°°Le Forum de l'Education Canine & des Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Bagarre entre chiennes/femelles
par PowerUser Aujourd'hui à 16:01

» Le regard
par GSDDiego Aujourd'hui à 15:56

» Parlez-vous chien? 16/12/2018 (dpt 74)
par Camithi Aujourd'hui à 11:02

» Le régime végétarien/vegan pour les chiens
par mathilde Aujourd'hui à 10:13

» Froid: lui faire porter un manteau ou pas?
par Poupoune Hier à 22:31

» Conférence "comprendre le fonctionnement d'un groupe de chiens" 27 avril 2019 Normandie
par Derby Hier à 17:49

» Guillaume Bretzner
par Derby Hier à 17:48

» Respect des codes canins/signaux d'apaisement
par EnergieSolaire Hier à 15:19

» Gestion des déplacements des autres chiens
par mitee Hier à 11:41

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 43322
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mer 20 Nov 2013 - 14:18

A lire ou à relire ou à diffuser ou à commenter ou à contredire (mais trop quand même, hein! u ):

http://adcanes.fr/tous-les-chiens-sont-des-individus/



Citation :
Trad. : Tous les chiens sont des individus. Apprenez à connaitre chaque chien en face de vous !

Pourquoi est-ce important ?

Pour les familles : considérer les chiens comme des individus signifie que vous apprendrez à les connaitre plutôt que de supposer, parce qu’ils ressemblent à un autre chien ou sont marqués d’une certaine manière, qu’ils agiront de la même façon ou qu’ils auront les mêmes besoins. En observant le chien en face de vous et en le considérant d’abord comme individu, vous serez en mesure de mettre en place une méthode d’éducation, de gestion et de soins adaptés à leurs besoins spécifiques.

Pour les refuges et les protecteurs : Cela signifie d’abandonner la politique globale et d’évaluer les chiens en tant qu’individus. Certains chiens demanderons des conditions d’adoption plus structurées, tandis que d’autres auront besoin de moins de restrictions. La clé est de prendre ces décisions pour chaque chien, plutôt que de s’appuyer sur des hypothèses basées sur la façon dont les chiens regardent. Ça ouvrira un éventail plus large d’adoptants potentiels et donc plus de vies sauvées.

Pour les politiciens et les législateurs : cela signifie de mettre un terme aux lois qui s’appuient sur la fausse idée qu’il est possible de savoir comment un chien va agir en se basant sur la façon dont nous les voyons ou de la race. Plutôt que d’établir des interdictions concernant les races dites de « chiens dangereux », l’accent devrait plutôt être mis sur la création et la mise en application de lois qui responsabilisent les propriétaires d’animaux, qui sont tout autant responsables que leur chien, créant ainsi des communautés vraiment sûres. Les chiens seront étiquetés « dangereux » en fonction de leurs actions ou comportements, et non pas sur l’étiquette de la race ou de l’apparence physique. Les chiens ne seront plus persécutés sur la base de stéréotypes.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Dernière édition par PowerUser le Ven 19 Fév 2016 - 15:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mer 20 Nov 2013 - 17:22

o 

100% d'accord! C'est exactement comme nous! Il y a pleins de facteurs qui influencent le comportement...et pas seulement la génétique. Heureusement d'ailleurs, sinon tous les troubles de comportements ne pourraient pas être modifiés si ce n'était qu'une histoire de gênes.
Bon il y a évidemment certains traits qui correspondent à chaque groupe de chien... Le mien est un berger et commence à vouloir rassembler les troupeaux, mais il serait aussi très bon comme chien de gibier...quand il suit une piste....
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 43322
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Jeu 16 Jan 2014 - 10:42

J'ai eu un franc succès avec ce post!

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 32486
Age : 38
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Jeu 16 Jan 2014 - 10:55

Citation :
Les chiens seront étiquetés « dangereux » en fonction de leurs actions ou comportements, et non pas sur l’étiquette de la race ou de l’apparence physique.
les mamies et leur petites "merdes agressives" n'ont qu'a bien se tenir ! je généralise expres sur les possesseurs de ces petits machins a qui je ne confierai pas mes doigts

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.

VOTER AU CONCOURS PHOTO AUTOMNALE céparlà !
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Nickel !   Lun 10 Fév 2014 - 20:10

Merci beaucoup PowerUser pour l'envoi du lien et la réponse complète que tu m'as faite.

Tu as dû consacrer de ton temps et rien que pour cela, je tiens à t'en remercier. De surcroit, ta réponse est de qualité car elle aborde plusieurs aspects qui m'ont tous intéressés.

Depuis que je viens sur ce forum, que je lis petit à petit les différents liens que tu m'as envoyés (car j'en prends connaissance au fil de l'eau tellement c'est riche et complet), je SAIS maintenant que c'est une telle éducation que je veux donner à mon chiot. Cela ne fait que conforter ce que je pressentais en moi (j'avais découvert un site internet très bien fait d'un éducateur canin comportementaliste de Nice, sans doute le connais-tu).

Tu as su me préconiser de ne pas me perdre dans trop de lectures (il est vrai que je suis comme cela, avant de foncer dans un domaine je me documente parfois à l'excès - il est sage d'être conscient de ses travers, n'est-il pas ?). A a bibliothèque, je passe en revue depuis le mois de décembre tous les bouquins sur les chiens : ainsi je me suis rendu compte que j'avais lu certains qui étaient conseillés sur le forum.
Certains ont retenu mon attention, d'autres beaucoup moins.

Pour ce qui est de la race, mon choix est fait : j'ai définitivement abandonné le Yorkshire à la grande satisfaction de ma fille ainée (elle vient d'acquérir une femelle Border Collie pour la faire travailler avec des canards en attendant de la faire travailler avec des moutons, et une autre femelle mais je ne sais pas encore trop la race - plutôt version chien de chasse si j'ai bien compris - et oui ma fille ainée chasse !). Mon choix va se porter sur le Papillon, trop mignon.

Il y a assez peu d'offres par contre, les élevages sont en dehors de mes possibilités financières pour l'instant. Je vais tâcher de trouver un chiot (mâle ou femelle, cela sera plutôt au feeling), même s'il est non lof qui puisse passer dans mon budget... de toute façon, dès que je trouve je te dirai.

Merci encore pour ta disponibilité.

Bonne soirée.

  
Revenir en haut Aller en bas
nono30
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2180
Age : 44
Localisation : France Languedoc

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Lun 10 Fév 2014 - 21:13

Avant de choisir un chiot, il faut bien faire attention à l'individu (c'est le sujet justement  u )
Un papillon ou un York, peu importe tant que la socialisation est bien faite et que le chiot est bien equilibré  
Bref, ne pas se jeter sur le premier parce que c'est dur à trouver Wink
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 43322
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mar 11 Fév 2014 - 14:39

juliehp a écrit:
Merci beaucoup PowerUser pour l'envoi du lien et la réponse complète que tu m'as faite.

Tu as dû consacrer  de ton temps et rien que pour cela, je tiens à t'en remercier. De surcroit, ta réponse est de qualité car elle aborde plusieurs aspects qui m'ont tous intéressés.

Depuis que je viens sur ce forum, que je lis petit à petit les différents liens que tu m'as envoyés (car j'en prends connaissance au fil de l'eau tellement c'est riche et complet), je SAIS maintenant que c'est une telle éducation que je veux donner à mon chiot. Cela ne fait que conforter ce que je pressentais en moi (j'avais découvert un site internet très bien fait d'un éducateur canin comportementaliste de Nice, sans doute le connais-tu).

Tu as su me préconiser de ne pas me perdre dans trop de lectures (il est vrai que je suis comme cela, avant de foncer dans un domaine je me documente parfois à l'excès - il est sage d'être conscient de ses travers, n'est-il pas ?). A a bibliothèque, je passe en revue depuis le mois de décembre tous les bouquins sur les chiens : ainsi je me suis rendu compte que j'avais lu certains qui étaient conseillés sur le forum.
Certains ont retenu mon attention, d'autres beaucoup moins.

Pour ce qui est de la race, mon choix est fait : j'ai définitivement abandonné le Yorkshire à la grande satisfaction de ma fille ainée (elle vient d'acquérir une femelle  Border Collie pour la faire travailler avec des canards en attendant de la faire travailler avec des moutons, et une autre femelle mais je ne sais pas encore trop la race - plutôt version chien de chasse si j'ai bien compris - et oui ma fille ainée chasse !). Mon choix va se porter sur le Papillon, trop mignon.

Il y a assez peu d'offres par contre, les élevages sont en dehors de mes possibilités financières pour l'instant. Je vais tâcher de trouver un chiot (mâle ou femelle, cela sera plutôt au feeling), même s'il est non lof qui puisse passer dans mon budget... de toute façon, dès que je trouve je te dirai.

Merci encore pour ta disponibilité.

Bonne soirée.

  

Je suis très touchée par ta réponse et t'en remercie!

Je suis ravie d'avoir pu t'aider!

Pour ce qui est des prix, pendant longtemps, l'éleveuse que je connaissais avait des tarifs plus qu'honnêtes connaissant de plus les conditions d'élevage des chiots. Puis, à force d'avoir l'impression de vendre des chiens au rabais par rapport à d'autres éleveurs peu scrupuleux et aux conditions d'élevage bien éloignées des siennes, elle a fini par augmenter ses prix. Je ne dirais pas que c'est allé du simple au double mais pas loin... Dur, dur!

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 43322
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mar 10 Nov 2015 - 0:05

Parce que ce texte m'a en quelques sortes fait penser à ce post...

Citation :
Idée reçue : une race = un caractère
Posté le 3 mai 2010 par Kanidikoi — 3 commentaires ↓

L’éternel débat entre l’inné et l’acquis !

Le mot caractère vient du grec kharakttein qui veut dire graver. Donc un caractère correspond à un trait gravé. Ce qui impliquerait que chaque race a un caractère qui est inscrit dans ses gènes.

Or les études ont montré que les prédispositions génétiques n’interviennent que pour environ 20 % dans le comportement.
Donc le reste est le résultat de l’environnement. Ainsi, les conditions de gestation de la mère, les premières semaines de la vie du chiot, les soins apportés, les caresses, les liens qui vont l’unir à sa fratrie et à son propriétaire, sa socialisation, etc. auront le plus d’impact sur son caractère.

L’éducation a un très grand rôle à jouer, parce que les propriétaires vont apporter des messages à leurs chiens, ils vont renforcer ou pas certains comportements, comme rapporter des bâtons, courir après les oiseaux, répondre au rappel, etc.

Prenons deux exemples, un chien qui va avoir un maître qui le laisse aboyer, voire qui l’encourage, continuera à aboyer. Et un chien qui n’est pas réputé craintif pourrait le devenir si son maître lui transmettait par exemple une angoisse liée à la rencontre avec un grand chien.

Mais il ne faut pas oublier les 20 % d’hérédité, car si vous voulez aller à la chasse avec lui, vous choisirez de préférence un chien de chasse comme un springer plutôt qu’un chien de compagnie comme un bichon !

Garder à l’esprit que le chien est un mélange d’inné et d’acquis et que certains comportements sont pour lui importants, qu’ils font partie de lui.

http://kanidikoi.com/idee-recue-une-race-un-caractere/

Et à propos de l'inné et l'acquis:

http://educationcanine.forumactif.com/t18023-l-inne-et-l-acquis

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Invité
Invité



MessageSujet: pas de caractère spécifique a une race   Mar 16 Fév 2016 - 14:23

Pardonnez moi si je ne suis pas très clair. J'ai vu passé dans le flux des reseaux sociaux un article, que je n'ai pas pris le temp de lire sur le moment, résultat je le retrouve pas. Sur le fais que l'on ne pouvais pas attribuer a une race un caractère specifique...
houlala comment ca m'intéresse d'avoir vos avis et de retrouver cette article (et tout autres articles sur ce sujet) car j'ai quand même une fâcheuse tendance a penser au contraire, que certains caractères (voir certains soucis) sont commun a la race.
Exemple, on me tel pour un chien qui fugue...je ne m'étonne pas d'apprendre que c'est un labrador, on me contacte pour son st bernard de 7 ans, je me doute vite que c'est pour de l'agressivité nouvelle, ils viennent d'acquérir un boxer...je leur redonne rdv dans 4 ans quand il se sera calmé ^^

Évidemment chaques chiens est unique et presente sont propre caractère, mais je trouve quand même que l'on retrouve des similitudes selon les races.
aurais je tout faux?
Bref qui a lu, a vu, peux partager avec nous cette article.
et j'ai hate d'avoir vos avis et retour d'expérience
Revenir en haut Aller en bas
fantasio
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 933
Localisation : reims

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mar 16 Fév 2016 - 15:42

On ne peut pas nier que des milliers d'années de sélection sur nos races de chiens actuelles laissent leur marque. On a prit les meilleurs chiens dans chaque domaine et ont les a fait se reproduire ensemble et ainsi de suite à chaque nouvelle génération.
Mais je trouve que ses spécificités propre à chaque groupe plus qu'à chaque race tendent à disparaître. En occident, le chien est devenu essentiellement un chien de compagnie et toutes les caractéristiques particulières d'une race (chasse, garde de troupeau, défense de propriété...) tendent à disparaître au profil d'un caractère aimable et malléable.
Et puis c'est aussi une façon de se déculpabiliser. Mon chien aime chasser (à remplacer par leur trait de votre choix), c'est dans sa nature je ne peux rien y faire.
Sans compter le plaisir inconscient du maitre d'avoir un chien comme ci ou comme ca
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 43322
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mar 16 Fév 2016 - 16:51

A lire: http://educationcanine.forumactif.com/t15227-le-chien-un-individu-avant-tout

Sinon, je pense que notre vision des choses est souvent biaisée par ce que nous pensons savoir!

Par exemple, les Labradors sont tous gentils parce que tout le monde sait qu'il sont tous gentils et quand ils ne le sont pas, on s'en étonne. Je ne sais pas pourquoi mais dans les faits, les gens s'en étonne, je suis sûre que vous avez tous déjà entendu cela!

Les bergers belges sont tous des excités or, les bergers australiens ont aussi cette étiquette, tout comme certains braques ou terriers...

Voyez-vous où je veux en venir?

Donc oui, plus que la race, c'est selon le type de chien qu'on peut retrouver des similitudes dans les aptitudes et les propensions à être ou faire ceci cela. Mais constater avec fatalité que "Ah oui, c'est Amstaff, c'est pour ça! C'est pas de ma faute s'il est devenu comme ça ou qu'il agit comme ça!" ben, pour moi, c'est pas bon! Shit

Je n'aime pas trop la généralisation sur les comportements des chiens en les expliquant quasi uniquement par le fait qu'il soit de telle race... Surtout que bon, dans ce cas là, les croisés sont mal barrés! Surprised Cela me donne l'impression que l'on cherche à se dédouaner de difficultés rencontrées ou les nier parfois inconsciemment.

De mon côté, je ne suis pas non plus en train de dire qu'un Caniche, c'est exactement comme un Patou! Mais bon, les deux restent avant tout des chiens même s'ils ont des aptitudes et capacités spécifiques par ailleurs. Smile

Fantasio, on est OK! Wink

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Nikaïa
Educateur Canin Pro'
Educateur Canin Pro'
avatar

Féminin
Nb de messages : 418
Localisation : Baho
Emploi : Educateur/Comportementaliste

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mar 16 Fév 2016 - 17:26

Personnellement, je crois surtout à l'individu, même s'il y a souvent des tendances liées à la sélection et aux lignées.
Mais bon, individu avant tout, et on s'adapte (j'aime pas les généralités, on fini par se laisser guider par ça uniquement)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dog-and-you-education-canine-perpignan.com/
Dinkychris
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Nb de messages : 310
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mar 16 Fév 2016 - 17:32

Moi je pense qu'il y a une part de génétique à ne pas négliger, j'ai un berger australien , ( et oui !) et il peut être particulièrement speed, il aime stopper le mouvement, sans mordre, mais il le fait de la même manière que mon premier australien, et ils n'ont aucun lien de parenté. Après, c'est clair que l'éducation et la manière d'éduquer compte aussi !
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 43322
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mar 16 Fév 2016 - 17:35

Pas que! L'expérience de vie du chien, même déjà in utero, est aussi déterminante!

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Nikaïa
Educateur Canin Pro'
Educateur Canin Pro'
avatar

Féminin
Nb de messages : 418
Localisation : Baho
Emploi : Educateur/Comportementaliste

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mar 16 Fév 2016 - 17:37

Dinkychris a écrit:
Moi je pense qu'il y a une part de génétique à ne pas négliger, j'ai un berger australien , ( et oui !) et il peut être particulièrement speed, il aime stopper le mouvement, sans mordre, mais il le fait de la même manière que mon premier australien, et ils n'ont aucun lien de parenté. Après, c'est clair que l'éducation et la manière d'éduquer compte aussi !

Ben pour avoir eu 3 australiennes, même si des choses étaient similaires, je trouve qu'il y avait d'énormes différences, bien plus que de similitudes dans leur caractère Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dog-and-you-education-canine-perpignan.com/
Kinya
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2263
Age : 29
Localisation : Haut doubs
Emploi : Horlogère

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mar 16 Fév 2016 - 19:13

oui t'as des similitudes selon le type de sélection (parce que entre une lignee show et une lignée travail t'as souvent l'impression que c'est 2 races différentes) mais y'a aussi l'individu

et l'individu s'est pas seulement lié a son éducation/expérience/développement sinon tout les jeunes chiots d'une même portées seraient les mêmes (ou presque) alors que y'a vraiment de grosses différences

Revenir en haut Aller en bas
julien
 
 
avatar

Nb de messages : 354
Localisation : Moisdon la Rivière (44)

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Ven 19 Fév 2016 - 13:32

Ca va pas trop t'aider mais je crois avoir lu cet article aussi. Mais dans mon souvenir, c'était plus nuancé même si ça se terminait par quelque chose du genre : " quelque soit la race, un chien est un chien avant tout " et ils ont tous les mêmes besoins (sociaux, physiques, mentaux). Ce n'est pas bon de laisser un petit caniche enfermé ou de le priver de rencontre avec ses congénères, ni de trop faire d'activités avec des bergers sous prétexte qu'ils sont actifs, etc...

Sur l'influence de la sélection sinon, il y a un livre génial des Coppinger qui ont élevé des milliers de chiens de travail et d'utilité afin d'observer les comportements typiques de chaque race. Après ça ne s'applique qu'aux chiens de travail ...

http://educationcanine.forumactif.com/t17948-raymond-coppinger-and-lorna-coppinger-dogs
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 43322
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Ven 19 Fév 2016 - 15:54

Mode Modération ON

Sujets fusionnés.

Mode Modération OFF

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 43322
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mar 16 Mai 2017 - 13:43

Parce que je ne savais pas où mettre cet article...

Citation :
Le chien introverti, ça existe?

Dans mon « ping pong » perpétuel dans mes considérations sur l’apprentissage chez l’humain et chez l’animal non humain – hier, j’ai lu un article qui m’a profondément interpellée.

L’auteure était une personne étiquetée comme « introvertie » et elle racontait ses années d’école où, bonne élève, avec d’excellents résultats, sans (à l’origine) de souffrance particulière, on n’a pas cessé d’exiger d’elle «qu’elle participe plus en classe ».

Dès le cycle primaire, cette personne a interiorisé un étrange message : elle était « trop » réservée (par rapport à quoi ?).

S’en suit une longue description du calvaire absolu de ses années d’études où, de la maternelle à la fin de l’école supérieure, on n’a pas cessé de lui reprocher son manque d’interaction avec les autres et avec les professeurs.

Son apothéose était atteinte lors de « séminaires socratiques » où les participants – assis en cercle – participaient à des joutes verbales et dont le temps de parole individuel était soigneusement « monitoré » par les enseignants et déterminait, entre autre, la note finale.

Avec, évidemment, des résultats médiocres dans cet exercice très précis et une hantise de plus en plus affirmée vis-à-vis de l’expression orale en public.

Une petite souffrance construite de manière très artificielle, à mon sens, car il me semble tout à fait possible de réussir sans vie sans devenir un orateur pétillant  ;-)

Ce que dénonçait cette personne c’est l’idée hasardeuse – et pourtant bien généralisée – qu’être « extraverti » c’est paraître plus intelligent et plus engagé dans une quelconque activité, plus présent.

Pire encore, que le fait d’être extraverti, volubile et très interactif avec les autres est mis en avant comme concept « normatif » : ceux qui correspondent à cette description sont ceux qui « vont bien », les autres doivent changer ou, en tous cas, travailler à devenir « moins introvertis ».

J’ai immédiatement fait le parallèle avec une balade faite avec une connaissance il y a quelques temps qui m’a dit, avec un peu de commisération que c’était « dommage » (?) que mon chien n’interagisse pas avec les autres chiens (bref, il ne joue pas avec les autres chiens).

Si, en réalité, aucun de mes chiens ne joue beaucoup avec les chiens inconnus : mes deux Bergers Australiens jouent entre elles (elles sont sœurs et très proches) Zouk, s’il supporte avec patience leurs jeux, ne joue avec absolument personne (pas même avec elles).

Totalement non conflictuel, les autres chiens ne l’intéressent absolument pas.

Les autres gens non plus d’ailleurs  ;-)

Il est habitué à ses « frangines » et il aime, encore mieux, moi ou plutôt l’accès que je lui donne à ce qui a de la valeur pour lui.

Bref, ce qui lui procure du bien-être et donc une émotion agréable pour lui et selon ses critères personnels – je n’ai pas appris à Zouk cette intensité qu’il met dans toute chose, elle fait partie de lui (au mieux, je l’ai encadrée).

Il est très avare en « manifestations festives » même avec les personnes qu’il connaît bien (mes proches) et se contente d’un petit remuage de queue très minimaliste – genre « ouais, je te connais, c’est bon »  Laughing

Les personnes inconnues n’existent même pas et il très parcimonieux dans toute forme d’interaction, un petit salut, ça va… plus, c’est l’envahir  Laughing

Bref, on pourrait dire qu’il est introverti ☺

Il ne correspond absolument pas au chien ultra-jovial, pote universel, et adorateur de tous les humains, curieux des congénères et joueur impénitent…. il a ses centres d’intérêt, ses (rares) humains rangés dans une catégorie « amis » et il s’y tient avec un certain acharnement.

Impossible toutefois de le ranger dans le chien « à problèmes de comportement » vu qu’il a l’air parfaitement satisfait, parfaitement posé et que tout son physique et ses comportements affichent que sa vie lui convient parfaitement bien telle qu’elle est.

Il n’a pas « peur » des gens, il n’est pas intéressé, c’est très différent. Il n’a pas peur des chiens non plus, après une vague reconnaissance par l’arrière, il n’a juste plus rien à leur dire  Laughing

Quand quelqu’un insiste pour le papouiller, il prend une attitude légèrement agacée – gentiment agacée, il remue la queue et se détourne clairement – bref, on l’ennuie (ce qui vexe considérablement certains humains).

Presque pareil avec ses congénères, on voit qu’il y met des trésors de patience mais que, en gros, tout ça ne l’amuse aucunement  Laughing

Mon accompagnatrice de l’autre jour trouvait ça « dommage » et je me suis demandée pourquoi – avons-nous à ce point intégré la norme de l’extraverti comme étant la voie royale, demandons-nous à nos chiens d’être les enfants « participatifs » dont parlait la personne mentionnée au-dessus ?

Une cliente me disait, au sujet de son chiot qui préfère observer les autres chiens que d’aller jouer avec eux, que ça lui faisait de la peine… mais pourquoi, vu que son chiot semble tout à fait à l’aise entre ses jambes et préfère, clairement, ce poste d’observateur que celui de participant ?

Peut-être que l’animal observateur, qui sait se rendre invisible et éviter les conflits est le plus susceptible d’adaptation dans une logique de survie ?

…et que cela confirme que, chez l’animal humain ou non humain, les différentes personnalités constituent des variations tout aussi valables les unes que les autres au sein d’une espèce ?

En définitive, la véritable souffrance, n’est-elle pas d’avoir un idéal en tête, une description rigide de ce qu’un être vivant devrait être ou ne pas être (hors pathologie) alors que, au fond, accueillir un être dans sa vie (quel qu’il soit) c’est s’ouvrir à la surprise d’une personnalité spécifique.

Nous avons, parfois, du mal ☺

http://www.magicclicker.ch/meditations/

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 32486
Age : 38
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mar 16 Mai 2017 - 17:39

je l'y verrais bien sur les posts qui parlent calme, jeux ou excitation

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.

VOTER AU CONCOURS PHOTO AUTOMNALE céparlà !
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
Analucia
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 5361
Age : 39
Localisation : Auvergne

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mar 16 Mai 2017 - 20:51

C'est tellement vrai!!
Revenir en haut Aller en bas
Vuux
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 249
Age : 27
Localisation : Dordogne

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mar 16 Mai 2017 - 20:54

Rien que le titre de ce sujet me fait du bien...
Revenir en haut Aller en bas
Noemie-
Professionnel Canin
Professionnel Canin
avatar

Nb de messages : 1074
Localisation : Pays de gex

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mar 16 Mai 2017 - 22:11

Je vois tellement Tek dans cette description de chien introverti... et de ce regard ou jugement qu'on lui porte. "Elle n'est pas sociable" "elle n'aime personne" et j'en passe .

Ben oui, elle fout des vents aux personnes inconnues qui souhaitent la caresser, elle ignore toute tentative de contact, elle met du temps à faire confiance, à faire la fête à mes proches.

Je sais pas pourquoi les gens ont de la pitié / des jugements la dessus, on est comme on est d
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 43322
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: étiquette qualificatif décrire description    Jeu 18 Jan 2018 - 15:49

Je pense que ce texte sera bien ici mais il aurait aussi sa place dans d'autres posts notamment celui sur le chien réactif (agressif), peureux (craintif), têtu, etc...

Je voudrais rappeler que réduire son chien a un qualificatif n'est jamais juste. C'est encore plus vrai quand ce chien présente des comportements dérangeants ou un trouble du comportement (je parle de pathologie ici) parce qu'on finit par le voir uniquement par le prisme de ce qualificatif et on ne voit plus ce qui va/est bien chez lui.

A contrario, comme souligné dans le texte ci-dessous, dire d'un chien qu'il est gentil (ce qui paraît plutôt positif) ne veut pas dire grand chose! Surtout quand le dit chien gentil est incontrôlable/excité, impoli avec les autres chiens ou les humains, etc... Alors certes, il ne mord peut-être pas mais ça ne fait pas tout!

Alors s'il vous plaît, ne collez pas une étiquette sur votre chien dont l'expérience de vie, le caractère et la génétique l'amène à être un individu aux multiples facettes.

Citation :
Étiquetter un chien ne donne aucune information sur la cause de son comportement
Publié le 6 décembre 2017 par FIDÈLE CANIN

Tous les jours, l'histoire se répète: un client m'appelle et me demande d'intervenir auprès de son chien.  On me dit qu'il est dominant, têtu, grognon, peureux, anxieux, agressif, fait de l'anxiété de séparation, est désobéissant. Et je répond toujours la même chose: mais il fait quoi votre chien? On me répond qu'il jappe, mord, saute, etc. Ha là, je commence à avoir de l'information. Mais encore là, il me manque le quand, le ou, le qui, le quoi. Pour connaître la cause d'un comportement, je dois tout d'abord avoir la description du comportement, et les circonstances qui l'entourent. Pas un qualificatif qui ne me donne que la perception qu'a le client de son chien, et qui reflète plus son exaspération de la situation.

C'est pourquoi avant d'intervenir, il faut poser tout un tas de questions sur les circonstances et sur la réaction comportementale du chien.  Je le fais tout d'abord par le biais d'un long questionnaire et je complète l'information qui me manque directement et verbalement auprès du client.

Il est impératif tout d'abord de savoir CE QUE LE CHIEN FAIT. Il tremble, il jappe, il urine, il fuit, il saute, il prend, etc... Ensuite, il faut savoir sur QUELLE PERSONNE, ESPÈCE OU OBJET (personne adulte, enfant, chien, chat, souliers etc.) le chien agit ou réagit. Demandez ensuite OÙ SE PASSE le comportement (dans le salon et non dans la cuisine, au parc, sur son territoire, dans l'automobile, etc.). Par la suite, il faut connaître approximativement LE NOMBRE DE FOIS (une fois, 5 fois, 25 fois, etc.), et LES CIRCONSTANCES entourant l'événement (quand un visiteur entre dans la maison, quand un enfant coure, quand un soulier est par terre, quand on entend tel bruit, quand une voiture passe, etc.). Si possible, il faut retrouver L'ÉVÉNEMENT INITIATEUR ou l'événement déclencheur du comportement.

Peut-être saurons nous la cause du comportement dérangeant. Peut-être que non, car des fois les circonstances du premier événement ne sont pas claires. Le chien ne peut nous racontrer clairement l'origine du problème. Mais il nous l'indique en le répétant. À nous, de bien faire notre enquête.

Il faut savoir que l'origine du comportement dérangeant pour l'humain peut être aussi d'origine génétique. Par exemple, un berger australien mord les chevilles d'enfants qui courent. Alors il faut connaitre la RACE DU CHIEN ET SA LIGNÉE (lignée de chasse, lignée de conformatiin, chien de troupeau, chien de garde ou de protection, etc.), autant que faire se peut.

En allant chercher la vraie information, on pourra agir et faire diminuer ou remplacer le comportement en:

-GÉRANT OU CHANGEANT L'ENVIRONNEMENT,

-EN DÉSENSIBILISANT,

-EN CONTRE-CONDITIONNANT,

-EN MODELANT,

-OU EN CAPTURANT DES NOUVEAUX COMPORTEMENTS

... bref en se faisant un bon plan de match.

Alors si vous entendez "mon chien est dominant", sachez que vous n'avez aucune information sur le comportement du chien. Mais si on vous dit "mon chien berger allemand de 24 mois, jappe, grogne et saute sur tous les visiteurs qui entrent dans la maison et dans la cour,  tire et déchire leurs vêtements depuis qu'il est a 10 mois", vous aurez déjà ou presque la solution pour changer ce comportement.

Sachez aussi que si on vous dit "mon chien est gentil", vous n'avez pas plus d'informations pertinentes sur le chien. Sachez poser les bonnes questions!

Sur ce, bonne pratique!

Danielle Gauthier De Varennes

Éducateur canin comportementaliste

FIDÈLE CANIN

http://fidelecanin.over-blog.com/2017/12/etiquetter-un-chien-ne-donne-aucune-information-sur-la-cause-de-son-comportement.html

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Manoon
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 26
Localisation : 82

MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   Mar 6 Nov 2018 - 21:51

Ben c'est p't'être bête, mais ce sujet m'a vachement touchée, et notamment tous les articles que tu as cités, PowerUser...

PowerUser a écrit:
Les chiens seront étiquetés « dangereux » en fonction de leurs actions ou comportements, et non pas sur l’étiquette de la race ou de l’apparence physique. Les chiens ne seront plus persécutés sur la base de stéréotypes.

Si un jour on y arrive je serais ravie... mais y'a du chemin à faire !

PowerUser a écrit:

Citation :
En définitive, la véritable souffrance, n’est-elle pas d’avoir un idéal en tête, une description rigide de ce qu’un être vivant devrait être ou ne pas être (hors pathologie) alors que, au fond, accueillir un être dans sa vie (quel qu’il soit) c’est s’ouvrir à la surprise d’une personnalité spécifique.

Nous avons, parfois, du mal ☺

http://www.magicclicker.ch/meditations/

Je me demande dans quelle mesure, les races telles qu'elles existent aujourd'hui, n'amplifient pas ce phénomène.

On prend un malinois, on attend de lui qu'il soit ultra obéissant et proche, s'il ne l'est pas on ne comprend pas...
On prend un labrador, il se doit d'être gentil avec tout le monde, s'il grogne on ne comprend pas...
On prend un beauceron, il devrait garder la maison, mais il ne fait que remuer la queue quand les gens passent le long de la clôture...

Etc, etc...
Je schématise mais c'est un peu l'impression que j'ai.
Et tout ça mène à tellement de dysfonctionnements (dans la relation homme-chien)...

S'il n'y avait pas toutes ces étiquettes de races, les futurs propriétaires ne prendraient-ils pas un peu plus le temps d'étudier le caractère du chien ou du chiot ? Je me demande...

PowerUser a écrit:
Je voudrais rappeler que réduire son chien a un qualificatif n'est jamais juste. (...)
Citation :
Étiquetter un chien ne donne aucune information sur la cause de son comportement
Publié le 6 décembre 2017 par FIDÈLE CANIN

Tous les jours, l'histoire se répète: un client m'appelle et me demande d'intervenir auprès de son chien.  On me dit qu'il est dominant, têtu, grognon, peureux, anxieux, agressif, fait de l'anxiété de séparation, est désobéissant. Et je répond toujours la même chose: mais il fait quoi votre chien? On me répond qu'il jappe, mord, saute, etc. Ha là, je commence à avoir de l'information. Mais encore là, il me manque le quand, le ou, le qui, le quoi. Pour connaître la cause d'un comportement, je dois tout d'abord avoir la description du comportement, et les circonstances qui l'entourent. Pas un qualificatif qui ne me donne que la perception qu'a le client de son chien, et qui reflète plus son exaspération de la situation.
(...)

http://fidelecanin.over-blog.com/2017/12/etiquetter-un-chien-ne-donne-aucune-information-sur-la-cause-de-son-comportement.html

D'autant plus que chacun voit les choses selon son vécu, selon ce qu'il a pu lire / entendre sur les chiens, selon son analyse et sa sensibilité...
Dans une même situation, une personne A peut y voir un chien gentil, alors qu'une personne B peut y voir un chien problématique...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chien: un individu avant tout, pas seulement une race!
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rentabiliser l'outil industriel avant tout, le nouvel objectif des manufactures
» .L'éducation d'un peuple:
» fers à l' avant
» Surpasse tout (Hollande avant 1811)
» Choisir un chien de troupeau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°Le Forum de l'Education Canine & des Méthodes Positives & Amicales°° :: LES CHIENS :: * DIVERS: sujets canins *-
Sauter vers: