°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Clicker: ajouter l'ordre verbal
par mitee Aujourd'hui à 8:58

» Arrivée d'un chiot: le matériel
par mitee Aujourd'hui à 8:50

» Mantrailing
par TimTam Hier à 22:25

» Le Braque de Weimar
par quaraba Hier à 12:55

» Balades canines: Pays de Gex/Jura/Genève ou Albertville (73)
par Poupoune Hier à 10:28

» Eduquer les enfants à la présence des chiens
par mitee Hier à 10:11

» Le syndrome du chien de remplacement
par mitee Dim 22 Oct 2017 - 18:41

» La stérilisation du chien : pour ou contre? Effets psychologiques et comportementaux. Joël Dehasse
par anouschka21 Dim 22 Oct 2017 - 1:08

» Carte de localisation d'éducateurs canins travaillant en positif (France et pays limitrophes)
par Noemie- Sam 21 Oct 2017 - 23:21

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
carioline
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 327
Age : 45
Localisation : Paumée en Côte d'Or
Emploi : Animatrice-environnement

MessageSujet: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Sam 26 Fév 2011 - 0:55

J'arrête un instant mon déterrage de "vieux" sujets du forum pour une réflexion qui me trotte dans la tête depuis quelques temps et qui n'a visiblement jamais trouvé beaucoup d'oreilles attentives sur le forum du refuge auprès duquel je suis bénévole "d'intérim" (l'est à 70 bornes de chez moi, je ne peux pas y aller tous les week-end !).

Les toutous errants ou abandonnés sont bien mieux dans un refuge que chez des proprios tortionnaires ou errants dans les rues, les campagnes, j'en suis convaincue.

Mais il y a un fait qui m'interpelle quelque part. Il y a d'autres animaux amenés à vivre derrière les barreaux : les animaux "exotiques" des parcs zoologiques. Même si on a longtemps fait n'importe quoi derrière le terme de zoo, ça commence à bouger, et on prend enfin conscience de remodeler un minimum les enclos pour reproduire le mode de vie, on offre des activités pour répondre au comportement naturel des espèces hébergés, les éthologues se penchent sur le cas de ces "détenus" malgré eux, souvent avec intérêt pour peu que ce soient des espèces menacées d'extinction. Cette amélioration des conditions de détention est heureuse à mes yeux.

Mais quid des chats et surtout chiens de nos refuges ? Ces bestioles domestiques ne sont-elles pas assez menacées pour qu'un programme d'aides publiques ne donne un sérieux coup de pouce aux refuges pour offrir un environnement plus enrichissant aux animaux abandonnés ?

Heureusement, le refuge où je suis bénévole offre un minimum de décence pour ses protégés, mais quelle marge de manoeuvre a-t-on légalement, financièrement, humainement, pour continuer à améliorer les conditions de vie des pensionnaires. J'imagine qu'il y a des normes à la DSV et que parallèlement, le temps des animaliers pour l'entretien des boxes est compté, par exemple.

Mais il y a des choses qui me font tiquer. Je sais que pour des raisons sanitaires, notamment, le gazon est proscrit dans les boxes. Je peux le concevoir. Ceci dit, les minous ont libre accès à un carré de jardin. Bon, si nos toutous devaient disposer eux aussi de leur jardin particulier, faudrait repousser les limites du refuge !

Mais j'admets difficilement que les boxes ne disposent pas d'un coin spécifique pour les besoins. Un coin adapté pour ne pas que les urines giclent sur le toutou et rigolent de trop. Un coin pour se "cacher" car tous n'aime pas faire leurs besoins à la vue et au su de tous. Bien sûr, les toutous sont sortis en journée, mais les crottes et les pipis qu'on peut logiquement observer dans les boxes montrent bien que les sorties ne sont pas suffisantes (et c'est normal : un chien en famille a beaucoup plus d'occasion de se soulager qu'un chien en box). Encore que le refuge en question n'est pas un crottoir et un urinoir, hein !

C'est plus le respect des besoins naturels en temps qu'acte physiologique que la gestion de l'entretien, qui me tarabuste... Les normes sanitaires permettraient-elles par exemple qu'on installe ne serait-ce qu'une bûche tenue verticalement, pour que les mâles puissent uriner dessus ? Aurait-on le droit d'installer dans les boxes des sortes de grands bacs à litière, remplis de substrats bon marché, genre sciure qu'on peut récupérer gratos dans certaines scieries, pour que les chiennes puissent faire leur petit pipi au sec, et que mâles et femelles, accessoirement, y fassent leur crotte (pour le coup, c'est plus les pipis qui me posent problème, chez nos pensionnaires, hi hi hi !).

Franchement, ça m'énerve un peu que la priorité des éthologistes se dirige vers les animaux "exotiques" et que bien peu à ma connaissance, se penchent sur les conditions de vie en refuge et leurs conséquences sur le comportement des toutous et des minous... Tiens, si un jour je fais des études de comportementaliste, j'aurais mon thème de rapport de stage tout trouvé, moi ! ! !

Bon allez, un autre jour, j'aborderais les "tics" que provoque la vie en refuge... Mais au refuge,on a un croisé Korthals qui cumule les années de refuge et tourne comme un taré dans son box. Comme les ours, les lions en cage. Je ne sais pas s'il tourne ainsi même en l'absence de visiteur, mais la première chose qu'on se dit est "Il a un grain, le pôv' chien". Les bénévoles disent qu'une fois sorti, il est "normal", mais lorsque je demande s'il n'est pas possible "d'enrichir" son box, pour le stimuler et lui changer un peu les idées, je n'ai aucun retour à part "c'est pas des jouets dont il a besoin, mais d'un foyer". j'veux bien, mais le toutou, est-il condamné à tourner dans son box jusqu'à ce que quelqu'un passe outre son tic ? ? ? C'est pas gagné !

Et vous, que pensez-vous de cette problématique du respect du comportement des chiens en refuge ? Quelles améliorations, occupations facile à mettre en oeuvre pourrais-je proposer aux animaliers, à la présidente pour égayer l'univers du toutou tourneur ? J'ai notamment évoqué la distribution des repas dans des jouets genre "Pipolino", sans réaction.
Revenir en haut Aller en bas
http://chaussettes-et-sa-tribu.over-blog.com
sandrine27
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 949
Age : 44
Localisation : cholet
Emploi : employée els

MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Mar 1 Mar 2011 - 14:05

a amiens, les chiens vivent en liberté; mais ca reste rare
et les petits vieux sont dans la maison ( adeline a l'avantage de vivre sur place)
maintenant faut pas rêver, adopter un chien qui vient d'un refuge demande un minimum d'adaptation et de patience; certains s'adaptent plus vite que d'autres à leur nouveau foyer) et coté subvention les refuges privés se débrouillent avec les moyens du bord, pas de subvention de l'état, du coup les moyens financiers restent limités ;
et comme pour 1 adopté t'en a 5 qu'arrivent, ben voilà...
Revenir en haut Aller en bas
Mon Chien et Moi
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Nb de messages : 1120
Age : 40
Localisation : Dieppe (76)
Emploi : Secretaire/Educateur Canin et Comportementaliste

MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Mar 1 Mar 2011 - 14:37

Citation :
Mais il y a un fait qui m'interpelle quelque part. Il y a d'autres animaux amenés à vivre derrière les barreaux : les animaux "exotiques" des parcs zoologiques. Même si on a longtemps fait n'importe quoi derrière le terme de zoo, ça commence à bouger, et on prend enfin conscience de remodeler un minimum les enclos pour reproduire le mode de vie, on offre des activités pour répondre au comportement naturel des espèces hébergés, les éthologues se penchent sur le cas de ces "détenus" malgré eux, souvent avec intérêt pour peu que ce soient des espèces menacées d'extinction. Cette amélioration des conditions de détention est heureuse à mes yeux.

Je suis pas trop d'accord avec ça, il y a un énorme enjeu marketing là dedans. Les gens préfèrent aller voir des animaux dans un pseudo habitat naturel que derrière des barreaux, mais au final c'est pareil, ca donne bonne conscience aux humains qui visitent, et du pognon pour les autres.
Un vrai éthologue c'est sur le terrain qu'il sera, pas dans un zoo ^^

Pour les refuges, je comprends ce que tu veux dire (même si je trouve qu'il y a des conditions encore plus précaire pour les animaux en France comme pour les cirques, les delphinariums, les animaleries et encore plus les abattoirs).

C'est vrai d'entre les normes et les moyens, cela laisse peu de marge pour agir. L'idéal c'est quand même assez de bénévoles pour pouvoir interagir avec les chiens, les sortir, les solliciter, faire les box. pour ma part j'ai contacté deux refuges le mois dernier pour proposer mon aide, je n'ai jamais reçu de réponse...
Revenir en haut Aller en bas
http://monchienetmoi.e-monsite.com
carioline
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 327
Age : 45
Localisation : Paumée en Côte d'Or
Emploi : Animatrice-environnement

MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Mar 1 Mar 2011 - 22:32

sandrine27 a écrit:
a amiens, les chiens vivent en liberté; mais ca reste rare
et les petits vieux sont dans la maison ( adeline a l'avantage de vivre sur place)

Oui, malheureusement, ça reste rare...

sandrine27 a écrit:
maintenant faut pas rêver, adopter un chien qui vient d'un refuge demande un minimum d'adaptation et de patience;

Même sans anticiper l'adoption et l'acceptation des éventuels "troubles du comportement" du toutou, inhérent à la vie en refuge ou antérieurs, c'est vraiment les conditions d'accueil défavorables au comportement naturel du toutou qui m'interpelle.

Même si rien ne vaudra un bon foyer, avec des maîtres attentionnés, avertis, équilibrés, si en amont le refuge pouvait offrir plus que le gîte minimum et le couvert (ainsi que les petites sorties, les soins vétos... hein), de petits aménagements devraient pouvoir améliorer le confort de vie des réfugiés...

sandrine27 a écrit:
certains s'adaptent plus vite que d'autres à leur nouveau foyer)
C'est sûr que ça dépend de leur passé, de leur tempérament....

sandrine27 a écrit:
et coté subvention les refuges privés se débrouillent avec les moyens du bord, pas de subvention de l'état, du coup les moyens financiers restent limités ;
Sans vouloir faire de tous les refuges des 5 étoiles, il doit bien avoir de petites actions à proposer, à adopter pour améliorer le quotidien de chiens qui vivent en box les 3/4 de leur temps (et encore, je suis gentille). Non ?

sandrine27 a écrit:
et comme pour 1 adopté t'en a 5 qu'arrivent, ben voilà...
... sans compter les adoptés qui reviennent parce que ceci, cela !
Revenir en haut Aller en bas
http://chaussettes-et-sa-tribu.over-blog.com
carioline
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 327
Age : 45
Localisation : Paumée en Côte d'Or
Emploi : Animatrice-environnement

MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Mar 1 Mar 2011 - 23:00

Mon Chien et Moi a écrit:
Je suis pas trop d'accord avec ça, il y a un énorme enjeu marketing là dedans.

Je suis bien entendu un peu d'accord avec ça. Mais si pendant de nombreuses années, voir de pôv bestioles derrière les barreaux, ça convenait tout à fait, pourquoi aujourd'hui, ça passe mal ? Il y a bien eu évolution des moeurs du public entretemps. Même s'il y a encore beaucoup à faire pour qu'on respecte les animaux (sauvages ou domestiques) à leur juste valeur (pas financière, la valeur, hein !)

Bon, pareillement, tous les zoos et autres lieux de captivité ne se sont peut-être pas encore tournés vers cette voie, mais il me semblait que les recherches pour améliorer le quotidien des pensionnaires (même si c'est pour avoir des retombées financières derrière) se développer un poil plus dans les zoos que dans les refuges (faudrait p't êt' songer à faire payer les visites des refuges, tiens !). Après, les adaptations recentes ne sont pas la panacée, c'est vrai, mais c'est un peu moins pire... Li'déal étant la vie dans leur véritables milieu naturel, en totale liberté, je suis d'accord !

Mon Chien et Moi a écrit:
Un vrai éthologue c'est sur le terrain qu'il sera, pas dans un zoo ^^

Mais leur travail peut toutefois être bénéfique aux gestionnaires de zoos, avec un léger mieux pour les conditions de détentions pour les animaux, non ?

Mon Chien et Moi a écrit:
Pour les refuges, je comprends ce que tu veux dire (même si je trouve qu'il y a des conditions encore plus précaire pour les animaux en France comme pour les cirques, les delphinariums, les animaleries et encore plus les abattoirs).

Oui, oui, entièrement d'accord !

Mon Chien et Moi a écrit:
C'est vrai d'entre les normes et les moyens, cela laisse peu de marge pour agir. L'idéal c'est quand même assez de bénévoles pour pouvoir interagir avec les chiens, les sortir, les solliciter, faire les box.

Je ne connais pas exactement le nombre de bénévoles que nous sommes sur place, n'étant pas moi-même facilement présente régulièrement. Ni l'effectif exact du personnel. Même si en allant un lundi déposer à la SPA un groupe de chats errants à faire stériliser avant de les remettre sur site, j'y ai vu beaucoup plus de monde inconnu que lors des samedis où j'y vais.

Ce que je sais, c'est qu'il n'est pas évident que chaque chien aie sa balade hebdomadaire. J'ai cru comprendre que lorsque les animaliers faisaient les boxes, les chiens étaient parfois mis en "aire d'ébats", "grand" enclos avec ballons en libre service. Mais s'ils doivent faire les boxes, eux-mêmes ne sont alors pas présents pour soliciter le chien dans cet espace. Et une fois de retour au box, il n'y a pas énorme d'activités à faire pour s'occuper une vie de chien...

Mon Chien et Moi a écrit:
pour ma part j'ai contacté deux refuges le mois dernier pour proposer mon aide, je n'ai jamais reçu de réponse...
C'est bien dommage pour les toutous...
"Ici", il y a une fille branchée comportement qui essaye de reprendre en main les toutous qui ont besoin d'éducation ou de reprendre confiance en l'homme. Mais elle aussi a un peu de mal à se faire entendre. Nous n'avons pas forcément toujours le même point de vue, mais j'apprécie souvent ses conseils, ses idées.

Il reste qu'un pro du comportement serait sans doute bienvenu dans beaucoup de refuges... même si visiblement, ils ne sont pas encore totalement prêt à s'ouvrir à ce domaine !


Quoiqu'il en soit, si l'Akita américain qui partage désormais ma vie n'a connu le refuge que pendant un bon mois (la quarantaine car non à jour de ses vaccins, puis une ou deux semaines en partie "public" avant que je le récupère en FA), s'il n'a pas trop de séquelles de ce séjour, je me demande comment il a vécu ne serait-ce que le fait d'avoir à faire ses besoins sur le carrelage de son box, dans son chez lui temporaire.

Car à la maison, je ne le verrais déjà pas faire sa crotte dans la cour (pipi, oui, ne serait-ce que pour couvrir celui du mâle Terre-Neuve, un vrai "jeu" à les voir)... et parfois quand il la fait à l'extérieur, si le terrain est meuble, il recouvre ses déjections de terre, de sable, de feuilles, du bout du nez.
Revenir en haut Aller en bas
http://chaussettes-et-sa-tribu.over-blog.com
Pil 'o' Poil
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 483
Age : 31
Localisation : Deux-Sèvres (79)
Emploi : Educatrice Canin & Comportementaliste Canin

MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Mer 2 Mar 2011 - 8:45

Déjà qu'on a du mal à faire adopter les chiens de refuge, si en plus on fait payer l'entrée, y'aura plus personne...

Au niveau des boxes, je pense qu'il est difficile, par rapport à la DSV et à ses règles et normes de placer quoi que ce soit dans un box de refuge... Ici, à la SPA de Salon, heureusement que les bénévoles sont là pour sortir les titis et encore une fois, comme partout, ils ne sont pas assez nombreux...

On participe à notre façon avec cette SPA : Etant centre formateur Educateurs Canin, on va avec nos élèves à la SPA afin d'éduquer de A à Z un box choisit, pour ensuite pouvoir le faire adopter et faire une remise en main gratuite au tout nouveau propriétaire. Cependant, il est bien difficile de faire un travail suivi, car par manque de place, les chiens bougent constamment, changeant de potes et de places. On a énormément de mal à finir le travail entrepris. Ce qui me tue par contre c'est que certaine personne considère qu'il y a des chiens qui méritent plus d'être adopté que d'autres... On s'est vu reproché d'avoir pris un chien à caractère de 7 ans alors qu'il y en avait des tout jeunes qui auraient pu partir... Peut-être, mais ce pauvre titi est là depuis longtemps, la plupart des bénévoles en ont peur, pourtant, en éducation, on avait de super résultats ! Il marchait sans laisse, se couchait à distance, savait s'arrêter et s'asseoir lorsqu'on s'arrêtait, connaissait le pas bouger...On était à deux doigts de poster des affiches pour le faire adopter. Et puis, il a été enlevé de son box parce qu'un autre chien déprimait et qu'il lui fallait une copine. Total, le chien se retrouve dans un box minuscule, tout seul, à l'arrière du refuge ou personnes ne peut le voir (je parle d'adoptants). On a repris ce chien et.. Tout est foutu en l'air, le chien est complètement fou, il ne se dépense pas assez, il déprime, lui qui a besoin de contact avec les chiens parce qu'il a tendance à les attaquer se retrouve seul et attaque même maintenant son ancienne copine de box... Le chien est en vrac et il y a tout à refaire... La dernière fois on a regardé sa fiche de sortie, ça faisait plus de 15 jours qu'il n'avait pas été sorti ! L'élève qui s'en occupait avant le sort à chaque fois qu'il y va, pour essayer de le récupérer. Alors je comprends, il y a manque de place, ils sont dépassés par le nombre de chien, ils sont trop peu, certains caractères peuvent être difficile à gérer mais quand on est là pour aider, on nous met des bâtons dans les roues, je trouve cela très dommage (notamment les réflexions récurrentes de cette bénévole...). On a vu des dons fait pour les chiens présents en refuge être mis à la vente. C'est pas grave ça ?!

De la même façon, les bénévoles sont plein de bonne volonté mais il y a une méconnaissance totale du chien. Au delà du mal être psychologique que cela peut causer aux chiens, ça peut être dangereux pour les bénévoles. On leur a proposé de former le personnel et les bénévoles au comportement canin (dans les grandes lignes), de leur expliquer comment réagir face à tel ou tel type d'agression par exemple, on a jamais eu de réponse ! Je trouve ça grave.

Autre chose qui me choque, pourquoi est-ce que les mâles ne sont pas stérilisés dès leur entrée ? 'fin je sais pas comment c'est chez vous mais ici il y a plein de mâles entiers, vivant avec mâles et femelles et il y a inévitablement coït... Je ne comprends pas comment on peut préférer avorter une chienne (d'autant qu'ils ne le font pas tout de suite, ils attendent bien de voir si le ventre de la femelle s'arrondit et si les mamelles se développent, même quand on leur dit qu'on a vu faire ! ) plutôt que de castrer un mâle qui arrive...

De toute façon, je suis pour un "permis chien". On fait passer une formation des maîtres aux chiens de catégorie et bah il faudrait l'étendre à tous les autres. Ca éviterait bien des accidents en famille permettant aux maîtres de comprendre leurs amis à 4 pattes et ça réduirait les présences en refuge. La personne qui est capable de payer 100€ une formation pour avoir un chien n'abandonnera pas celui-ci n'importe comment. Et puis comme ça, on vire le délit de sale gueule, tout le monde au même rang.

Enfin, y'a plein de choses en suspend qui mériteraient d'être traitées.

Il existe un classement des SPA en France qui n'est pas rendu public. Il devrait peut-être l'être, les personnes des refuges en tête de liste se donneraient encore plus, par fierté, ceux du milieu se donneraient aussi pour monter en place (l'humain est fier, autant s'en servir ma foi) et ceux en bas des listes trouveraient peut-être plus de bénévoles, qui seraient profondément touchés par le sort de ces animaux. Enfin je ne sais pas, si c'est pour qu'après tout le monde se montre du doigt, c'est pas la peine non plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pilopoil.fr
carioline
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 327
Age : 45
Localisation : Paumée en Côte d'Or
Emploi : Animatrice-environnement

MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Sam 5 Mar 2011 - 13:49

Je trouve intéressant ta démarche d'intervenir sur le refuge avec les éleves en formation, c'est juste dommage que les responsables du refuge ne coopèrent pas plus que ça...

Je repasserais un poil plus tard, faut que j'aille au refuge, justement, mais je ne suis pas persuadée que le fait de payer 100€ pour obtenir le permis chien limiterait le risque d'abandon... Il n'y a pas que des corniauds dans les refuges, même des chiens LOF payés plusieurs centaines d'euros s'y retrouvent.

Mais oui, sinon, une formation minimale serait un plus avant l'arrivée dun chien dans une famille !
Revenir en haut Aller en bas
http://chaussettes-et-sa-tribu.over-blog.com
mazard
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 1937
Age : 54
Localisation : haute garonne
Emploi : migraineuse

MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Sam 5 Mar 2011 - 17:03

je vais redire peut être ce que j'ai déjà écrit ça et là: j'ai voulu promener les chiens de la spa , on m'a répondu trop de bénévoles et venez vous verrez bien si on a besoin de vous ( 30 ks aller)
j'ai essayé un refuge privé avec très peu de moyens . il y avait un monsieur qui aviat fait de l'élevage et je n'ai pas pu faire passer l'idée de socialiser les chiens , ils ne se croisaient jamais , je parle pas de mes tentative d'apprendre le assis , la marche en laisse etc..j'ai senti qu'il y avait les bénévoles qui promène et c'est tout et les autres !!
quand j'ai adopté mon gros ça a enfoncé le clou ! pourtant c'était une autre association ! mais là aussi territoire de "zorro " qui sauve le chien des mauvais humains et peu importe les conditions d'attente du chien puisqu'ils sont gentils eux et qui sauvent , ceux qui veulent adopter sont pas forcément bien respectés,
j'ai compris qu'il fallait faire autant attention au chien qu'on veut adopter qu'à l'association qui s'en occupe.

c'est un sujet délicat mais il faut se poser la question du sauvetage à tout prix ; si les conditions sont déplorables derrière? j'ai même entendu qu'il valait mieux un chien vivant en cage que dehors et prendre le risque qu'en se blessant il meure puisque malade , ça me pose vraiment question
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40816
Age : 41
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Dim 6 Mar 2011 - 0:16

mazard a écrit:
j'ai compris qu'il fallait faire autant attention au chien qu'on veut adopter qu'à l'association qui s'en occupe.

c'est un sujet délicat mais il faut se poser la question du sauvetage à tout prix

+ 1000!!!

Rolling Eyes

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
narcose
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 3140
Age : 33
Localisation : Nice
Emploi : maman kangourou

MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Dim 6 Mar 2011 - 14:11

Pil'Poil a écrit:

Autre chose qui me choque, pourquoi est-ce que les mâles ne sont pas stérilisés dès leur entrée ? 'fin je sais pas comment c'est chez vous mais ici il y a plein de mâles entiers, vivant avec mâles et femelles et il y a inévitablement coït... Je ne comprends pas comment on peut préférer avorter une chienne (d'autant qu'ils ne le font pas tout de suite, ils attendent bien de voir si le ventre de la femelle s'arrondit et si les mamelles se développent, même quand on leur dit qu'on a vu faire ! ) plutôt que de castrer un mâle qui arrive...

De toute façon, je suis pour un "permis chien". On fait passer une formation des maîtres aux chiens de catégorie et bah il faudrait l'étendre à tous les autres. Ca éviterait bien des accidents en famille permettant aux maîtres de comprendre leurs amis à 4 pattes et ça réduirait les présences en refuge. La personne qui est capable de payer 100€ une formation pour avoir un chien n'abandonnera pas celui-ci n'importe comment. Et puis comme ça, on vire le délit de sale gueule, tout le monde au même rang.

Enfin, y'a plein de choses en suspend qui mériteraient d'être traitées.

Il existe un classement des SPA en France qui n'est pas rendu public. Il devrait peut-être l'être, les personnes des refuges en tête de liste se donneraient encore plus, par fierté, ceux du milieu se donneraient aussi pour monter en place (l'humain est fier, autant s'en servir ma foi) et ceux en bas des listes trouveraient peut-être plus de bénévoles, qui seraient profondément touchés par le sort de ces animaux. Enfin je ne sais pas, si c'est pour qu'après tout le monde se montre du doigt, c'est pas la peine non plus.

Pil'Poil je suis tout à fait d'accord avec toi sur ces points là (et le reste) Smile

J'ai été bénévole en refuge il y a 4 ans de ça, je n'ai pas pu y rester car j'avais des horaires de travail trop changeants.. et les responsables du refuge ne voulaient que des bénévoles "stables" ...

J'ai été assez déçue du fait qu'il fallait faire les ballades des chiens à la "chaîne".. alors que mon plaisir était de passer du temps avec chaque chien, pour lui changer les idées : jeux, caresses, brossage, rappel de quelques bases de manière positive (friandise et jeux)...

Mais on m'a vite fait comprendre que c'était pas le but.. et pourtant, les quelques chiens que je sortais (il y en avait une 30aine en box) avaient vraiment l'air d'apprécier qu'on se consacre un peu à eux quelques dizaines de minutes dans une journée..

Je me tâte à y retourner quand j'aurais le permis, vu que mes horaires de travail me permettent d'avoir du temps libre en semaine...
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40816
Age : 41
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Lun 28 Oct 2013 - 0:03

Je remonte le post car je n'ai pas trouvé d'endroit où mettre ceci:

http://www.petinthecity.fr/2013/08/28/la-lecture-un-enrichissement-apprecie-des-animaux-de-refuge/

En terme d'enrichissement de l'environnement en refuge (en laboratoires aussi, ben oui!), on peut utiliser des KONGS.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
vanessa33
Educateur Canin Pro'
Educateur Canin Pro'
avatar

Féminin
Nb de messages : 876
Age : 29
Localisation : Région bordelaise (33)
Emploi : Educateur canin & conseiller en comportement

MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Lun 28 Oct 2013 - 14:50

Revenir en haut Aller en bas
http://www.education-passion.com
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40816
Age : 41
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Lun 28 Oct 2013 - 15:46

Merci! thumleft

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40816
Age : 41
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Lun 28 Oct 2013 - 15:49

Mode Modération ON

Je modifie le titre du post pour y ajouter le thème de l'enrichissement de l'environnement qui n'est pas traité en tant que tel sur le forum.

Mode Modération OFF

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40816
Age : 41
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Ven 25 Juil 2014 - 19:59

Citation :
Enrichir le milieu de vie de nos chiens

Membres à part entière des familles d’aujourd’hui, les chiens ont vu leur vie, et leur statut, se modifier considérablement au cours des dernières décennies : naguère chiens de travail, au même titre qu’un cheval ou qu’un bœuf, ils sont devenus des animaux choyés, dont nous pensons combler tous les désirs. A tort. En effet, il leur manque souvent l’essentiel : des activités, des interactions, des sollicitations. Bien que nous prétendions penser à leur bien-être, nous les laissons seuls, frustrés, stressés et insatisfaits, plongés dans l’ennui le plus profond. Un enrichissement du milieu peut les apaiser et ainsi soigner les troubles comportementaux nés de leur inconfort.

«Le Petit Larousse» définit la cognition comme l’«ensemble des structures et activités psychologiques dont la fonction est la connaissance, par opposition aux domaines de l’affectivité». Sara Shettleworth, professeur de psychologie et de zoologie à l’université de Toronto, parle de la cognition animale comme de la «manière dont les animaux perçoivent le monde, apprennent, se souviennent, cherchent de la nourriture ou un partenaire, communiquent et s’orientent»*.

Encourager et développer les capacités cognitive des animaux

L’enrichissement du milieu regroupe tous les enrichissements qui tendent à encourager et développer les capacités cognitives des animaux. Il est très utilisé pour réduire le stress et le mal-être des animaux captifs, notamment les primates. De nombreux parcs zoologiques ont ainsi mis en place des programmes visant à améliorer les conditions de détention de certaines espèces ** : les otaries cherchent leur nourriture dans des blocs de glace, les singes dans des tubes à tourner ou des termitières***. L’ajout de divers substrats (arbres, végétation, terre), l’apport de jouets (roues ou grilles à escalader pour les rongeurs), des contacts positifs avec les soigneurs, par le biais notamment du renforcement positif (conditionnement opérant), sont autant de moyens de rendre la captivité moins pénible aux animaux.

Un stress intense et durable

Evidemment, tout ceci est applicable au chien de compagnie ! Rappelons-le, la plupart des chiens passent de longues heures seuls, sans aucun compagnie, à attendre le retour de leur maître. Ils s’ennuient, ne peuvent pas se défouler et développent des troubles directement liés à leur mode de vie. Malpropretés, destructions, vocalises, léchages compulsifs, stéréotypies, pica : autant de symptômes d’un stress intense et durable, qu’il est pourtant possible de limiter grâce à un enrichissement environnemental et à une prise en compte des vrais besoins (cognitifs et éthologiques) des chiens.

Les sites spécialisés dans les animaux de compagnie proposent tous à la vente des balles à friandises, dans lesquelles on peut cacher une partie de la ration quotidienne du chien. Celui-ci s’amusera à les faire tomber de l’objet : il lui faudra réfléchir, trouver la solution à un problème, cela lui passera le temps et le fatiguera. Et après son repas, il piquera un somme bien mérité ! La journée lui paraîtra ainsi moins longue, et il aura entretenu et entraîné ses capacités de réflexion.

Il est aussi possible de construire soi-même ses distributeurs à friandises : un peu d’imagination et le tour est joué ! Une bouteille vide dans laquelle on a placé des croquettes, un bac rempli d’objets divers et variés dans lequel on cache des friandises, ou des croquettes disséminées adroitement dans les pièces de vie de l’animal : autant de joujoux pas chers qui ne demandent qu’à être revisités au gré des imaginations ****.

Le monde idéal du chien heureux

Bien sûr, il conviendra d’octroyer au chien autant de sorties que nécessaire. Certains individus ont un potentiel spécifique d’activité élevé, d’autres non : chaque propriétaire connaît son chien, et sait donc quelles durées de promenade quotidiennes lui sont indispensables. Ces sorties peuvent être l’occasion de rencontres avec des congénères : une activité indispensable car le chien pourra ainsi développer, entretenir et enrichir ses capacités de communication. Dans le monde idéal du chien heureux, la solitude n’existerait d’ailleurs pas : chaque chien vivrait avec un autre chien, et pourrait ainsi assouvir à sa convenance ses besoins interactionnels.

Enfin, le relationnel avec le maître a lui aussi toute son importance : il suffit de trouver ce qu’aime le chien pour se diriger vers une activité ludique qui lui permettra d’apprendre (par conséquent de solliciter ses facultés cognitives), tout en nouant avec son propriétaire un lien plus fort. Obérythmée, canicross, agility, frisbee : loin de toute recherche de performance, quelques exercices quotidiens suffiront souvent au bonheur de Médor. Grâce au renforcement positif ou au travail au clicker training, le chien pourra ainsi mobiliser son intellect. Tout comme avec les jouets dits «éducatifs», du type de ceux conçus et développés par la Suédoise Nina Ottoson.

Marie Perrin

http://www.vox-animae.com/enrichir-le-milieu-de-vie-de-nos-chiens

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 29639
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Dim 6 Sep 2015 - 13:32

UP

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 29639
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   Ven 4 Mar 2016 - 15:30


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chien de refuge: troubles du comportement et enrichissement environnemental
» 77 - un refuge doit déménager et réduire son nombre de chien
» Castration et "troubles du comportement"
» Castration et comportement d'un chien hyperactif
» Chien têtu, grognement : Comportement lié à la vieillesse ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°° :: L'APPROCHE POSITIVE ET AMICALE :: * EDUCATION CANINE & COMPORTEMENT CANIN *-
Sauter vers: