°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Besoin de conseils / situation difficile
par mitee Aujourd'hui à 16:16

» Proteochoc/proteostress : Complément alimentaire qui aide en situation post-traumatique
par mitee Hier à 20:04

» Neva, petite border A ADOPTER
par mitee Hier à 20:03

» Urgence Animaux.com
par mitee Hier à 16:00

» Devenir éducateur canin/comportementaliste
par mitee Hier à 15:58

» Choix de la cage/caisse de transport
par mitee Hier à 15:58

» Stérilisation: conseils pré- et post-opératoires?
par Pempem Hier à 14:11

» Loi du 6 janvier 1999 sur les chiens "susceptibles d'être dangereux"
par mitee Hier à 12:58

» Eduquer son chat
par PowerUser Hier à 12:04

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 Le comportementaliste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 352
Age : 32
Localisation : rennes
Emploi : salariée dans un refuge

MessageSujet: Le comportementaliste   Mar 1 Mar 2005 - 10:11

"Tu ne vas tout de même pas aller chez un psy pour chiens? C'est de la rigolade!"

Dans tous les entourages familiaux, il y aura toujours une personne pour gentiment, avec les meilleures intentions du monde, déconseiller une démarche psychologique centrée sur la santé comportementale d'un animal, chien, chat, cheval ou ... perroquet.

L'animal compagnon est, par définition, un accompagnant de la famille, au même titre, pourquoi ne pas le dire, qu'une personne. Il a un statut de chien, de chat (dans certaines régions, de cobaye, de rat, de cochon de compagnie) et, en même temps, un statut d'individu de remplacement: bébé, enfant, conjoint, parent, amant (il faut oser parfois dire des choses qui s'opposent à la morale traditionnelle pour provoquer la réflexion)? Dans certaines peuplades, les chiots sont allaités au sein de la femme; il y a une reconnaissance de leur statut d'enfant de remplacement, d'être d'attachement. Et personne n'a à juger ce fait.

Dans une analyse statistique d'un échantillon de la population canine de la région francophone de Belgique, j'ai pu trouver que 60% des chiens exprimaient au moins un trait de comportement pathologique. Cela ne veut pas dire qu'il y a un million de chien psychopathes dans nos rue, non! Ces chiens se contrôlaient mal, mordaient, souillaient, étaient insomniaques ou dormaient sans arrêt, étaient boulimiques ou mangeaient mal, présentaient des comportements sexuels inadaptés, paniquaient au moindre bruit d'explosion, regardaient fixement le mur sans raison, tournoyaient sur eux-mêmes, ... bref ces chiens étaient phobiques, anxieux, déprimés, avaient des variations d'humeur (dysthymie), étaient hyperactifs, ou ne s'intégraient pas dans la société ou n'en respectaient pas les règles. Et je ne parle même pas des chiens dominants qui, eux, sont des animaux normaux vivant dans des systèmes familiaux très tolérants ou prêts à se sacrifier pour les moindres désirs de leurs compagnons à 4 pattes (et cela aussi peut aisément s'expliquer avec l'histoire de chacun).

Tous ces chiens, chats, et autres copains à poils et à plumes peuvent entraîner des tensions familiales. Alors plutôt que de donner des pilules roses ou bleues aux maîtres, pourquoi ne pas s'occuper du comportement de l'animal et de son intégration dans le système familial humain?

Le chien et le chat domestiques vivent désormais au sein des familles. Inutile d'espérer d'eux une autonomie d'animal sauvage, mais impossible aussi de leur demander de laisser leurs instincts et leurs langages animaux au vestiaire pour devenir des "presqu'humains".

Je trouve que l'animal et la famille qui l'adopte ont tous deux droit au bonheur et à l'harmonie. Et même si ni l'un ni l'autre n'est malade, mais souffre seulement d'un "mal de tête comportemental" il a le droit à une "aspirine psychologique" (ou une séance de relaxation, ...).

Entre nous, il vaut mieux laisser dire les rouspéteurs et les moqueurs et prendre soi-même en main la décision de changer les choses que d'attendre qu'un enfant soit défiguré, qu'une personne âgée soit hospitalisée pour fracture du col du fémur, qu'un propriétaire ait besoin de somnifères pour dormir (alors que son chien demande à jouer ou que le chat demande à manger à 3 heures du matin), ou que le chien soit euthanasié parce que jugé irrécupérable par un profane. Plus vite on s'occupe du comportement, plus vite l'harmonie revient.

La consultation de comportement, comment se passe-t-elle?

A chaque intervenant son cadre d'intervention. Mais celui qui met le chien sur un divan pour l'écouter grogner et aboyer ou le chat pour l'entendre miauler et feuler vous donne le droit de gronder à votre tour au moment de payer la facture. Le comportement doit être analysé dans toutes ses séquences, tous ses détails, toutes ses composantes de temps, de lieu, de concomitances, ... Et qui est le meilleur observateur du comportement? C'est vous. A l'intervenant de vous faire donner le maximum d'informations pertinentes. C'est là une partie de son art.

Quelles informations?

L'intervenant s'intéressera à l'animal pour savoir s'il est sain ou porteur de signes pathologiques, de symptômes. Dans ce cas, une médication peut s'avérer salutaire. L'intervenant s'occupera du système d'adoption et de vie de l'animal pour savoir si là aussi il n'y a pas des facteurs activateurs de problèmes ou des ressources de guérison et d'harmonie. Car l'animal, s'il est maladie, doit guérir dans son milieu, grâce aux personnes qui l'entourent et dans la mesure de leurs compétences. Il n'est guère compliqué pour un bon dresseur (style "armoire à glace") de faire obéir un chien même costaud, c'est autre chose pour un intervenant en comportement de faire en sorte que la propriétaire, petite et menue, d'un Bobtail de 45 kilos, arrive à s'en faire obéir et puisse contrôler le chien en toutes circonstances.

J'aime bien la métaphore de l'" interrupteur ". Un interrupteur défectueux permettrait à une lampe de rester allumée en permanence. Il suffit de mettre son doigt sur l'interrupteur pour éteindre la lampe. De façon sophistiquée, une télécommande pourrait même le faire à distance. Mais sans réparation de l'interrupteur défectueux, jamais la lampe ne restera éteinte. De même un bon éducateur (propriétaire ou extérieur) arrivera toujours à contrôler un chien. Mais le chien, quand arrivera-t-il à se contrôler tout seul, à s'auto-contrôler, s'auto-gérer pour employer des mots à la mode?

C'est ce qu'une bonne thérapie, qui comporte parfois (ou souvent) une médication appropriée (qui permet au chien d'apprendre), des conseils éducatifs, des conseils de communication, une gestion des relations sociales et des comportements instinctifs, une organisation de l'espace et du temps, une redéfinition des relations à l'intérieur du système familial, doit pouvoir obtenir.

Et en pratique?

En pratique, cela prend du temps (donc aussi de l'argent),

• du temps de consultation: 1 heure n'est pas de trop pour analyser les problèmes, faire un premier bilan de santé psychique d'un animal et de sa famille,
• du temps d'engagement personnel à accomplir les tâches prescrites, à réorganiser ses relations avec l'animal,
• et ce temps se calcule plus en mois qu'en jours. Autant savoir!
Le premier contact à prendre, c'est avec votre vétérinaire. Un travail éducatif en groupe est toujours favorable. Choisissez un groupe où on se fait obéir à voix normale. Faites coopérer vétérinaires et éducateurs. C'est vous qui avez tous les atouts en main.

Dr Joël Dehasse - Médecin vétérinaire comportementaliste
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40936
Age : 41
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Le comportementaliste   Dim 21 Avr 2013 - 22:13


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 29767
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Le comportementaliste   Ven 10 Oct 2014 - 12:56

m'étonne qu'il n'y ai pas plus de commentaires a ce post !

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
Analucia
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 5103
Age : 38
Localisation : Auvergne

MessageSujet: Re: Le comportementaliste   Ven 10 Oct 2014 - 13:33

Parce que peut-être peu l'ont lu u
(en tout cas, je ne l'avais pas lu)

Il est pas mal.
Après le comportementaliste... faut tomber sur qqn d'efficace tout en étant positif... vaste challenge...
Revenir en haut Aller en bas
Iwubee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 5207
Age : 27
Localisation : France

MessageSujet: Re: Le comportementaliste   Ven 10 Oct 2014 - 13:50

Quand j'en cherchais un(e), j'en avais appelé plusieurs... Je trouve que déjà au téléphone, tu vois si le feeling passe ou pas... Tu vois aussi ceux qui abuse un peu niveau tarif (genre 40e de frais de déplacement pour 20km Rolling Eyes), tu vois ce qu'on te propose etc ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le comportementaliste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le comportementaliste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vétérinaire comportementaliste
» comportementaliste
» Comportementaliste qui est-il?
» Recherche comportementaliste canin
» Educateur comportementaliste canin à Bordeaux en gironde 33

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°° :: LES CHIENS :: * LES METIERS DU CHIEN *-
Sauter vers: