°°Le Forum de l'Education Canine & des Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Saucisses Knacki
par avril2005 Aujourd'hui à 16:45

» Maladie d'Addison ou insuffisance surrénalienne ou hypoadrénocorticisme
par PowerUser Aujourd'hui à 14:16

» Chien difficile/boude sa gamelle (ne mange plus)?
par mitee Aujourd'hui à 10:00

» Chien qui urine/fait pipi sur quelqu'un
par mitee Aujourd'hui à 9:14

» Laisse à enrouleur / rétractable
par Kaïnate Hier à 22:04

» recherche club canin ou éducateur positif sud 77 / 91
par momobibi Hier à 20:36

» Douleurs, souffrance et inconfort: comment les déceler?
par mitee Hier à 16:47

» Ocytocine: biomarqueur de l'émotion positive chez le chien
par mitee Hier à 16:44

» Le stress chez le chien
par mitee Hier à 16:38

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 L'équitation sans mors

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Piou
Membre du MFEC
Membre du MFEC


Nb de messages : 4607

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 11:15

Pur-sang arabe, Power Smile

Nantia, personnellement, l'historique de son expérience n'est révélatrice ni de bienveillance, ni de raison et vérité. A mes yeux, c'est comme les gens qui te sortent un : Ca fait 40 ans que j'ai des chiens, et j'en ai eu des dominants... tous avec un collier étrangleur, et électrique. 

Andy Booth est un Cesar Millan. Education coercitive. 
Il parle même de dominance. C'est loin d'être la base, et le basique lol. 
Dommage,il ne dit pas que des conneries, mais c'est le commercial par excellence. Un bon vendeur. 
Quand on fait vivre ses chevaux en paddock séparé... Comment peut-on être vraiment crédible ensuite en parlant des «besoins fondamentaux des chevaux» ? Quand on vend son licol en corde et sa cordelette avec le carotte stick à 101 euros... Comment peut-on voir autre chose qu'un «bon». vendeur... 

Sophie Daveau ne monte pas en mors... 

C'est dingue de dire qu'un cheval qui a du métal dans la bouche qui obstrue SA RESPIRATION, sa DEGLUTITION qui créer des HEMATOMES sur les barres, qui créer des SOUCIS DE DENTITION, qui gène l'animal car oui, dis plus haut, je l'affirme je n'ai JAMAIS vu un cheval monté en mors rester avec la bouche fermé, sans l'ouvrir, passer sa langue, donner des signaux clairs d'inconfort pour échapper à celui-ci. 

Ce sont les cavaliers qui sont trop hypocrites et prétentieux qui pensent ne jamais créer de maux et de gênent à leur chevaux ! C'est ça le plus triste.

Et remonte plus haut, tu as un article scientifique concernant les soucis qu'occasionnent les mors. Le jour où l'on me prouvera scientifiquement que le mors n'en occasionnent pas... alors oui, je pourrais l'entendre. Pour l'instant ce n'est pas le cas. 

D'autant plus... il faut être aveugle pour ne pas le voir. lol

Ca me fait toujours sourire de voir les «bienveillants» positifs avec leur chien... mais pas leur chevaux. Les «bienveillants» positives et contre la VEO avec leur enfant... monter leur chevaux en mors, mettre des colliers étrangleurs à leur chiens. Je me demande encore comment on peut se regarder dans le miroir tiens Smile Et venir en plus dire qu'on est extrémiste... lol.
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 


Nb de messages : 43167

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 11:32

Je suis pas connaisseur niveau chevaux mais si je peux me permettre de faire un parallèle tout pourri, chez les humains qui ont un piercing sur la langue, on remarque qu'ils passent quand même beaucoup de temps à jouer avec (ce n'est peut-être pas désagréable pour eux mais ça devient un tic/manie (habitude excessive, déraisonnable)) et pour ceux qui doivent porter un appareil dentaire, il y a quand même régulièrement des blessures (je ne parle pas de la douleur parce que c'est un peu le passage obligé puisqu'on modifie la mâchoire et l'implantation des dents). L'appareil est non seulement gênant même si on fini par s'y faire mais tant que l'appareil est dans la bouche, il crée de l'inconfort et des plaies intermittentes (il existe des cires et des pâtes que l'on dépose sur les bagues de l'appareil pour tenter de diminuer la gêne et les coupures).

Donc perso, ça me paraît logique que tout cet harnachement dans la bouche d'un cheval ça ne peut pas être agréable/tolérable!

Concernant le licol, j'imagine que c'est pas parfait non plus et que l'idéal serait d'avoir un cheval qu'on pourrait déplacer à la voix (parce qu'il nous suivrait)... ou en harnais! Wink

OK pour PSAR! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
nantia
 
 
avatar

Nb de messages : 3154
Age : 50
Localisation : pointe de bretagne, chez les korrigans
Emploi : ... avec mes animaux

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 12:18

Piou a écrit:
Pur-sang arabe, Power Smile

Nantia, personnellement, l'historique de son expérience n'est révélatrice ni de bienveillance, ni de raison et vérité. A mes yeux, c'est comme les gens qui te sortent un : Ca fait 40 ans que j'ai des chiens, et j'en ai eu des dominants... tous avec un collier étrangleur, et électrique. 
mon historique n'a pas valeur de reconnaissance ... et vous avez raison je dois faire partie des personnes sans aucune valeur .... c'est pourquoi j'évolue vers plus de respect et de compréhension par la rélfexion et la pratique .... c'est loin d'être le cas de tout le monde u

Andy Booth est un Cesar Millan. Education coercitive. .. maintenant que je conanis ce qu'il enseigne je n'rais pas jusque là mais c'est comme je l'ai dis la base de la connaissance des aides avec et sans mors
Il parle même de dominance. C'est loin d'être la base, et le basique lol. 
Dommage,il ne dit pas que des conneries, mais c'est le commercial par excellence. Un bon vendeur. 
Quand on fait vivre ses chevaux en paddock séparé... Comment peut-on être vraiment crédible ensuite en parlant des «besoins fondamentaux des chevaux» ? Quand on vend son licol en corde et sa cordelette avec le carotte stick à 101 euros... Comment peut-on voir autre chose qu'un «bon». vendeur... 
là encore peut être n'avez vous pas totalement suivi son évolution, de plus personne n'est l'idéal et clairement andy ne l'ia pas, mais dit bcp bcp de chose que bien des "positifs" devraient juste maitrisé pour communiquer simplement avec leur chien, si dès que vous entendez un discours "dominance" vous n'allez pas plus loin oups effectivement pas besoin de discuter vous avez tout ou rien ...

Sophie Daveau ne monte pas en mors... Oups copie à revoir

C'est dingue de dire qu'un cheval qui a du métal dans la bouche qui obstrue SA RESPIRATION, sa DEGLUTITION qui créer des HEMATOMES sur les barres, qui créer des SOUCIS DE DENTITION, qui gène l'animal car oui, dis plus haut, je l'affirme je n'ai JAMAIS vu un cheval monté en mors rester avec la bouche fermé, sans l'ouvrir, passer sa langue, donner des signaux clairs d'inconfort pour échapper à celui-ci. 

Ce sont les cavaliers qui sont trop hypocrites et prétentieux qui pensent ne jamais créer de maux et de gênent à leur chevaux ! C'est ça le plus triste.

Et remonte plus haut, tu as un article scientifique concernant les soucis qu'occasionnent les mors. Le jour où l'on me prouvera scientifiquement que le mors n'en occasionnent pas... alors oui, je pourrais l'entendre. Pour l'instant ce n'est pas le cas. 

D'autant plus... il faut être aveugle pour ne pas le voir. lol

Ca me fait toujours sourire de voir les «bienveillants» positifs avec leur chien... mais pas leur chevaux. Les «bienveillants» positives et contre la VEO avec leur enfant... monter leur chevaux en mors, mettre des colliers étrangleurs à leur chiens. Je me demande encore comment on peut se regarder dans le miroir tiens Smile Et venir en plus dire qu'on est extrémiste... lol.

dommage d'être si fermé mais c'est une sacré caractéristique des "bienveillant chien" ...
Revenir en haut Aller en bas
nantia
 
 
avatar

Nb de messages : 3154
Age : 50
Localisation : pointe de bretagne, chez les korrigans
Emploi : ... avec mes animaux

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 12:36

PowerUser a écrit:
Je suis pas connaisseur niveau chevaux mais si je peux me permettre de faire un parallèle tout pourri, chez les humains qui ont un piercing sur la langue, on remarque qu'ils passent quand même beaucoup de temps à jouer avec (ce n'est peut-être pas désagréable pour eux mais ça devient un tic/manie (habitude excessive, déraisonnable)) et pour ceux qui doivent porter un appareil dentaire, il y a quand même régulièrement des blessures (je ne parle pas de la douleur parce que c'est un peu le passage obligé puisqu'on modifie la mâchoire et l'implantation des dents). L'appareil est non seulement gênant même si on fini par s'y faire mais tant que l'appareil est dans la bouche, il crée de l'inconfort et des plaies intermittentes (il existe des cires et des pâtes que l'on dépose sur les bagues de l'appareil pour tenter de diminuer la gêne et les coupures).
juste pour infos l'appareil dentaire tu l'as dans la bouche heure24 le mors juste un temps cours ... mais ce n'est qu'un détail ... un percing ... yeps .... je vais m'abstenir d'écrire le fond de ma pensée sur ce coup là :119
:

Donc perso, ça me paraît logique que tout cet harnachement dans la bouche d'un cheval ça ne peut pas être agréable/tolérable!

Concernant le licol, j'imagine que c'est pas parfait non plus et que l'idéal serait d'avoir un cheval qu'on pourrait déplacer à la voix (parce qu'il nous suivrait)... ou en harnais! Wink
sincèrement le respect c'est de n'avoir ni chat ni chien ni cheval par respect de leur nature sinon on doit leur imposer plein de truc relou

OK pour PSAR! thumleft

je n'attends pas à ce que l'on soit d'accord ou pas avec mon évolution, c'est la mienne et elle ne regarde que moi.
mon intervention avait juste pour objectif de donner "à manger" pour alimenter la réflexion de chacun afin justement que des personnes prennent le temps de comprendre et connaitre avant de se faire leur idée, plutôt que de se baser des idées "pensées comme logique juste parce qu'on fait un parallèle délirant avec l'humain
Revenir en haut Aller en bas
Malana
 
 
avatar

Nb de messages : 31
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 15:51

Je monte en mors (en goyo aga) et je sors en CSO. Pour autant je ne suis ni pro mors ni pro sans mors.
Tout est une question de nuances. Il y a tellement de chevaux différents, que de mains (et de cerveaux) différents, que de cavaliers différents, que de façons de penser ou de faire différentes... qu'il est très réducteur de se cantonner uniquement à sa propre idéologie. Ce n'est ni tout noir ni tout blanc d'un côté comme de l'autre. Je n'ai jamais vu un cavalier montant en mors se dire ou se vanter d'avoir une main parfaite... Du cavalier lambda au cavalier pro qui monte tous les jours, on fait tous des erreurs de main, il y en a aura toujours. Personne n'a cette prétention là. Et sans mors, les dégâts sont moindres peut être? Une cordelette mal utilisée, un side trop serré ou un hack mal réglé ça peut péter un nez ou un chanfrein. Tout comme un mors (simple ou non d'ailleurs) peut entraîner de gros soucis de bouche, de blessures etc. Alors c’est ça l’ouverture d’esprit, c'est de se dire lequel des deux est pire que l'autre et sans cesse tirer dans les pattes de celui qui ne fait pas ou ne pense pas comme on aimerait ? Il n'y a rien d'universel et encore moins avec les chevaux. Bien sûr des petits péteux hautains il y en a partout mais ça ne résulte pas d'une affaire de mors, mais d'un état d'esprit et d'une façon d'être générale. C'est limite méprisant de tout mettre dans le même sac et de les traiter d'hypocrites et de prétentieux quasiment à chaque fois.


On peut te faire sourire Piou... moi ce qui me fait plutôt sourire ce sont les extrémistes qui sont extrêmes dans leurs propos mais pas dans l'acte et l'action et qui ne vont pas au bout de leur idéologie. C'est plutôt ça qui est hypocrite, finalement. Parce qu'à ce moment là arrêtez de les monter, de leur mettre une selle sur le dos même pour de la balade et arrêtez même carrément de les sortir de leur pré. 

L’étude montrée plus haut pourrait être tellement intéressante et plus pertinente si elle ne se contentait pas de balancer des chiffres juste comme ça… Comme l’a dit quelqu’un (je ne me souviens plus du pseudo) il faudrait que ce soit beaucoup plus précis concernant le types de chevaux, les embouchures testées, le niveau des cavaliers, la durée, la fréquence et bien d’autres variantes encore. Dommage car ça pourrait vraiment être très intéressant pour le coup.

Le mors n’est pas synonyme de métal… il en existe aussi en caoutchouc, en résine etc. Et on a tellement plus de choix que les époques plus anciennes pour la matière et le type d’embouchures. Avant il n’y avait pas tout ça. Maintenant on a quand même le confort de pouvoir s’adapter à chaque cheval avec tout le panel de choix qu’il y a.

Et non, même en utilisant la force avec un mors on ne parvient pas à nos fins. Tu peux mettre la plus grosse embouchure que tu veux à un cheval qui embarque en balade (par exemple) mors ou pas mors il t’embarquera s’il le décide.

Je précise qu’il n’y a aucune animosité dans mes propos 
Revenir en haut Aller en bas
Piou
Membre du MFEC
Membre du MFEC
avatar

Féminin
Nb de messages : 4607
Age : 26
Localisation : JURAchiens
Emploi : Éleveuse de pwals de chiens.

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 16:18

Aucune animosité mais on se permet de m'insulter d'extrémiste  u  effectivement ça me semble logique. 

Pourquoi monter en mors goyo, au fait ? 

Tiens je pensais à la dernière phrase hier : mors ou pas mors il t'embarque; la phrase bateau pour justifier qu'un mors n'est pas si affreux que cela. Enfin... dans 90% des cas... les chevaux qui embarquent, sont quand même maîtriser en leur cassant des dents ! Lol
Je ne comprends pas pourquoi on me parle de sans mors avec une éthique positive et qu'on emploie le hack et la corde en terme d'exemple xD qui valent la même chose qu'un collier  étrangleur sur un chien.

Mais bon. Encore une fois... difficile de parler positif quand on utilise des outils coercitifs. Je maintiens que j'ai bien fais de quitter ce monde equin... difficile, égoïste et tout sauf bienveillant... et si l'on a le malheur d'être a l'opposé de la "normalité" on est traité comme des terroristes. 

Je précise qu'il n'y a aucune animosité dans mes propos hein... xD
Revenir en haut Aller en bas
Malana
 
 
avatar

Nb de messages : 31
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 16:48

Ton air sarcastique et ironique ne donne vraiment pas envie de débattre et d'échanger plus loin... c'est dommage parce que même vu et revu ça reste un débat qui reste intéressant avec beaucoup d'échanges possibles.

Je te trouve extrémiste dans tes propos oui, mais je ne t'ai en aucun cas insulter et encore moins traiter de terroriste. C'est quand même dingue de se sentir si persécutée pour si peu 

Je monte en goyo (ça fait pas très longtemps, depuis un peu plus d'un an, avant on en a testé plusieurs comme baucher, à aiguilles, olives...) parce que l'effet de levier est assez marqué sur ce mors et c'est ce qui est recherché pour mon cheval. C'est un cheval avec beaucoup d'impulsion et de gabarit (contrairement à moi lol qui suis toute petite) et j'avais besoin d'un mors qui me le ramène un peu avec moi mais avec peu de contact pour ne pas l'enfermer et ne pas le brancher dessus. Il existe avec gourmette mais je l'ai retirée. 

Mors ou pas mors, ce n'était pas une phrase bateau pour justifier je ne sais quoi, simplement pour prendre en exemple que ce n'est pas qu'une question d'embouchure ou non. C'est trop réducteur et un cheval qui embarque le souci vient d'au delà du mors.

Et toi, pourquoi continues tu de monter? Est ce que tu te sens à 100% en phase avec ton approche en montant quand même? (c'est une vraie question de curiosité, aucune ironie ou moquerie là dedans)
Revenir en haut Aller en bas
Piou
Membre du MFEC
Membre du MFEC
avatar

Féminin
Nb de messages : 4607
Age : 26
Localisation : JURAchiens
Emploi : Éleveuse de pwals de chiens.

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 17:04

« Extrémiste », jamais je ne me permettrais d'insulter les gens d'extrémiste. D'abord, qu'est ce que l'extrémisme ? Ce sont des gens qui semblent être à l'opposé d'une de ses propres perceptions (qui peuvent changer, en plus), croyances et idéologies et tout cela basé sur une «normalité». 


On peut clairement trouver n'importe qui extrémisme. C'est un mot qui a du non-sens pour moi. La perception n'est pas là. Si on n'est pas capable de monter sans engendrer la douleur et sans outil coercitif... alors quel intérêt ? Et si on a trouvé un moyen de le faire ? Pourquoi devoir constamment se taire pour ne pas soulever la haine des gens qui nous trouvent «extrémistes» et tente constamment de discrédité ceux qui ont su faire autrement ? 

Mais au lieu de poser la question à l'envers et de pointer du doigt les gens qui montent sans-mors... demandez-vous si vous, vous ne regardez pas votre reflet dans les autres que vous critiquez. 

C'est comme pour tout, tu sais.  On ne voit que ses propres défauts chez les autres.


J'ai arrêté de monter il y a 4 ans déjà. J'ai repris deux fois cet hiver, j'ai lâché l'affaire, et deux fois cet été, en fait, ce qui me plait c'est plutôt les cours avec mon prof... à l'écouter, parce qu'honnêtement, monter à cheval ca ne me branche plus du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Kinya
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2263
Age : 29
Localisation : Haut doubs
Emploi : Horlogère

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 17:12

Question a 2 sous: y’a t il un réel intérêt de monter avec un mors? (par opposition a sans mors)
Genre peut-être qu’il amène réellement plus de précision? (Je pense au dressage)

J’ai bien l’impression que s’est + facile de monter avec un mors mais je me demande si y’a une autre réelle utilité ?
(De manière générale! Faut pas chercher le cheval qui fait exception 😁)


Revenir en haut Aller en bas
Malana
 
 
avatar

Nb de messages : 31
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 17:18

Je ne pointe personne du doigt et je n'ai jamais critiqué personne mors ou pas mors. Depuis le début je parle de nuances et de plein de variantes (cheval, cavalier, façon de faire etc) donc non désolée mais je ne suis pas du tout dans le délire de dire qu'on doit monter avec un mors et que ceux qui montent sans ne sont que des illuminés. Je ne suis ni pro ou anti quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
nantia
 
 
avatar

Nb de messages : 3154
Age : 50
Localisation : pointe de bretagne, chez les korrigans
Emploi : ... avec mes animaux

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 17:59

c'est tout le problème de l'extrémisme il n'arrive même plus à voir (lire) quand on ne prone rien de particulier mais qu'on essaie de comprendre ... ils ne peuvent pas l'imaginer car pour eux c'est noir ou blanc point !
Revenir en haut Aller en bas
nantia
 
 
avatar

Nb de messages : 3154
Age : 50
Localisation : pointe de bretagne, chez les korrigans
Emploi : ... avec mes animaux

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 18:19

Kinya a écrit:
Question a 2 sous: y’a t il un réel intérêt de monter avec un mors? (par opposition a sans mors)
Genre peut-être qu’il amène réellement plus de précision? (Je pense au dressage)

J’ai bien l’impression que s’est + facile de monter avec un mors mais je me demande si y’a une autre réelle utilité ?
(De manière générale! Faut pas chercher le cheval qui fait exception 😁)



le mors permet une douceur et une légèreté et précision que tu ne peux avoir avec un licol
il peut donc être intéressant quand tu arrives à un certain niveau de précision en dressage par exemple , avec un cheval qui connait parfaitement le codage des aides  le mors permet des aides hyper légère que le licol ne permet pas suivant la morphologie du cheval que tu travailles.
mais pour moi il n'a de sens que si les aides sont parfaitement maitrisé par le cheval, le maitre , sinon c'est pire.

j'ai refusé le mors jusqu'à il y a très peu très peu de temps
et aujourd'hui je suis encore ambivalente mais je suis vraiment surprise de la facilité et compréhension de ma jument qui a 12 ans n'a jamais eu le moindre mors et qui pour certaines demandes c'est montrée bien mieux en mors qu'en licol . faut reconnaitre que c'est une jument trèèèèès  légère et réceptive , la chance du cheval qui n'a toujours eu que des cavaliers de bons niveaux et ne connait pas l'approximation des aides.

je reconnais que cette toute petit nouvelle expérience avec mors me fait me poser beaucoup de question et adhérer au texte de Beaupère mis plus haut. je suis extrèmement surprise par le fait qu'elle apprécie le mors sans soucis et surtout par la délicatesse de l'échange  d'infos entre nous via cet outils que j'ai honni pendant tant d'année.

pour moi ça a été un peu un électrochoc je le reconnait
je suis passé de l'idéologie à l'écoute ...
je ne suis ni pour ni contre ni opposé au mors ... je suis perplexe !
et je penses que je le serais encore qq années avant de me faire une vrai idée sur avec ou sans p
mais une chose est certaine l'écoute n'est pas l'idéologie

et je me rends compte encore une fois que se sont les chevaux qui me parlent toujours mieux, qui me font faire les plus grandes réflexions vis à vis de mes chiens
merci à eux
Revenir en haut Aller en bas
Kinya
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2263
Age : 29
Localisation : Haut doubs
Emploi : Horlogère

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 18:52

En gros tu dois + fermer tes doigts sur les rênes avec le licol qu’avec le mors?

Mais du coup tu parles de douceur mais par apport a quoi? Smile

(Mon niveau en équitation est pas très élevé.... mais sa m’intéresse toujours a fond et je m’y remets gentillement après mon rêve serait d’avoir un cheval mais pour de la balade .... du coup sans mors sa poserait pas de souci de précision dans mon cas mais j’aime bien comprendre)
Revenir en haut Aller en bas
nantia
 
 
avatar

Nb de messages : 3154
Age : 50
Localisation : pointe de bretagne, chez les korrigans
Emploi : ... avec mes animaux

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 19:40

avec un mors tu peux effectivement avoir une action de qq gramme avec un doigts

le licol peut être aussi très léger mais plus délicat à utiliser trèèèès légèrement quand le cheval ne connait pas ce que tu attends de lui.

sincèrement tant que je n'ai fait que de la balade et du western le mors ne se posait pas car pas besoin

mais le dressage devient un art de l'équilibre et là j'ai trouvé que les arguments était à prendre en compte pour utiliser un mors arrivé à un moment où on n'avançait plus par non compréhension mutuelle. et comme je me refuse l'utilisation d'enrênement , il me fallait pouvoir expliquer ma demande tout en restant légère .. la personne qui me guide a user d'argument qui m'ont dit "on peut essayer" on verra si la jument accepte ou non et finalement limite si elle est pas mieux avec le mors qui n'agit pas de la même façon.
maintenant je ne vise pas la compétition, c'est un jeu entre ma jument et moi.
j'ai 2 chevaux qui sont construit sur des équilbres très différents (cheval espagnol et quater horse de   cutting) , ils m'ont amené à réfléchir sur cette notion d'équilibre qu'on nous rabache en permanence en équitation ... et je me suis dis pourquoi pas refaire un peu de dressage que j'aimais tant gamine mais avec mes idées d'aujourd'hui ... et voilà je me retrouve confrontée à de nouvelles intérrogations

douceur est dans le contact et l'expression des aides
quand tu regardes un débutant, tu peux parfaitement voir les aides qu'il utilise pour déplacer les antérieurs ou les postérieurs par exemple, quand tu as un cavalier qui maitrise bien l'ensemble des aides, tu ne vois plus rien, le cheval a été maintenu léger aux aides en étant bien utiliser on ne l'a pas assommé, désensibilisé aux demandes, aux effets des aides.
mes juments sont difficilement montable par exemple par un débutant, le moindre changement d'équilibre du cavalier leur indique qq chose, la moindre tension sur une rêne aussi (une amie s'est retrouvée en marche arrière toute alors qu'elle avait rien demandé consciemment , elel n'avait pas pris conscience de la modification du poids de son corps et comme elle s'est raccrochée aux rênes parce qu'un cutting qui recule ça part vite et bien elle a mis l'accélérateur ! )
bref un cheval est sensible et léger de toujours si et seulement si ne l'a pas désensibilisé = comme un chien fasse à une demande
Revenir en haut Aller en bas
Enzael
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1454
Localisation : nord
Emploi : Artiste Animalier

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 20:08

En fait ce qui serait intéressant serait de savoir ceux qui monte "avec" ou "sans" mors, et les activités que vous pratiquez avec vos chevaux.

Pour moi c'est un peu comme avec les chiens, dès que l'on passe dans le "dressage" ( sous entendre "activité/travail qui s'éloigne du naturel et qui a plus de sens pour l'humain que pour l'animal ) on est "obligé" d'utiliser des outils/techniques plus "précis" et "motivant" ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.marie-deheegher.com
Piou
Membre du MFEC
Membre du MFEC
avatar

Féminin
Nb de messages : 4607
Age : 26
Localisation : JURAchiens
Emploi : Éleveuse de pwals de chiens.

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 20:25

u  le mors permet une douceur et une légèreté et précision que tu ne peux avoir avec un licol






Bon sinon, viens monter dans le Jura chez mon prof d'équitation, et viens donc lui dire que sans-mors = manque de précision. 


Les gens qui montent sans-mors et qui manquent de précision, ce n'est pas la faute de l'outil mais bien du cavalier. Ca suit dans ton raisonnement un peu trop prétentieux, Nantia... que bien entendu une belle partie du monde équestre possède... se remettre en question c'est bien trop dur, du coup, on préfère se dire que c'est à cause du cheval ou de l'outil en question. Bin oui, c'est bien connu... le sans-mors, ca n'a rien de très précis. C'est pour ça que Emeline Feltrin montait son étalon frison avec précision en Haute-Ecole, et Bernard Chéru son lusitanien, en Haute-école et basse-école, sans-mors. Et bien d'autres dont on entend parler. 


C'est un manque de raisonnement, et un gros gros manque de remise en question à ce stade...J'imagine qu'avec la chaleur... les chevilles déjà enflées le sont encore plus. 
Revenir en haut Aller en bas
nantia
 
 
avatar

Nb de messages : 3154
Age : 50
Localisation : pointe de bretagne, chez les korrigans
Emploi : ... avec mes animaux

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 20:46

Piou a écrit:
u  le mors permet une douceur et une légèreté et précision que tu ne peux avoir avec un licol






Bon sinon, viens monter dans le Jura chez mon prof d'équitation, et viens donc lui dire que sans-mors = manque de précision. 


Les gens qui montent sans-mors et qui manquent de précision, ce n'est pas la faute de l'outil mais bien du cavalier. Ca suit dans ton raisonnement un peu trop prétentieux, Nantia... que bien entendu une belle partie du monde équestre possède... se remettre en question c'est bien trop dur, du coup, on préfère se dire que c'est à cause du cheval ou de l'outil en question. Bin oui, c'est bien connu... le sans-mors, ca n'a rien de très précis. C'est pour ça que Emeline Feltrin montait son étalon frison avec précision en Haute-Ecole, et Bernard Chéru son lusitanien, en Haute-école et basse-école, sans-mors. Et bien d'autres dont on entend parler. 


C'est un manque de raisonnement, et un gros gros manque de remise en question à ce stade...J'imagine qu'avec la chaleur... les chevilles déjà enflées le sont encore plus. 

Mouah   la prétention elle est pas ou tu crois ... quand aux personnes que tu cites, va les voir et apprend avec elles comment elles ont appris à monter leur étalon avec cette précision sans mors
je ne m'intéresse pas au démonstration, c'est trop facile, l'intérêt ne se situe que dans l'apprentissage.

et je le reconnais je suis une nullos à cheval qui en se remet en cause ça se voit et c'est une évidence, comme en éducation canine, aucune réflexion aucune remise en cause de ma pratique , pas comme toi

si j'étais THE big cavalière super douée je n'aurais besoin ni de mors ni selle ni de cheval ... je me suffirais à moi même tu crois pas ?
je serais célèbre et je gagnerais les J.O
Oh mince j'ai loupé ma carrière pfff crotte
Revenir en haut Aller en bas
EnergieSolaire
 
 
avatar

Nb de messages : 557
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Ven 3 Aoû 2018 - 22:30

Au fait, qu'est-ce que la science pense de tout ça?
Revenir en haut Aller en bas
Piou
Membre du MFEC
Membre du MFEC
avatar

Féminin
Nb de messages : 4607
Age : 26
Localisation : JURAchiens
Emploi : Éleveuse de pwals de chiens.

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Sam 4 Aoû 2018 - 0:30

nantia a écrit:
Piou a écrit:
u  le mors permet une douceur et une légèreté et précision que tu ne peux avoir avec un licol






Bon sinon, viens monter dans le Jura chez mon prof d'équitation, et viens donc lui dire que sans-mors = manque de précision. 


Les gens qui montent sans-mors et qui manquent de précision, ce n'est pas la faute de l'outil mais bien du cavalier. Ca suit dans ton raisonnement un peu trop prétentieux, Nantia... que bien entendu une belle partie du monde équestre possède... se remettre en question c'est bien trop dur, du coup, on préfère se dire que c'est à cause du cheval ou de l'outil en question. Bin oui, c'est bien connu... le sans-mors, ca n'a rien de très précis. C'est pour ça que Emeline Feltrin montait son étalon frison avec précision en Haute-Ecole, et Bernard Chéru son lusitanien, en Haute-école et basse-école, sans-mors. Et bien d'autres dont on entend parler. 


C'est un manque de raisonnement, et un gros gros manque de remise en question à ce stade...J'imagine qu'avec la chaleur... les chevilles déjà enflées le sont encore plus. 

Mouah   la prétention elle est pas ou tu crois ... quand aux personnes que tu cites, va les voir et apprend avec elles comment elles ont appris à monter leur étalon avec cette précision sans mors
je ne m'intéresse pas au démonstration, c'est trop facile, l'intérêt ne se situe que dans l'apprentissage.

et je le reconnais je suis une nullos à cheval qui en se remet en cause ça se voit et c'est une évidence, comme en éducation canine, aucune réflexion aucune remise en cause de ma pratique , pas comme toi

si j'étais THE big cavalière super douée je n'aurais besoin ni de mors ni selle ni de cheval ... je me suffirais à moi même tu crois pas ?
je serais célèbre et je gagnerais les J.O
Oh mince j'ai loupé ma carrière pfff crotte


Pas la peine de te vexer en me faisant passer pour la cavalière parfaite, je suis tellement parfaite que j'ai même besoin d'aller voir ailleurs pour m'ébahir de ce que je ne suis pas Razz 

J'ai eu la chance de pouvoir suivre l'apprentissage du Sans-mors du lusitanien de Bernard. Il avait la gentillesse de m'envoyer les photos et les vidéos de chacun de leur progrès. Et Emeline, j'ai eu la chance de la connaitre au tout début de son travail avec son noir. Puis pour mon prof, malgré son air un peu de prof uluberlu, il a une pratique et un sacré bagage derrière... Je ne te citerai pas les gens qu'il a eu la chance de côtoyer, et c'est une cavalier d'équitation classique, il nous lit des passages du Général L'Hotte, entre autre... nous décompose la mécanique équine, et applique tout son savoir classique en sans-mors. Ma foi... il n'a pas besoin d'être au J.O. il n'y a rien à prouver à personne. 

Si ce n'est quand même en bon conseil, il faut bien réfléchir avant de clamer qu'une chose ne fonctionne pas... Parce que l'extrémisme finalement, n'est pas là où on le pense, bien souvent. 

Belle remise en question à tout ceux qui n'ont encore pas eu la chance de trouver les clés et qui cherchent encore la précision avec un outil 
Revenir en haut Aller en bas
Kinya
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2263
Age : 29
Localisation : Haut doubs
Emploi : Horlogère

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Sam 4 Aoû 2018 - 9:06

nantia a écrit:


le licol peut être aussi très léger mais plus délicat à utiliser trèèèès légèrement quand le cheval ne connait pas ce que tu attends de lui.


Tu penses que quand ta jument aura bien compris tu pourra repasser en licol?

Piou je te trouve un peu dur dans ton texte Wink
Pour toi s’est possible de débourrer (dressage) et de faire du dressage a haut niveau sans utiliser de mors?

Après s’est aussi assez récent (je pense?) la monte sans mors ... du coup sa doit pas toujours être facile de trouver un moniteur pour nous aider
Peut-être que les licols doivent aussi évoluer pour être utilisé en équitation classique? (Car la j’ai l’impression que s’est surtout en balade que s´est utiliser ou en équitation qui demande pas une énorme précision)
Revenir en haut Aller en bas
nantia
 
 
avatar

Nb de messages : 3154
Age : 50
Localisation : pointe de bretagne, chez les korrigans
Emploi : ... avec mes animaux

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Sam 4 Aoû 2018 - 10:18

Oui Kinya je penses que je pourrais repasser au licol, même rapidement c'est pour moi juste le temps d'arrivée à me faire comprendre puisque je n'y arrive pas en licol,

je penses surtout que le sens mors est une philosophie de vie et de relation avec les chevaux il correspond donc à des personnes qui sont dans une certaine recherche, du coup plus orientées vers la balade, l'endurance, vers des activités "plus naturelle" avec leur chevaux, et puis ceux qui poussent plus loin s'oriente généralement plus vers le dressage.

concernant le débourrage pour moi il devrait toujours être mené sans mors, enfin c'est mon point de vue actuellement; je n'ai que 2 expériences de débourrage sans mors, mais je trouve que les chevaux sont vraiment mieux, est ce le sans mors qui fait ça, en fait j'en suis pas complétement certaine, je crois surtout que l'orientation "sans mors" amène tout cavalier "classique" à repenser sa communication et donc le déroulement du débourrage, plus de travail au sol mené différemment, enfin c'est ce que j'en ai perçu.
je ne suis plus depuis plus de 25 ans dans le "monde" du cheval, je ne cotoye que qq personnes donc il y a surement d'autres pratiques ailleurs.

concernant la monte en licol, personnellement j'apprécie ça a modifié complétement le rapport avec mes chevaux pas parce qu'il n'y a plus de mors, mais parce qu'elle est portée par une autre philosophie de vie et de relation.
un peu comme quand avec un chien en éducation canine classique tu es toujours dans le contrôle et dans la peur de la perte de contrôle du chien, quand tu passes a l'établissement de la mise en place d'une coopération, tu ne crains plus la perte de contrôle de ton animal.
je trouve que l'équitation sans mors c'est pour moi cette même évolution, on oublie la peur de la perte de contrôle pour être dans la communication, ça change fondamentalement la relation.

pour moi ça a eu lieu il y a plus de 20 ans avec un étalon devenu dangeureux, je ne suis jamais arrivée à un tel niveau d'incompréhension qu'avec ce cheval devenu agressif ++ après son débourrage avec un professionnel reconnu mais qui a été ma plus grande erreur, cet étalon né chez moi avec un énorme carrafont mais pas méchant à la base.
la vie à ces côtés était même devenu dangereux pour les humains, il mordait , nous grimpait dessus, impossible de pénétrer dans son box ou paddock, impossible de le mettre avec 'autres chevaux qu'il attaquait (il a même tué un autre cheval au près  pale )  bref, il a été vu par des gars bien qui s'y connaissaient en chevaux de sport et en rééducation , et qui on essayé de la gérer mais on allait toujours dans plus de contrainte pour essayer de le contrôler quand on était à pieds, à cheval il redevenait le super cheval qu'il était, mais on arrivait pas à pieds à revenir en arrière.

et j'ai croisé la route dans mes recherches pour lui d'un allemand et là on a tout remis à plat dans mon petit crâne.
on a repris la communication à sa base, sans aucun outils de contrainte habituel .
les débuts ont été chaud car je connaissais rien, mais oh surprise en moins de 6 semaines il était redevenu un cheval tout a fait "normal" et plus du tout dangereux pour un humain à pieds, même du travail en liberté ! et pourtant on venait de loin très loin côté rupture de la communication, une bonne claque pour moi.

ça m'a permis de tout revoir, de ne plus être dans la gestion de l'animal mais dans la communication et l'écoute, ça semble idiot de le dire maintenant mais je vous assure qu'il y a plus de 20 ans ça courrait pas les rues cette approche du cheval, et les pros chez qui il était en pension m'ont regardé le travailler avec What the fuck ?!?  
avec du recule j'ai fais bcp d'erreur à cette époque, et aujourd'hui j'en fais d'autres tongue  

mais le virage était pris
et sincèrement on croit encore trop souvent que seul le mors permet de bien contrôler un cheval, c'est totalement faux
je me sens bien plus en sécurité sur mes chevaux aujourd'hui sans mors même en situation délicate, et pourtant on lit encore souvent sur les forums spécialisé que c'est pas sécuritaire Mad

mais est ce le mors ou plutôt la philosophie sur laquelle repose cette envie ça j'en sais rien, je crois plutôt au regard vis à vis du cheval qui est différent, les outils eux ne sont que des outils, rien d'autres.

de fait l'équitation classique finalement ce n'est que de l'équitation rien d'autres donc pourquoi ne pourrait on pas en faire sans mors ? parce que ça s'appelerait plus "classique" ! Mr.Red

bref ceci pour dire que sur ce je vous laisse vous
moi je retourne vivre ma vrai vie sans aucune idéologie sectaire, juste une volonté d'essayer de rester à l'écoute et sans barrière idéologique, sans bride I love you
Revenir en haut Aller en bas
Piou
Membre du MFEC
Membre du MFEC
avatar

Féminin
Nb de messages : 4607
Age : 26
Localisation : JURAchiens
Emploi : Éleveuse de pwals de chiens.

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Sam 4 Aoû 2018 - 10:25

Je ne pense pas être dur. J'en ai ras le bol qu'on assimile le sans mors a de la balade ou à de la randonnée. Ça me gonfle, juste parce que dès cavaliers n'ont pas su être précis dans leur demande et pensent encore qu'on obtient de la précision grâce à un outil coercitif. Dans ce cas ça vaut pour les chiens aussi. avec un collier électrique on arrive à obtenir des demandes précises.  

Je me demande bien qui est sectaire dans l'histoire... Ne pas vouloir admettre qu'on peut aller loin sans mors... si il n'y avait pas les contraintes des conditions en concours! 

Et d'user sciemment de l'extrême parce qu'on ose prendre parti.Sivcest le cas : Oui je suis extrémiste et en plus j'en suis fière.
Revenir en haut Aller en bas
Kinya
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2263
Age : 29
Localisation : Haut doubs
Emploi : Horlogère

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Sam 4 Aoû 2018 - 10:52

Merci nantia s’est très intéressant Smile

Piou s’est encore tellement récent et y’a tellement de moniteur qui diront « s’est impossible sans mors » qu’il faut comprendre les gens Wink
Je comprends que sa puisse énerver mais faut mieux être ouvert d’esprit si tu veux amener les gens a la réflexion pour changer Smile

Pour moi sa fait un petit moment que j’ai envie de monter sans mors mais je m’y connais pas assez pour comprendre les limites .... y’a encore peu je croyais que sa pouvait fonctionner que sur certains chevaux 😅 bref le conditionement qu’on a en club a la vie dur!
La du coup je me documente très gentillement (de toute façon s’est pas demain que je pourrai avoir un cheval....)
Revenir en haut Aller en bas
nantia
 
 
avatar

Nb de messages : 3154
Age : 50
Localisation : pointe de bretagne, chez les korrigans
Emploi : ... avec mes animaux

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Sam 4 Aoû 2018 - 10:55

Piou Où as tu lu que je disais que l'on ne pouvait pas être précis sans mors ..... aïe tu as un sacré problème de lecture ou de compréhension

"le mors permet une douceur et une légèreté et précision que tu ne peux avoir avec un licol"
l'un peut être plus précis que l'autre ne veut pas que le licol ne l'est pas, mais il l'est d'une autre façon

"le licol peut être aussi très léger mais plus délicat à utiliser trèèèès légèrement quand le cheval ne connait pas ce que tu attends de lui."
je crois que le terme important ici est "délicat" qui ne signifie pas impossible, mais qui demande de l'expérience et des connaissances et compétences, ça me semblait évident mais non manifestement car tu ne semble pas comprendre ce terme et du bloque drôlement dessus e reste de la phrase pourtant ce terme est souvent utiliser en travail avec les animaux de façon très claire.
Revenir en haut Aller en bas
nantia
 
 
avatar

Nb de messages : 3154
Age : 50
Localisation : pointe de bretagne, chez les korrigans
Emploi : ... avec mes animaux

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Sam 4 Aoû 2018 - 11:20

belle démonstration de Bernard Cheru de travaille du cheval sans mors avant une démo u
Revenir en haut Aller en bas
Piou
Membre du MFEC
Membre du MFEC
avatar

Féminin
Nb de messages : 4607
Age : 26
Localisation : JURAchiens
Emploi : Éleveuse de pwals de chiens.

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Sam 4 Aoû 2018 - 11:30

Bernard Chéru a eu l'ouverture d'esprit de passer son cheval bridé sans mors, sans fers et sans espérons  Smile il y a déjà de cela de belles années. Il a des annees d'équitation militaire, derrière lui. Il ne monte plus que sans mors. Tu aurais pu t'afferer a chercher des photos et vidéos de ces dernières années.  Il a mit Jastero en retraite a present. J'ai des problèmes de compréhension oui. Et ? Smile

Je ne souhaite convaincre personne Kinya. Y'a bien longtemps que j'ai arrêté. Mais je ne supporte juste plus les gens qui sont sans cesse obligé de descendre le sans mors pour justifier leur erreur.
Revenir en haut Aller en bas
nantia
 
 
avatar

Nb de messages : 3154
Age : 50
Localisation : pointe de bretagne, chez les korrigans
Emploi : ... avec mes animaux

MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   Sam 4 Aoû 2018 - 11:47

qui ici a descendu le sans mors pour justifier son incompétence ?
pas moi désolée d

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'équitation sans mors   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'équitation sans mors
Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Faire tourner une pièce rond dans les mors sans comparateur
» énervements sans raison
» Pub édition Sans Détour
» une journée sans emballage
» Massif (s) sans entretien !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°Le Forum de l'Education Canine & des Méthodes Positives & Amicales°° :: L'APPROCHE POSITIVE ET AMICALE :: * LES AUTRES ANIMAUX: INFOS - QUESTIONS *-
Sauter vers: