°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Le souffle au coeur et l'insuffisance cardiaque
par Noemie- Aujourd'hui à 13:08

» Vends Enki Bilal, MONSTRE l'intégrale
par mitee Aujourd'hui à 12:28

» [vends] Fabrication maison médaille pour chien
par Loub' Aujourd'hui à 11:32

» Peluches chiens réalistes
par mitee Aujourd'hui à 10:36

» [VDS: Matos équitation - Vêtements - Cage etc.]
par mitee Aujourd'hui à 10:32

» OB: le debout
par mitee Aujourd'hui à 10:22

» Froid: lui faire porter un manteau ou pas?
par fantasio Aujourd'hui à 10:16

» Nos toutous à la mode (bons plans, achats,...)
par mitee Aujourd'hui à 10:03

» PODENCO
par mitee Aujourd'hui à 9:15

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 Post-it: le chien agressif / réactif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
PowerUser
 
 


Nb de messages : 40628

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Mer 10 Déc 2014 - 14:48

Au cas où je ne l'aurais pas déjà mentionné...

Parce qu'avec un chien réactif/agressif, on préconise souvent l'obéissance:

http://educationcanine.forumactif.com/t12891p45-pourquoi-l-education-obeissance-ne-regle-pas-les-problemes-de-comportement

A noter:

Derby a écrit:
Car quand on bloque le chien avec une position ou un statique devant la source anxiogène ( le truc qui fait peur) et bien on demande au chien de l'auto-contrôle , et cet auto-controle fait baisser le taux de glucose : ce qui a pour conséquence de déshiniber le chien qui peut avoir un cpt plus agressif

Je préfère laisser ou mettre le chien en mouvement et travailler sa distance / zone de confort, et travailler à la réduire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 


Nb de messages : 40628

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Jeu 11 Déc 2014 - 13:50

Un article sur la nécessité d'être en mouvement quand on rééduque un chien:

http://educationcanine.forumactif.com/t12273-etre-en-mouvement-une-necessite-du-travail-a-la-longe
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Lun 22 Déc 2014 - 11:33


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Jeu 1 Jan 2015 - 22:46

La fatigue, un élément à prendre en compte!

http://educationcanine.forumactif.com/t11702-fatigue-et-agressivite

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Ven 2 Jan 2015 - 1:12

Citation :
CVC Highlight: Rethinking the causes of canine aggression

Aggressive dogs have too often been labeled dominant. A second look at the true underpinnings of most aggressive behavior has prompted safer and more effective—and often more humane—treatment of affected dogs.

Dec 01, 2010
By Ellen M. Lindell, VMD, DACVB

In 1993, when the American College of Veterinary Behaviorists was formed, dominance-related aggression was routinely diagnosed in dogs referred to behavioral specialty practices.1 Then, as today, owners were seeing aggressive behaviors in their dogs, and they wanted to know what they could do about it.

Owners and practitioners had observed that aggressive behavior most often occurred when owners attempted to take food or valuable items away from their dogs. Aggression might also be exhibited when a dog was booted out of bed or when it had been harshly reprimanded, particularly after a prior confrontation. Small children were frequently targeted and might be bitten for climbing into a bed or onto a parent's lap when a dog was nearby.

The hypothesis was that these dogs, being pack animals, were attempting to climb to the top of the social ladder. After considering some observations that had been made while studying social hierarchies in chickens and captive wolves, experts concluded that aggressive behavior in pet dogs was related to dominance—hence the term dominance-related aggression.

But behaviorists have now come to realize that the term dominance-related aggression is not only simplistic but is often inaccurate.2 Dogs that bite their owners usually do not exhibit the calm, confident, take-charge posture of an animal that is dominant in a relationship. These dogs do not strut up, ears and body erect, and stare until the owners step meekly out of the way.

WHAT SIGNALS REALLY SUGGEST

Instead, aggressive dogs often exhibit an assortment of postures that can be difficult to interpret but that suggest a dog in conflict. A dog might have one ear forward and one ear back. Or a dog's ears might point forward assertively while its tail is tightly tucked, indicating fear. Owners routinely report that their dogs tremble after a bite and often slink away or "look sorry."

Furthermore, some aggressive dogs do not exhibit noticeable warning signals at all. Without attempting to communicate intent, they react by biting. But is biting a successful strategy for attaining a respected leadership position in a social group? Impulsive aggressive behavior instead may suggest an underlying pathology such as anxiety.

CONFRONTATIONAL TREATMENT STRATEGIES

When aggression was considered secondary to a dog's motivation to dominate people, it made sense for therapy to focus on helping owners regain control. Unfortunately, underlying fear or anxiety often was not addressed.

More disheartening was the way some trainers and even veterinarians interpreted the dominance theory. Owners were told that they must fight to win, whatever the cost. Confrontational treatment strategies were routinely adopted, with corrections applied until there was evidence of submission. Mechanical devices might be used to increase the intensity of corrections, thereby enabling meek owners to more successfully punish their dogs' aggressive responses.

Of course, whenever any therapy is implemented, some patients will respond. But corrections were often poorly timed, and the intensity of the punishment might be too high or too low. These factors often served to increase the frequency and intensity of aggressive behaviors in dogs. With confrontational techniques, both people and dogs are at risk of being injured.

And when all the fighting was over, the dog's motivation for biting remained unchanged. Aggression began because of confusion, and aggression continued because of confusion. Moreover, the bond between the owner and dog was further damaged.

A BETTER APPROACH

Instead of focusing on offense and defense, a strategy that teaches communication skills may be sufficient for a successful outcome in dogs with fear- or anxiety-related aggression. Owners can learn to communicate their intentions and their expectations to their dogs. For example, a dog might hunch over its rawhide bone as its owner enters the room, probably expecting that the treasure is about to be confiscated. A simple "good boy, relax" can be used to communicate that the bone is of no interest to the owner.

To some degree, dogs can also be taught to communicate in ways that are clear to humans. Consider the dog that has been taught to follow a command. The manner in which the dog responds can reveal quite a bit about its mood. A dog that immediately responds to the command "lie down," that exhibits relaxed eye contact and gentle forward ears, and that does not attempt to spring up or pull away is communicating a willingness to continue the interaction. However, a dog that plops down upon hearing "lie down" but then quickly leaps up or remains down but stares stiffly with its ears back is communicating discomfort. Of course, it may not be safe to continue the interaction with this uneasy dog, particularly if there has been a history of aggressive behavior. Canine postures can be quite subtle, but educating dog owners to accurately identify and understand the implications of their dogs' postural changes is an integral part of a successful treatment plan.

In dogs that exhibit abnormally high levels of fear, using confrontational treatment strategies carries a great risk of increasing fear and aggressive behavior, making it difficult to ensure safety. But if the underlying fear and anxiety can be reduced and if triggers can be predicted and managed, then the outcome can be favorable. Behavior modification may include relaxation exercises combined with desensitization and counter-conditioning to known triggers of aggression. Some triggers may need to be purposely and carefully avoided to help prevent confrontations, particularly during the early treatment phase. Such avoidance can be accomplished by the judicious use of gates, crates, or leashes.

It is generally helpful to increase a dog's vocabulary. By training a dog to respond to many cues there will be increased communication and therefore predictability in the relationship.

Finally but perhaps most important, it is essential to abandon the use of punishment in the treatment of dogs exhibiting aggression toward their owners. Even if owner safety and dog welfare were not considered (which they should be!), there is the simple fact that the delivery of punishment must be precise in both timing and intensity. Incorrectly applied, punishment routinely increases fear and decreases predictability—the very conditions that created the aggression in the first place.

WHAT IF IT REALLY IS DOMINANCE

Of course, some dogs do calmly and confidently guard resources. They may lean forward, even giving a bit of a snarl or growl when told to obey. If aggressive postures yield the desired results, then aggressive behavior is likely to escalate. In these cases, a diagnosis of dominant behavior or dominance-related aggression may apply. But this behavior can be addressed safely, without the use of fear-based tactics or physical force. Owners can be educated to reward desired behaviors and discontinue rewarding unsafe or unwanted behaviors. Dogs can learn that calmly offering appropriate postures, rather than assertive or aggressive postures, earns them all the resources they need. Reward-based training can be used to teach dogs to follow commands with alacrity, eliminating the need for owners to shout instructions or pull their dogs physically.

CONCLUSION

We still have a lot to learn. Our understanding of canine behavior increases daily, with new behavior studies regularly being published worldwide. Regardless of what we learn, there will never be a reason to abandon the humane treatment of our patients or to risk fracturing the human-animal bond in the name of therapy.

Ellen M. Lindell, VMD, DACVB
Veterinary Behavior Consultations, PC
6 Brenner Ridge Road
Pleasant Valley, NY 12569

REFERENCES

1. Bamberger M, Houpt KA. Signalment factors, comorbidity, and trends in behavior diagnoses in dogs: 1,644 cases (1991–2001). J Am Vet Med Assoc 2006;229(10):1591-1601.

2. Luescher AU, Reisner IR. Canine aggression toward familiar people: A new look at an old problem. Vet Clin North Am Small Anim Pract 2008;38(5):1107-1130.

http://veterinarymedicine.dvm360.com/cvc-highlight-rethinking-causes-canine-aggression?id=&pageID=1&sk=&date=

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 29392
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Ven 2 Jan 2015 - 23:28

http://flappysfriend.blogspot.fr/2015/01/vecu-n1-ma-terreur-de-chien-reactif.html

pour pas que ca se perde:
 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Sam 3 Jan 2015 - 14:32

Il est bien ce blog!

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Mar 13 Jan 2015 - 17:41

Alors, je me faisais une réflexion l'autre jour...

On est souvent dérangé quand notre chien adopte des comportements réactifs/agressifs. On n'aime pas qu'il passe pour un chien méchant. Et pourtant...

Pourtant, soyons positif Very Happy , il y a des avantages à ce que vos voisins, collègues, membres de la famille ou autres promeneurs trouvent votre chien "méchant". Lesquels?

Et bien:

- ils l'ignorent
- ils évitent de le regarder, de venir à son contact
- ils gardent leurs distances

Bref, ils lui FICHENT LA PAIX!

En plus, ils empêchent leur chien de venir vers le vôtre ou les enfants d'approcher.

Bref, votre chien a plus d'espace!!!!! Et de l'espace, c'est ce qu'il vous faut pour l'entraîner!

Pensez-y la prochaine fois! Confirmez même "Oui, il est méchant, il a besoin d'espace! Poussez-vous!" et profitez de ce que cela va vous procurer comme possibilités pour vous entraîner.

Allez, prenez sur vous! Ne vous offusquez pas, ne soyez pas triste! Ce qui compte, c'est votre regard sur votre chien. Souriez plutôt! Vous savez à quel point votre attitude conditionne celle de chien?

Wink

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 29392
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Lun 16 Mar 2015 - 15:41

nantia a écrit:
ici ils sont plus de 10, donc il y a toujours un individu qui trouve un truc à aboyer, et tout le monde suit, cela devenait franchement très très pénible et je craignais que les voisins finissent par se plaindre (je vis dans un petit village de 6 maison où tous les jardins sont collés les uns aux autres ).

finallement pourquoi le chien aboie ?
soit il connait pas, a un peu peur donc prévient "vient pas ici c'est chez moi !"
soit il joue son rôle et provient son maître de l'approche d'une personne ou animal de chez lui
c'est les 2 principales raisons en fait

ici j'ai appliqué le fait de sortir voir pourquoi le chien aboie, afin de lui montrer que ce qui l'inquiète ou qu'il me previenne est important. une fois identifier le pourquoi (ou fait semblant d'identifier car parfois What the fuck ?!? ), un "c'est rien", et tourner le dos et rentrer à la maison afin de bien signaler que cela n'a vraiment aucune mais alors aucune importance ou intérêt.


au début c'est chiant avec autant de chiens, je passais mon temps à sortir, il faut vraiment essayer de rester zen. mais au final je suis super contente du résultat. les chiens n'aboient plus sur les bruis fait par les voisins (jardinage, sortir la voiture, prendre l'apéro ...), ils n'aboient plus sur les passages. ils observent tranquillement mais n'aboient plus, même quand un chat longe le grillage et ça franchement avec mes terriers c'était pas gagné !
cela n'a pas marché pour 2 chiennes qui continuent d'aboyer, mais les autres ne suivent plus, eux ils ont compris que cela n'avait aucune importance.
mais ils restent vigilant, et restent "gardien" si qq'un vient au portail.

je trouve cette méthode lourde en investissement au début, mais ensuite c'est super de chez super ! en plus on apprend au chien quand on veut qu'il nous prévienne (ici quand une personne veut entrer), et toutes les autres occasions où ils peuvent surveiller mais que prévenir n'est pas intéressant. donc le chien s'autorégule tout seul, il a appris à trier les infos à nous transmettre.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Jeu 7 Mai 2015 - 18:38

Citation :
Empathy for the Reactive Dog – Keepin’ it Real
Genie Tuttle CP...  |  Thu, 04/02/2015 - 11:59

Living with a reactive dog is a humbling experience on many levels. The understanding of the world that humans gain via language, experience and rational explanations for nearly everything are not part of the reactive dog's natural repertoire. However, we might be more similar at a basic level than we choose to admit. Taking time to shake off the clinical topography and protocols now and then and just reconnecting with how fear really feels can make us better trainers.

One of my dogs, Niki, came to us at 2 years old from the greyhound racing industry where he grew up and raced his entire life up to that point (26 races to be exact.) His body shows the physical scars and pieces missing, and his behavior shows the emotional ones. His dog reactivity was the most extreme case I think I’ve ever seen. I’m happy to say he’s in recovery, but we’re not there yet. I always tell my reactive dog clients that reactivity is not an “on/off” switch; it’s more like a dimmer.

We all understand that fear is necessary for survival; however fear isn’t fun while it’s happening and people are not that dissimilar to dogs at the core. This reminds me of a couple of human examples that might help us respect our dogs’ point of view and hopefully give us insight into the dog’s experience and how to patiently help them heal.

Example One: My husband and I were at an off-site airport parking structure recently and I was left to watch the bags while he parked the car several flights up.  It was a dark, foggy, very early morning, and nobody was around. Suddenly, I felt vulnerable, a bit scared and definitely ill-at-ease as I waited for him to return.  Dare I say, “hyper-vigilant”?! Rationally I knew that there were probably cameras around, the shuttle bus would be by soon, my husband would be back shortly and all would be well.  That being said, I was acutely aware of my basic survival instinct, and how I hadn’t felt like that for a long time, “rational” or not. It made me think of Niki and other dogs like him who feel “on guard” in the here-and-now but without the benefit of explanations.

Example Two: Twenty years ago I was at a hair salon and had to go under a dryer to bake my color on.  The stylist put the dryer lid down over my wet head and a giant wolf-like spider tumbled down onto my chest then attempted to scurry away amidst my shrieks and flailing arms.  I have goose bumps now writing this (not a big spider fan). To this day, even though I go to a different salon, in a different city, and I’m 20 years older… I look quickly behind the hair dryer cap before sitting in the chair EVERY SINGLE TIME. Speaking of association and consequences, thank you very much….apparently it’s not just dogs who learn that way! Rationally I know it was a one-time thing not likely to happen again, but it made a big impact on how I perceive that specific situation to this day. If my stylist was a trainer who knew about classical conditioning or “Open bar/Closed bar” protocols, and she gave me some tasty cheese and chardonnay paired with the dryer cap it might take the edge off a little bit, but I might still be on the look out.

Humans and dogs alike, we all have imprints and issues whether we want to admit them or not.  I’m quite sure I’m a resource guarder in certain contexts with separation anxiety to boot!  Am I over-sharing?! In any case, I believe it’s important to feel and connect at that base level now and again to keep us humble, empathetic and patient as we work with dogs of all temperaments and particularly with reactive dogs. It never hurts to keep it real.

http://www.dogstardaily.com/blogs/genie-tuttle-cpdt-ka-cnwi/empathy-reactive-dog-%E2%80%93-keepin%E2%80%99-it-real

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 29392
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Ven 14 Aoû 2015 - 9:49

UP ^^

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Sam 15 Aoû 2015 - 18:25

lol!

Je viens de re-tomber sur l'article et j'allais le publier à nouveau... Very Happy

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Sam 14 Nov 2015 - 0:34

Mode Modération ON

1ère page du post mise à jour.

Mode Modération OFF

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Mar 17 Nov 2015 - 17:13

Citation :
Chien agressif ? Pensez à faire vérifier sa thyroïde
Morgane KergoatPar Morgane Kergoat

Un chien lunatique ou agressif peut souffrir d'un simple déficit hormonal de sa thyroïde. Une vétérinaire comportementaliste nous explique comment repérer et soigner la maladie.
L'agressivité d'un chien peut s'expliquer par le manque d'activité de sa glande thyroïdienne.


COMPORTEMENT. Un chien de mauvaise humeur n'a pas juste mauvais caractère. C'est souvent un animal qui souffre. Cela peut être dû à une maladie imperceptible chronique (arthrose, insuffisance rénale) ou profonde (cancer) qui induit douleurs et mal-être .


Et si le chien devient agressif, semble lunatique, paranoïaque, ou intouchable, cela pose rapidement un véritable problème. Au point que certains personnes envisagent une solution radicale (séparation, voire euthanasie).

Avant d'en arriver à ces extrémités, Valérie Dramard, vétérinaire comportementaliste et auteur du livre Troubles du comportement du chien : et si c’était la thyroïde (chez Point vétérinaire, 2010) recommande vivement une analyse de sang afin d'y déceler un éventuel dysfonctionnement de la glande thyroïdienne (ou thyroïde) du chien.

La thyroïde est une glande endocrine cervicale située dans le bas de la gorge. Elle produit des hormones nécessaires à tout l'organisme.

L'hypothyroïdie, facteur d'agressivité

"Un changement  de comportement peut relever d'un déficit en hormones thyroïdiennes, explique Valérie Dramard. Même si cela peut paraître paradoxal, un chien nerveux, colérique peut souffrir d'hypothyroïdie".

En effet, chez l'homme, l'hypothyroïdie passe pour être associée à de la fatigue et à une prise de poids (et l'hyperthyroïdie à une hyperactivité et un amaigrissement). Toutefois les choses ne sont pas systématiques. Par exemple, seuls 40% des personnes souffrant d'hypothyroïdie prennent du poids ; donc la majorité n'en prend pas, et certains même peuvent en perdre.

"Un chien nerveux, colérique peut souffrir d'un déficit en hormones thyroïdiennes" - Valérie Dramard, vétérinaire comportementaliste.

HYPERACTIVITÉ.
D'autre part, chez le chien, "l'hyperthyroïdie est très rare, poursuit la vétérinaire, car elle est généralement d'origine cancéreuse et l'animal meurt cinq à six mois plus tard". Ce n'est donc pas l'hyperthyroïdie qui peut causer l'agressivité d'un chien sur le long terme.

Selon Valérie Dramard : "Chez le chien, le manque de sécrétion d'hormones thyroïdiennes provoque une fatigue et une irritabilité : certains se transforment alors en véritables piles électriques !". Reste que, bien sûr, toute agressivité n'est pas liée à une hypothyroïdie, mais il faut y penser et explorer cette hypothèse.

Une maladie hormonale très fréquente

Surtout que l'hypothyroïdie est la maladie hormonale la plus fréquente chez le chien. Elle devance même le diabète. "Certains cas d'hypothyroïdie ne sont d'ailleurs pas recensés, car les chiens maigres sont rarement testés", ajoute  la vétérinaire.

CAUSES.
"On connaît un mécanisme originel : chez le chien, l'hypothyroïdie serait causée par une maladie auto-immune qui s'apparente à la maladie d'Hashimoto chez l'homme. De fait, des anticorps attaquent son propre organisme. Ces "auto-anticorps", les anti-T4, créent une inflammation chronique. La glande thyroïdienne fonctionne alors moins bien et s'atrophie".

D'autres mécanismes pourraient également être en cause. À savoir un problème de récepteurs d'hormones, ou un problème de transformation de l'hormone thyroïdienne de réserve (T4) en hormone thyroïdienne active (T3).

SYMPTÔMES.
Quels sont les signes qui doivent alerter ? Valérie Dramard présente différents cas sur une page Facebook dédiée : "Les changements d'humeur sont un indice : par exemple si le chien est lunatique, avec des jours où il est plus agressif que d'autres, ou si le chien l'est plus généralement le soir, quand il est fatigué".

Outre l'humeur, la frilosité, la faim, une peur excessive, des problèmes de peau, de poids (maigreur ou au contraire obésité) et des troubles digestifs peuvent être des symptômes d'hypothyroïdie.

Alice, maigre et avec des problèmes d'odeur et de peau à gauche ; musclée et en pleine forme à droite après 10 mois de traitement aux hormones thyroïdiennes.

Plus frappant, les chiens se couchent parfois dans des postures étranges, semblant inconfortables : les pattes recroquevillées (signe d'amyotrophie), corps et pattes non alignés...

À gauche, Oban, Léonberg de 2 ans, souffrant d'hypothyroïdie, présenté pour peurs excessives avec des phases d'hyperactivité. À droite, amyotrophie et postures étranges chez un Berger allemand de 2 ans, agressif envers ses congénères.

TRAITEMENT. Ces postures désarticulées sont dues à un manque de muscles, ces derniers ayant besoin d'hormones thyroïdiennes pour se développer. "Quelques mois de traitement aux hormones thyroïdiennes, sous forme de comprimé ou de liquide, suffisent à résoudre tous ces problèmes, y compris l'agressivité, avance la vétérinaire comportementaliste. En revanche, le traitement ne peut être arrêté sous peine de voir les symptômes réapparaître".

Heureusement, ces médicaments ne coûtent pas très cher. "Une maladie qui se soigne et peu onéreuse, ce serait vraiment dommage de ne pas penser à la dépister", conclut Valérie Dramard.

http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/20141209.OBS7357/chien-agressif-pensez-a-faire-verifier-sa-thyroide.html

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Jeu 3 Déc 2015 - 17:09

Citation :
Regarde-moi ou regarde ça?

Dans le cas d’un chien réactif aux autres chiens (ou à quoi que ce soit d’autre d’ailleurs), l’approche la plus courante et répandue est d’anticiper impérativement et  demander au chien un « regarde-moi » afin de le distraire de ce qui le déclenche; une technique qui peut se comprendre mais qui présente malgré tout de nombreux inconvénients.

Le chien ainsi conditionné à perpétuellement regarder son propriétaire n’a aucunement résolu les problèmes que lui pose l’environnement – en l’absence du propriétaire notamment, ou quand celui-ci est surpris par la survenue de ce qui déclenche le chien (au détour d’un chemin par exemple), l’émotion du chien par rapport à ce qui le fait réagir reste la même : il continue à réagir en conséquence. Supposez que vous ayez peur des araignées vous-même et qu’on vous distraie en permanence afin de vous empêcher de vérifier la présence / absence d’araignées dans une cave humide — l’intention est bonne et louable, mais votre stress restera à son comble pendant toute la durée de l’exercice.

A l’identique, quand votre chien se focalise sur vous, et même s’il adopte ce comportement de manière fiable, il est fort probable que son stress reste inchangé. Vous devenez une béquille et vous n’avez pas appris à votre chien à marcher : vous n’aurez pas modifié l’émotion. Si vous n’êtes pas présent, si vous n’avez pas pu/su anticiper, le problème reste entier.

En gros, l’idée est de récompenser votre chien en cliquant très précisément l’instant où il regarde l’autre chien (la distance, au début de cet apprentissage, devra obligatoirement suffisante pour que vote chien reste en dessous de son seuil de tolérance, quelle qu’elle soit) et de le récompenser.

L’immense utilité du clicker dans ce cas précis est qu’il vous permet de marquer avec un précision chirurgicale le premier coup d’oeil de votre chien vers le « déclencheur » et ce, même à relative distance de vous. Rapidement, quand votre chien verra apparaître un autre chien, son coup d’oeil deviendra de plus en plus furtif et il se tournera vers vous en anticipant son click et sa récompense. Tant et si bien, que bien des propriétaires me disent que leur chien « ne regarde plus » ….presque dépités ;-)

J’ai appliqué cette technique (appelée LAT de l’anglais « Look-At-That » ==> « regarde-ça ») avec ma propre chienne qui, ayant été victime d’une malheureuse agression à 4 mois, était devenue réactive aux chiens d’un certain gabarit. Ce problème est résolu depuis longtemps mais, après quelques semaines, j’ai pu voir ma chienne revenir à mes côtés en rase campagne pour me regarder, ayant (elle et pas moi!!) aperçu un congénère à distance. Un peu « hey-ho, y’a un autre chien, j’ai droit à une friandise là ». Après être devenus annonciateurs de bonnes nouvelles (récompenses de très haute valeur), ils sont peu à peu devenus un non-évènement et, désormais, elle a mieux à faire en balade (renifler, courir, jouer avec ses frangines) que de revenir vers moi. La même identique approche a été appliquée avec elle vis-à-vis des chevaux et des vaches qui la terrorisaient quand elle était chiot (et qui, désormais, la laissent de marbre).

Encore une fois, si votre chien est à une quelconque distance qui le plonge dans la panique, il est parfaitement illusoire de vouloir lui faire avaler une friandise que son état émotionnel ne lui permet même pas de considérer : un chien qui refuse la friandise ou déploie tout un arsenal de comportements inappropriés,  vous donne une information aussi claire que précieuse sur son état émotionnel : vous êtes beaucoup trop proche !!

N’hésitez pas, en cours collectif, à demander à votre instructeur si vous pouvez suivre le cours à distance (même si vous n’entendez rien de ses instructions, votre but actuel n’est pas d’apprendre des exercices d’obéissance ou d’agility mais de contre conditionner votre chien, ne l’oubliez pas). Dans tous les cas de figure, évitez impérativement de mettre votre chien en situation de pratiquer, encore et encore, des agressions : non, ça ne passera pas tout seul, bien au contraire.

N’hésitez pas non plus à mettre en place cet exercice avec un chiot et même s’il n’est pas (encore) le moins du monde réactif  – toujours dans mon idée d’une éducation proactive plutôt que réactive, il pourrait vous être utile à l’avenir : si le « regarde ça » est un jeu connu du chiot (et aura donc été mis sur signal : « regarde »), il sera d’autant plus facile de l’utiliser ensuite si nécessaire. Un jeu qui peut être débuté avec n’importe quel objet-cible.

Comme toujours, ces exercices impliquent de savoir parfaitement lire votre chien, de posséder des compétences « mécaniques » avec votre clicker, de travailler par paliers successifs et donc de planifier, gérer, etc. Il est toujours préférable de vous lancer au début accompagné par un éducateur compétent. :-D

http://www.magicclicker.ch/doggybag/regarde-regarde-ca/

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Mer 9 Déc 2015 - 15:23

Citation :


Une idée encore beaucoup trop répandue : il faut lui interdire de grogner. Pourquoi grogne-t-il ?

https://www.facebook.com/ECCeducation/photos/a.1502657946716302.1073741829.1501660903482673/1524592434522853/?type=3

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Mer 16 Déc 2015 - 14:04

Juste un mot pour dire (ou redire) que le travail en longe sur un chien réactif est E-SSEN-TIEL!!!!

Je le vois CLAIREMENT sur le mien!

Il fait tout à fait la différence entre la laisse (env. 2m), la petite longe (env. 4m) et la grande longe (env. 15m).

Ces réactions ne sont ABSOLUMENT pas les même selon qu'il porte l'une ou l'autre.

Alors s'il vous plaît, UTILISEZ UNE LONGE!!!!!!

Le maniement de celle-ci est aussi gage de réussite, je vous encourage donc à suivre un stage sur le sujet ou consulter un pro QUI SAIT s'en servir (bon courage!).

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Thomas Omalley
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2982
Age : 27
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Mer 16 Déc 2015 - 14:07

Tu nous expliques la différence de comportement entre les trois longes ? Il est beaucoup plus serein avec la 15 metres c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Mer 16 Déc 2015 - 14:16

Complètement!

Avec la laisse, il s'appuie plus sur moi et la distance de fuite est inexistante (alors imagine les chiens promenés avec une laisse de 1m-1m20).

La petite longe me sert pour les promenade en ville. Si le chien n'est pas trop près, cela suffit. Par contre, en cas de rencontre ou d'un chien trop près, idem, Oscar peut se déclencher. Avec la longe de 15m, le chien a plus de possibilités! Déjà, le maître le pollue moins (puisqu'il est peut se mettre à distance), le chien ne peut plus s'appuyer (autant) sur son maître vu la longueur de la longe et il a la possibilité de s'en aller sur un rayon de 15m, ce qui est déjà très bien!

Après, je ne vais pas faire un cours sur le maniement de la longe mais clairement, 15m ou laisse, pas le même chien!

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Apasdeloup
Educateur Canin Pro'
Educateur Canin Pro'
avatar

Féminin
Nb de messages : 1766
Age : 26
Localisation : Ain - St Didier de formans
Emploi : Educatrice canin/ Créatrice d'accessoires

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Lun 8 Fév 2016 - 14:10



La fameuse laisse "ruban jaune"
Revenir en haut Aller en bas
http://apasdeloups.ek.la/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Lun 8 Fév 2016 - 14:31

Classe!!!! Surtout avec le logo "Pas raccord"!

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Lun 15 Fév 2016 - 21:10

Signal empoisonné : https://stealthily.wordpress.com/2016/02/15/signal-empoisonne/

Citation :
Signal empoisonné
Dr Lore Haug – DogEvent 2016 (traduit par Benjamin ZenDog)

Voici un exemple très parlant de ce qu’on appelle un signal empoisonné (en anglais « Poisoned cues »). Ces mots, ou actions, sont devenus associés à quelque chose de désagréable. Alors que certains animaux peuvent juste essayer d’éviter les situations à conséquence désagréable lorsqu’ils voient ou entendent des stimulus, d’autres peuvent réagir de façon agressive, en défense à la conséquence que ces stimulus produisent en eux.
Si le nom du chien a été utilisé pour gronder, punir, intimider ou tout autre événements que le chien déteste (soins médicaux, privation de liberté…), il devient associé à quelque chose de négatif.

Exemple sur cette vidéo du cabinet vétérinaire Texas Veterinary Behavior Services du Dr. Laure Haug. Associez toujours du positif à vos signaux : https://www.facebook.com/225950578785/videos/vb.225950578785/10153110636123786/?type=2&theater

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Jeu 25 Fév 2016 - 14:47

Petits conseils à l'attention des propriétaires de chiens réactifs: sachez anticiper ou ignorer certains déclenchement de vos chiens.

En général, le premier chien rencontré en promenade va déclencher votre chien réactif (parce que quelque part, ce premier chien rencontré en promenade doit le sur-stimuler). De même, au sortir de votre voiture sur un lieu de promenade, tout objet, personne, chien peut déclencher votre canidé domestique (là, on peut penser que l'excitation est en cause). Il peut aussi se déclencher sur n'importe qui ou quoi suite à une situation stressante (quelque chose lui a fait peur ou il a été frustré parce que vous ne l'avez pas autorisé à faire telle ou telle chose) et BIM, la prochaine stimulation lui permettra de se décharger émotionnellement.

Voici des exemples:

Exemple 1: un matin, en revenant de promenade, nous sommes passés à un endroit (connu) où des chiens aboient derrière leur portail de part et d'autre de la rue (donc on ne peut pas se mettre sur l'un ou l'autre trottoir. Généralement, je me mets en plein milieu la chaussée). Ils ne sont pas toujours là mais ce jour-là, si! Very Happy Cela a généré une émotion et de la frustration chez Oscar. Dans ce cas-là, je sais qu'ensuite, Oscar va se déclencher sur ce qu'il croisera (humains, animal, objet). Ça n'a pas raté, Oscar a vu des jeunes filles traverser la rue, il leur a aboyé dessus.

Exemple 2: semaine dernière, en arrivant sur un lieu de promenade, j'aperçois des chiens qu'Oscar connaît, je me dis "Chic, il va pouvoir faire un petit tour avec!". Problème, les chiens étaient à proximité du lieu de parcage des voitures, d'autres personnes et chiens se trouvaient là, si je le descendais à cet endroit, ça n'irait pas (déclenchement, excitation, etc...)! Alors j'ai choisi d'aller me garer ailleurs afin de prendre le chemin de promenade à contre-sens et finir par rencontrer le groupe de chien dans de meilleures conditions. Quelques minutes après être sortis de la voiture, un chien est arrivés avec ses maîtres. Je me suis mise de côté avec Oscar sachant qu'il allait aboyer (premier chien rencontré). Je l'ai laissé aboyé, aller en bout de longe, se calmer. J'ai salué les propriétaires de la chienne (je crois les connaître tous les trois mais ma vision trouble et ma mémoire de poisson rouge ne m'aident pas à en être sûre Very Happy ) qui répondait à Oscar en aboyant elle aussi. Nous avons continuer notre chemin jusqu'à apercevoir le groupe que je voulais rejoindre. Oscar a pris des informations de loin, se détournait pour sniffer parterre, regardait, sniffait (pour se calmer essentiellement, il était fébrile). Les gens nous ont reconnu et ont à nouveau détacher leur chienne (Pinscher moyen, Border Collie, Chien nu Chinois). Oscar a rencontré la BC en premier et a adopté une posture typique chez lui, une posture de juvénile (on aurait dit qu'il avait 6 mois!). Il a rapidement été au contact des deux autres puis à demander à jouer à le BC. Ce qui a duré moins d'une minute avant que tout le monde ne soit à nouveau sur le chemin à marcher et à sniffer à droite à gauche. Bonus: ma mamie Boston a pu profiter de "voir" des chiens elle aussi car avec la réactivité d'Oscar, elle en est souvent privée. Nous avons fait un petit bout de chemin ensemble avant de nous séparer car je m'adapte au rythme de mon plus vieux chien. Tout cela pour dire que si j'avais choisi de m'arrêter au premier parking, Oscar n'aurait pas pu entrer en contact avec ses congènères de manière optimale.

Il vous revient donc d'être attentif à ce genre de situation, d'arriver à les repérer et de trouver des solutions, de faire des choix en conséquences. Wink

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Mer 9 Mar 2016 - 16:35

Des éléments d'information dans ces coms...

fantasio a écrit:
J'ai plusieurs petites questions, novice que je suis: Pourquoi insister à ce point là sur le calme?

Par peur des débordements ou que ca finisse mal? Ne vaux il pas mieux laisser le chiens importunés dire merde à l'autre (si il est en mesure de le faire)?

Quels sont les bénéfices pour un chien lambda?

Comment voit on qu'il y a de l’excitation?

A quel moment voit on que l’excitation est trop importante et qu'il faut rattacher?

Est ce pareil pour 2 chiens qui vivent ensemble? Je n'intervient jamais quand Chapka et Bandit joue ensemble. En balade ils font parfois d'énorme course poursuite. Quand Chapka en a marre, elle le fait comprendre à Bandit et ils s'arrêtent. Devrais je arrêter le jeu quand même?

Iroise a écrit:
Pourquoi insister sur le calme ? ;-)

Et bien parce qu'on constate souvent, dans la vie de tous les jours, que les chiens sont excités et que cela nuit à la construction d'auto-contrôles. Soit que le chien soit excité "naturellement" (propension de certaines races, troubles du comportement non provoqués par l'homme etc), soit que le proprio ait créé et renforcé cette propension à l'excitation (jeux de balles, approbation des courses poursuites non maîtrisées entre chiens, jeux excités récurrents entre chiens sans régulation d'un autre chien ou de l'homme, etc).

Un chien excité/excitable est moins fiable dans le sens où, en situation d'excitation vécue, il peut avoir des réactions disproportionnées envers autres chiens et humains (jusqu'aux pincements, morsures, etc), et en situation d'excitation à laquelle il assiste, il peut se montrer très intéressé et déraper en s'intégrant dans un échange peu constructif à la base (course poursuite, etc) qui peut dégénérer (effet de groupe sur le chien qui court, par exemple).

Donc au quotidien, mieux vaut éviter les excitations inutiles (artificielles, type jeux de balles, etc, et intervenir sur les jeux excités entre chiens), car plus on excite "gratuitement", plus le circuit d'activation cérébral est facile à activer (et tu as donc un chien qui part plus facilement devant une excitation à laquelle il assiste, tout simplement).

Bien évidemment, les chiens peuvent "naturellement" s'exciter, même des chiens calmes et qui se contrôlent bien : exemple, une balade en terrain sableux ou humide a la propension de générer des courses et comportements excités, même chez des chiens calmes. Il suffit alors de gérer ses déplacements pour parvenir à calmer les chiens (tu n'as pas besoin dans un premier temps de rattacher, tu te déplaces seulement).

Mais évidemment que cela dépend des situations : en groupe de chiens, a fortiori s'il y a beaucoup de chiens présents, gérer ces moments est indispensable.

En balade où le chien est seul, il suffira d'ignorer le chien (voire de se cacher) pour que l'excitation retombe. Tu as alors plus de temps pour calmer la donne, puisque le chien ne risque pas d'attirer sur lui de congénères cherchant l'excitation.

Sur le jeu entre chien : il peut être calme (fait en statique, couché, notamment), les deux chiens se contrôlant bien. A ce moment là, aucune difficulté, c'est de la com' et c'est bénéfique.
Par contre si tu vois que les chiens commencent à "monter" (le regard change, le ton aussi, la virulence des échanges, etc), il faut intervenir pour éviter un potentiel dérapage. Idéalement, en amont, pour que les chiens ne montent pas trop.

Pour te donner des exemples pêle-mêle :

- mon Smoke est très excitable (cela a été renforcé par ses précédents proprio, jeux de balles, mauvaise socia, et puis il est croisé amstaff, donc je pense qu'il y a clairement un atavisme). Il y a également un pbl de frustration.

En excitation, ce chien, adorable quand il est calme, devient "ingérable" : son cerveau n'est plus accessible et il peut vraiment déraper parce qu'insensible à toute communication (dans ce cas, il devient très lourd pour l'autre chien, poursuit, et peut même choper au final tellement il monte haut).
Depuis que je l'ai, je travaille à la longe, dans le calme, en interdisant les course poursuite derrière les chiens (etc), et ces comportements border line ont nettement diminué. Tout simplement parce que le circuit d'activation de l'excitation est un peu moins sollicité qu'avant et que donc, si Smoke reste intéressé par l'excitation, il "monte moins vite et descend plus vite". Il est capable d'avoir une réflexion - à un certain stade d'excitation et de frustration - qui lui permet de faire le choix de laisser les autres s'exciter et de ne pas participer, par exemple. Il est donc plus fiable et commence à "laisser" sur demande vocale en petite situation d'excitation (avant cela aurait été impossible).
Donc cela se bosse, et plutôt bien :-)

- Hagrid, le chien de ma soeur, a beaucoup plus d'auto contrôles, bien sûr (pas la même histoire, le même passif, pas le même chien tout court). Il dérape donc moins fortement s'il s'excite. Mais il est très excitable et par exemple, poursuivre un chien qui court, ça lui plaît beaucoup. Là encore, le boulot réalisé permet de lui faire laisser ce type de situations (s'il n'est pas trop haut lui-même, tout se fait progressivement). Et tu vois que dans les balades avec Magnolo, Hagrid est capable de devenir le professeur d'un chien plus excité que lui :-)

Laisser la situation perdurer ou pas, tout dépend du profil de ton chien : s'il est plutôt bien "auto-contrôlé" et plutôt calme, tu peux laisser les explications se faire. C'est en effet bien que les chiens se disent entre eux ce qu'ils sont prêts à tolérer ou pas.

Mais si tu sais que ton chien ne se contrôle pas bien, interviens, car laisser la sauce monter, c'est peine perdue (le chien ne s'arrêtera pas tout seul et tu laisses un fort taux de cortisol s'installer) et tu risques des dérapages (de ton chien, soit directement soit en réponse à une réaction un peu forte de l'autre chien).

Pour exemple, les jeux en statique entre mes chiens, je laisse sans pbl, car c'est pleinement maîtrisé et cela reste calme (un indice pour repérer si c'est maîtrisé : le jeu cesse tout seul au bout d'un moment, sans qu'un chien ne relance en continu).

Hors statique, je laisse parfois Houma se débrouiller un peu avec Smoke parce qu'elle vient le chercher pour jouer quand elle en a envie, sans vérifier si elle se met en situation difficile (parce que Smoke est déjà un peu excité - dans ces cas là, c'est trop facile de crier à l'aide quand on est allé chercher le copain et que moi j'interviens). Mais je ne laisse pas monter Smoke trop haut : si je sais qu'avec mes chiennes, il n'y aura pas de dérapage physique (mes chiennes sont plutôt équilibrées et calmes), je ne rends pas service à Smoke en le laissant monter comme ça (et en ignorant ce que l'autre chien dit). Donc je demande à Smoke de laisser, et s'il n'y parvient pas seul, je le rattache.
Pour te donner une idée, quand Smoke est arrivé, j'avais besoin d'intervenir plusieurs fois par jours, et maintenant ça doit être une fois par semaine, et encore. Et je ne rattache plus, la demande vocale suffit.

Mockinggirl a écrit:
fantasio a écrit:
Par peur des débordements ou que ca finisse mal? Ne vaux il pas mieux laisser le chiens importunés dire merde à l'autre (si il est en mesure de le faire)?

Dans le cas précis Hagrid/Magnolo, il y a deux choses :

- Hagrid est un chien qui a du mal à répondre fort quand c'est nécessaire. Il est encore trop permissif, surtout s'il connait bien le chien en face (d'ailleurs, lors de la séance du lagotto avec Nadine, Hagrid a, à plusieurs reprises, pris la défense de Magno face à Eris, la chienne "régulatrice"). Ça a ses avantages comme ses inconvénients. Il a encore quelques trucs à apprendre s'il veut avoir plus vite la paix quand il le demande, mais ça viendra Wink

- lors des toutes premières rencontres entre ces deux chiens, ils ont beaucoup joué. Du coup, Magno voit en Hagrid ze bon pote et ne le prend pas assez au sérieux.

Ce n'est donc pas un bon apprentissage pour Magnolo que de le laisser s'exciter sur Hagrid. Je félicite ce dernier à chaque action qu'il fait pour arrêter et calmer le lagotto, mais si ça ne suffit pas, on intervient.

fantasio a écrit:
Quels sont les bénéfices pour un chien lambda?

Plus d'auto-contrôle, plus d'écoute, une meilleure faculté d'analyse de l'environnement... etc.

Par exemple avec mon chien qui est réactif à l'humain dans certaines situations, en balade, si je le laisse monter en excitation avec un congénère, je risque qu'il se déclenche plus facilement sur les gens que l'on croisera.

fantasio a écrit:
Comment voit on qu'il y a de l’excitation?
A quel moment voit on que l’excitation est trop importante et qu'il faut rattacher?

Il y peut y avoir des signes physiques (dilatation des pupilles, pilo-érection, vocalises plus fortes, mouvements plus rapides... etc). L'attitude du chien en face peut donner des indices aussi (excitation contagieuse, malaise...). Et puis on voit bien que la communication ne passe plus très bien (entre chiens et entre chien/humain)

fantasio a écrit:
Est ce pareil pour 2 chiens qui vivent ensemble? Je n'intervient jamais quand Chapka et Bandit joue ensemble. En balade ils font parfois d'énorme course poursuite. Quand Chapka en a marre, elle le fait comprendre à Bandit et ils s'arrêtent. Devrais je arrêter le jeu quand même?

Les choses sont différentes selon que le nombre de chien (et aussi leur niveau d'intimité, je pense). Deux chiens peuvent se permettre des choses qui seront interdites car dangereuses dans un groupe plus important (les jeux de courses-poursuites en sont un exemple : dans un groupe de chien, ils mettent en sérieux danger le "lapin" qui risque d'être débordé par le nombre de poursuivants et l'excitation générée). La chose à voir, c'est s'ils sont capables de s'adapter Wink

fantasio a écrit:
Une dernière question qui me vient: l'absence d’excitation et l’autocontrôle important ne risque t'il pas d'être un problème pour un nombre minoritaire de chien de travail.
Je pense notament au chien de sécurité ou de troupeaux. Ou bien les chiens d'agility ou de sports de traction?

Pour ces chiens dont c'est le métier ou qui pratique à haut niveau, l'excitation n'est elle pas souhaitée? Ils ont tous en commun une grand énergie qu'un dressage intelligent devra canaliser et transformer en énergie positive pour le travail demander?

Ou excitation et énergie ce n'est pas du tout la même chose?

Je me base sur les terrains de ring ou d'agility ou on voit des chiens surexcités avant d'entrer en piste, près à agresser le premier chien qui passe, aboyant et tournant sur eux même. Bref de l'impatience et une absence d’autocontrôle flagrantes.

Est ce une dérive? Ces chiens gagneraient ils à être plus calme ou on t'il besoin de cette excitation pour performer?

Les propriétaires doivent ils encourager ce comportement ou ou contraire gagneraient ils en concentration et donc en performance à canaliser leur chien.

Comme à cheval ou à haut niveau on retrouve surtout des animaux près du sang et pété d'influx nerveux, les chiens de compétition doivent ils tous être énervés avant d'entrer en piste?

Mon moniteur a un border en agility qui est d'un calme olympien. Avant, pendant et après son tour il reste serein, se concentrant sur son maitre. On ne l'entends jamais aboyer, il reste zen. Pourtant il se débrouille bien et ne fait aucunes fautes de trajectoire. Mais il n'est pas à haut niveau

Iroise a écrit:
Et bien sur cette question précise j'ai peu de recul, mais en première analyse, quelques éléments :

- en équitation, les chevaux de compétition sont relativement (voir très) près du sang. L'influx nerveux est en effet primordial pour s'assurer la réactivité de l'animal sur les parcours, en course, etc.

Mais je dirais que, hormis les courses où le boulot du cheval est plutôt physique (même s'il y a une préparation mentale de l'animal, c'est évident), les épreuves de dressage, d'obstacle et de CCE de haut niveau demandent autre chose que du simple influx nerveux et donc de la seule propension à s'exciter. Il faut de la technicité, du sang froid, ce qui équivaut à mon sens à des auto-contrôles.

- les races de chiens dites "de travail" sont en effet a priori plus excitables que les autres (donc à déconseiller à un particulier lambda, je dirais).

Après, si le proprio influence en bien la gestion par le chien de son excitation, le chien sera automatiquement plus calme qu'un autre qui ne sera bossé que dans l'excitation.
Je connais deux kelpies, qui, plutôt bien travaillés, sont super calmes et équilibrés. Ce qui ne les empêche pas de bosser plus que correctement en décombres, mantrailing, etc (en opérationnel).

- je pratique le mantrailing avec mes chiens, et de fait, si le chien n'a pas la "gniaque" d'un chien de travail (la ténacité, l'écoute, etc, sélectionnées par un éleveur), c'est plus compliqué de progresser vers le haut niveau. Mais ce qu'il faut amener au chien, c'est plutôt de la motivation que de l'excitation, selon moi :-)

HOPPY81 a écrit:
En ce qui concerne l'agility avoir un chien trop nerveux, ex cité n'aide pas  
Il y a beaucoup de risque de passer un obstacle,  grille une zone , faire son parcours seuls. ......

Et en troupeau je me méfierais du pincement

Mockinggirl a écrit:
Pour les chiens de sport ou de travail, il ne faut pas confondre excitation et motivation du chien. Et effectivement, parfois les chiens sont plus excités que motivés ce qui mène à des dérives : par exemple, de l'agressivité redirigée (chien qui mord son maître, ce qu'on voit parfois en ring ou en agility d'ailleurs), pour les chiens de travail, je sais quand certains services de douane ont revenu leurs méthodes d'entraînement car les chiens - "montés" au jouet - étaient trop excités et saccageaient les voitures.

Pour les chiens "lambda", je pense qu'on se trompe aussi en confondant excitation et joie du chien Wink (d'ailleurs, les détracteurs de l'approche que moi ou Iroise - ou d'autres ici -pratiquons, parlent souvent de chiens qui semblent "tristes"... alors que les leur seraient "joyeux")

fantasio a écrit:
Mais le frontière entre joie et excitation n'est elle pas très subtile? Car la joie du chien conduit rapidement à de l'excitation. Son envie de travailler conduit rapidement à de l'excitation quand le moment d'entrer en piste arrive puis de la frustration quand ca n'arrive pas assez vite.

Comment rester dans la phase joie et ne pas laisser le chien monter en mayonnaise? Parce que c'est pas toujours facile de garder son chien calme et froid surtout dans une discipline qui demande au chien de l'énergie pure (agility, sport de traction, certaines épreuves de ring ou de campagne...)?
Entre les chiens autours qui sont surexcités, le stress de l'humain, le passage, la cloche qui sonne, les moment de travail qui approche... Bref tous ces facteurs qui parasitent le calme du chien...
Comment garder un chien calme à l'intérieur mais énergique à l'extérieur?


Mockinggirl a écrit:
fantasio a écrit:
Mais le frontière entre joie et excitation n'est elle pas très subtile? Car la joie du chien conduit rapidement à de l'excitation.

Selon moi, non, on peut avoir un chien joyeux/heureux et pas excité. Quand mon chien fait librement sa vie en balade (sentir, marquer, se rouler dans les trucs qui sentent bons...), il est clairement heureux et joyeux, mais pour autant calme, sûrement parce qu'il fait quelque chose de très naturel pour lui Wink

fantasio a écrit:
Son envie de travailler conduit rapidement à de l'excitation quand le moment d'entrer en piste arrive puis de la frustration quand ca n'arrive pas assez vite.

Comment rester dans la phase joie et ne pas laisser le chien monter en mayonnaise? Parce que c'est pas toujours facile de garder son chien calme et froid surtout dans une discipline qui demande au chien de l'énergie pure (agility, sport de traction, certaines épreuves de ring ou de campagne...)?
Entre les chiens autours qui sont surexcités, le stress de l'humain, le passage, la cloche qui sonne, les moment de travail qui approche... Bref tous ces facteurs qui parasitent le calme du chien...
Comment garder un chien calme à l'intérieur mais énergique à l'extérieur?

De toute façon quand on parle de chien de travail et sport, on parle de chiens qui sont conditionnés, parfois à l'extrême, pour une activité artificielle. On les façonne pour nos propres exigences.

Là, moi, ce que je recherche avec mon chien c'est de le laisser être un chien, le plus librement/pleinement possible. Et c'est effectivement souvent opposé à ce que l'on recherche avec un chien de sport (ou de travail).

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
west
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2285
Age : 30
Localisation : Savoie (73)

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Lun 4 Avr 2016 - 23:28


je sais pas où mettre ça, ça irait surement sûr d'autres poste mais bon, j' y pose là!
Revenir en haut Aller en bas
http://west.eg0.me/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Mar 16 Aoû 2016 - 13:30

Mode Modération ON

Je rappelle que ce post-it est prévu pour y déposer de l'information pas pour débattre de cas individuels pour lesquels il existe déjà des posts! Wink

Merci!

Mode Modération OFF

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40628
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   Lun 20 Fév 2017 - 15:54

A lire: http://www.zoopsy.com/fiches_conseils/essentiel-agressivite-intraspecifique-chevallier-2015-11.pdf

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Post-it: le chien agressif / réactif   

Revenir en haut Aller en bas
 
Post-it: le chien agressif / réactif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Post-it: le chien agressif / réactif
» Chien agressif
» chien agressif, besoins de conseils!!!
» Chien agressif pour un OS
» Chien agressif avec ses congénères ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°° :: L'APPROCHE POSITIVE ET AMICALE :: * EDUCATION CANINE & COMPORTEMENT CANIN *-
Sauter vers: