger sa frustration.

Il présentait des comportements de décharge notamment à mes débuts avec la longe, probablement parce que je le freinais (frustrais) trop : dès que je lâchais la longe, grosse décharge sous forme de course.
Avant d'utiliser la longe, quand j'avais encore une petite laisse courte de ville et que j'essayais de lui apprendre à marcher en laisse de façon plus conventionnelle, il m'a aussi fait des décharges quand j'essayais de faire la "technique de l'arbre"... du coup j'ai arrêté, vu que ça semblait mettre mon chien dans un sale état (et acheté une longe). J'ai repris cette méthode une fois qu'il était plus apte à gérer cette frustration.

Il peut faire ça aussi s'il est resté trop longtemps fixé sur un chat mais n'a pas pu le courser (chat en haut d'un muret par exemple).

Les décharges, il m'en faisait pas mal étant plus petit en rentrant de promenade. J'avais du mal à comprendre ce que cela signifiait, car j'essayais de faire en sorte que ses ballades ne soient pas spécialement excitantes (pas de lancers de balle, marche lente, etc). Je me suis rendue compte, après coup, que mon chien était plus sensible que je ne le pensais. Même lors d'une ballade lambda, il emmagasine toujours un peu de stress, rien qu'à cause du trafic automobile, assez dense par chez nous. On dirait pas, parce qu'il trace vaillamment son chemin sur le trottoir, sans sembler prêter la moindre attention aux bolides qui tracent leur route à nos côté. Pourtant, si on fait plus attention... il a toujours les oreilles très tirées vers l'arrière quand on est en ville. Il n'est pas si bien que ça. Mais il prend sur lui, admirablement. Ca n'empêche que ça fait quand même augmenter son stress, ses hormones du stress dans le sang, et qu'à un moment (soit quand on arrive au parc et que je le lâche, soit quand on rentre à la maison), c'est trop : il ressent le besoin de décharger pour s'apaiser.

Ca lui arrive aussi de décharger quand il a essayé, à plusieurs reprises, d'inviter un autre chien à jouer (montée en excitation), mais que celui-ci refuse. Du coup, plutôt que de sauter sur le chien qui refuse de jouer, pas frustration, il va un peu plus loin et décharge (en courant souvent - mais sans sembler vouloir lancer de course poursuite, puisqu'il fait ça relativement à distance de l'autre chien).

Après le comportement de décharge, il est apaisé.
Typiquement, pour une histoire de porte qui ne s'ouvre pas, il va s'asseoir devant la porte, chouiner (jusque là, c'est sa façon de demander poliment qu'on lui ouvre la porte), si on le fait pas, ça va s'intensifier légèrement (montée en frustration), jusqu'au bouquet final où il va se mettre à gratter frénétiquement pendant quelques secondes/minutes dans un grand état d'excitation...puis partir se coucher sur son tapis, apaisé.
Je ne sais pas exactement ce qui se passe d'un point de vue biochimique, mais j'ai cru comprendre que ces comportements de décharge permettaient de sécréter certaines hormones/neurotransmetteurs qui permettent, d'une certaine façon, de neutraliser l'effet des hormones du stress (sécrétées lors d'une excitation positive, un stress négatif, et aussi j'ai l'impression lors d'une grande frustration).

Je ne l'empêche pas d'avoir ces comportements de décharge. Pour moi, cela correspond à ce que l'on appelle des stratégies d'ajustement (concept de coping en psychologie). Le chien apprend à gérer son stress, avec les moyens dont il dispose. Par contre, j'essaie de faire en sorte qu'il choisisse des stratégies adaptées à son environnement. Toutes les stratégies d'ajustement au stress retournées contre moi (me sauter dessus frénétiquement et me tirer les vêtements, chevaucher) : c'est non, ça a toujours été non, mais il ne le fait plus/pas trop. Machouiller frénétiquement : c'est plutôt une stratégie que j'encourage, à condition qu'elle se fasse sur du matériel adapté (il sait qu'il a le droit de décharger sur de l'herbe ou des batons en sortie... sur sa corne de buffle à la maison). Décharger en courant, pareil, je le laisse faire si le contexte s'y prête (pas s'il est en longe sinon il risque tout simplement de me déboiter le bras, et pas s'il y a d'autres chiens à proximité parce qu'en faisant ça il risque de déclencher des comportements de prédation...quoique, quand il décharge en courant parce qu'un autre chien ne veut pas jouer avec lui, en se plaçant volontairement à distance de celui-ci, je trouve ça plus adapté que de sauter sur l'autre chien, comme beaucoup font).

En parallèle, j'essaie de lui apprendre d'autres stratégies d'ajustement au stress vers lesquelles il n'a pas tendance à aller naturellement : la relaxation. Parce que c'est quand même le moyen de faire descendre le stress le plus adaptable à tous les contextes.
En ce moment, j'essaie en promenade, après chaque moment où je pense que son "niveau de stress" a pas mal monté (par exemple après un jeu excité avec un autre chien) d'avoir avec lui un moment de calme. Je m'assois sur un rebord de muret, au calme, et j'attends qu'il se pause, sans rien dire. Éventuellement je l'aide en lui massant les oreilles, en lui parlant doucement, etc.  J'attends pas seulement qu'il se couche, mais qu'il soit réellement détendu. Ca rejoint l'autre topic je crois, sur apprendre le calme à son chien. Cela dit pour moi cela reste complémentaire de sa stratégie d'ajustement "naturelle" qu'est la décharge. Qui n'est pas mauvaise en soi, seulement pas toujours adaptée au contexte. Je ne l'interdirais pas de décharger pour l'interdire, parce que j'estime qu'il ressente le besoin de mettre en place ces comportements d'ajustement comme une bonne chose. J'empêche juste certains modes de décharge quand le contexte ne s'y prête pas, en le redirigeant sur autre chose (lui donner un bâton à dépiauter s'il veut décharger en courant alors qu'il est en longe par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
EnergieSolaire
 
 
EnergieSolaire

Nb de messages : 755
Localisation : Canada

La décharge émotionnelle et physique Empty
MessageSujet: Re: La décharge émotionnelle et physique   La décharge émotionnelle et physique EmptyMer 21 Fév 2018 - 1:09

Très beau texte.

La mienne me fait tellement rire quand elle fait le vide de la sorte. On dirait qu'elle veut courir plus vite que ses petites pattes ne le peuvent. Je devrais, selon le manuel d'emploi du Shiba, avoir droit à ça à chaque jour. Par contre elle est tellement en équilibre au niveau dépense / fatigue et tout, que ne j'y ai droit que 3 ou 4 fois par semaine tout au plus.

Ce qui produit une décharge émotionnelle impressionnante garantie, c'est de passer la soirée à l'hotel. Donc vivre avec Petrouchka et moi, à un endroit légèrement différent d'à l'habitude. Ça lui bousille toutes ses routines, et que elle part, c'est impressionnant. Là j'ai droit à un vrai Shiba (elle court comme un chat, saute partout, et se bat avec des amis imaginaires).

Autre fait absolument remarquable. Lorsqu'elle vit quelque chose d'atypique, comme la toute première fois où elle a vaincu sa peur de l'eau, et l'autre fois où elle a carrément nagé.

Elle fait une décharge émotionnelle en aboyant à 3 ou 4 reprises, des petits woof très léger, en jouant avec Petrouchka. Sana est très intériorisée. Elle exprime très peu ses émotions, sauf là. Dans ce temps là. Ça a toujours été en lien avec l'eau en fait, étant sa plus grosse crainte, mais en même temps celle qu'elle semble le plus vouloir vaincre.

-- -- -- --

Tout ceci étant dit. Côté décharge émotionnelle, les chats sont clairement pas battables. Petrouchka peut courir à 50km/h en sautant partout. Elle plante ses griffes dans le sofa, dans le futon. Elle tape contre un mur pour changer de direction. Pendant ce temps Sana et moi on chill en regardant le spectacle. Elle passe très près de nous, à toute vitesse. Mais elle ne nous accroche jamais. Il semble qu'elle ne commette jamais d'erreurs, même à cette vitesse. Sana l'a compris. Elle ne bouge même pas (et n'essaye même pas d'aller jouer avec la petite, elles n'évoluent pas dans la même ligue côté vitesse pure).
Revenir en haut Aller en bas
EnergieSolaire
 
 
EnergieSolaire

Nb de messages : 755
Localisation : Canada

La décharge émotionnelle et physique Empty
MessageSujet: Re: La décharge émotionnelle et physique   La décharge émotionnelle et physique EmptyVen 23 Fév 2018 - 17:15

Une petite décharge émotionnelle typique de ma chienne Sana. J'ignorais juste, avant hier soir, qu'elle avait autant de talent comme marcheuse de chiots LOL



Notez, ils ont passé le reste de l'heure ensemble. Le petit a trouvé Sana intense, mais il a géré. Il ne l'a pas lâché d'une semelle par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
PowerUser

Féminin
Nb de messages : 44319
Age : 43
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

La décharge émotionnelle et physique Empty
MessageSujet: Re: La décharge émotionnelle et physique   La décharge émotionnelle et physique EmptyVen 29 Juin 2018 - 11:52

Ce matin, Oscar m'a fait une petite décharge...

Il était en laisse, puis d'un coup, il est parti en avant en voulant courir (mais il était attaché mon grand dadais) avec, en gueule, un petit bout de bâton qu'il venait de trouver. Pouf, ça l'a déclenché d'un seul coup! Surprised

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
La décharge émotionnelle et physique Grumpy-cat-01La décharge émotionnelle et physique Ocd_grumpy_cat_by_linai-d6cqykpLa décharge émotionnelle et physique 3b965034881fb4956e7b1074a6ebd59b--grumpy-cat-cartoon-cat-cartoonsLa décharge émotionnelle et physique 87e19bb336784685fb937b4b8e5c7202
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
mitee

Féminin
Nb de messages : 33783
Age : 39
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

La décharge émotionnelle et physique Empty
MessageSujet: Re: La décharge émotionnelle et physique   La décharge émotionnelle et physique EmptyVen 29 Juin 2018 - 12:06

mitee a écrit:
irune et dora très inhibées en comparaison, jamais repéré ce genre de choses
Je dois être plus capable de les percevoir, irune m'en a fait et en a fait 2-3 ces derniers temps. généralement après une émotion (ex peur de la longe qui la frole) ou une tite douleur "surprise" : avoir marché dans un trou.

mais mam'irune gère moins bien en général : je crois que la surdité la guette, elle a moins le temps d'anticiper... elle va sursauter ou surréagir comparé a avant.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.

Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
PowerUser
 
 
PowerUser

Féminin
Nb de messages : 44319
Age : 43
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

La décharge émotionnelle et physique Empty
MessageSujet: Re: La décharge émotionnelle et physique   La décharge émotionnelle et physique EmptyMer 13 Fév 2019 - 15:16

Citation :
Mon chien saute sur moi, mord sa laisse, …
Publié le 31/01/2019 par Dog Balance

Je ne crois plus à la banalisation de « décharger » ou « d’évacuer » quelque chose par des comportements comme se mettre à courir, sauter, mordre sa laisse, etc.
En plus de l’évacuation d’une émotion, les comportements comprennent toujours un message plus important, différent en fonction du contexte, mais important. Le chien nous dit quelque chose, et en tant que personne vivant au quotidien avec notre chien, nous ne pouvons certes pas tout comprendre, mais nous pouvons (devons) nous efforcer d’essayer de comprendre son langage, d’être à l’écoute de ce qu’il exprime et qui vit en lui.

https://dogbalance.net/2019/01/31/mon-chien-saute-sur-moi-mord-sa-laisse/

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
La décharge émotionnelle et physique Grumpy-cat-01La décharge émotionnelle et physique Ocd_grumpy_cat_by_linai-d6cqykpLa décharge émotionnelle et physique 3b965034881fb4956e7b1074a6ebd59b--grumpy-cat-cartoon-cat-cartoonsLa décharge émotionnelle et physique 87e19bb336784685fb937b4b8e5c7202
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
MiMi&Pya
 
 
MiMi&Pya

Féminin
Nb de messages : 2227
Age : 31
Localisation : Rennes

La décharge émotionnelle et physique Empty
MessageSujet: Re: La décharge émotionnelle et physique   La décharge émotionnelle et physique EmptyMer 22 Mai 2019 - 16:20

Après un croisement avec un chien réactif:

Après un croisement avec un type ronchon un peu menaçant sur ce chemin étroit:


Sans cause retrouvée pour le moment: le sauvetage aquatique de bûche (ou de bâton):
La décharge émotionnelle et physique Img_4216


Bref, vous avez compris le concept...
Nestie est une petite sensible, qui prend beaucoup sur elle sur certains croisements, et petit ressort trop comprimé... explose. Enfin explosait, puisqu'elle ne le fait déjà quasiment plus. Balades calmes, activités apaisantes (elle a besoin de faire des trucs avec sa mâchoire, son côté hollandais probablement, donc on lui donne de quoi mâchouiller). Nous aussi on la laisse faire quand elle décharge, mais on s'en va et on félicite en verbalisant quand elle arrête "c'est bien de lâcher ton bâton". Elle commence à creuser des trous, ce qui me semble être beaucoup plus sain donc on l'attend quand elle creuse Wink
Et aussi on tiens un genre de petit mémo mental de ce qui la fait décharger pour essayer de trouver un environnement où on peut recréer la même situation mais avec de l'espace pour gérer une approche progressive, un temps d'observation etc. Ce qui m'inquiétait ne se produit donc quasiment plus, on reste vigilants, mais même sur de situations qui l'aurait déclenchées la semaine dernière, hier rien du tout (chez l'éducatrice forcément Razz ).
Revenir en haut Aller en bas
mitee
 
 
mitee

Féminin
Nb de messages : 33783
Age : 39
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

La décharge émotionnelle et physique Empty
MessageSujet: Re: La décharge émotionnelle et physique   La décharge émotionnelle et physique EmptyLun 27 Mai 2019 - 11:14

merci d'avoir complété Wink

buzz lui c'est vraiment creuser sa première option, vient le cronchage de baton, et éventuellement courir en mode foufou

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.

Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




La décharge émotionnelle et physique Empty
MessageSujet: Re: La décharge émotionnelle et physique   La décharge émotionnelle et physique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La décharge émotionnelle et physique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charge batterie auxiliaire
» décharge batterie de démarrage
» charge batterie auxiliaire
» [conseil matériel] Portage charge lourde
» batterie décharge lente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°Le Forum de l'Education Canine & des Méthodes Positives & Amicales°° :: L'APPROCHE POSITIVE ET AMICALE :: * EDUCATION CANINE & COMPORTEMENT CANIN *-
Sauter vers: