°°Le Forum de l'Education Canine & des Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Laisse à enrouleur/rétractable
par PowerUser Aujourd'hui à 16:49

» Douleurs, souffrance et inconfort: comment les déceler?
par mitee Aujourd'hui à 16:47

» Ocytocine: biomarqueur de l'émotion positive chez le chien
par mitee Aujourd'hui à 16:44

» Le stress chez le chien
par mitee Aujourd'hui à 16:38

» INDY, petite chienne parfaite, née en 2008, cherche humain.e.s sympas :)
par mitee Aujourd'hui à 16:04

» Arrivée d'un chiot: le matériel
par DogElle Aujourd'hui à 15:49

» Awan, né le 28/09/2017, RÉSERVÉ!
par MiMi&Pya Aujourd'hui à 15:22

» Dog Food Analysis: un site pour estimer la qualité de la nourriture de votre chien
par mitee Aujourd'hui à 15:18

» Les vers et vermifuges pour chevaux
par mitee Aujourd'hui à 15:18

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 La ronronthérapie

Aller en bas 
AuteurMessage
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 43163
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: La ronronthérapie   Ven 25 Juil 2014 - 19:56

Pour les amoureux du chat et les autres...



Citation :
Les effets de la ronronthérapie

Lien entre la peste noire et la pénurie de chats domestique

Ce que les chats apportent à l'homme est si important que les historiens expliquent qu'une des causes de la propagation de la Peste noire du XIVe siècle serait due à la pénurie de chats domestiques (Les chats à travers l'histoire, 2012). En effet, durant le Moyen-Âge, les chats étaient diabolisés par la religion catholique et on encourageait les gens à pratiquer la chasse aux chats (Tonelotto, 2009). Le nombre de chats a tellement chuté que les vermines envahissaient de plus en plus les constructions humaines (Tonelotto, 2009). Ainsi la Peste noire se propagea plus facilement puisque les félins n'étaient plus assez nombreux pour chasser les vermines qui transportaient la maladie mortelle (Tonelotto, 2009).

Une relation multimodale

La relation entre le chat et l'humain ne se résume pas uniquement à l'échange d'un toit contre la chasse aux vermines. Au Japon, une petite ville nommée Minamata vivait que de son commerce de pêche (Tonelotto, 2009). Lorsque les pêcheurs revenaient de leur voyage en mer, ils s'installaient sur la rive pour trier les poissons (Tonelotto, 2009). Des dizaines de chats attendaient à côté des pêcheurs que ceux-ci leur lancent un morceau de poisson non commercialisable (Tonelotto, 2009). Selon ces pêcheurs, les chats leurs tenaient compagnie en échange des morceaux de poissons qui permettaient d'éviter le gaspillage (Tonelotto, 2009).

De plus, au Japon, les chats sont reconnus pour leur effet relaxant (Aïache, 2009). En effet, la ville de Tokyo comporte plusieurs bars à chats (Aïache, 2009). Ces salons de repos comportent une douzaine de chats et proposent aux clients de venir relaxer en compagnie des chats (Aïache, 2009). Ces bars à chats sont particulièrement populaires puisqu'ils permettent aux gens qui ne peuvent en posséder chez eux d'avoir quand même un contact avec ce petit félin (Aïache, 2009).

Les mystères du ronronnement

À travers l'histoire, le chat a incarné le mystère surtout parce que le ronronnement n’est possible que pour les félins (Aïache, 2009). Beaucoup de vétérinaires ont cherché à comprendre comment ce son est produit et encore aujourd'hui le mécanisme de ronronnement n'est pas encore complètement démystifié (Aïache, 2009). Le consensus actuel est que le ronronnement résulterait des mouvements sanguins situés dans la veine cave entre le foie et le diaphragme (Aïache, 2009).

Dès la cinquième semaine, le premier son que les fœtus de chats entendent sont les battements du cœur de la mère et les ronronnements émis par cette dernière (Gauchet, 2012). À la naissance, le ronronnement est utilisé par la mère pour rassurer ses petits, pour les ramener près d'elle et pour entrer en communication (Gauchet, 2012). Tout récemment, le vétérinaire Jean-Yves Gauchet s'est penché sur les vertus thérapeutiques du ronronnement. Il y a plusieurs raisons qui rendent le ronronnement du chat si intéressant. Tout d'abord, les chercheurs ont remarqué en analysant le spectre sonore du ronronnement du chat qu’ils émettent principalement des sons très graves et étagés sur des fréquences de 25 à 50 hertz (Gauchet, 2012). Or, ces basses fréquences sont connues chez les compositeurs de musique pour provoquer des émotions (Gauchet, 2012).

Plusieurs utilités possibles sont à l’étude

Les chercheurs en musicothérapie ont prouvé que l'écoute de ces basses fréquences aide à réduire l'anxiété (Ahonen, 2013). Ces mêmes fréquences sont utilisées à des fins thérapeutiques par les kinésiologues qui les utilisent sous la forme électrique ou mécanique (Gaucher, 2012). D'ailleurs, les chercheurs d'Animal Voice ont prouvé qu'à lésion égale, les chats auraient cinq fois moins de séquelles que les chiens et ils se remettraient en forme trois fois plus vite (Gauchet, 2012). Dans ce sens, des médecins orthopédistes ont remarqué une accélération des processus de cicatrisation et de création de nouveaux tissus chez les patients qui avaient reçu un traitement avec les basses fréquences (Gauchet, 2012).

Ainsi le ronronnement du chat, à cause de ces basses fréquences aurait une action antalgique et anabolisante (Gauchet, 2012). Ensuite, des études montrent que le ronronnement aide à relaxer parce qu'il déclenche la sécrétion de la sérotonine qui est l'hormone du sommeil (Aïache, 2009). Les vétérinaires ont remarqué que lorsque des chats sont blessés, ils ronronnent malgré la douleur (Gauchet, 2012). Selon ces vétérinaires, les chats tentent de se calmer et de se relaxer en ronronnant ce qui permet une plus grande sécrétion de mélatonine (Gauchet, 2012). En dernier lieu, des études ont constaté que des bébés humains remuant dans le ventre de leur mère se calmaient aussitôt qu'un chat ronronnait sur le ventre de la mère humaine (Aïache, 2009).

Ariane Kirton
Étudiante au Baccalauréat en psychologie
Université du Québec à Montréal

http://www.vox-animae.com/les-effets-de-la-ronrontherapie?page=2

D'autres articles:

http://www.psychologies.com/Therapies/Developpement-personnel/Epanouissement/Articles-et-Dossiers/Le-chat-un-therapeute-au-poil

http://www.energie-sante.net/ps/?p=587

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 43163
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: La ronronthérapie   Dim 24 Aoû 2014 - 20:33


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 32282
Age : 38
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: La ronronthérapie   Dim 24 Aoû 2014 - 22:10

j'ai loupé ca ! c'est meugnon !

Citation :
D'ailleurs, les chercheurs d'Animal Voice ont prouvé qu'à lésion égale, les chats auraient cinq fois moins de séquelles que les chiens et ils se remettraient en forme trois fois plus vite
interessant ca !!


Citation :
En effet, durant le Moyen-Âge, les chats étaient diabolisés par la religion catholique et on encourageait les gens à pratiquer la chasse aux chats (Tonelotto, 2009)

j'avais d'ailleurs lu que c'était une autre pierre d'achoppement avec les juifs qui eux avaient encore des chats et donc moins la peste... Sad

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.

PARTICIPER AU CONCOURS PHOTO AUTOMNALE céhissy !
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La ronronthérapie   

Revenir en haut Aller en bas
 
La ronronthérapie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magnétothérapie
» oligothérapie
» Le conseil aromatérapie de Leclerc (post à déplacer si besoin!)
» thalassothérapie
» phytothérapie et aromathérapie équine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°Le Forum de l'Education Canine & des Méthodes Positives & Amicales°° :: L'APPROCHE POSITIVE ET AMICALE :: * LES AUTRES ANIMAUX: INFOS - QUESTIONS *-
Sauter vers: