°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Le syndrome du chien de remplacement
par MiMi&Pya Aujourd'hui à 11:38

» La stérilisation du chien : pour ou contre? Effets psychologiques et comportementaux. Joël Dehasse
par anouschka21 Aujourd'hui à 1:08

» Carte de localisation d'éducateurs canins travaillant en positif (France et pays limitrophes)
par Noemie- Hier à 23:21

» Salon de l'éducation canine et du bien-être animal - Rennes (35) - 22 avril 2018
par mitee Hier à 22:50

» Propreté chez le chat
par Phnix Hier à 20:51

» Balades canines: Pays de Gex/Jura/Genève ou Albertville (73)
par Noemie- Hier à 18:03

» Pourquoi le ring n'est réservé qu'à certaines races ?
par mitee Ven 20 Oct 2017 - 16:51

» Le mordant
par nantia Ven 20 Oct 2017 - 16:33

» Le ring
par nantia Ven 20 Oct 2017 - 16:31

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
babylone
 
 


Nb de messages : 245

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Dim 11 Sep 2016 - 15:23

Désolée de lire ces mauvaises nouvelles... pauvre petit Pli... fais lui plein de papouilles et garde courage!
Revenir en haut Aller en bas
quaraba
 
 


Nb de messages : 1498

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Dim 11 Sep 2016 - 16:23

Malheureusement, les vétos ne sont pas tous "très fins". Thumb down

En tout cas, beaucoup de courage a vous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1642
Age : 30
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Dim 11 Sep 2016 - 18:10

Je comprends ton angoisse, c'est terrible de ne pas savoir, d'être trimbalé de médecin en médecin et de se sentir juger. J'espère que Noméo ira mieux, que tu vas enfin trouver le bon praticien. Courage.
Revenir en haut Aller en bas
jleclercq
 
 
avatar

Masculin
Nb de messages : 738
Age : 60
Localisation : Mouscron Belgique
Emploi : Retraité

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Dim 11 Sep 2016 - 21:44

Cattleya a écrit:
....Je ne sais pas si je l'ai déjà dit mais il n'a plus de muscles au niveau de la tête, ni au niveau du cou, c'est aussi beaucoup diminué au niveau des "omoplates". ....

A lire le premier post, excepté l'épilepsie, j'avais trouvé quelques similitudes avec notre Bounty.
Mais bon, tant de maladies et autres problèmes peuvent avoir des effets similaires.
A lire le dernier post (citation ci-dessus), j' y retrouve encore notre Bounty !

Son problème, voir :  http://educationcanine.forumactif.com/t18491-la-pln-protein-losing-nephropathy-de-bounty

Bounty, on le surnomme parfois "sac d'os". Sa tête carrée, son poitrail, ses cuisses et épaules ont "fondu comme neige au soleil". On n' ose plus trop lui caresser la tête, il n'a plus que la peau sur les os! Ses joues sont "rentrées" . Ses pattes, il n'y a presque plus de muscles. Son cou, passage d'organes vitaux, s'est tout. Bounty a perdu de la "masse", s'est ... incroyable. Incroyable aussi qu'il est encore là SANS souffrances.



Avant, Bounty s'était un "baraqué". En promenade, en nous voyant, certains changeait de trottoir ! Maintenant, il fait pitié à voir mais se porte encore (très) bien, vu son état.

Ne désespérez pas, l'espoir fait vivre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tinymeute.be
jleclercq
 
 
avatar

Masculin
Nb de messages : 738
Age : 60
Localisation : Mouscron Belgique
Emploi : Retraité

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Dim 11 Sep 2016 - 21:47

Revenir en haut Aller en bas
http://www.tinymeute.be
Cattleya
 
 


Nb de messages : 2109
Localisation : qquepart

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Dim 11 Sep 2016 - 23:36

Oui j'ai lu cet après midi ton post.

Je ne sais pas quel est l'état actuel de son fonctionnement rénal. Il a été évalué il y a un mois. Il y a un mois les paramètres étaient normaux (prise de sang, analyse d'urine).

Il est tout à fait possible que ses reins soient atteints (les reins de mon chien) car s'il s'agit d'une bactérie transmise par une tique, les troubles rénaux font partie des complications. Il est aussi possible que ce soit l'infection qui entraîne la perte musculaire, ainsi que la fièvre sans que les reins soient touchés. J'ai fait quelques recherches.

Il est bien sûr possible que cela ne soit pas lié à une tique et qu'il ait un cancer.

En tout cas le cas reste très différents de ceux dont on parle sur le forum, car il avait déjà depuis longtemps beaucoup de troubles de santé, l'épilepsie est un gros problème, le foie aussi, les troubles digestifs aussi, les troubles immunitaires aussi, et tout ça a commencé tôt dans sa vie mais j'avais bien tout cela sous contrôle jusqu'à il y a quelques mois. A cause de tout ça je n'ai jamais pu faire d'humour sur ses problèmes de santé, ni passé, ni actuels. J'ai le sentiment qu'il n'a pas vécu car j'aurais souhaité qu'il ait au moins un an sans problème de santé. Un an "cool".
Je parle au passé car pour l'instant j'ai le sentiment que sa vie est en pause.

Un lévrier qui a perdu tous ses muscles à l'avant je trouve cela encore plus ... choquant ... parce qu'il a les os très fins, la structure osseuse est très délicate, il n'y a pas de gras. Je préfère ne pas mettre de photo parce que je trouve qu'à cause de ces paramètres il n'est pas "montrable".
Revenir en haut Aller en bas
Aklof
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 177
Localisation : Fr

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Lun 12 Sep 2016 - 5:04

Et un Lupus Systémique ?
Forcément, ma chienne en est atteinte, donc on peut dire que je vois des cas partout, mais il y a quand même des symptômes cohérents. J'ai cru relever : fièvre, boiteries, problème au foie, problèmes digestifs, épilepsie, peut-être problème rénal... Troubles immunitaires (?).
Tout le corps semble touché, donc à voir, à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Cattleya
 
 


Nb de messages : 2109
Localisation : qquepart

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Lun 12 Sep 2016 - 8:17

Pour le foie c'est un problème de qualité de la vascularisation interne. Donc à situer à part. Certains veto font le lien avec l'épilepsie, moi pas.

---
Pour le lupus  ça se pourrait : il faudra refaire une prise de sang car il faut un excès de certains anticorps si j'ai bien compris pour le confirmer. Je crois avoir compris que cet excès spécifique serait commun aux maladies auto immunes.
Il y a un mois il avait plutôt pas assez d'anticorps.


-J'ai oublié de dire qu'apparemment une insuffisance hépatique entraîne souvent des problèmes immunitaires.  Nomeo a notamment eu la coccidiose, la giardiose et il était symptomatique alors que d'habitude ce sont des maladies de chiots (il était adulte et ça se serait déclaré après le vaccin pour cette maladie bactérienne transmise par les urines de rat, c'est une saloperie de vaccin !!). Ça lui a abîmé le système immunitaire.

Il a très bien réagi aux traitements des deux infections à protozoaires.


Dernière édition par Cattleya le Lun 12 Sep 2016 - 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cattleya
 
 


Nb de messages : 2109
Localisation : qquepart

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Lun 12 Sep 2016 - 12:24

Bon alors dans le sang il n'y a pas de traces de bactéries transmises par les tiques, mais un autre type d'analyse montre qu'il a été en contact avec ehrlichia. La vétérinaire dit qu'elle peut se mettre ailleurs que dans le sang.

Il n'est pas possible pour un chien de se débarrasser de ehrlichia sans traitement, même s'il dépasse la crise aiguë sans traitement il finit toujours par faire des rechutes, jusqu'à ce qu'il entre en phase chronique qui entraîne une destruction de la moelle osseuse, le plus souvent mortelle. Des symptômes peuvent se présenter plusieurs années après l'infection initiale.

Il est sous doxyclyne pendant 2 mois. Il devrait avoir des améliorations d'ici une bonne semaine. L'antibiotique n'est plus efficace en phase chronique ....

On attend le reste des analyses car il est aussi possible que ce soit une maladie auto immune, une méningite etc.


La carte de répartition en France ... http://www.boxer-france.com/L'ehrlichiose_fichiers/image005.gif

Toutes les infos : http://www.telo-vet.fr/Publication/Download.aspx?item=739
Revenir en haut Aller en bas
Aklof
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 177
Localisation : Fr

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Lun 12 Sep 2016 - 13:50

Pour le diagnostic du Lupus, je vous copie le mail de mon véto :
"Comme vous le savez, il n’y a jamais de diagnostic de certitude pour le lupus.
En médecine on considère comme très probable la présence d’un lupus lorsque trois signes majeurs ou plus de la maladie sont présents.
Les signes majeurs retenus comme composantes de la maladie sont:
Dermatite: NON
Polyarthrite: OUI
Anémie hémolytique: OUI
Glomérulonéphrite: NON
Polymyosite: OUI
Leucopénie: je ne sais plus
Thrombocytopénie: OUI
Acan positifs: NON
La bonne réponse aux corticoides et assez bonne à l’atopica plaide également en faveur d’une pathologie à médiation immune au sens large.
"

(Les "OUI" se sont les symptômes de ma chienne... les anticorps sont donc négatifs.)
Revenir en haut Aller en bas
babylone
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 245
Localisation : Lot 46

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Lun 12 Sep 2016 - 16:16

Tu as déjà reçu un résultat, c'est déjà ça... Pas de maladie transmise par les tiques, ce que tu craignais!!
La docycline n'est pas un antibio? J'espère que l'amélioration sera vite notable!
Revenir en haut Aller en bas
Cattleya
 
 


Nb de messages : 2109
Localisation : qquepart

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Lun 12 Sep 2016 - 16:50

Si c'est une maladie transmise par les tiques, ehrlichiose, ehrlichia est une bactérie transmise par la piqure.

Bon on attend quand même de vérifier qu'il n'y a pas autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Cattleya
 
 


Nb de messages : 2109
Localisation : qquepart

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Lun 12 Sep 2016 - 19:56

Il souffre vachement quand il arrive à la fin de son traitement de cortisone.

Tout à l'heure il s'est levé, il peinait à respirer ou bien avait très mal je ne sais pas, mais respiration un peu bruyante et avait du mal à déglutir. Il est resté incapable de bouger mais debout 4 minutes, puis il a perdu l'équilibre. Rebelotte 2h plus tard. Impossible de l'aider à bouger dans ce moment là, il grogne.

Problème de gestion de la douleur actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Cattleya
 
 


Nb de messages : 2109
Localisation : qquepart

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Mar 13 Sep 2016 - 12:40

Encore des problèmes respiratoires ce matin, c'est bizarre je n'arrive pas à savoir si ce n'est pas le système digestif qui appuie ou crée des douleurs respiratoires ? mais aujourd'hui il était content.

Il a couru plusieurs fois et a eu beaucoup envie d'aboyer sur les voisins.
Revenir en haut Aller en bas
Cattleya
 
 


Nb de messages : 2109
Localisation : qquepart

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Mar 13 Sep 2016 - 20:43

Je continue la synthèse de tous les petits trucs que je lis sur ehrlichia :

- une tique peut transmettre ehrlichia en trois heures, par conséquent et vu que la plupart des traitements tue les tiques en plus de 4 heures c'est un vrai problème

- les chiens qui ont été contaminés par ehrlichia ne seront jamais immunisés, il y a plusieurs centaines de formes différentes et aucun espoir de vaccin à ce jour

- il est très difficile de faire la distinction entre un stade chronique et un stade aigue de la maladie, en se basant uniquement sur les symptômes (par exemple sans analyse de sang)

- certaines races de chiens font systématiquement des formes plus sévères comme les bergers allemands et les huskys, cela vient d'une mauvaise réponse immunitaire

- il faut systématiquement chercher des co-infections d'autres maladies transmises par les tiques

- les tiques ne sont pas que présentes dans les forêts, elles le sont aussi dans les jardins, les prés, mais aussi les chenils

- beaucoup d'infections seraient transmises par des nymphes, et pas seulement par les adultes (ça je l'ai lu pour les humains mais je crois que c'est la même chose pour les chiens).

- certains chiens peuvent rester infectés même avec une durée correcte de traitement

- il faut faire une sérologie et un PCR pour avoir un bon diagnostic

- le vétérinaire doit s'intéresser au PCR pour savoir si le traitement marche, mais si je n'ai pas mal compris un PCR négatif ne signifie pas que l'animal n'est plus porteur

- un chien apparemment sain peut aussi faire des rechutes s'il est traité par de la cortisone ou dans d'autres situations qui diminuent le système immunitaire

- chez l'être humain ils s'interrogent de savoir si ce sont des infections récurrentes qui aboutissent à des formes sévères

- le traitement conjoint à la cortisone est contre indiqué sauf si le chien présente certains symptômes (termes trop techniques que je n'ai pas approfondi ... peut être le ferais je un jour).

Revenir en haut Aller en bas
Cath
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2019
Localisation : Environ de la rochelle
Emploi : Ide

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Mar 13 Sep 2016 - 21:43

Cattleya , tu batailles fort pour comprendre ce qu'a ton chien .... J'espère que les antibios vont montrer une amélioration rapide .
Constates tu les difficultés respiratoires après un effort ? Ou dans une certaine position ?

Courage à toi
Revenir en haut Aller en bas
Cattleya
 
 


Nb de messages : 2109
Localisation : qquepart

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Mar 13 Sep 2016 - 22:19

Après un effort, en se levant, et souvent suivi par un bruit digestif qui fait penser à un spasme ou une grosse crampe. Si c'est très fort il se met aussi à tousser en ouvrant grand la gueule. En dehors des épisodes d'effort ou de changement de position il fait aussi un bruit léger en respirant. Quand il expiré profondément cela fait un bruit au niveau du nez assez léger comme s'il y avait un peu de fluide dans le nez. Enfin j'ai parfois l'impression que quand il veut gonfler le bas des poumons le plus près des autres organes je veux dire il a l'air de forcer. La vétérinaire l'a osculté plusieurs fois ... Je pense à des fortes douleurs ou compression abdominales, un organe en souffrance sachant qu'il y a un mois il avait déjà des douleurs rénales très fortes. Je pense aussi peut être à une faiblesse musculaire. Il a fondu aux épaules, cou, tête, peut être aussi au thorax mais difficile à dire pour le thorax je n'arrive pas à voir comment étaient les muscles avant. ...


Bref
Revenir en haut Aller en bas
Cath
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2019
Localisation : Environ de la rochelle
Emploi : Ide

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Mar 13 Sep 2016 - 22:59

Ça pourrait pas venir de son coeur ? Je pense à une compression type épanchement péricardique ? Celà peut provoquer une gène respiratoire intense .... A t'il eu une écho cardiaque ?
.... Pour le bruit digestif , par contre ........
Revenir en haut Aller en bas
Cattleya
 
 


Nb de messages : 2109
Localisation : qquepart

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Mar 13 Sep 2016 - 23:02

Ça se pourrait. :-(

Entre l'antibiotique et la cortisone le système digestif est mis à rude épreuve ...

Et la je viens de découvrir que la tique du chenil survit ttrreees bien à la maison.

Je m'interroge : comment savoir si la maison est infestée ? Le jardin ?? Comment continuer à se balader dans la nature ?
Revenir en haut Aller en bas
Cath
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2019
Localisation : Environ de la rochelle
Emploi : Ide

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Mar 13 Sep 2016 - 23:09

Peut être utiliser un spray répulsif avant chaque promenade dans les herbes ? Pour ta maison .... laver les couches du chien ? nettoyage régulier du sol ? brossage du toutou ( je ne sais pas si poils longs ) avant de rentrer ?..... Mais tu le fais déjà, certainement .....
Revenir en haut Aller en bas
Cattleya
 
 


Nb de messages : 2109
Localisation : qquepart

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Mar 13 Sep 2016 - 23:17

Le problème c'est qu'il est épileptique et chaque produit acaricide présente un risque .... c'est pour ça qu'il est sous bravecto mais il y a toujours un risque car les produits ne sont pas testés sur son type d'épilepsie en plus.

Je sèche ce soir ... Je veux bien pulvériser le jardin mais pour la maison je ne veux pas m'intoxiquer. Je suis déjà gravement allergique à pleins de trucs, j'ai des problèmes de santé, asthme etc.

Je n'ai pas envie de traiter si la maison n'est pas infestée
Revenir en haut Aller en bas
Cath
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2019
Localisation : Environ de la rochelle
Emploi : Ide

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Mer 14 Sep 2016 - 0:12

Je pensais à un insecticide bio ( volants , rampants et acariens ) que j'utilise régulièrement sur mon matelas ,  on peut en mettre sur les animaux et dans la maison .... Je suis très sensible aussi aux produits en spray ( asthme) et avec celui là , pas de soucis ...

Il est traité pour l'épilepsie ? Est ce que son état est stable ?
Revenir en haut Aller en bas
Cattleya
 
 


Nb de messages : 2109
Localisation : qquepart

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Mer 14 Sep 2016 - 0:22

Il y en a à base de géraniol en effet mais je ne crois pas que cela soit efficace sur les tiques (même famille que les acariens je crois). Sinon il y en a des bio à base de pyrèthre (à éviter). Il a un traitement au moment de la crise pour l'arrêter (valium) mais pas quotidien. Les traitements sont tous ou presque toxiques pour le foie donc ils lui sont contre indiqués. Ceux qui ne sont pas toxiques pour le foie n'ont pas été testé sur les animaux faisant des "status epilepticus" (variété de crise durant laquelle le chien ne reprend pas conscience entre deux crises et n'en sort pas ....). Il pourrait être pire sous traitement ou bien ça pourrait ne pas marcher et avoir encore des effets secondaires supplémentaires. Donc on attendait une grosse aggravation avant de traiter.... Mais c'est risqué car sur les animaux il est écrit que sans traitement le cerveau à tendance à faire de plus en plus de crises. Pour l'instant ce n'est pas complètement évident qu'il y a une augmentation. En plus il faut imaginer qu'en cas d'infection le seuil de déclenchement ses crises est plus bas sans que cela signifie forcément que son épilepsie s'aggrave. Enfin il y a les veto qui pensent que son épilepsie est la conséquence de son problème de foie . Pour moi dans son cas ils n'ont pas réussi à le prouver. Voilà pour le petit hors sujet Smile
Revenir en haut Aller en bas
Cath
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2019
Localisation : Environ de la rochelle
Emploi : Ide

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Mer 14 Sep 2016 - 0:36

Il est bien malade ce loulou ! Pas facile de trouver l'équilibre entre toutes ces pathologies ... Ce qui pourrait guérir d'un coté , risque d'aggraver de l'autre ...

J'avoue , c'est complexe
Revenir en haut Aller en bas
Aklof
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 177
Localisation : Fr

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Mer 14 Sep 2016 - 6:12

Terre de diatomée (amorphe) pour traiter l'environnement ?
Revenir en haut Aller en bas
Kinya
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1977
Age : 28
Localisation : Haut doubs
Emploi : Horlogère

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Mer 14 Sep 2016 - 7:12

Pour les tiques je pense que le + simple s'est de l'examiner regulierement vu que les maladies arrivent apres qq heures (avec le poil fin du levrier tu dois les voir directe?)
T'a pas mal de trucs chimique ou naturel mais aucun n'est efficace a 100%

La terre de diatomee semble tres efficace mais attention nomeo ne doit pas etre la quand tu traites car sa peut irriter les poumons (tres volatile)
Mais de memoire tu mets la TD tu attends X heure (2 ou3??) et tu aspires tout

Vraiment plein de courage a vous

Revenir en haut Aller en bas
Pomme
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1642
Age : 30
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   Mer 14 Sep 2016 - 14:10

Oui, la terre de diatomée, c'est bien pour l'environnement, avec les précautions comme le dit Kinya parce que ça peut irriter les voies respiratoires. Et sur le chien avant les ballades tu peux peut-être essayer un mélange d'huile de neem et d'huile de coco ? C'est gras et ça sent bizarre, mais ici on a trouvé ça assez efficace, avec une petite vérification au retour.

Pour le système digestif mis à rude épreuve, as-tu essayé de lui donner du gel d'aloé véra ? J'ai moi même le système digestif fragile et ai du prendre des antibios cet été, le premier traitement à foutu un sacré bazare, pour le deuxième j'ai associé à du gel d'aloé vera et ça m'a fait beaucoup de bien. J'ai vu que ça pouvait avoir la même utilisation chez les animaux.

Le tic-off est aussi un produit intéressant qui rétablie l'équilibre acido-basique du chien. Il est possible qu'avec tous ces traitements Noméo soit très désiquilibré, et du coup ça agit sur le système immunitaire, les douleurs articulaires, les problèmes digestifs et l'attirance pour les parasites. Ce qui pousse à prendre encore plus de traitements. C'est un cercle vicieux.

Tu dois être un peux perdue avec tous ces conseils qu'on te donne J'espère que tu arriveras à faire ton choix et à trouver une solution pour Noméo. De tout coeur bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'attente infinie du diagnostic (et du traitement)
» Mastocytome???
» Traitement Pourriture des nageoires
» Traitement de parasites intestinaux en bac communautaire
» MORT de mes poissons suite à traitement avec EKTOL de JBL , POURQUOI ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°° :: LES CHIENS :: * SANTE *-
Sauter vers: