°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» La recherche utilitaire ou RU
par GoodSP Hier à 22:08

» Neva, petite border ADOPTÉE
par Cath Hier à 21:40

» Rapport qualité/prix: quel choix de croquettes?
par Kirito2017 Hier à 21:08

» Le parc/enclos à chiot
par PowerUser Hier à 18:22

» Chien qui mordille les pieds
par mitee Hier à 16:50

» Eviter les jeux de lancer de balle, de bâton ou de pouic-pouic: pourquoi?
par PowerUser Hier à 11:55

» Obéjump
par PowerUser Hier à 11:45

» Filou, croisé border/malinois ADOPTÉ
par mitee Hier à 10:40

» Comment lui faire arrêter de manger des crottes ?
par PowerUser Hier à 10:37

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 Le syndrome du chien de remplacement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aline
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2350
Age : 36
Localisation : 35
Emploi : education canine rééducation comportementale

MessageSujet: Le syndrome du chien de remplacement   Mer 1 Juin 2005 - 19:02

Il peut arriver qu'une famille dont le chien vient de décéder fasse l'acquisition, dans les heures ou, au plus, les jours qui suivent le décès, d'un autre chien, souvent parfaitement semblable jusqu'au détail près. C'est-à-dire qu'il sera de même sexe, de la même race, avec la même répartition des taches et, très souvent, en provenance du même éleveur et de la même portée. Ce chien pratiquement semblable à l'autre est donc acquis dans le but de nier la mort du précédent. Ajoutons à cela qu'on peut lui donner le même nom  on observe malheureusement une pratique identique lorsqu'il s'agit d'un enfant.

Le problème, c'est que, dès l'instant où ce chien arrive dans la famille, il est placé dans un système de comparaison avec l'animal défunt qui est bien sûr totalement idéalisé; c'est-à-dire qu'il était forcément plus obéissant, plus gentil, plus intelligent etc. Au contraire de l'enfant, le chien n'est pas du tout conscient de cette situation de comparaison en sa défaveur, on ne peut évidemment pas imaginer que le chien se retrouve face à une image de lui-même qui serait dévalorisée, mais il est pris dans le jeu de la communication avec ses maîtres.

Or ces maîtres vont établir avec ce chien une communication totalement ambivalente. C'est extrêmement spectaculaire, c'est-à-dire que, en fait, ce chien est disqualifié dans tout ce qu'il fait. Ainsi, dans la communication, il va systématiquement se trouver en butte à des réponses, de la part de ses maîtres, totalement inadaptées à ce qui est en train de se passer.
Quand il vient pour faire la fête, il est brutal, et ses maîtres vont le repousser alors qu'il ne fait rien de mal; lorsqu'il fait ses besoins, alors qu'il est encore un chiot, c'est forcément très grave, parce que l'autre chien, bien sûr, a laissé le souvenir d'avoir été propre instantanément.

Cela ne veut pas dire que le chien est battu, mais qu'on va avoir des interactions dans lesquelles les maîtres envoient constamment au chiot des signaux à double sens. Parmi ces signaux à double sens, il y a celui caricatural qui consiste à appeler le chiot, en ayant l'air très souriant, et à le repousser chaque
fois qu'il arrive parce qu'on le trouve brutal; pour le chiot, c'est reçu comme un appel au contact, et immédiatement après comme quelque chose qui est plus proche de la sanction que de l'accueil.

Dans la façon de caresser des maîtres, on s'aperçoit que même le mouvement des mains est modifié: il n'y a pas d'établissement complet du contact, le chien est caressé non pas avec la paume complète mais avec les éminences qui sont à la base de la paume de la main. Ce sont donc des caresses dans lesquelles on repousse le chien et où il n'y a pas la totalité de la communication.

En général, le maître ne parle pas à son chien pendant qu’il le caresse: il n'y aura pas les signaux verbaux et non verbaux qui accompagnent normalement un échange affectif.

Ce pauvre animal reçoit donc en permanence des messages à double sens, et cette double communication va très vite aboutir à un état d'anxiété extrêmement profonde qui s'accompagne de signes médicaux importants (anxiété) mais tout cela se complique avec des troubles organiques, notamment beaucoup de troubles dermatologiques : on observe souvent des pyodermites, maladies cutanées dans lesquelles il y a des lésions purulentes dues à des staphylocoques et à d'autres bactéries. Des troubles digestifs sont très fréquents également, et les maîtres se retrouvent très souvent le vétérinaire, ce qui les renforce dans leur idée que, finalement, l'autre chien était vraiment bien supérieur à celui-là.
Les troubles vont être d'autant plus sévères qu'on est en plein dans la période où la communication s’instaure.

Ce syndrome du chien de remplacement est une entité que l’on sait bien reconnaître aujourd'hui et sur laquelle on a des possibilités thérapeutiques.



Exemple de syndrome de remplacement (histoire vrai)

Une personne dans le sud de la France, était amateur de braques allemands.
Il avait fait l'acquisition d'un de ces superbes chiens dans un Elevage très renommé qui se trouve en Alsace. Dès le départ, chien est hyper investi sur le plan affectif car il était très attendu. Lorsque le propriétaire le montre au vétérinaire, il lui dit. « Vous avez vu comme il est beau, c'est vraiment une lignée de champion, etc. » Pour lui, le chien est en quelque sorte la septième merveille du monde.
Or, le lendemain, le chien échappe à la vigilance de son maître et se fait écraser dans la rue. Il ne meurt pas sur le coup, est emmené en clinique, mais, hélas, il ne peut être sauvé et décède. Dans l'après-midi du même jour, le maître du braque téléphone à l'éleveur alsacien qui lui répond qu'il reste un frère de la même portée. Il file en Alsace le soir même, et, le lendemain matin, le vétérinaire a donc la surprise de voir le même homme avec un chiot qui est le frère de celui qui vient de décéder et qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau. Comme c'est la même année de naissance, il fait modifier les papiers pour lui donner le même nom. Malgré cela, les premières paroles du maître lorsqu'il pose le chiot sur la table du vétérinaire sont. «Vous ne trouvez pas qu'il est quand même beaucoup moins beau? »
Quelques semaines plus tard, le chiot commence à manifester des troubles il est malpropre, il a des tas de signes anxieux, il souffre du « syndrome du côlon irritable », il a des diarrhées et, quelques semaines plus tard, il commence une pyodermite. Là, c'est l'engrenage des consultations chez le vétérinaire, et, chaque fois, le maître explique à quel point ce chien est moins bien que le précédent - qu'il n'a même pas eu le temps de connaître, soit dit en passant.
Revenir en haut Aller en bas
http://educationcanine.forumactif.com/
patou
Educateur Canin Pro'
Educateur Canin Pro'
avatar

Féminin
Nb de messages : 625
Age : 34
Localisation : suisse (Jura)
Emploi : en usine/monitrice d'éducation canine

MessageSujet: regret regrets regretter comparer il n'est pas comme le la précédent précédente   Lun 20 Déc 2010 - 7:58

Bonjour a tous je me permet de faire remonter se poste qui est fort interressent!
Je parcourt les vieu poste du forum car je cherche quelque chose et voila que je tombe sur de super poste qui je trouve sont toujours d'actualité.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cynofm.ch
slater
Educateur Canin Pro'
Educateur Canin Pro'
avatar

Masculin
Nb de messages : 6758
Age : 32
Localisation : MURET (31)
Emploi : Technichien informatique & Educateur / Comportementaliste Canin

MessageSujet: adopter accueillir acheter chien chiens chienne chiennes chiot chiots   Lun 20 Déc 2010 - 9:10

Oui je ne le connaissais pas non plus ce post, ni ce syndrome... c'est triste, mais très intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rockndogschool.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Lun 20 Déc 2010 - 11:04

Malheuresement moi en tant qu'éleveuse... cela m'arrive au moins une fois par portée...

La personne qui téléphone et qui veut ecxactement le même chien, de la même couleur, même sexe et même caractère que KIki qui était si parfait.

Souvent ces personnes oublient que Kiki a été il y a longtemps lui aussi un chiot avec tous ce que cela implique.

Dans ces cas là j'essaie de les diriger vers une autre couleur lorsque c'est possible dans la race et l'autre sexe.

Cela "aide" .
Revenir en haut Aller en bas
Lorita
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 516
Age : 52
Localisation : Côte d'Azur, hélas !

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Mar 21 Déc 2010 - 17:15

Très intéressant et admirablement décrit par Patrick Pageat dans son livre, un peu ancien désormais, "L'homme et le chien". Cet article ne vient-il pas de là ?

Pauvres chiens à qui l'on inflige un tel traitement...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.canichesbicolores.org/
mazard
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 1941
Age : 53
Localisation : haute garonne
Emploi : migraineuse

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Mar 21 Déc 2010 - 17:34

je ne connaissais pas non plus je connais chez les enfants quand la fille est moins que le garçon, quand le frère est moins que le frère, et ça somatise beaucoup aussi de la m^me manière : eczéma et troubles digestifs
Revenir en haut Aller en bas
Contact_Zone
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2394
Localisation : -
Emploi : -

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Ven 31 Déc 2010 - 0:31

Très intéressant !

J'ai connu une dame qui avait eu successivement plusieurs Bouviers des Flandres mâles...nommés Jules 1, Jules 2, Jules 3...
Mais le pire, c'est qu'elle était veuve et son mari s'appelait...Jules !! What the fuck ?!?

Personellement, si je reprends une race, je change de couleur/robe...je trouve que ça facilite les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Nani
Membre du MFEC
Membre du MFEC
avatar

Féminin
Nb de messages : 677
Localisation : Dijon (21)
Emploi : Créatrice de bestioles :D

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Ven 31 Déc 2010 - 8:04

Je ne pensais pas que cela pouvait aller aussi loin, bien que j'ai vu déjà pas mal de choses complétement hallucinantes...

Après je pense que c'est selon le ressentit de chacun. Perso ça ne me gène pas de reprendre la même couleur dans la même race, de toute façon je ne choisis pas du tout sur la couleur. Je prends ce qui vient dans la portée qui m'intéresse, et en fonction du caractère de chaque chiot, le reste (couleur, port d'oreille, marquage...) est totalement secondaire.

Par contre j'adore choisir des nouveaux noms, changer justement. Ça ne me plairait vraiment pas même que le nom ressemble à celui d'un chien que j'ai déjà eu. Et puis c'est tellement sympa de chercher et choisir des noms différents à chaque fois.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/kitsunestudio21
Vazaha
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 14338
Age : 29
Localisation : Près de Crémieu
Emploi : Serviteur dévoué de ses 4 pattes

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Lun 17 Juin 2013 - 9:30

L'exemple est... marquant ! Oo 
Mais effectivement, on a vu un cas comme ça au parc à chien, c'était assez triste pour la petite chienne au début... Sa maîtresse ne cessait d enous raconter comment l'autre était parfaite et cie... Je crois que maintenant (la chienne a un an), elle s'est fait à l'idée que ce n'est pas la même chienne, j'ai l'impression en tout cas, pareil, j'ai l'impression qu'il y a une plus forte complicité qu'au début (avant je sentais la maîtresse super détachée de sa chienne Sad )
Revenir en haut Aller en bas
jessy06
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 1345
Age : 18
Localisation : Planète Mars
Emploi : Amoureuse des toutous

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Lun 17 Juin 2013 - 12:18

J'ai honte de le dire, mais j'ai vécu ce syndrome avec Tekila ...

Avant d'avoir Tekila, il y avait un rottweiler qui vivait en face de chez moi, chez mon voisin.
Et une nuit, alors que je sortais dans le jardin pour je ne sais plus quelle raison, je l'ai rencontré.
Il avait creusé un trou sous son grillage, et était passé chez moi, au début j'ai eu sacrément peur de voir ce gros molosse dans mon jardin ! 
Puis le chien s'est approché lentement vers moi, et m'a fait des bisous à la main ...
J'en étais vraiment attendri, du coup ce soir là, je suis restée 1h30 dehors avec lui, à le câliner, une histoire commençait.
Bien sûr j'ai du rentrer à la maison, j'ai donc du le laisser dehors ...

Le lendemain matin, mince alors, le chien était couché devant la porte.
Du coup maman n'étant pas au courant de la présence de ce chien, a faillit faire une crise cardiaque à l'ouverture de la porte ! Je lui ai donc raconté.

Par la suite nous l'avons laissé rentrer à la maison, et puis à partir de ce moment là, j'ai vécu une histoire inoubliable avec ce chien.

Je m'en occupais tellement, que tous les jours il fuguait de chez lui pour venir à la maison, si son maître l'enfermait, il hurlait de tristesse, du coup on peut dire que ce chien a plus vécu avec nous qu'avec ses propriétaires !

Nous avions créé un lien extraordinaire, une relation magique, ce chien je l'aimais, vous ne pouvez pas imaginer ...

Puis au bout d'un ans et demi, nous avons du déménager, et donc laisser le chien, je me souviendrai toujours de ce jour, il était là couché dans le jardin, entre les cartons de déménagement, quand nous avons du partir en voiture, il était assis là, il nous a regardé partir, avec ce regard ...
Ce regard qui voulait tout dire, comme s'il me disait, ne me laisse pas tomber, promets-moi que tu reviendras, malheureusement je n'ai jamais pu le revoir ...

Puis lorsque nous avons déménagé, ce chien me manquait tellement, que j'ai demandé à ma maman si on pouvait avoir un chien, à notre tour.
Ainsi est arrivée Tekila, mais tout ne s'est pas passé comme prévu ...
J'ai vécu ce syndrome, à mes yeux, Tekila avait tous les défauts du monde, l'ancien était si parfait, elle était si imparfaite ...

Du coup je crois que cette chienne, je ne l'ai pas aimé pendant plusieurs mois, à chaque fois qu'elle venait me voir, limite je la repoussais, des fois elle voulait me faire plaisir, et moi je ne le voyais pas, alors elle était ignorée, pas aimée, une vie bien triste pour ses débuts.

Tous les matins je me réveillais en pensant à ce rottweiler, j'en pleurais, il me manquait tellement ...

Puis les mois sont passés, petit à petit j'ai appris à connaître Tekila, et je me suis fait une raison, Tekila c'était Tekila, pas un autre chien, elle est unique comme chaque chien et elle mérite autant d'amour qu'en mériterait n'importe quel chien.

Puis notre histoire est née, et depuis chaque jour que nous vivons ensemble est merveilleux, je n'ai pas oublié ma première histoire, mais maintenant pour moi les deux sont uniques, elles sont chacune extraordinaire, aujourd'hui Tekila est devenue ma fierté, ma vie ...

Donc oui ce syndrome est bien triste, on peut jeter des pierres à ceux qui le vivent, mais tant qu'on ne le vit pas, on ne peut pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Tekila-Tilia/458666554146534?ref=
Ptit'LU
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2181
Age : 27
Localisation : Grenoble (38, Isère)
Emploi : Educatrice Canima - Services canins, félins & NAC

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Lun 17 Juin 2013 - 12:41

Super post, merci !

C'est toujours difficile de ne pas comparer par rapport à ce que l'on a connu avant...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.canima.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Lun 17 Juin 2013 - 14:37

J'avoue qu'ici, Farine étant ma première chienne "à moi", je n'ai pas pu la comparer...
A l'arrivée de Titi, on l'a attendu "comme elle"... et on a eu tout faux

Après des réajustements, maintenant on arrive à voir chacun comme un individu bien particulier... et pas une copie de l'autre.
Le plus important c'est de faire le deuil de cet "idéal" et d'accepter pleinement le chien comme il est, comme un individu unique.
Chez moi Farine est hyper indépendante, câline, gardienne, tonique aussi... mais ne supporte que TRES mal les contraintes "physiques" (genre la laisse c'est la torture!) Titi se fout des contraintes physiques, mais UN mot désagréable de notre part et il est au 36° dessous... Chouq est branchée sur du triphasée, saute partout... et on travaille à la rendre moins hypersensible (que ce soit aux bruits, aux gestes, aux mots...) Quant à Nana, on est contents car elle a pris le calme et le bon sens de ses parents, et grandit tranquille, bien équilibrée... Bref une gentille petite nénette.
Ils sont tous uniques et je les adore pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
CiNQ-UN-KATH
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 283
Age : 27
Localisation : Montréal
Emploi : Esclave...

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Dim 23 Juin 2013 - 4:39

jessy06 a écrit:
J'ai honte de le dire, mais j'ai vécu ce syndrome avec Tekila ...

...ce syndrome est bien triste, on peut jeter des pierres à ceux qui le vivent, mais tant qu'on ne le vit pas, on ne peut pas comprendre.

Tu ne dois pas avoir honte, l'important c'est que tu t'en est rendu compte... Et puis c'est cet amour pour le premier chien qui t'a mené a Tekila...d
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Sam 10 Aoû 2013 - 12:00

Je connaissait ce type de comportement mais pas porter à un tel degré
c'est vrai que l'exemple est frappant
j'ai perdu ma chienne il y a 8 jours et je crois que si j'ai un autre chien, au contraire je ne souhaiterait pas qu'il lui ressemble


Dernière édition par girafe le Dim 11 Aoû 2013 - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nono30
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2199
Age : 43
Localisation : France Languedoc

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Sam 10 Aoû 2013 - 12:09

Desolés pour ton chien ... Neutral 
Revenir en haut Aller en bas
OuiBonChien
Educateur Canin Pro'
Educateur Canin Pro'
avatar

Féminin
Nb de messages : 1757
Age : 51
Localisation : 26 Drôme
Emploi : Educ. Canin Comportementaliste

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Sam 10 Aoû 2013 - 14:13

C'est un syndrome terrifiant et que les gens concernés ont beaucoup de mal à reconnaître, car c'est l'inconscient qui joue.

J'ai rencontré quelques personnes qui avaient eu, par exemple, 6 Bouviers Bernois tout au long de leur vie et pensaient donc connaître par cœur cette race, et, hélas, le 7ème a un comportement complètement différent (plus excité, destructeur, etc). Dans ce cas, ce n'est pas le même problème, mais la difficulté à reconnaître que oui, tous les chiens, même de même race, sont des individualités, avec leurs particularités et leurs sensibilités et non ce ne sont pas des chiens-objets-robots tous issus du même moule.

Dernièrement, c'est un autre cas qui m'a choqué. La dame avait eu deux Beaucerons dont elle avait été très satisfaite, car ils étaient là pour monter la garde de la maison "et croyez-moi, personne n'osait rentrer...". Hélas, une fois décédés, elle n'avait pu retrouver de chiots de même race disponibles et avait pris pour une autre tâche (la truffe) une Lagotto et un Malinois de 4 mois pas encore prêt à garder la maison (et évidemment moins impressionnant que 2 Beaucerons). Hélas, ils se sont fait cambrioler. Et très choquée (ça j'en conviens), Madame ne cesse de répéter en boucle "avec mes deux Beaucerons, croyez-moi, personne n'aurait osé rentrer". Certes, mais avec un regard de mépris vis à vis de ces deux nouveaux chiens qui n'avait servit à rien pour éviter ce drame. Elle leur trouve tous les défauts de la terre et ne cesse de regretter ses deux Beaucerons. C'est un peu fort de café. Je plains les deux nouveaux "chiens-utilitaires-mais-bons-à-rien". Nota : ils ont installé une alarme (la meilleure chose à faire).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ouibonchien.sitew.com
GC-Obérythmée
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 876
Age : 19
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Dim 11 Aoû 2013 - 12:05

J'ai aussi vécu ce syndrome mais avec des chats. Pour ceux qui ont lu l'histoire de Choupine, je voulais absolument avoir le chaton de son chaton. Je ne l'ai pas eu. On a prit Ficelle, femelle également, 3 couleurs également. Mais je souffre encore tellement de la mort de ma Choup, que je n'aime toujours pas Ficelle comme je devrais. .. jen ai honte mais c'est plus fort que moi. ..
Cependant Fifi est heureuse et je ne la repousse pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://cours-obr.skyrock.com
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41101
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Dim 11 Aoû 2013 - 12:19

Très intéressant ce post!

Merci de l'avoir remonté! Wink

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41101
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Ven 19 Déc 2014 - 13:32


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
nyx
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 371
Localisation : 38

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Dim 21 Déc 2014 - 18:13

merci d'avoir "uppé" ce post très intéressant Smile

Je pense que c'est ce qui se passe avec ma grand mère, qui ne cesse de vouloir reprendre des dobermans... Elle idéalise le premier, les dobs suivants sont forcément moins nobles, moins calmes, moins obéissants, moins beaux...

Personnellement, j'ai peur de reprendre un labrador à cause de cela justement, j'ai l'impression qu'il sera forcément moins bien que ma toute première chienne... Je pense que si j'en reprends un, ce sera un adulte, au moins je serai directement fixée sur son caractère et ne m'attendrai pas à un chien identique au premier.
Revenir en haut Aller en bas
figoulute
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 4423
Age : 31
Localisation : Gard
Emploi : grattouilleuse de bidou tout doux de Canichou

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Dim 21 Déc 2014 - 18:55

Ce doit être dur à vivre Sad
Revenir en haut Aller en bas
Dinkychris
 
 
avatar

Nb de messages : 314
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Dim 21 Déc 2014 - 23:30

Tiens, serais-ce moi en ce moment ?????
Je me retrouve un peu lors des comparaisons, surtout que Kansas nous fait beaucoup de conneries, chose que Dinky ne faisait pas , même chiot. c'est peut-être aussi parce que mon rappel ne fonctionne plus si des congénères sont dans le coin, il chipe tout sur la table, est très vif et file et je suis obligée de lui courir après ...
Par contre, je joue bien plus avec lui qu'avec Dinky, et il aime "apprendre", c'est incroyable !

En fait je ne voulais pas la même couleur, justement pour ne pas faire de comparaison, et lui laisser s'exprimer et se découvrir sans avoir un fantôme !
A méditer pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
mousse1607
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 153
Localisation : Boulogne sur mer (62)

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Lun 22 Déc 2014 - 10:48

Idem pour moi.
J'avais un Coton de tuléar - une petite femelle appelée Mousse - qui a rejoint le paradis des animaux en 2010.
Nous avons longtemps hésité avant de reprendre un autre chien et puis en avril de cette année, Jipsy, Coton de tuléar mâle, est arrivé.
Il est totalement différent de Mousse déjà parce que c'est un mâle.
On me disait de ne pas reprendre la même race mais je n'ai pas pu faire autrement et aujourd'hui les comparaisons sont là.
A travers lui je recherche Mousse et ses qualités car bien entendu les défauts sont passés à la trappe.
C'est peut-être pour cela qu'il a du mal à être propre (elle l'était +++), à rester seul (Mousse n'avait aucun souci).
Je pense que ce petit bonhomme le sait, le sent.
Il sent peut être qu'à travers lui, je recherche quelqu'un d'autre et comment exister pour soi quand un petit fantôme blanc est toujours là.

Revenir en haut Aller en bas
figoulute
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 4423
Age : 31
Localisation : Gard
Emploi : grattouilleuse de bidou tout doux de Canichou

MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   Lun 22 Déc 2014 - 12:02

Le principal est de s'en rendre compte C'est surement un 1er pas vers le changement Smile
Revenir en haut Aller en bas
florent
 
 
avatar

Masculin
Nb de messages : 381
Localisation : Un pied en Bretagne, l'autre en Mayenne
Emploi : Informatique

MessageSujet: plusieurs meute deux regret regrets   Lun 22 Déc 2014 - 14:52

Ce sujet me touche beaucoup car j'avais commencé à en rédiger un sur le sujet, avant que celui-ci ne soit remonté.

Salto nous a quitté il y a quelques jours et j'admets que je recherche déjà un compagnon pour Iouki... enfin... pas que pour lui, faut être honnête.

Est-ce forcément mal de chercher à adopter un nouveau chien même quelques jours après la disparition d'un de nos compagnons ?

Aucun chien ne pourra remplacer Salto et je ne le veux pas. Salto, c'était Salto. Ti-Loup, c'était Ti-Loup et Iouki, c'est Iouki. Tous différents avec des ressemblances. On est amené à faire des comparaisons. On en faisait entre Salto et Iouki. Mais ça soulignait leurs différences, c'est tout.

Je ne voudrais pas d'un chien qui ressemble trop physiquement à Salto car j'aurais peur de le voir en lui à chaque instant. Mais Labrador, Golden ou autre, je m'en fiche dès lors qu'il correspond à nos caractères et à notre mode de vie.

Salto sera toujours dans nos coeurs. Et le prochain sera un peu plus ceci, un peu moins cela, complètement à l'opposé pour ça... il sera lui. On lui donnera la même chose qu'à Salto mais il ne remplacera pas. Il aura sa place à lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://noszanimos.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le syndrome du chien de remplacement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le syndrome du chien de remplacement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le syndrome du chien de remplacement
» Mon chien souffre du syndrôme d'abandon et d'hyper attachement
» Syndrome vestibulaire
» Le syndrome de privation
» Symptomes du Syndrome

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°° :: L'APPROCHE POSITIVE ET AMICALE :: * EDUCATION CANINE & COMPORTEMENT CANIN *-
Sauter vers: