°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Rapport qualité/prix: quel choix de croquettes?
par Kirito2017 Aujourd'hui à 17:37

» Nos bons plans vacances (Hotel ou autres) avec nos chiens !
par Poupoune Aujourd'hui à 17:03

» Chien qui mordille les pieds
par sulla Aujourd'hui à 16:48

» Formation éducateur canin: aides financières?
par Vuux Aujourd'hui à 16:41

» La hooper agility
par Kinya Aujourd'hui à 16:17

» Neva, petite border ADOPTÉE
par Pomme Aujourd'hui à 14:15

» Le Staffordshire Bull Terrier : le staffie
par PowerUser Aujourd'hui à 10:51

» Evolution "physique" de vos chiens
par PowerUser Aujourd'hui à 9:01

» Le rappel
par Kirito2017 Sam 19 Aoû 2017 - 20:28

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 Le syndrome du chien de remplacement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
figoulute
 
 


Nb de messages : 4423

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Lun 22 Déc 2014 - 12:02

Le principal est de s'en rendre compte C'est surement un 1er pas vers le changement Smile
Revenir en haut Aller en bas
florent
 
 


Nb de messages : 381

MessageSujet: plusieurs meute deux regret regrets   Lun 22 Déc 2014 - 14:52

Ce sujet me touche beaucoup car j'avais commencé à en rédiger un sur le sujet, avant que celui-ci ne soit remonté.

Salto nous a quitté il y a quelques jours et j'admets que je recherche déjà un compagnon pour Iouki... enfin... pas que pour lui, faut être honnête.

Est-ce forcément mal de chercher à adopter un nouveau chien même quelques jours après la disparition d'un de nos compagnons ?

Aucun chien ne pourra remplacer Salto et je ne le veux pas. Salto, c'était Salto. Ti-Loup, c'était Ti-Loup et Iouki, c'est Iouki. Tous différents avec des ressemblances. On est amené à faire des comparaisons. On en faisait entre Salto et Iouki. Mais ça soulignait leurs différences, c'est tout.

Je ne voudrais pas d'un chien qui ressemble trop physiquement à Salto car j'aurais peur de le voir en lui à chaque instant. Mais Labrador, Golden ou autre, je m'en fiche dès lors qu'il correspond à nos caractères et à notre mode de vie.

Salto sera toujours dans nos coeurs. Et le prochain sera un peu plus ceci, un peu moins cela, complètement à l'opposé pour ça... il sera lui. On lui donnera la même chose qu'à Salto mais il ne remplacera pas. Il aura sa place à lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://noszanimos.blogspot.fr/
mousse1607
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 153
Localisation : Boulogne sur mer (62)

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Lun 22 Déc 2014 - 15:15

Oui Figoulute, s'en rendre compte est un premier pas vers le changement. Je pense avoir conscience de mes, nos erreurs par rapport à Jipsy mais j'ai de plus en plus de mal à gérer ses difficultés à devenir propre et à rester seul.
Je pense que mes problèmes de santé n'ont pas aidé.
Florent : ce n'est pas mal de chercher à adopter un nouveau chien après le départ d'un de nos compagnons. Celui qui arrive ne remplace pas celui qui est parti. Momentanément, il comble peut-être un peu de vide avant d'avoir sa place bien à lui. Aucun animal, à mon avis, n'en remplace un autre.
Chacun est différent même si j'ai écris qu'en ce qui me concerne que j'ai beaucoup de mal à donner à Jipsy sa propre place dans la maison.
Bon courage pour ce moment si difficile à passer.
Revenir en haut Aller en bas
OnPawsitive
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 1701
Age : 31
Localisation : Près de Bourges (Cher)
Emploi : Etudiante cynologiste

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Lun 22 Déc 2014 - 15:33

Ici on a adopté Brownie un an (quasi jour pour jour) après la perte de Chouquette... ... ... La barre des "un an" a été symbolique pour nous. Et bien pas de risque qu'on la confonde LOOOOL
Elle est tout l'opposé de sa consoeur (à part peut-être sur la malpropreté...)
Elle est... ben... elle. Unique, délirante, pas du tout réservée comme Chouquette l'était. Elle n'a pas non plus la même relation (très douce et complice) avec Nana... Elle est plutôt foldingue et fait jouer Farine comme un chiot!
Bref elle a son individualité propre.
Comme Chouquette, son hypersensibilité rend l'éducation (et la vie) un peu plus complexe qu'avec les cane... mais je pense que ça fait partie des chiens chinois. C'est un défaut, mais c'est aussi une qualité, car dans les activités, elle saisit tout quasi instantanément.

Je pense qu'on comparera toujours, mais il ne faut pas imaginer qu'un chien en remplace un autre à l'identique (même si leurs aspects se ressemblent)...
Revenir en haut Aller en bas
mymyandco
 
 
avatar

Nb de messages : 145
Localisation : Mâcon (71)

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Lun 22 Déc 2014 - 16:05

J'ai perdu Scott' fin août cette année, et ma 1ère réaction a été : "on a toujours 2 chiens et 1 chat, ça suffit, j'en reprend pas". Mais si je n'avais eu que lui, c'est quasi-certain que j'aurai craqué.

Mais au final, j'ai remarqué que je faisais quand même des comparaisons!
Scott' était le petit troublion de la bande, toujours en train de nous faire rire, et après sa disparition, bah avec mon chéri on se disait que la maison était bien trop calme! Les autres sont plutôt "panier, canap', et on est foufous quand on sort". Et quand un de nos chiens a un comportement qui nous déplaît, on avait tendance à dire : "ah bah Scott' il faisait jamais ça, il était top!". Du coup j'ai appris certains tours que savais faire Scott' à Canelle, ou même au chat, pour qu'ils soient un peu plus "comme lui". Même si je ne le reconnais qu'aujourd'hui ^^

Au final, le chat (arrivé juste avant le décès de Scott') a un peu pris sa place : c'est lui le troublion, qui fait des tours qui nous font rire, et qui fait jouer les 2 chiens. Il amène l'animation que l'on avait plus.

Je crois donc que, grâce au chat, on a pu passer le cap plus facilement, et ne pas céder à la tentation d'en prendre un autre.

Je sais qu'un jour je prendrais un autre CKC, c'est ma race de coeur, mais plus tard. On se dit "3 animaux max", donc pas pour tout de suite. ^^
Revenir en haut Aller en bas
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 29510
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Lun 1 Juin 2015 - 14:05

UP

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
margeetchaussette
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 456
Age : 49
Localisation : lorraine

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Lun 1 Juin 2015 - 18:21

Chez nous on a connu ça aussi. Et je dirais que c'était la double peine en quelque sorte. Deux Mâtins de Nâples, le premier nous a quitté en faisant un crise cardiaque à l'âge de 4 ans. Mon mari a tenu à reprendre un Matin, fasciné par cette race. Le décès du second ravivait la douleur de la perte du premier. Cela fait une dizaine d'années maintenant et nous parlons toujours de ces deux chiens. Et puis nous avons décidé de ne plus reprendre le même. Et je trouve que c'est super intéressant de reprendre un chien de race différente, de caractère différent, c'est la découverte. Et encore ... en prenant un Bouledogue anglais on continue de dire que ce chien ressemble beaucoup au Matin. Le caractère, les plis, etc. ces races faisant partie des molosses.
Même si les caractères des Matins étaient radicalement différents il y a toujours le physique, les caractéristiques de la race qui ne changent pas.
Et puis nous avons pris un Bouledogue français en plus de l'anglais et là gros changement. Je ne connaissais pas du tout la race. Et quel super chien!
Aucun chien ne mérite d'être délaissé mais l'être humain est bien compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Mer 3 Juin 2015 - 21:21

Bien triste syndrome...

Le chéri n'était pas trop pour que je reprenne un teckel à poils durs, après la mort de Vicky, mais je n'ai pas pu faire autrement! La plus petite de la portée, comme Vicky... Seulement, cela ne s'est pas passé comme ça, heureusement. Surement parce que Yumi est mon chien à moi, que j'ai fait son éducation, alors que Vicky était davantage le chien de la famille... Par contre j'avoue que j'ai fait énormément de comparaisons entre Yumi et Jude... "Yumi aime davantage apprendre, elle est moins brute", "Jude est réactive"... blablabla.. Maintenant je m'en rend compte, et je ne vois plus les choses de la même façon.
Revenir en haut Aller en bas
chrichri333
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 3035
Age : 29
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Mer 3 Juin 2015 - 21:39

Je pense qu'on comparera toujours nos chiens (et autres animaux) entre eux, surtout parce qu'évoluer avec un nouveau chien, c'est également se rappeler du parcours qu'on a eu avec le ou les autres.

A partir du moment où on ne rentre pas dans un réel "remplacement" de l'autre chien, qu'on considère chaque chien comme un individu à part entière, je ne pense pas que ces comparaisons soient malsaines (pas comme dans l'exemple cité au tout début du post où là le maitre reprend le même nom....)

Perso, je compare souvent Zack, Roy et Hyena entre eux, mais uniquement parce que je dégage des caractères/attitudes complètements différents. Mais je vais autant relevé les "défauts" de l'un comme de l'autre qui mettront en avant les "qualités" des autres Smile.
Revenir en haut Aller en bas
margeetchaussette
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 456
Age : 49
Localisation : lorraine

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Jeu 4 Juin 2015 - 13:57

Changer de race permet aussi d'adapter l'éducation et de ne pas commettre les mêmes erreurs. J'ai appris de mes erreurs dans l'éducation et au fur à mesure je corrige en me disant je ne referais pas ceci ou cela avec le prochain, attention à ne pas laisser faire trop, à ne pas être trop ferme, etc.
A la maison j'ai une chienne super sensible, il faut y aller tout doux et l'autre chienne s'en fout royalement, même pour de la nourriture rien n'y fait, avec celle-ci j'ai dû m'adapter et ruser ou user d'une inébranlable patience.
Revenir en haut Aller en bas
OuiBonChien
Educateur Canin Pro'
Educateur Canin Pro'
avatar

Féminin
Nb de messages : 1757
Age : 51
Localisation : 26 Drôme
Emploi : Educ. Canin Comportementaliste

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Mer 18 Mai 2016 - 20:45

J'ai fait une recherche sur gg et je suis tombée sur ce sujet ici. Ainsi que sur gg livres :
https://books.google.fr/books?id=pKBIwXh-qTYC&pg=PA27&lpg=PA27&dq=syndrome+du+chien+de+remplacement&source=bl&ots=e8NjJzHm5i&sig=eKsorRdxSMHIsh5pX_pGM7HAGsI&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjrhOq6oOTMAhUEJsAKHVHaAZUQ6AEILTAB#v=onepage&q=syndrome%20du%20chien%20de%20remplacement&f=false

Je viens d'être contacté par un homme qui a perdu sa Sharpeï lundi dernier et dont la fille lui a offert le dimanche d'après une Sharpeï quasi identique et de 8 mois (donc avec un aspect quasi adulte). L'homme est très sensible, a beaucoup d'amour à donner et laissait tout passer à sa chienne décédée (dont il dit qu'elle a été sa plus belle rencontre) ; il semble vouloir faire de même avec la nouvelle.

Je crains qu'un délai aussi court ne lui ai pas permis de faire son deuil. La nouvelle a déjà connu une famille et est déjà très attachée à lui (le suit partout et obtient tout ce qu'elle veut). Il est retraité, donc j'imagine qu'ils passent beaucoup de temps ensemble. Il va falloir y aller avec des pincettes pour faire passer le message sur le risque de ce syndrome et le poids qu'elle va devoir porter.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ouibonchien.sitew.com
Cathy57
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 3986
Age : 52
Localisation : 57

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Mer 18 Mai 2016 - 21:04

Je connais des personnes qui ont repris un chien 3 jours après , et le même ... parce qu'ils ne savaient pas vivre sans chien , malgré (ou à cause) de la disparition d'un chien très aimé . Fait on un jour le deuil ? La douleur s'estompe peu à peu , c'est tout .
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41080
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Jeu 19 Mai 2016 - 12:56

Cela me fait penser au texte que j'avais trouvé et publié sur le topic de l'euthanasie: http://educationcanine.forumactif.com/t18231p25-l-euthanasie

PowerUser a écrit:
Citation :
L'acte d'euthanasie

Contrairement à l'homme, pour qui trop souvent les souffrances ultimes et inutiles sont le lot des derniers instants, l'animal peut voir son agonie ou sa douleur écourtée par une injection d'un puissant somnifère, pratiqué par son vétérinaire.

Cet acte ultime, effectué dans la peine et le chagrin, doit être considéré comme une délivrance.

Votre vétérinaire s'y résoudra lorsque les possibilités thérapeutiques deviennent illusoires, en regard d'une souffrance insupportable et inutile.

Pour compenser la perte du compagnon, les maîtres sont bien souvent tentés d'acquérir immédiatement un autre animal. Cette démarche naturelle est à déconseiller, le nouvel animal arrivant étant à tout moment comparé au disparu, la comparaison étant bien sûr toujours à son détriment.

Laisser courir et s'éteindre le chagrin avant d'adopter un nouveau compagnon, prendre le temps de le chercher pour mieux le choisir, afin de mieux l'aimer pour lui-même, voilà la démarche raisonnable quand on passe par ces épreuves.

Citation :
Quand ton coeur est dans la peine, n'écoute pas de musique, va sans bruit te nourrir du silence, là où il n'y a que de l'air, de l'eau et des cailloux, car résonneront là-bas les mots qui permettent de vivre.

(Poème Japonais)

http://cani-seniors.org/viewtopic.php?t=20828

Pas facile ce cas OuiBonChien car il ne faut pas braquer le monsieur tout en l'aidant peut-être à prendre conscience du poids que cela peut représenter pour sa chienne d'en remplacer une autre.

Personnellement, c'est notamment pour éviter de tomber dans cet écueil que j'avais préféré prendre un deuxième chien du vivant du premier.

Question aux autres pros du forum: avez-vous déjà rencontré cette situation? Comment y avez-vous fait face?

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41080
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Sam 27 Aoû 2016 - 13:52


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
berengere38
Educateur Canin Pro'
Educateur Canin Pro'
avatar

Féminin
Nb de messages : 580
Age : 26
Localisation : voiron (38)
Emploi : éducateur / comportementaliste / pet-sitter

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Sam 10 Sep 2016 - 16:16

Merci de ces liens, de ce partage. En séance d'étude du comportement ce n'est pas rare. Même sans prendre le chien de la même race / même couleur.

C'est vraiment délicat mais il faut accompagner les personnes dans l'acceptation à la fois d'un deuil et de l'arrivée d'un autre animal aussi imparfait que nous Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pattenlair.fr/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41080
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Sam 10 Sep 2016 - 16:29

Oui, pas facile ce type d'accompagnement quand les personnes sont enfermées dans la douleur et incapables de voir ce qu'elles reproduisent...

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
berengere38
Educateur Canin Pro'
Educateur Canin Pro'
avatar

Féminin
Nb de messages : 580
Age : 26
Localisation : voiron (38)
Emploi : éducateur / comportementaliste / pet-sitter

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Sam 10 Sep 2016 - 16:48

Oui il faut y aller très doucement et en plus personne n'est à l'abri, on a toujours tendance à comparer même un peu...

On aime tellement nos animaux que leur départ est trop dur à supporter.

Un ptit coucou de soutien à ceux qui vivent ça en ce moment...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pattenlair.fr/
Pomme
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1591
Age : 29
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Sam 10 Sep 2016 - 17:21

La semaine dernière, une personne m'a appelé pour l'adoption de Kamo. La veille, son chien de 4 ans, croisé berger allemand, était mort.

Il y a un mois déjà une dame âgée nous appelait pour adopter Kamo parce que son berger allemand était mort quelques jours avant. Elle voulait "le même" (ce sont ses termes).

En mai, nous avions en famille d'accueil une jeune labrador sable clair. Pareil, quelqu'un ayant perdu sa chienne labrador "exactement de la même couleur" il y a peu nous a harcelé pour pouvoir l'adopter (elle n'était pas d'accord avec les conditions de l'asso).

A chaque fois nous expliquons que ce ne sera pas le même chien, que chaque chien est unique, avec sa propre personnalité, et qu'on ne peut pas remplacer un chien qu'on a aimé en espérant le faire revivre, en espérant qu'il y ait une continuité. A chaque fois, les gens ont été vexés.
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41080
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Sam 10 Sep 2016 - 17:53

Merci pour ce témoignage.

C'est très dur de remettre ces personnes dans un contexte de réalité quand elles ne sont pas capables de l'entendre mais pour les animaux à placer, je crois que c'est important. Donc tu fais bien Pomme!

Il va s'en dire que ces personnes finiront certainement bien par trouver ce qu'elles cherchent... Souvent avec tous les travers qui iront avec et tout le monde en pâtira...

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le syndrome du chien de remplacement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le syndrome du chien de remplacement
» Mon chien souffre du syndrôme d'abandon et d'hyper attachement
» Syndrome vestibulaire
» Le syndrome de privation
» Symptomes du Syndrome

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°° :: L'APPROCHE POSITIVE ET AMICALE :: * EDUCATION CANINE & COMPORTEMENT CANIN *-
Sauter vers: