°°Le Forum de l'Education Canine & des Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Vétérinaire
par EnergieSolaire Hier à 17:13

» Statut juridique : les animaux reconnus définitivement comme des êtres sensibles dans le Code civil
par mitee Hier à 10:27

» Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources
par EnergieSolaire Hier à 2:23

» La chasse
par Pomme Mar 14 Aoû 2018 - 22:03

» Evolution "physique" de vos chiens
par MiMi&Pya Mar 14 Aoû 2018 - 17:58

» Scalibor ou Seresto ?
par Wouaf33 Mar 14 Aoû 2018 - 14:18

» L'équitation sans mors
par Antérift Mar 14 Aoû 2018 - 12:34

» Evolution du poids d'un chiot
par Antérift Mar 14 Aoû 2018 - 12:23

» La Terre de Diatomée
par CarolineL Lun 13 Aoû 2018 - 11:07

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 Le Carlin

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MuzaRegne
Compte inactif
Compte inactif


Nb de messages : 737

MessageSujet: Re: Le Carlin   Dim 5 Jan 2014 - 19:34

Ha oui complètement, ça pourrait même vous changer la vie, à lui comme à toi !
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 


Nb de messages : 42895

MessageSujet: Re: Le Carlin   Dim 5 Jan 2014 - 21:24

Sincèrement, j'en suis revenue du chien de race, de l'élevage, de la sélection et des expos (sans vouloir offenser qui que ce soit). Je ne saurais exprimer clairement et exhaustivement ce que je ressens mais ça ne m'enthousiasme plus et je n'y vois (tous animaux confondus) que les points négatifs qui sont "référençables" en cascade comparés aux points positifs...

Et la radio de Sieur Bacchus ne fait que le confirmer et me fait froid dans le dos... Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Camille93
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 934
Age : 25
Localisation : Près de la mer..

MessageSujet: Re: Le Carlin   Lun 6 Jan 2014 - 19:58

D'ac, merci MuzaRegne, je vais en parler à mon père Smile

Revenir en haut Aller en bas
MuzaRegne
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Nb de messages : 737
Localisation : 64
Emploi : prof

MessageSujet: Re: Le Carlin   Dim 23 Fév 2014 - 19:30



"Avec une beauté pareille, c'est facile de gagner. C'est juste respirer qui est difficile.
Sélectionné sur le physique - Né pour souffrir"
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42895
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le Carlin   Lun 24 Fév 2014 - 16:57

Est-ce que j'ai le droit d'applaudir? Confused 

  

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
MuzaRegne
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Nb de messages : 737
Localisation : 64
Emploi : prof

MessageSujet: Re: Le Carlin   Lun 24 Fév 2014 - 20:12

Wink 
J'ai fortement envie de poster ça sur sur la liste e-mail SOS carlin, je crois pas par contre que ça va beaucoup applaudir  Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42895
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le Carlin   Lun 24 Fév 2014 - 20:14

Je crois pas non plus!

Cela dit, on ne dit pas non plus qu'il faut éradiquer le Carlin mais peut-être lui redonner du nez en longueur et des narines bien ouvertes!

Ce serait déjà bien!

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42895
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le Carlin   Lun 17 Mar 2014 - 16:44

Humeur bof...

Ma collègue a récupéré son Carlin aujourd'hui suite à une énième visite chez le véto.

Après avoir eu de l'eau dans les poumons et un traitement en conséquence, le véto s'aperçoit aujourd'hui que le coeur aurait encore grossit et que son chien n'en n'aurait plus que pour 3 à 6 mois... Sad

Cela l'a accablée, moi je suis triste mais je lui conseille néanmoins de prendre un autre avis.

Les vétos ne sont que des humains, ils ont leurs limites et tous compétents qu'ils puissent être, un autre praticien peut avoir connaissance d'un nouveau traitement ou poser un regard différent sur une pathologie.

Ma collègue pense aussi passer sa Carlinette sous ration ménagère (ce que je lui ai conseillé car je savais que le BARF et les croqs sans céréales ne lui parlait pas). Ce sera toujours ça de pris pour sa petiote qui ne craque pas sur les croquettes Spécific du véto!

Dur, dur...

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 31860
Age : 38
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Le Carlin   Lun 17 Mar 2014 - 16:54

Sad

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42895
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le Carlin   Sam 29 Mar 2014 - 16:01

Au final, ma collègue n'est pas allée voir un autre véto pour ne pas avoir à faire de nouveau examens déjà fait chez le sien ces 3 derniers mois.

Donc elle continue avec les médocs actuels et laisse sa chienne vivre à son rythme.


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Dadada
 
 
avatar

Nb de messages : 2327
Localisation : Autre part

MessageSujet: Re: Le Carlin   Lun 9 Juin 2014 - 21:26

Un article intéressant ; sur les dérives de l'hyper type en général et sur le carlin en particulier (en anglais)

http://doyoubelieveindog.blogspot.fr/2014/06/what-pug-is-going-on.html#.U5YHWij2v3V
Revenir en haut Aller en bas
http://www.davinamuller.com
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42895
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le Carlin   Lun 9 Juin 2014 - 23:52

Pour moi qui ai un Boston Terrier, je dois avouer que je suis bien contente de son type parce qu'elle a un peu de nez quand même. Car chez le BT aussi on trouve des têtes façon Carlin et je ne suis pas du tout d'accord avec ça!

Je trouve que le Carlin noir et le Carlin old school sont bien mieux!

Moi, je n'y comprends rien aux raisons de la sélection toutes races confondues. Nombre de races étaient beaucoup mieux il y a 50 ans de ça!

M'enfin...

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42895
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le Carlin   Ven 15 Aoû 2014 - 0:02


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42895
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le Carlin   Sam 23 Aoû 2014 - 19:03


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 31860
Age : 38
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Le Carlin   Jeu 22 Jan 2015 - 17:02




* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
MuzaRegne
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Nb de messages : 737
Localisation : 64
Emploi : prof

MessageSujet: Re: Le Carlin   Lun 27 Juil 2015 - 1:04

Un compte instagram avec 337 photos (à ce jour) de carlin à l'aventure

pugventure photo


une pour la route, mais allez voir, elles sont (presque) toutes bien
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42895
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le Carlin   Dim 30 Aoû 2015 - 19:23

J'avais pas vu ce lien! Merci Muza'! Wink


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Carlin   Dim 30 Aoû 2015 - 19:34

Revenir en haut Aller en bas
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 31860
Age : 38
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Le Carlin   Dim 8 Nov 2015 - 21:52


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42895
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le Carlin   Lun 28 Déc 2015 - 14:12


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42895
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le Carlin   Mar 5 Jan 2016 - 16:36

Parce que ce qui s'applique au BF s'applique aux autres races brachycéphales!

Parce que cette page internet m'a fait penser à ce post:

Citation :
Problèmes respiratoires
Dr Jacques MULIN

Notre Cercle Européen du Bouledogue Français a organisé une rencontre amicale le 25 juin 2006 au château de Rocher à Bollène dans le Vaucluse. Lors de cette rencontre mémorable, un exposé a été fait par le Dr-V Jacques Mulin sur les problèmes respiratoires chez le Bouledogue Français. Ce jour-là, il faisait très chaud et l’atmosphère lourde ne pouvait être que propice pour la compréhension de ces problèmes respiratoires potentiels, liés à notre race, mais heureusement un parc très ombragé avec des arbres centenaires a permis à nos boules présents de passer une journée agréable.

Depuis, plusieurs personnes ont demandé que cet exposé puisse être retranscrit dans la revue du Cercle, mais vu l’importance du sujet, une étude encore plus poussée doit être faite pour bien comprendre le processus de ces problèmes.

Pour cela il est nécessaire de rappeler toutes les composantes anatomiques et physiologiques, normales et anormales pour bien saisir comment ces problèmes commencent, comment ils s’installent et se dégradent inexorablement vers une issue catastrophique.

Physiologie de la respiration chez le chien

La respiration comporte trois temps : l’inspiration, un temps d’arrêt court et l’expiration. Ces trois temps se succèdent dans cet ordre chronologique inexorablement si on veut que l’acte respiratoire se fasse. Tous les mouvements des muscles participant se font sous un mode réflexe sans une intervention volontaire.

L’inspiration se fait grâce à la contraction non seulement des muscles intercostaux et diaphragmatique, mais également des muscles des voies respiratoires supérieures agissant sur le larynx par exemple. Cette contraction provoque une dépression au niveau du poumon qui doit alors se remplir d’air. L’air inspiré passe par les narines, les fosses nasales, l’oropharynx, carrefour des voies respiratoires et digestives, le larynx et la trachée pour arriver dans les poumons. C’est une pression négative qui est à la base de cette dépression. Plus l’inspiration est difficile, plus cette pression négative est importante. L’inspiration est la phase active de la respiration.

Le temps d’arrêt correspond à une apnée post inspiratoire, où les échanges d’oxygène se font au niveau des alvéoles pulmonaires, entre le sang et l’air.

L’expiration se faisant avec le relâchement des muscles intercostaux et du diaphragme, sera donc une phase passive. Le poumon se vide de son air avec un trajet inverse pour l’air. L’air part des poumons pour sortir au niveau des narines, en précisant qu’il reste toujours une quantité d’air résiduel dans les poumons.

Pour bien comprendre comment se fait la respiration, il suffit de savoir que le poumon est un sac réservoir branché à un tuyau plus ou moins rigide débouchant à l’extérieur de l’animal.

Le sac doit être assez volumineux et le tuyau doit avoir un diamètre constant assez large afin que le débit de l’air dans ce tuyau soit proportionnellement suffisant à la demande d’air du poumon quand celui-ci se gonfle. Dans le mouvement rythmé respiratoire, l’inspiration est d’environ 1/3 et l’expiration 2/3 du temps global. Le rythme de ces mouvements respiratoires est d’environ 20 mouvements par minute, le bouledogue étant au repos.

Il est évident que, lorsque le chien a besoin de plus d’oxygène, il va ventiler à un rythme plus rapide, mais il faudra penser que les temps de 1/3 et 2/3 devront être respectés malgré tout.

Il est indispensable de bien comprendre que la cadence respiratoire ne peut être bonne que si l’inspiration se fait complètement et que si l’expiration se fait bien. On ne peut remplir d’air un poumon que s’il est vide, car on ne peut remplir un contenant déjà plein.

D’emblée nous voyons arriver les problèmes respiratoires potentiels avec ces deux notions fondamentales : le temps global d’un mouvement respiratoire ne peut passer sous un seuil physiologique minimal et le temps de l’inspiration ne peut s’allonger au détriment de l’expiration, si l’air rencontre une résistance pour aller dans le poumon. Tout cela pour dire que le tuyau qui va des poumons vers l’extérieur doit être suffisamment large afin que l’air ne rencontre que le minimum de résistance et qu’ainsi le temps respiratoire puisse être le plus court possible, tout comme d’ailleurs le temps expiratoire. Tout ce que nous venons de dire concerne la respiration réflexe au repos ou lors d’une activité normale et non pas la respiration consciente quand le chien se force à respirer quand il se sent en détresse respiratoire.

Anatomie de l’appareil respiratoire du bouledogue

Nous devrions dire d’emblée que c’est plutôt les voies de l’appareil respiratoire supérieur qui nous intéressent. Cette étude anatomique va nous permettre de comprendre où se situent les causes de ces problèmes et pourquoi plus particulièrement chez notre bouledogue. Tous les problèmes des voies respiratoires supérieures sont rassemblés sous le vocable syndrome obstructif des voies respiratoires du type bulldog. Nous devrions dire du type brachycéphale, car d’autres races canines sont également concernées par ces problèmes occlusifs. Les brachycéphales sont des chiens qui ont un crâne plus large que long et souvent accompagné d’une face courte ou ultra courte. Certains disent que ces chiens ont gagné en largeur ce qu’ils ont perdu en longueur mais c’est voir cela d’une façon simpliste. Tous les os ont déjà la largeur qu’ils ont et c’est uniquement la longueur correspondante qui n’est pas là : le brachycéphale est un grand chien dont les os n’auraient pas grandi en longueur. Cette dissymétrie naturelle chez ces chiens que l’on cultive ne peut pas dépasser certaines limites raisonnables sans créer des problèmes importants et les problèmes respiratoires dont nous parlons en font certainement partie.

Les races brachycéphales

Dans ces races nous rencontrons essentiellement le Bichon Maltais, le Boxer, le Bulldog, le Carlin, le Cavalier King Charles, les Griffons Belges, le Pékinois, le Shih-Tzu et le Yorkshire. Il est évident que dans les autres races non concernées, on peut voir apparaître des problèmes avoisinants quand le chien présente un crâne trop large ou une face trop courte, et nous rappellerons une fois de plus, que rechercher le sur-type n’est pas la chose à faire en élevage cynophile. En plus, on doit rajouter que toutes ces races avec un tel crâne sont prédisposées à l’hydrocéphalie, au prolapsus oculaire, aux dermatites des plis de peau, aux paralysies faciales et aux malpositions dentaires.

Pour voir ce qui se passe de façon anormale chez le brachycéphale, allons déjà voir ce qu’est l’anatomie du chien mésocéphale, c’est-à-dire le chien au crâne dont la largeur et la longueur ont à peu près la même dimension.

Le chien de type mésocéphale : pour parler simplement tout semble en harmonie, les os de la tête ne sont pas torturés, les dents sont placées sans chevauchement, la langue ne semble pas trop grosse par rapport à la cavité buccale, l’oropharynx est bien visible sans être gêné par le voile du palais quand on ouvre la bouche, le larynx est bien ouvert ni congestionné ni irrité. En fait lors de la croissance des os, tout se fait de façon harmonieuse et à la fin de cette croissance, nous avons des os bien faits, bien alignés dans le même plan avec une bonne concordance entre eux.

La longueur du crâne comme celle de la face est en harmonie avec la largeur. Un chien mésocéphale respire très bien et peut de ce fait avoir une vie active voire athlétique sans problème.

Le chien de type brachycéphale comme le bouledogue

Tout au contraire chez le brachycéphale, les tissus mous ne semblent pas avoir assez de place. La langue est grosse, les dents se chevauchent au niveau des molaires et des prémolaires ; quand on ouvre la bouche, le voile du palais cache l’oropharynx, les amygdales sont peu visibles et au contraire très grosses et surtout, le simple fait d’ouvrir la bouche indispose sérieusement le chien au point de se soustraire parfois violemment à cette manipulation.

La longueur de la face est trop courte par rapport à la largeur. Comment peut-on mettre les mêmes organes dans deux contenants différents, si ce n’est en « tassant », en comprimant les organes.

Coupe longitudinale de la tête du brachycéphale

L’étude anatomique comparative montre que les exagérations dans la recherche du type, amèneront une résistance au passage de l’air dans les voies respiratoires supérieures, aboutissant à une augmentation de l’effort inspiratoire et donc à une augmentation du temps de l’inspiration. Ces gênes se retrouvent à quatre niveaux : le nez avec les narines, l’oropharynx, le larynx et la trachée.

Le nez et les narines

Les narines sont les orifices externes de l’appareil respiratoire. Sans une ouverture suffisante, le passage de l’air n’est pas possible. Faites l’expérience ! Pincez-vous le nez et essayez de respirer sans ouvrir la bouche, vous comprendrez alors le calvaire que peut endurer un bouledogue ayant des narines pas assez ouvertes ! Les narines doivent être bien ouvertes, mais parfois ce n’est malheureusement pas le cas ; on parle alors de sténose des narines. On peut dire que dans le syndrome respiratoire chez le bouledogue, la sténose des narines est présente dans 50 % des cas. Le bruit caractéristique de sifflement révèle une ouverture trop faible.

Narines très bien ouvertes naturellement

En forçant pour respirer le cartilage pariétal dorsal s’effondre en direction médiale et l’aile du nez qui n’est plus tirée vers l’extérieur rentre encore plus dans l’orifice en oblitérant l’évent. Nous voyons par là, qu’un jeune bouledogue ayant une sténose des narines verra cette sténose encore s’amplifier en prenant de l’âge.

La sténose des narines est d’origine congénitale et très probablement d’origine héréditaire. Après les narines se trouvent les cornets nasaux, circonvolutions osseuses et cartilagineuses recouvertes d’une muqueuse nasale très vascularisée servant de filtre pour l’air inspiré. Ces cornets jouent également un rôle essentiel dans l’olfaction. Chez le bouledogue, ceux-ci sont comme le reste à l’étroit et un processus inflammatoire amène une difficulté respiratoire supplémentaire.

L’oropharynx : c’est le carrefour des voies digestives et respiratoires, les voies respiratoires arrivent en haut, dorsalement et les voies digestives arrivent en bas, ventralement. Elles ressortiront de l’oropharynx de façon contraire, le larynx en position ventrale par rapport à l’œsophage.

Sur les côtés à l’entrée de l‘oropharynx se trouvent les amygdales dans leurs loges. Naturellement petites, elles peuvent grossir considérablement quand il y a une trop forte irritation, ou quand il y a infection aiguë ou chronique. Celles-ci peuvent quintupler de volume facilement, résultat qui chez le brachycéphale sera encore une gêne supplémentaire pour la respiration. Le palais dur, osseux, séparation entre la bouche et les fosses nasales se prolonge par le palais mou qui finit lui-même par la luette ou voile du palais. Le voile du palais est un organe mobile plus ou moins long suivant les espèces, qui a une fonction essentielle dans la déglutition et la respiration. Au repos, il clôt l’orifice buccal et le chien peut inspirer et expirer calmement.

L’expiration nasale : comme pour l’inspiration, le voile du palais repose sur la base de la langue. Tout se fait sans effort.

Le voile du palais ne se relève vers l’arrière que dans quatre cas : lors de la déglutition et du vomissement, lors de l’inspiration et de l’expiration forcée, quand l’animal doit respirer par la bouche pour augmenter le débit aérien.

L’inspiration buccale : il fait chaud, notre boule doit faire baisser sa température corporelle et pour cela il doit haleter pour favoriser les échanges d’eau au niveau de la langue.

Notre boule vient de jouer, de courir, il manque d’air et doit pour pallier à ce fait, ouvrir la bouche afin que le débit aérien buccal lui apporte plus d’air que le débit aérien nasal. Le voile du palais va devoir remonter pour que l’air puisse passer et c’est là que la dimension excessive du voile du palais peut nuire, car ce débit aérien buccal tant attendu ne se fera pas. Attention à l’asphyxie !

L’expiration buccale : notre bouledogue joue, court, s’excite, il a chaud, il respire plus que normalement. Le poumon qui doit se remplir d’un air frais et nouveau doit se vider encore plus vite. C’est par la voie buccale que le débit aérien sera le plus fort, mais il faut que le voile du palais se relève vite et durablement, et s’il était trop long, s’il était trop épais qu’adviendrait-il ?... Le chien ne peut plus respirer, il s’asphyxie, il va mourir….Vite un geste qui sauve, un doigt dans la gueule au plus profond de la bouche pour relever ce voile du palais ou ce tuyau en plastique enfoncé lui aussi au fond de la bouche qui va pouvoir faire sortir cet air emprisonné. Un poumon déjà plein d’air ne peut plus se remplir d’air.

Les qualités essentielles de ce voile doivent être, la mobilité, la souplesse, et la taille. La grandeur est un facteur de difficulté à se relever pour le passage de l’air quand le chien veut respirer par la bouche, cette grandeur par contre, ne gêne pas la déglutition.

Idéalement, le voile du palais descend derrière la langue, mais malheureusement il peut descendre plus bas que la base de la langue jusqu’à l’épiglotte, ouverture du larynx. On a même pu voir dans certains cas le voile du palais s’engouffrer dans le larynx. Si le voile du palais peut être grand de façon congénitale dès le début de la vie du bouledogue, il peut le devenir sans l’être au début quand l’inspiration est une inspiration forcée : cette languette de chair est sans arrêt aspirée et à force d’être aspirée caudalement, elle s’agrandit tout naturellement ; cet allongement s’accompagne de l’inflammation du voile du palais avec un épaississement de sa texture aggravant le processus.
Etant plus épais, il devient lourd et de ce fait moins mobile, au repos le chien émet un bruit de ronflement, comme s’il voulait recracher des glaires encombrant la gorge. Alors se pose la question : au début est-ce le voile trop grand qui amène une respiration difficile, ou est-ce la respiration qui est le facteur d’allongement du voile du palais ? Réponse : Si on parle de syndrome respiratoire du brachycéphale, cela veut dire qu’on ne peut pas se prononcer de façon certaine. Toujours est-il qu’un jeune chien présentant une difficulté respiratoire doit être pris en considération le plus vite possible pour savoir quelle est la cause de la difficulté respiratoire et quel sera son avenir sans ou avec une intervention médicale, voire chirurgicale.

Le larynx : c’est une sorte de boite musculo-cartilagineuse qui relie l’oropharynx et la trachée proprement dite. Il a un rôle de fermeture et d’ouverture de la voie aérienne conduisant au poumon, et son intégrité doit être parfaite afin que rien d’autre que l’air entre dans la trachée. Cette motricité d’ouverture et de fermeture est réglée par des nerfs qui doivent être intègres. Chez les brachycéphales, c’est la paralysie engendrée par l’éversion des sacs laryngés qui est la cause de l’étouffement final et de la mort, car le larynx ne s’ouvrant plus ou que d’un côté, l’air ne peut plus passer. D’autres causes peuvent amener cette paralysie laryngée, une origine congénitale chez le jeune chien dans certaines races et parfois simplement l’âge de l’animal. Les symptômes sont une dysphagie avec de fausses déglutitions possibles, une toux d’étouffement, une dyspnée cyanosante pouvant déboucher sur un œdème pulmonaire. Les bruits respiratoires sont facilement audibles même au repos parfois. Si vous voulez les entendre, il suffit d’obliger le bouledogue à faire un effort un peu soutenu et alors vous allez entendre ce bruit stridulent laryngé, que tout propriétaire de boule redoute. Il faut bien comprendre que c’est cette respiration difficile au niveau des narines et du voile du palais qui oblige le larynx à forcer pour faire entrer l’air. L’irritation, la congestion des tissus amènent cette paralysie du larynx et les difficultés respiratoires s’installent ; on comprendra facilement pourquoi l’intervention sur les narines et le voile du palais doit être précoce.

Il y a d’autres conséquences qui peuvent venir se greffer : l’appel d’air non satisfait par les voies aériennes est si intense que l’air qui se trouve tout naturellement dans l’estomac se voit pomper par dépression. Ceci aboutit à une inflammation de l’estomac et de l’œsophage, gastrite et oesophagite accompagnant souvent les problèmes respiratoires. On peut le constater chez certains bouledogues qui après un léger exercice ou un petit énervement commencent à tousser puis à vomir des glaires gastriques. Les problèmes digestifs arrivent après les problèmes respiratoires et les sténoses du pylore si souvent diagnostiquées il y a une dizaine d’années, étaient en fait le fruit de ces problèmes respiratoires et non pas une entité propre. La pression négative va favoriser les hernies hiatales, les mégaoesophages, et même les otites de l’oreille moyenne.

Le collapsus laryngé est la phase finale de la destruction du larynx. Il y a éversion complète de l’entrée du larynx dans le larynx lui-même. L’irritation qui en résulte produit un collapsus aboutissant à une dyspnée grave et parfois même un spasme complet du larynx. La mort est là hélas ! Et la chirurgie ne pourra pas faire grand-chose…On parle alors de trachéostomie permanente possible mais si elle réussit, elle n’est pas très pratique pour la vie de tous les jours.

La trachée : elle relie le larynx aux bronches. Elle est faite d’anneaux cartilagineux, reliés entre eux pour constituer un tube rigide. L’anneau est en fait incomplet en position dorsale, et c’est un petit muscle qui reliant les deux parties du cartilage permet une fermeture hermétique de l’anneau.
L’hypoplasie trachéale est le chevauchement des deux extrémités cartilagineuses de l’anneau amenant un rétrécissement de la lumière de la trachée. Il faut déjà savoir que le type bouledogue présente facilement une tendance naturelle à cette hypoplasie et qu’une inspiration difficile ne pourra qu’aggraver le phénomène. Une cause supplémentaire d’obstruction au passage de l’air indispensable pour une vie normale.

Les symptômes cliniques du syndrome respiratoire : tout au long de la description anatomique des lésions provoquant les problèmes respiratoires, nous avons déjà parlé de ces symptômes. Avec la sténose des narines, si le chien ne respire pas par la bouche, on entend un sifflement, et si le chien respire par la bouche au repos, on parle déjà de problèmes respiratoires. La respiration bruyante, sifflante, aiguë est appelée stridor. La phase d’inspiration est plus lente que la normale car elle est difficile, et la phase d’expiration est trop longue. Cette respiration devenant même ronflante accompagnée de râles est appelée stertor : on note une toux d’encombrement, des crachats de mousse blanche, des vomissements et l’apparition de syncope est un signe d’extrême gravité. Parfois les propriétaires parlent d’apnée pendant le sommeil.

La détresse respiratoire se traduit par une ventilation forcée, une cyanose des muqueuses et aboutit à l’œdème pulmonaire tant redouté. Les dyspnées résultantes peuvent être plus ou moins importantes et nombreuses, souvent favorisées par des temps chauds et lourds, l’exercice trop fort et les excitations incontrôlées.

Et ainsi nous revenons toujours aux conseils suivants : évitez de sortir par les grosses chaleurs, ne laissez pas un chien dans une voiture, car la hausse de température nécessite une ventilation pulmonaire accélérée pour faire baisser la température corporelle, ne laissez pas jouer votre chien comme un fou et ne le forcez pas à courir s’il n’en est pas capable.

Si vous avez un chien qui présente de tels symptômes, votre vétérinaire fera un « état des lieux » pour établir d’abord un diagnostic, puis faire un pronostic le plus précis possible, afin de savoir si une intervention chirurgicale peut être salvatrice.

Traitement chirurgical des problèmes respiratoires

Plus le traitement se fera tôt, meilleur sera le résultat. Car il faut agir avant la transformation des tissus mous en tissus hyperplasiques. Un examen initial rigoureux avant toute intervention doit être fait, car on ne se lance pas dans la chirurgie simplement parce que ces interventions sont de plus en plus pratiquées.

Rhinoplastie : c’est le mot savant de l’élargissement des narines sténosées. Pour pallier au manque de rigidité du cartilage dorsal du nez, on retend latéralement en enlevant un lambeau de peau sur le côté latéral de l’aile mobile du nez. Cette intervention bilatérale rapide apporte une amélioration importante de la vie courante de notre bouledogue.

Les narines sténotiques doivent être corrigées le plus vite possible, dès l’âge de trois à quatre mois pour éviter les suites fâcheuses qui en découlent, irritation, inflammation et gonflement des tissus mous.

Palatoplastie : c’est la résection partielle du palais mou ou voile du palais qui, descendant normalement jusqu’à la pointe de l’épiglotte, pointe supérieure du larynx, est trop grand. On le résèque de telle façon qu’il vienne simplement effleurer cette épiglotte.

Il est évident que cette opération doit être faite avec toutes les garanties de succès ; l’animal doit être bien préparé pour l’opération, une anesthésie gazeuse est obligatoire et le réveil doit être surveillé tout particulièrement. Le débranchement de l’appareil respiratoire doit se faire le plus tard possible et il faut surtout prévoir un repos de 24 h à 48 h sous surveillance vétérinaire, car un oedème ou de fausses déglutitions peuvent survenir après l’intervention, alors que tout semble être revenu à la normale.

Amygdalectomie : les amygdales, quoiqu’elles n’aient pas une grande importance dans la respiration, prennent une place très importante dans l’entrée de l’oropharynx, quand elles sont hyperplasiées. Gênant la gorge, elles donnent au chien une envie de régurgiter de façon permanente avec des bruits caractéristiques. Les enlever, permet de libérer le passage et de supprimer cet état de dysphagie qui le mettait mal à l’aise.

Résection des saccules laryngés : ces saccules éversés peuvent être réséqués pour que l’air passe mieux dans le larynx et qu’il y ait moins de pression provoquée par l’inspiration. Mais attention, car on commence à jouer avec le feu ! C’est une opération avec des risques non négligeables et le propriétaire doit être bien mis au courant d’une issue qui malheureusement peut être fatale.
Toutes ces opérations peuvent être faites lors de la même anesthésie, mais très souvent on n’associe que rhinoplastie, palatoplastie et amygdalectomie, permettant déjà au bouledogue de beaucoup mieux respirer. Si l’intervention est faite suffisamment tôt, le larynx ne sera pas trop accidenté et de ce fait l’intervention sur le larynx ne sera pas obligatoire.

A vous qui voulez faire reproduire votre bouledogue

Mais attention, quoique vous fassiez, rappelez-vous toujours qu’un chien opéré menant une vie normale après l’intervention, a été opéré que l’origine de tous les malheurs respiratoires est congénitale pour ne pas dire héréditaire et que faire reproduire de tels chiens c’est répliquer les problèmes. Le problème sera alors chez l’acheteur du chiot qui devra le résoudre à son tour. Alors quelles conclusions ?

- Ne pas faire reproduire un chien présentant des difficultés respiratoires.
- Ne pas faire reproduire un chien opéré du voile du palais.
- Ne pas rechercher l’hypertype chez le brachycéphale, car vous participez à la souffrance de la gente canine.

http://www.cebf.asso.fr/santepbrespiratoires.html

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42895
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le Carlin   Dim 14 Fév 2016 - 21:50




* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 31860
Age : 38
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Le Carlin   Dim 21 Aoû 2016 - 21:31

http://www.boulesdefourrure.fr/index.php?post/2016/06/27/Jour-six-motif-eternuements

Citation :
Le syndrome brachycéphale…

Comment vous expliquer cette magnifique cascade de troubles ? Imaginez un ensemble de symptômes liés à l'anomalie de conformation de tous les chiens (et chats) à face plate. L'idée est simple : on leur a enfoncé le museau dans le crâne. On l'a martelé pour l'aplatir et l'épater, du coup : les yeux sont trop saillants, sujets à des conjonctivites, distichiasis, entropions, ulcères, voire à la luxation du globe.

Les narines sont trop fermées, ce qui gêne l'entrée de l'air à l'inspiration, du coup l'animal force, force pour inspirer. Essayez chez vous : bouchez-vous le nez aux trois quarts et forcez pour inspirer. Vous sentez votre estomac remonter vers votre cœur, et, peut-être une envie de vomir poindre le bout de son nez (plat) ?

Faites ça à chaque respiration, vivez avec le thorax à l'horizontale comme tout quadrupède qui se respecte, et je vous promets une belle hernie hiatale (l'estomac qui s'enfonce dans le thorax à travers le diaphragme) associée à des reflux gastro-oesophagiens, car le cardia, le sphincter qui ferme l'estomac, le fermera beaucoup moins bien. Les acides vont remonter vers la gorge et venir irriter les cartilages qui constituent la porte d'entrée de la trachée, le voile du palais (qui est trop en arrière et trop long chez les brachycéphales et a tendance à pendre dans la trachée…), les amygdales, bref, toute la gorge, le carrefour entre les voies digestives et respiratoires. Vous êtes-vous déjà étouffé en avalant de travers, en ayant l'impression que vous alliez y passer ? C'est le quotidien de ces chiens qui sont, du coup, à risque de pneumonie par inhalation/fausse déglutition.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42895
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le Carlin   Mar 14 Fév 2017 - 14:20









Et Happy Valentine's Day!!!!


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 31860
Age : 38
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Le Carlin   Mar 14 Fév 2017 - 21:44


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42895
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le Carlin   Lun 28 Aoû 2017 - 16:20

Mitee, je remets ici ce que tu avais publié ailleurs! Very Happy

Parce qu'au niveau du brachycéphale, on est quand même allé très loin!!!! Sad

mitee a écrit:
http://www.boulesdefourrure.fr/index.php?post/2016/06/27/Jour-six-motif-eternuements

Citation :
Le syndrome brachycéphale…

Comment vous expliquer cette magnifique cascade de troubles ? Imaginez un ensemble de symptômes liés à l'anomalie de conformation de tous les chiens (et chats) à face plate. L'idée est simple : on leur a enfoncé le museau dans le crâne. On l'a martelé pour l'aplatir et l'épater, du coup : les yeux sont trop saillants, sujets à des conjonctivites, distichiasis, entropions, ulcères, voire à la luxation du globe.

Les narines sont trop fermées, ce qui gêne l'entrée de l'air à l'inspiration, du coup l'animal force, force pour inspirer. Essayez chez vous : bouchez-vous le nez aux trois quarts et forcez pour inspirer. Vous sentez votre estomac remonter vers votre cœur, et, peut-être une envie de vomir poindre le bout de son nez (plat) ?

Faites ça à chaque respiration, vivez avec le thorax à l'horizontale comme tout quadrupède qui se respecte, et je vous promets une belle hernie hiatale (l'estomac qui s'enfonce dans le thorax à travers le diaphragme) associée à des reflux gastro-oesophagiens, car le cardia, le sphincter qui ferme l'estomac, le fermera beaucoup moins bien. Les acides vont remonter vers la gorge et venir irriter les cartilages qui constituent la porte d'entrée de la trachée, le voile du palais (qui est trop en arrière et trop long chez les brachycéphales et a tendance à pendre dans la trachée…), les amygdales, bref, toute la gorge, le carrefour entre les voies digestives et respiratoires. Vous êtes-vous déjà étouffé en avalant de travers, en ayant l'impression que vous alliez y passer ? C'est le quotidien de ces chiens qui sont, du coup, à risque de pneumonie par inhalation/fausse déglutition.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42895
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le Carlin   Mar 19 Juin 2018 - 12:16

Parce que je ne connaissais pas et que ma collègue vient de m'en parler!

https://fr-fr.facebook.com/SOS-Carlin-177849505591484/

http://soscarlin.e-monsite.com/

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Carlin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Carlin
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°Le Forum de l'Education Canine & des Méthodes Positives & Amicales°° :: LES CHIENS :: * LES RACES * :: Groupe 9-
Sauter vers: