°°L'éducation canine et les méthodes positives et amicales°°


 
AccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Chien sans rappel... ni clôture!
Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Emptypar mitee Ven 19 Juil 2024 - 21:35

» Stressé/Malade en voiture: conseils
Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Emptypar fafa38 Ven 19 Juil 2024 - 15:35

» Camp d'été Genève du 18 au 21 juillet
Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Emptypar Poupoune Mer 5 Juin 2024 - 15:27

» Journées spéciales Prévention problèmes de comportement (CHIOTS ET ADULTES) - gratuite - Genève
Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Emptypar Poupoune Mer 5 Juin 2024 - 15:12

» Webinaire : nutrition canine mercredi 31 juillet à 18h
Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Emptypar Poupoune Lun 27 Mai 2024 - 15:35

» En Corrèze (secteur BRIVE LA GAILLARDE) du 4 au 11 mai 2024
Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Emptypar Phnix Mer 10 Avr 2024 - 18:32

» Allo, Animal perdu: numéro vert
Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Emptypar mitee Lun 8 Avr 2024 - 14:16

» Conférence en ligne gratuite : Nerf Vague de Lisa Leicht 19/09/2024 19h
Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Emptypar fafa38 Mar 2 Avr 2024 - 9:08

» TTouch pour votre chien et pour vous - Lisa Leicht - Genève 24/11/2024
Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Emptypar Poupoune Ven 29 Mar 2024 - 15:12

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!

Le Deal du moment : -44%
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, ...
Voir le deal
86.99 €

 

 Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien

Aller en bas 
+7
Yuriko
Eliko
Derby
dage
Contact_Zone
PowerUser
mitee
11 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
PowerUser
 
 



Nb de messages : 45705

Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien   Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 EmptyMer 14 Jan 2015 - 16:44

Citation :
Les chiens souffrent aussi de TOC.

Des scientifiques ont établi un lien entre un gène et des comportements compulsifs chez les chiens. Des études réalisées sur des dobermans qui; roulés en boule, se sucent le flanc pendant des heures, ont montré que les sujets partagent un gène identique.

chiens) a fait l'objet d'un bref compte rendu dans la revue "Molécular Psychiatry).
Le Dr Nicolas Dodman, auteur principal du rapport et directeur de la clinique d'éthologie de la Cummings School of Veterinary Medecine, estime que ces découvertes auront d'importantes répercutions sur la compréhension des troubles compulsifs chez les humains comme chez les animaux.
On estime que 2,5 à 8% de al population humaine souffrent de troubles obsessionnels compulsifs. Ils s'expriment à travers des comportements anormaux, comme se laver les mains trop souvent, vérifier fréquemment que l'on a bien fermé le gaz...etc . Des troubles similaires existent chez les chiens; certaines races, tels les dobermans, sont particulièrement touchées. Pour détecter l'origine génétique de ces comportements, le Dr Dodman et son équipe ont analysé et comparé le génome de 94 dobermans qui sucent leur flanc ou des couvertures (voir les deux) à ceux de 73 dobermans ne faisant ni l'un l'autre. Ils ont également étudié leur pedigree afin de détecter des modes de transmission génétique complexes. Ils ont remarqué qu'une partie du chromosome canin 7, contenant le gène CDH2 varie entre les deux groupes...
Même si elle mérite d'être approfondis, une étude récente réalisée par le Dr Karen Overall, vétérinaire spécialiste en éthologie de l'université de Pennsylvannie, suggére que près de 8% des chiens d'Amérique (5 à 6 millions) présentent des signes de comportement compulsif. Ces derniers sont multiples: courir le long de clôtures, arpenter son espace, tourner en rond, courir après sa queue, chasser des mouches imaginaires, lécher, mastiquer, aboyer et regarder fixement. Les mâles sont trois fois plus nombreux à en être effectué que les femelles.
Ces troubles sont une des principales raisons pour lesquelles les propriétaires décident d'abandonner ou de faire euthanasier leurs animaux, alors qu'il est possible de les soigner, rappellent les vétérinaires comportementalistes.

Les chiens provenant d'élevages intensifs ou de refuges, ceux qui ont été sauvés de l'euthanasie ou qui sont enfermés, stressés et qui s'ennuient, sont également enclins à développer de tels comportements. dressage de chien17000
Le chromosome 7 endroit le plus significativement associés à la CCD est situé au sein de la cadhérine-2 gènes neuronaux, CDH2 est largement exprimée, médiateur synaptique flux activité de calcium liés adhérence neuronale. Les chiens montrant de multiples comportements compulsifs ont une fréquence plus élevée de la «risque» associé séquence d'ADN que les chiens avec un phénotype moins sévère (60 et 43%, respectivement, comparativement à 22% chez les chiens affectés). Cette association très significative de la CCD avec la région du gène sur le chromosome 7 CDH2 est le premier locus génétique identifiée pour un trouble compulsif animal, et soulève l'intéressante possibilité que CDH2 et d'autres protéines d'adhésion neuronale sont impliqués dans des comportements compulsifs, y compris ceux observés dans l'autisme troubles du spectre. La cadhérine-2 neurones gène, CDH2, est un gène candidat particulièrement intéressant maladie car il est impliqué dans la médiation présynaptique à l'adhésion de jonction synaptique neuronale, la croissance axonale des neurones et d'orientation dans le système nerveux central au cours du développement quand critique réseaux nerveuses du cerveau sont établis.
«Le gène est exprimé CDH2 dans l'hippocampe, une région du cerveau soupçonnées d'être impliquées dans les TOC En outre, ce gène supervise les structures et les processus qui sont peut-être joué un rôle dans la propagation de comportements compulsifs -. Par exemple, la formation et le bon fonctionnement des récepteurs du glutamate », a déclaré le Dr Nicholas Dodman, professeur de sciences cliniques à Cummings école de médecine vétérinaire de la Tufts University et auteur principal de l'étude. M. Dodman a ajouté que «cette constatation est conforme aux données actuelles, que les bloqueurs NMDA sont efficaces dans le traitement du TOC."
"La présence de comportements répétitifs et les similitudes dans la réponse aux traitements dans les deux canines et humaines CCD TOC suggèrent que les voies communes sont concernées", a déclaré le Dr Ginns, professeur de pathologie clinique, neurologie, pédiatrie, psychiatrie et de neurosciences à UMass Medical School." Dr Ginns espère que "notre constatation conduira à une meilleure compréhension de la biologie de troubles compulsifs et faciliter le développement de tests génétiques, permettant des interventions plus tôt et même le traitement ou la prévention des troubles compulsifs chez le chien à risque et les humains." «Cette avance est si fascinant que nous avons hâte de travailler avec le groupe du Dr Dodman d'étendre nos résultats actuels à d'autres populations.Dr Marzena Galdzicka, professeur adjoint de clinique de pathologie à UMass Medical School.

Des collaborations sont déjà en cours avec le groupe du Dr Dennis Murphy à l'Institut national de santé mentale afin de déterminer la mesure dans laquelle CDH2 confère risque de trouble obsessionnel-compulsif de l'homme et des troubles du spectre autistique.

Concernant les comportements canins, seul une soixantaine de vétérinaires français sont diplômés et habilités à dispenser ce genre de conseil. La confiance portée au vétérinaire confère un caractère vulnérable, que l'on pourrait considérer comme un abus de personnes vulnérables par les puissants. Confiance volontairement ou non abusé par ceux-là mêmes qui ont juré de protéger leurs santés.

http://www.3piliers.com/troubles-du-comportement-du-chien/trouble-obsessionnel-compulsif.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 



Nb de messages : 45705

Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien   Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 EmptyMer 14 Jan 2015 - 17:01

Et parce que chez le cheval, il y a les TIC:

Citation :
Les tics

Les tics sont des troubles du comportement se manifestant par des actions stéréotypées (le cheval fait toujours le même geste). Ils traduisent en général un mal être du cheval et il est très dur de les traiter (vu qu’il faut trouver la cause et pas seulement effacer les symptômes....).

En tiquant le cheval libère des molécules comme les endorphines qui le mettent dans un état « second » de bien être.

Les tics sont assez contagieux : si un cheval tique ses voisins ont tendance à copier.... De plus il y aurait certains terrains génétiques propices aux tics (des parents tiqueurs donnent plus facilement un poulain tiqueur).

Certains conseils permettent parfois de les diminuer voire de les faire disparaître :
- permettre au cheval d’avoir des contacts avec des congénères
- le lâcher souvent dehors
- lui mettre des jouets dans son box ou dans son paddock
- lui laisser du foin à portée pour grignoter au box

Sur le site cheval (www.le-site-cheval.com) j’ai trouvé aussi des traitements homéopathiques :
- Si le tic a un caractère obsessionnel : Thuya 9 CH + Arsenicum album 9 CH : 2 doses de chaque par semaine à donner pendant 3 mois.
- Si le tic stoppe quand le cheval est distrait :
o Ignatia 15 CH : 10 granules par jour à donner les 15 premiers jours, puis 5 granules par jour à donner pendant 3 mois.
o Sepia 15 CH : 2 doses par semaine à donner pendant 3 mois.
- Si le cheval est dominant et a tendance à faire des coliques : Lycopodium 9 CH : 2 doses par semaine à donner pendant 3 mois.
- Si le cheval est nerveux, tique surtout au box et a tendance à avoir des coliques ou des diarrhées : Argenticum nitricum 9 CH : 2 doses par semaine à donner pendant 3 mois.
- Si le cheval est jeune et assez peureux : Calcarea carbonica 9 CH : 2 doses par semaine à donner pendant 3 mois.
- Pour tous les chevaux tiqueurs et hypersensibles :
o Lithium (oligo-élément) : 1 prise par jour à donner pendant 3 mois.
o Pour les chevaux jeunes : Aluminium + Manganése : 1 prise un jour sur deux, en alternance, à donner pendant 3 mois.
- Si le cheval n’est pas sensible à l’alcool : Tilia tomentosa 1 DH (gemmothérapie) macérat glycériné : 5 ml à donner matin, midi et soir.
Maintenant voilà les principaux tics :

- tic à l’ours : le cheval se balance constamment d’un antérieur à l’autre. A forte dose ce tic entraîne une fatigue des tendons et des articulations pouvant conduire à des problèmes.
(traitement homéopathique : Zincum 4 CH : 10 granules le matin. + Agarica 4 CH : 10 granules le midi. + Nux vomica 9 CH : 10 granules le soir.)
La pose d’une grille à la porte paraît stopper les symptômes. De même la pose de miroir dans le box (pour le distraire) ou la mise de masques semblent calmer les chevaux (ce tic pouvant provenir d’une sensibilité des poils tactiles).

- tic à l’appui : le cheval prend appui avec ses dents sur une surface dure et semble avaler de l’air (ce qui est faux en fait, il fait juste le bruit). Ce tic use les dents des chevaux. Comme solution il y a le collier anti-tiqueur (pas très efficace) et la pose de produits répulsifs sur les appuis, mais ça ne soulage que les symptômes et pas les causes....
(traitement homéopathique :
- Soit Nux Vomica 9 CH + Colocyntis 9 CH : 10 granules de chaque à donner matin et soir pendant 1 mois.
- Soit Hydrocyanicum acidum 5 CH + Cuprum metallicum 5 CH + Ignatia 5 CH : 2 ml par jour à donner pendant 1 mois.
- Dans les 2 cas : Arsenicum album 9 CH : 2 doses par semaine à donner pendant 1 mois).
(attention, ce tic peut être dû à un ulcère gastrique....)

- tic à l’air : le cheval avale de l’air sans prendre appui avec ses dents. Le danger vient alors de l’air ingéré qui empêche un bon fonctionnement du système gastrique (ballonnement, coliques). Le collier anti-tiqueur semble efficace dans ce cas, mais il ne supprime que les symptômes. Les ulcères gastriques peuvent aussi en être la cause (et le traitement homéopathique le même que le tic à l’appui).

- déambulation : le cheval tourne en rond dans son box, sans arrêt. Il se fatigue alors exagérément. En général cela vient d’un manque d’exercice, d’un isolement ou d’une nourriture trop riche. Un animal dans le box (chèvre, mouton, lapin...) peut diminuer le tic.

- automutilations : le cheval se mord en général un seul flanc. Il faut d’abord vérifier que ce n’est pas un problème digestif qui est à l’origine du trouble. Ce tic se manifeste en général chez les entiers qui saillissent en main et qui n’ont donc pas de contacts avec leurs congénères.

- langue serpentine : le cheval sort sa langue en l’agitant

- cheval casse-noisettes : il claque ses lèvres l’une sur l’autre

- cheval grignoteur : il ronge tout ce qui est à sa portée

- grincement de dents

- cheval tapeur ou gratteur : le cheval frappe les murs ou la porte, ou gratte le sol avec les antérieurs (ne sont des tics que s’ils ont lieu tout le temps et pas seulement à l’heure des repas).

http://horse-village.com/soins-et-sante/les-maladies/article/tics-et-vices-redhibitoires
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
PowerUser


Féminin
Nb de messages : 45705
Age : 48
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien   Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 EmptyMer 14 Jan 2015 - 17:04

Tous ces TICS sont rassemblés sous le terme de "stéréotypies":

Citation :
Les stéréotypies

Auteur : AC. Grison, L. Lansade

Mise à jour Août 2014

Les stéréotypies sont nombreuses : tic à l’appui, à l’air, à l’ours, encensement, tic déambulatoire, etc. Ces attitudes sont développées par les équidés en réponse au stress, à l’ennui, à la privation de contact entre équidés, etc. Petit tour d’horizon de ces stéréotypies, et conseils pour les éviter vous attendent dans cette page.

Sommaire

Stéréotypies orales
Stéréotypies locomotrices
Facteurs de risque
Traitement des stéréotypies orales
Voir aussi

Stéréotypies orales

Les plus connues sont le tic à l’appui et le tic à l’air mais il en existe une grande variété. Répétés inlassablement, ils sont qualifiés de «stéréotypies orales» car ils font intervenir la bouche. Vous pouvez voir des chevaux qui sortent leur langue sans arrêt et la bougent, d’autres qui la mâchent, d’autres qui la frottent sur un support, certains lèchent sans arrêt, font claquer leurs lèvres en secouant la tête, etc.

Un cheval qui tique à l’appui saisit des objets fixes avec ses incisives et tire en arrière en faisant un bruit rauque caractéristique qui signifie le passage de l’air dans l’œsophage. Un cheval qui tique à l’air prend la même posture d’encolure et fait le même bruit sans prendre appui.

Ces comportements ont été associés à différents problèmes de santé incluant notamment une usure excessive des dents et une difficulté à maintenir un poids constant. Contrairement à une idée reçue, des radios montrent que le cheval n’avale pas d’air au cours de ce tic mais il distend fortement son œsophage à ce moment là.

Il a été suggéré que le tic à l’appui ou le tic à l’air pourrait augmenter l’écoulement de salive et réduire l’acidité gastrique associée à une nourriture à base de concentrés. La salive a un effet tampon sur l’acidité de l’estomac.
L’importance des ulcères gastriques chez les chevaux avec une alimentation rationnée est maintenant reconnue: 82% des chevaux de course présentent des lésions ainsi que 51% de poulains pur sang de moins de 3 mois.
Le lien entre le tic et la présence d’ulcères n’est pas établi. L’apparition de ces 2 pathologies est toutefois clairement liée au stress ressenti par les individus. Ainsi, certains chevaux et certaines races développent plus d’ulcères, de tics, ou font plus de coliques que d’autres car ils sont plus stressés.
Stéréotypies locomotrices

Le tic de l’ours et l’encensement sont deux stéréotypies locomotrices fréquentes.

Dans le cas du tic à l’ours, le cheval déporte son poids d’un antérieur sur l’autre, ce qui crée un «balancement». Les chevaux tiquent généralement à l’ours devant la porte de leur box.

L’encensement est la succession de mouvements violents de la tête de bas en haut.

Le tic déambulatoire est une autre stéréotypie locomotrice : le cheval tourne inlassablement dans son box.

Facteurs de risque

Des études épidémiologiques ont identifié des pratiques dans l’entretien des chevaux qui sont associées à l’existence de comportements anormaux chez les chevaux de course. Ces facteurs incluent des quantités journalières de fourrage trop faibles (moins de 6,8kg), des écuries qui limitent la communication entre chevaux, la restriction des mouvements (cheval au box), l’appauvrissement du milieu (pas de stimulation sensorielle).

D'autre part, l’impact du sevrage est considérable. En effet, il s’agit d’un moment particulièrement stressant pour le jeune, lié à de nombreux changements tels que la rupture brutale du lien avec sa mère, un changement de régime alimentaire, un nouveau logement, un nouveau groupe social et souvent une augmentation des contacts avec l’humain. Une étude à long terme a montré que les poulains qui développent le tic à l’appui l’expriment en moyenne dès l’âge de 20 semaines. Les auteurs soulignent qu’après le sevrage, les poulains auxquels on donne des concentrés sont plus sujets à développer le tic à l’appui que ceux qui n’ont pas de concentrés.
Bien qu’un apport de concentrés puisse aider le poulain d’un point de vue nutritionnel, il pourrait aussi compromettre la santé de la muqueuse gastrique et aurait du mal à supplanter le besoin comportemental de téter. La grande motivation à téter pourrait faciliter l’apparition du tic à l’appui.

La restriction de mouvements pourrait aussi être à l’origine de certains comportements comme tourner en rond dans le box. Une étude montre que les chevaux qui sont sortis quotidiennement au travail sont explosifs au paddock le week-end, tandis que des chevaux autant travaillés mais sortis en plus chaque jour en liberté, sont calmes au paddock. Ce besoin de mouvement pourrait donc se manifester également sous la selle, au détriment de la sécurité du cavalier.
Traitement des stéréotypies orales

Empêcher le cheval de tiquer est néfaste et ne solutionne pas le problème. De plus, certains chevaux développent d’autres tics si on les empêche de réaliser le leur, par exemple ils se mettent à secouer sans arrêt la tête. Il vaut mieux laisser faire, chercher les causes de ce comportement et les supprimer dans l’espoir que le tic cesse. Les chances de réussite sont plus grandes avec le tic de l’ours qu’avec le tic à l’appui.

Le tic à l’appui ayant tendance à se développer chez les poulains au sevrage, il faut améliorer les conditions de sevrage pour amoindrir ce stress (à l’origine d’ulcères). Par exemple, mettre un adulte calme à pâturer avec le groupe de jeunes juste sevrés peut être un bon moyen de limiter le stress des poulains. De même, les régimes des poulains doivent être très riches en fibres.

Quant aux chevaux adultes qui tiquent à l’appui, le propriétaire doit maximiser le temps de pâturage et la quantité de fibres dans les rations. Il incite son cheval à mastiquer plus longtemps : le cheval ainsi occupé à manger ne recherche pas d’activité de substitution et a ainsi moins de risque de développer un tic. De plus, la mastication permettre de réduire l’acidité gastrique. Malheureusement, la restauration d’un régime alimentaire à base de fibres ne résout pas toujours ce type de problème. Il serait ainsi recommandé de voir si les chevaux qui tiquent à l’appui ou à l’air ne présentent pas des ulcérations gastriques. Si une ulcération existe, des médicaments peuvent être donnés dans la ration et l’ajout à la ration d’huile de maïs peut être préconisée.

Pris dès son émergence, ce comportement peut disparaître. Il peut cependant persister malgré les efforts faits pour le supprimer, particulièrement chez les chevaux qui le pratiquent depuis longtemps. En effet, on suppose que le cheval éprouve un certain apaisement à le faire et donc continue pour cette raison. Il faut alors l’accompagner pour éviter que ce comportement ne détériore sa santé (perte de poids, dents abîmées…). La surface sur laquelle le cheval prend appui ne doit pas lui abîmer les dents, il faut donc mettre du cuir ou du bois.

Pour des chevaux qui ont le tic de l’ours, il a clairement été montré qu’augmenter la possibilité de contacts diminue voire fait disparaître ce tic. Les chevaux qui encensent au box le font également moins si la possibilité de contacts sociaux est accrue. Certains chevaux sont également extrêmement agités s’ils se retrouvent seuls, allant parfois jusqu’à se blesser dans leur box. La possibilité d’être avec des congénères résout ce problème. Pour que ces chevaux supportent les séparations, il faudra leur apprendre progressivement.

Le manque de contacts sociaux est également suspecté chez les chevaux qui manifestent des comportements agressifs excessifs envers leurs congénères, comme tenter de mordre chaque cheval qui passe devant leur box ou, monté, de ruer à l’approche d’un autre cheval.

S’il n’est pas possible de donner du contact avec les congénères, des miroirs peuvent être disposés dans le box. Ils simulent la présence d’un congénère et permettent de diminuer l’importance du tic. Leur effet dure au moins plusieurs semaines, et peut même être permanent pour certains chevaux.

http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/comportement-ethologie/cheval-et-vie-domestique/les-stereotypies.html?type=98

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Bt_sig10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
PowerUser


Féminin
Nb de messages : 45705
Age : 48
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien   Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 EmptyMer 14 Jan 2015 - 17:06


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Bt_sig10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
west
 
 
west


Féminin
Nb de messages : 2889
Age : 37
Localisation : Savoie (73)

Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien   Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 EmptyLun 19 Jan 2015 - 13:23

http://www.ted.com/talks/laurel_braitman_depressed_dogs_cats_with_ocd_what_animal_madness_means_for_us_humans?utm_source=email&source=email&utm_medium=social&utm_campaign=ios-share#t-6664
Laurel Braitman : chiens déprimés, chats souffrant de TOC - ce que signifie la folie animal pour nous humain.
Revenir en haut Aller en bas
http://west.eg0.me/
PowerUser
 
 
PowerUser


Féminin
Nb de messages : 45705
Age : 48
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien   Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 EmptyMer 21 Jan 2015 - 18:42

Il faudra ouvrir un post sur le livre de cette dame! Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 2176152401

Merci West!

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Bt_sig10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
PowerUser


Féminin
Nb de messages : 45705
Age : 48
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien   Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 EmptyJeu 11 Fév 2016 - 14:35



https://www.youtube.com/watch?v=0U9bsIJBcXc

Citation :
Ajoutée le 25 févr. 2015

Ce jeune chien Cairn Terrier passe son temps le soir à aboyer et à chasser les reflets de lumière sur les murs...Il a 18 mois et ces troubles évoluent depuis l'âge de 6 mois.
Pathologie médicale? Lien avec l'environnement?
Notez qu'on peut l'interrompre avec de la nourriture et que son attitude à la fin de la vidéos et très différentes!

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Bt_sig10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Contenu sponsorisé





Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien   Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Troubles Obsessionnels Compulsifs chez le chien
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les stéréotypies
» "Des troubles psy chez 80% des chiens"
» La soif chez le chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°L'éducation canine et les méthodes positives et amicales°° :: LES CHIENS :: * SANTE *-
Sauter vers: