°°L'éducation canine et les méthodes positives et amicales°°


 
AccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Chien sans rappel... ni clôture!
La panostéite (ou énostose) Emptypar mitee Ven 19 Juil 2024 - 21:35

» Stressé/Malade en voiture: conseils
La panostéite (ou énostose) Emptypar fafa38 Ven 19 Juil 2024 - 15:35

» Camp d'été Genève du 18 au 21 juillet
La panostéite (ou énostose) Emptypar Poupoune Mer 5 Juin 2024 - 15:27

» Journées spéciales Prévention problèmes de comportement (CHIOTS ET ADULTES) - gratuite - Genève
La panostéite (ou énostose) Emptypar Poupoune Mer 5 Juin 2024 - 15:12

» Webinaire : nutrition canine mercredi 31 juillet à 18h
La panostéite (ou énostose) Emptypar Poupoune Lun 27 Mai 2024 - 15:35

» En Corrèze (secteur BRIVE LA GAILLARDE) du 4 au 11 mai 2024
La panostéite (ou énostose) Emptypar Phnix Mer 10 Avr 2024 - 18:32

» Allo, Animal perdu: numéro vert
La panostéite (ou énostose) Emptypar mitee Lun 8 Avr 2024 - 14:16

» Conférence en ligne gratuite : Nerf Vague de Lisa Leicht 19/09/2024 19h
La panostéite (ou énostose) Emptypar fafa38 Mar 2 Avr 2024 - 9:08

» TTouch pour votre chien et pour vous - Lisa Leicht - Genève 24/11/2024
La panostéite (ou énostose) Emptypar Poupoune Ven 29 Mar 2024 - 15:12

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!

Le deal à ne pas rater :
Carte mémoire Micro SDXC Sandisk Extreme Plus 256Go / 200Mo/s
19.99 €
Voir le deal

 

 La panostéite (ou énostose)

Aller en bas 
AuteurMessage
PowerUser
 
 
PowerUser


Féminin
Nb de messages : 45705
Age : 48
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

La panostéite (ou énostose) Empty
MessageSujet: La panostéite (ou énostose)   La panostéite (ou énostose) EmptyVen 4 Mar 2016 - 12:44

Parce qu'il est souvent question de problèmes de pattes sur le forum...



https://www.youtube.com/watch?v=n81DuV378KQ

Citation :
Panostéite éosinophilique ou énostose chez le chien
Par Guillaume Ragetly, vétérinaire au CHV Frégis
Spécialiste en chirurgie, Diplômé de l'ECVS et de l'ACVS

Qu’est-ce que la panostéite éosinophilique ou énostose chez le chien ?


La panostéite est une maladie auto-limitante qui affecte habituellement les os longs des chiens en croissance. C’est une atteinte de la moelle osseuse qui affecte l’os secondairement. Elle touche principalement les os longs mais elle peut toucher tous les os ayant suffisamment de moelle osseuse. Cette maladie est également appelée énostose ou encore panostéite éosinophilique. Son incidence est évaluée à environ 2,6 pour 1000 patients.

Les animaux atteints sont des jeunes chiens en croissance, le plus souvent entre 5 et 15 mois, et les males sont plus souvent affectés que les femelles avec un ratio de 4 pour 1.

Prédispositions raciales à la panostéite éosinophilique ou énostose du chien

La panostéite est une maladie qui affecte majoritairement  des chiens de grande race comme :

Airedale terrier, Akita Inu, Basset Hound, Beauceron, Berger allemand, Berger Belge, Bouvier bernois, Braque allemand, Briard, Chesapeake Bay retriever, Cocker, Dobermann, Dogue Allemand, Golden retriever, Labrador, Léonberg, Lévrier afghan, Mastiff, Montagne des Pyrénées, Rottweiler, Saint-Bernard, Setter irlandais, Shar pei.

Cependant, on peut aussi la retrouver chez des chiens de plus petit gabarit comme le Schnauzer miniature ou le Scottish Terrier.

Quelle est l’origine de la panostéite éosinophilique du chien ?

La cause exacte n’est pas connue. Des origines génétiques, virales, liées au stress, liées à la maladie de Von Willebrand ou une déficience en facteur VIII (hémophilie A) ont été suspectées. Les dernières études suggèrent une relation entre panostéite et aliments caloriques riches en protéines. Une accumulation de protéines pourrait en effet entraîner un œdème intramédullaire par ses effets osmotiques. Cet œdème a des effets directs sur la pression intramédullaire car la cavité médullaire est un compartiment rigide. L’augmentation de la pression entrainerait une ischémie et les conséquences décrites ci-dessous.

Un caractère héréditaire est supposé mais non démontré.

Certains des mécanismes physiopathologiques de la panostéite sont partiellement connus. La panostéite est liée à une modification de l’organisation cellulaire de l’os. Initialement, la panostéite est dominée par un comblement de la moelle osseuse, une prolifération vasculaire, et une néoformation osseuse centrée autour d’un foramen nourricier. Ces modifications  sont associées à une congestion veineuse et une augmentation de la pression intra-osseuse. Cette congestion veineuse contribue notamment à la formation locale d’os, au développement d’une réaction périostée, … A terme,  les zones de néoformation osseuse deviennent coalescentes et fusionnent avec l’endoste.

Signes cliniques de l’énostose chez le chien

Les principaux signes cliniques de la panostéite sont l’apparition soudaine d’une boiterie due à la douleur, souvent sans appui et d’intensité modérée à sévère, voire une incapacité à se relever.

Les membres antérieurs sont 4 fois plus fréquemment affectés. Les os classiquement atteints sont l’ulna (42%), le radius (25%), l’humérus (14%), le fémur (11%) et le tibia (8%).

La palpation de la diaphyse des os longs concernés est souvent douloureuse. Les épiphyses ne sont jamais concernées.

Les symptômes peuvent toucher plusieurs zones simultanément mais aussi passer d’un membre à l’autre, ce qui rend le diagnostic souvent très délicat.

La maladie peut avoir des répercussions sur l’état général du chien tels qu’abattement et hyperthermie.

Comment confirmer le diagnostic de panostéite éosinophilique canine

La suspicion repose sur les commémoratifs et l’examen clinique.

La confirmation fait appel à la radiographie. Elle permet d’exclure d’autres maladies ostéo-articulaires du jeune chien. Les signes radiographiques évocateurs d’une panostéite sont une augmentation de la densité osseuse intra-médullaire (à proximité d’un foramen nourricier), une perte de l’aspect osseux normal, la présence d’une réaction périostée, un épaississement de l’endoste.

Enfin, il n’existe pas de relation directe entre la sévérité des symptômes et la sévérité des images radiographiques. Ainsi, un animal peut boiter sévèrement suite à une panostéite, et avoir des radiographies quasiment normales.

La panostéite peut être également associée à des maladies plus graves du jeune chien, nécessitant une bonne évaluation et un traitement (parfois chirurgical) comme par exemple la dysplasie du coude.

Traitement de la panostéite éosinophilique du chien

Le traitement fait avant tout appel au contrôle de la douleur par administration d’anti-inflammatoires, le temps que la maladie régresse spontanément.

Du repos est également nécessaire. La panostéite étant une maladie auto-limitante, elle disparaît de la même façon qu’elle est venue, et est sans conséquence à long terme.

Pronostic de l’énostose du chien

Le pronostic de la panostéite éosinophilique du chien est favorable puisqu’une rémission spontanée est généralement observée au plus tard douze à dix-huit mois après le diagnostic. En revanche, il est essentiel de ne pas confondre cette maladie osseuse avec d’autres entités telles que : dysplasie coxo-fémorale (dysplasie de la hanche), ostéochondrite disséquante de l’épaule, dysplasie du coude, énostose secondaire à une Leishmaniose, des infarctus osseux et des tumeurs de l’os.

   Bohning RH, Suter PF, Hohn RB, et al: Clinical and radiologic survey of canine panosteitis. J Am Vet Med Assoc 156:870, 1970

   Breur GJ: Personal communication May 10, 2010, regarding Austin CC, Johnson JA, Breur GJ: Identification of risk factors for canine panosteitis: 1220 cases (1980–1989). Unpublished manuscript 1990.

   Schawalder P, Jutzi K, Andres HU, et al: Canine panosteitis, an idiopathic bone disease investigated in the light of a new hypothesis concerning pathogenesis. Part one: clinical and diagnostic aspects. Schweiz Arch Teirheilkd 144:115, 2002

http://www.fregis.com/infos_sante_pathologie_chien_detail.php?entree=&mod=patho&id=189

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
La panostéite (ou énostose) Bt_sig10


Dernière édition par PowerUser le Ven 4 Mar 2016 - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
PowerUser


Féminin
Nb de messages : 45705
Age : 48
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

La panostéite (ou énostose) Empty
MessageSujet: douleurs pattes maladie inflammatoire jeune chien boiteries croissance rapide    La panostéite (ou énostose) EmptyVen 4 Mar 2016 - 12:45

Citation :
Panostéite

Définition

La panostéite est une condition douloureuse qui affecte les os longs. Elle apparaît de façon spontanée et est auto-limitante (dure de quelques semaines à quelques mois). Les jeunes chiens (5 mois à 2 ans), de race moyenne à grande sont principalement affectés, mais la maladie peut aussi être observée chez des chiens de 2 mois à 5 ans. Les Bergers Allemands sont plus à risques. Les mâles sont plus souvent affectés que les femelles.

On ignore ce qui cause la panostéite. On sait qu’elle est associée à un remodèlement osseux excessif suite à la mort de certaines cellules à l’intérieur de l’os. Cette mort cellulaire est attribuable à la congestion vasculaire, mais la cause primaire demeure inconnue.

Signes cliniques

Les signes cliniques rapportés sont une boiterie soudaine, de sévérité variable, qui dure habituellement 1 à 3 semaines et qui alterne d’une patte à l’autre. Habituellement, les membres antérieurs sont d’abord atteints. Occasionnellement, des signes systémiques tels que l’anorexie et la faiblesse sont présents et peuvent nécessiter une hospitalisation. La panostéite doit être différenciée de maladies infectieuses, d’arthropathie à médiation immunitaire et autres maladies de croissance osseuse.

Diagnostic

L’examen physique peut mettre en évidence de la douleur à la palpation forte des os atteints. La radiographie est le test diagnostic de choix car on y voit des lésions caractéristiques. Cependant, celles-ci peuvent ne pas être présentes en phase aïgue de la maladie. De plus, on peut aussi observer des lésions radiographiques au niveau des autres membres qui ne sont pas en douleur à l’examen.

Traitement

Le but du traitement est de contrôler la douleur afin de permettre les activités normales de l’animal. Pour ce faire, des anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent être utilisés (ex. meloxicam, deracoxib, carprofen). Des analgésiques plus puissants tels que des opioides, un support nutritionnel, ou une hospitalisation de courte durée peuvent être nécessaires dans les cas plus sévères. Le repos n’accélère pas le processus de guérison mais peut réduire la douleur. Les complications possibles sont davantage reliées aux médicaments qu’à la maladie, et consistent en des lésions gastro-intestinales, des dommages au foie ou aux reins et des troubles de coagulations (rare avec la majorité des anti-inflammatoires utilisés). Les produits naturels et les vitamines n’ont pas été prouvés efficaces pour diminuer les symptômes, la durée ni la sévérité de la panostéite. Une boiterie persistante devrait être réévaluée aux 2 à 4 semaines afin de détecter d’autres problèmes orthopédiques concommitants.

Élise Lavallée, D.M.V.

http://www.monvet.com/panosteite.aspx

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
La panostéite (ou énostose) Bt_sig10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
PowerUser


Féminin
Nb de messages : 45705
Age : 48
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

La panostéite (ou énostose) Empty
MessageSujet: déformation difformité douleur bobo douleurs souffre souffrance souffrances    La panostéite (ou énostose) EmptyVen 4 Mar 2016 - 12:56

Citation :
Problèmes pendant la période de croissance du chiot – que faire ?

Avez-vous rencontré des cas de carpes déviés vers l'avant (membres arqués) ou d'autres déformations osseuses chez les jeunes chiens en phase de croissance, que ce soit au sein de votre élevage ou chez vous ? Évidemment – mais quelles en sont les causes ? Sommes-nous, ou non, en mesure de résoudre ce problème ?

Les pathologies suivantes sont celles qu'on rencontre le plus fréquemment chez les chiots en phase de croissance ; elles peuvent être classées dans la catégorie des « Maladies orthopédiques développementales » :

   Difformité des fléchisseurs carpiens ou « Chiens bouletés / Membres arqués »,
   HOD - Ostéodystrophie hypertrophique,
   OCD - Ostéochondrose dissécante,
   Panostéite.

La difformité des fléchisseurs carpiens (membres arqués) est le problème le plus ordinairement récurrent ; il n'est pas d'origine génétique, touche toutes les races, grandes et petites, et trouve son origine dans la gestion des besoins diététiques de vos chiens, ainsi que dans la nature des sols sur lesquels ils grandissent. Régime inadapté, alimentation appropriée mais excessive, sol de mauvaise qualité ou glissant et carences en oligoéléments – autant de facteurs d'occurrence de ce problème. Détecté assez tôt, il est possible d'y remédier sans difficulté. Dans le cas contraire, il cause des dommages permanents. La difformité des fléchisseurs carpiens apparaît en premier au niveau des membres antérieurs du chiot ou de la zone de la plaque de croissance (articulation carpienne, carpe, mais aussi épaule ; le chien peut être boiteux) ; elle est due à un manque d'intégrité du muscle, du tendon ou des ligaments. Ce phénomène s'explique par un déséquilibre entre les os et les tissus/les muscles, dans le schéma de croissance du chiot. Un régime peut entraîner un déséquilibre du schéma de croissance entre muscles, ligaments, tendons et os. Tous ces éléments se développent à des rythmes différents, avec pour résultante une difformité grave des fléchisseurs carpiens – cette dysmorphie grotesque peut être permanente si l'on ne veille pas à fournir au chien une alimentation adaptée dès son plus jeune âge. En dessous de 8 semaines, ce phénomène n'est pas problématique ; il est par ailleurs très répandu, la croissance des grandes races et des races géantes étant très rapide aux premiers stades de développement.

Une alimentation inadaptée peut entraîner des déformations osseuses – À éviter :

   mélanger deux aliments de marque ou de type différent (50/50)
   changer plusieurs fois (3-4) de marque ou de type d'aliments
   compléter un régime au moyen de vitamines/minéraux de mauvaise qualité (non issus d'aliments complets)
   donner des produits d'alimentation humaine en quantités suffisantes pour risquer de rompre l'équilibre calcium/phosphore
   fournir un nombre de calories trop important au regard de la quantité d'exercice physique que le chien effectue quotidiennement
   proposer des aliments pour animaux domestiques contenant des minéraux difficilement assimilables par le corps – aliments crus
   adopter des régimes pauvres en micro-minéraux ou oligoéléments indispensables
   fournir des aliments équilibrés et de bonne qualité en quantités excessives

Synthèse

La plupart des problèmes de croissance des chiots découlent d'un apport calorique excessif (suralimentation) ou d'une teneur en calcium alimentaire inadaptée à la taille de la race.

L'administration de compléments alimentaires aux chiots demeure nécessaire à l'éviction d'autres problèmes, tels que les affections cutanées ou gastro-intestinales, mais il est capital de s'assurer que ces compléments conviennent aux chiots en phase de croissance : la teneur en calcium doit être adaptée à la taille de la race (1,2 % pour les chiens de petite taille et de taille moyenne, 0,8 % pour les chiens de grandes races et de races géantes), et l'apport en calories doit être maîtrisé.

La boisson nutritive Viyo Elite, très appétissante, peut être proposée sans danger aux chiots. Outre les effets bénéfiques qu'elle exerce sur la santé de la peau et la beauté de la robe, sur le bien-être gastro-intestinal, sur la tonicité musculaire et sur la résistance articulaire, elle convient parfaitement aux chiots en phase de croissance grâce à sa faible teneur en calories et à son taux de calcium adapté à la taille de la race.
Dr. Wim Van Kerkhoven – Viyo International
Site internet : www.viyo-elite.com

http://newsletter2.dogdotcom.be/fr/viyo.aspx

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
La panostéite (ou énostose) Bt_sig10


Dernière édition par PowerUser le Mer 15 Juin 2016 - 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
PowerUser


Féminin
Nb de messages : 45705
Age : 48
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

La panostéite (ou énostose) Empty
MessageSujet: Re: La panostéite (ou énostose)   La panostéite (ou énostose) EmptyVen 4 Mar 2016 - 12:57


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
La panostéite (ou énostose) Bt_sig10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Contenu sponsorisé





La panostéite (ou énostose) Empty
MessageSujet: Re: La panostéite (ou énostose)   La panostéite (ou énostose) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La panostéite (ou énostose)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°L'éducation canine et les méthodes positives et amicales°° :: LES CHIENS :: * SANTE *-
Sauter vers: