°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» travail a distance
par nantia Hier à 23:01

» la coopération : naturelle ou toujours par intérêt ?
par nantia Hier à 22:48

» Nos bons plans vacances (Hotel ou autres) avec nos chiens !
par Poupoune Hier à 22:20

» Trek - itinérance avec un chien
par mitee Hier à 21:19

» EquiMania - Back on Track
par mitee Hier à 21:15

» Chien mâle harcelant avec les femelles (chevauche)
par mitee Hier à 9:23

» Kamo, croisé Berger Allemand de nouveau à ADOPTER ou FA en attendant
par mitee Hier à 9:10

» Le BARF
par Vuux Lun 26 Juin 2017 - 23:12

» Carnet de bord des Puppy
par Twinky Lun 26 Juin 2017 - 13:09

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 L'obésité chez le chien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
MuzaRegne
Professionnel Canin
Professionnel Canin


Nb de messages : 753

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Mar 28 Mai 2013 - 0:50

Oh effectivement on voit bien qu'il se rapproche du cylindre le pépère ! u

nantia a écrit:
s'il est trop gros comme contact zone, il suffit de diminuer la ration, rien de plus
tu enlèves environ 20% pour commencer, ou par étape 10% la 1ère semaine pour éviter l'effet faim, puis petit à petit tu arrives à 20% jusqu'au poids normal.
Le souci est qu'on arrive très vite à la carence protéique avec cette façon de faire, le but est de faire fondre le gras, pas de lui faire bouffer ses muscles !
Effectivement 228 g de viande me semble peu ..
228 g de viande de cuisse de dinde (sans peau) ça fait 46 g de protéines. C'est pas assez, il en faut au GRAND minimum 75g (RPC de 60, 3.5 g de protéines par kg de poids vif) pour un chien de son poids, pour un chien au régime faut plutôt même aller jusqu'à 100 (5 g de protéines par kg de poids vif). Ce qui ferait 500g de viande, au grand minimum 375 g.

Du coup la ration que tu lui donnes en ce moment a midi serait bien en terme de qté de viande, mais tu vires les féculents, éventuellement tu augmentes les légumes s'il a besoin de volume, et tu remplaces l'isio4 par du colza ou saumon. Plus les croquettes le soir.
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 


Nb de messages : 40950

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Ven 2 Jan 2015 - 0:22

Citation :
Mon chien est-il obèse ?

L’obésité est un excès d’embonpoint. Il s’agit d’une maladie nutritionnelle très répandue chez le chien. Pour bien l’évaluer, il faut étudier un certain nombre de facteurs prédisposants ou aggravants.

À partir de quand dit-on qu’un chien est obèse ?

Il n’est pas possible d’appliquer en médecine vétérinaire des normes optimales de poids par rapport à la taille comme chez l’homme. On ne peut pas déclarer un cas d’obésité lorsque le poids de l’animal dépasse le standard de 10 à 20 %, car on ne dispose que de trop peu d’informations sur le poids idéal du chien.

Une autre possibilité simple pour évaluer l’obésité chez l’homme est la mesure de la graisse sous-cutanée à l’aide d’un pied à coulisse (sur le pli cutané). Cette méthode suppose que l’épaisseur de la graisse sous-cutanée est représentative de la graisse corporelle totale. Testée chez le chien, cette technique s’est révélée inutilisable, car le pli cutané mobilise le tissu souscutané sous-jacent, mais n’est pas corrélé avec son degré d’obésité.

Une autre technique consiste en la mesure de la graisse sous-cutanée par ultrasons. Elle est fiable chez l’homme et a aussi été utilisée chez le chien pour estimer la graisse corporelle. En utilisant l’échographie, on a montré que la graisse sous-cutanée pouvait être correctement estimée. À l’aide de mesures prises dans la région lombaire moyenne, il est possible d’évaluer la quantité de graisse totale. Cette technique peut donc fournir un moyen de quantifier l’obésité.

La quantité de tissu recouvrant la cage thoracique constitue la mesure la plus pratique pour évaluer l’obésité du chien. L’impossibilité de sentir les côtes est un signe d’obésité. Si les côtes sont invisibles sur un chien en mouvement et à peine palpables, et si le poids est vraiment supérieur au poids « normal », alors l’animal est classé comme obèse.

Test pour savoir si votre chien est obèse :

- Est-il essoufflé facilement ?
- A la palpation des flancs, sentez-vous les côtes ?
- A-t-il des poches graisseuses entre les cuisses ?
- Vu de dessus son thorax est-il large, plat et horizontal plutôt que bombé ?
- A-t-il les membres antérieurs écartés ?
- A-t-il de la graisse au niveau du poitrail ?

http://wamiz.com/chiens/guide/mon-chien-est-il-obese-0746.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Ven 2 Jan 2015 - 0:23

Citation :
Les causes de l'obésité chez le chien


Le développement de l’obésité a souvent été associé à des facteurs génétiques. Chez le chien, l’influence de la race a, par exemple, été observée.

Les Labradors, les Cockers, les Colleys, les Teckels, les Beagles et quelques Terriers sont plus souvent obèses que les Lévriers, Dobermans, Bergers allemands, Boxers, Fox-Terriers…

Les deux autres facteurs les plus importants dans l’origine de l’obésité sont un excédent d’énergie stockée et/ou une diminution de l’activité physique ; la cause principale du développement de l’obésité est un apport trop important par rapport aux dépenses énergétiques.

Ainsi, l’obésité est courante chez les animaux de compagnie : on a estimé que 20 à 30 % des chiens de compagnie présentaient un excès de poids.

Plusieurs facteurs liés à l’environnement favorisent le surpoids chez ces animaux : facilité d’accès à une nourriture très appétissante, manque d’exercice, prédispositions raciales, ovariectomie, progestatifs, tendance des propriétaires à partager leur propre nourriture avec leurs animaux…

Les femelles sont aussi plus exposées au risque d’obésité, de même que les sujets âgés : les chiens qui vieillissent voient leur activité physique réduite, soit par simple baisse du dynamisme, soit à cause d’une pathologie, et leur métabolisme basal est réduit de 20 %.

Le déséquilibre entre apport énergétique et dépense physique

L’alimentation

Dans les cas d’obésité, on retrouve souvent un excès de déchets de table riches en graisse et pauvres en protéines de bonne qualité, ainsi que des abus de sucres, gâteaux, friandises, apportant des calories rapides mais peu utiles.

La composition des repas des chiens est déterminée par leur maître : cela concerne le nombre de repas par jour, la quantité et la composition de l’aliment choisi.

Mais la plupart des maîtres oublient de tenir compte des apports énergétiques que constituent les « à-côtés » : biscuits, restes de table ou encore lait.

Les chiens nourris avec une ration ménagère auraient plus de risques de devenir obèses que ceux recevant une alimentation en boîte. Les raisons pourraient provenir du choix des matières premières des rations ménagères (utilisation d’ingrédients plus gras), de leur composition variable d’un jour à l’autre et du manque de conseils alimentaires. Les aliments industriels ont, pour leur part, une composition constante.

L’attitude du maître

Ses comportements peuvent conduire soit à une suralimentation, soit à une activité physique insuffisante, soit aux deux. Il existe deux phases dans l’installation de l’obésité : une phase de mise en place, par excès d’entrées énergétiques par rapport aux besoins, puis une phase de maintien pendant laquelle le chien mange normalement ou moins que la normale, mais où ses pertes calorifiques sont diminuées.

L’ingestion énergétique est excédentaire d’abord par surconsommation, puis par réduction des besoins.

Le maître doit réagir dès le début de la phase de mise en place. Sur un autre registre, une cause courante de l’obésité d’un chien est l’obésité du maître. De nombreuses raisons peuvent expliquer ce phénomène, telles qu’un manque d’exercice du propriétaire, et donc du chien, ou encore la consommation d’aliments trop riches par le propriétaire qui donnerait des restes dans ce cas bien trop nourrissants à son chien.

La surconsommation

Plusieurs facteurs en sont la cause :
- la mauvaise éducation alimentaire au moment du sevrage.
- la mise à la disposition en permanence de la ration.
- une nourriture très appétissante.
- un apport alimentaire déséquilibré, et notamment en protéines de mauvaise qualité (restes de table) que le chien doit ingérer en grande quantité pour compenser qualitativement ses besoins.
- un apport fréquent de glucides dits « rapides », sous forme de sucres, de bonbons, de gâteaux… Ces sucres, tout en ne calmant que très modérément l’appétit, stimulent la formation de graisses de réserve et leur stockage.

Attention : des suppléments à la ration, tels que l’huile végétale, peuvent aussi apporter des quantités importantes d’énergie et risquent d’être oubliés dans le calcul global.
Le manque d’activité physique

Le mode de vie moderne entraîne souvent un manque d’exercice pour le chien, surtout en ce qui concerne les animaux urbains. Durant une promenade de 30 à 45 minutes, un chien de 20 kg pourra couvrir 5 km, ce qui correspond à une dépense énergétique de 140 kcals. Si ce chien était confiné dans un jardin, il n’aurait couvert que la moitié de cette distance et sa dépense énergétique associée aurait diminuée d’autant. Peu de maîtres tiennent compte de cette différence.
La réduction des besoins

La sédentarité et la vie urbaine diminuent les besoins de l’animal. De la même façon, les animaux âgés ou castrés voient leurs dépenses énergétiques diminuées d’un cinquième, par baisse du dynamisme. L’obésité elle-même « entretient l’obésité », puisque la couche graisseuse diminue à la fois l’activité physique et les dépenses de thermorégulation. Si le chien mange alors une ration qui conviendrait en temps normal à son entretien, celle-ci permet l’accentuation du dépôt adipeux.
Les déséquilibres endocriniens

Obésité « simple » et obésité « compliquée » permettent de différencier l’embonpoint résultant d’une suralimentation ou d’un manque d’exercice, de celui résultant d’autres causes. L’obésité « compliquée » est surtout due aux déséquilibres endocriniens. Les principales maladies endocriniennes qui peuvent entraîner de l’obésité sont l’hypothyroïdie et l’hyperadrénocorticisme.

http://wamiz.com/chiens/guide/les-causes-de-l-obesite-chez-le-chien-0171.html

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Ven 2 Jan 2015 - 0:24

Citation :
Les conséquences de l’obésité canine

Il est très fréquent de rencontrer des propriétaires qui sous-estiment les conséquences graves de l’obésité de leur chien :

- altération de la morphologie externe (c’est l’aspect auquel les propriétaires sont le plus sensibles)

- vivacité diminuée. Elle se comprend aisément par les efforts supplémentaires nécessaires pour entreprendre la moindre activité physique

- augmentation des risques pathologiques

- fragilisation de l’appareil locomoteur. L’embonpoint prédispose aux troubles ostéoarticulaires, rhumatismes, dysplasie, hernie discale, arthrose, ostéochondrose, hyperostose, par réduction de l’activité physique, qui, elle-même, entretient l’embonpoint

- atteintes de l’appareil digestif. Le chien obèse souffre d’un ralentissement du transit, de constipation, de flatulences. La fonction détoxifiante du foie est diminuée.

Une insuffisance hépatique par désordre intestinal et surcharge graisseuse du foie apparaît. Elle s’accompagne alors souvent de troubles cutanés de type eczéma, et parfois d’altération de la fonction rénale. Une pancréatite, une insuffisance pancréatique peuvent s’installer. Il est à souligner à ce propos que le risque de diabète sucré est multiplié par dix chez un chien obèse

- atteinte de l’appareil cardiorespiratoire. La fatigue cardiaque est certainement le trouble le mieux connu des propriétaires d’animaux obèses. Le cœur est infiltré de tissu adipeux, et la fatigue cardiaque est d’autant plus grande que se surajoutent l’augmentation de poids et des troubles circulatoires. Ces derniers se manifestent par une diminution de l’endurance et une difficulté à supporter la chaleur

- atteinte de l’appareil reproducteur amenant infertilité et difficultés de mise bas

- une fragilisation générale : sensibilité accrue aux infections virales, aux anesthésiques lors d’interventions chirurgicales, diminution de l’espérance de vie.

http://wamiz.com/chiens/guide/les-consequences-de-l-obesite-canine-0172.html

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Ven 2 Jan 2015 - 0:27

Citation :
Chiens et chats des villes qui mangent trop et mal, et qui manquent d’exercice physique, sont trop souvent obèses et, si nous abordons ce sujet, c’est parce qu’il y a des dangers pour leur santé.

Mais certains déséquilibres endocriniens peuvent entraîner de l’obésité chez un animal recevant une ration normale : hypothyroïdie, syndrome de Cushing, castration.

Les homéopathes pensent qu’il peut y avoir une « intoxication chronique » aboutissant à un déséquilibre du terrain. Nous parlons alors de « sycose » dont les causes méritent votre attention.

L’obésité d’origine alimentaire

Toute thérapeutique médicale est à éviter. Il faut connaître les besoins alimentaires de votre animal, et il faut apprendre à oublier le regard quémandeur. Les « petits restes » c’est bon… mais dangereux ! Et plus dangereux encore, pour ceux qui ne se dépensent pas physiquement. Il ne faut pas hésiter à peser votre animal chaque semaine. Une prise de poids rapide et inexpliquée vous fera consulter votre vétérinaire. Il existe des régimes « basses calories ». C’est bien, surtout pour ceux qui refusent de perdre leur temps à cuisiner. Avoir un animal de compagnie est une responsabilité…. Et la préparation des repas équilibré en fait partie.

Drainage et remède de fond seront obligatoirement administrés après la castration.

L’hypothyroïdie

L’hypothyroïdie est une cause d’obésité et elle semble aujourd’hui de plus en plus fréquente chez le chien, quelle que soit la race.
Pour réguler le poid de votre animal naturellement découvrez la solution phyto thérapeutique : Phyto Ligne

On assiste (le diagnostic exige une analyse de sang) à un ensemble de troubles provoqués par l’insuffisance d’élaboration ou de sécrétion des hormones thyroïdiennes. Les animaux deviennent frileux, fatigables, obèses. La peau est pigmentée, froide, séborrhéique et els poils tombent facilement.

Le syndrome de Cushing

Ce syndrome est provoqué par une sécrétion importante et prolongée de cortisol par le cortex surrénalien. Le diagnostic clinique (soif intense, boulimie, fatigabilité, diminution de la masse musculaire, chute de poil bilatérale avec lésions cutanées…) doit être confirmé par des examens de laboratoire. Le traitement est long, difficile et pas toujours bien supporté.

La Sycose

C’est la réaction de l’organisme à tous les agents agresseurs auxquels il est quotidiennement soumis.
Une mauvaise hygiène, une alimentation déséquilibrée, des maladies infectieuses, des maladies infectieuses, une vie trop sédentaire, des intoxications, certains médicaments, des vaccinations trop fréquentes, des troubles psychiques, des anesthésies, des troubles endocriniens… constituent les causes les plus fréquentes.

http://www.phyto-compagnon.com/Guide/L-obesite-chez-les-animaux-20.html

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Ven 2 Jan 2015 - 0:30

Citation :
L’obésité est définie par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) par: "un excès de masse grasse entraînant des conséquences néfastes pour la santé". Cette définition est applicable aux animaux de compagnie.

Quantification de l’obésité :

Chez l’homme, on utilise un indice de masse corporelle qui détermine un intervalle de poids optimal pour une taille donnée.

Chez le chien et le chat, on utilise le « score corporel » qui est déterminé à partir d’une échelle validée. L’observation et la palpation sont les outils qui nous permettront d’établir un score. Bien que cette méthode paraisse subjective, elle est cependant très efficace. Sa limite est qu’elle met principalement l’accent sur la graisse sous cutanée. En effet, il arrive qu’un animal aie un bon score corporel mais que la palpation abdominale reste difficile et ce en raison d’une trop grande quantité de graisse viscérale. Dans ce cas, l’animal doit être considéré comme obèse et un régime devra être mis en place.

Facteurs de risque :

La race : certaines races de chiens sont prédisposés à l’obésité comme, par exemple, le Cavalier King Charles, le Beagle, le Cocker, le Labrador, le Bouvier Bernois… Chez les chats, le risque est supérieur chez l’Européen à poils courts par rapport aux races pures.

L’âge : la fréquence de l’obésité augmente avec l’âge en raison d’une diminution de l’activité. Cependant, à partir de 12 ans, chez le chien, et de 10 ans chez le chat, le risque diminue.

Le sexe : chez le chien, le risque est supérieur chez les femelles contrairement aux chats où il est supérieur chez les mâles.

La stérilisation : La stérilisation augmente le risque d’obésité. Ceci s’explique en raison de l’influence des hormones sexuelles sur le système nerveux central (effet inhibiteur des oestrogènes sur l’ingestion alimentaire) et sur le métabolisme cellulaire. Chez le mâle, la stérilisation entraîne une diminution de l’activité spontanée.

Les maladies endocriniennes : Chez le chien, l’hypothyroïdie et l’hypercorticisme (Maladie ou Syndrome de Cushing) peuvent être responsable d’une augmentation de la prise de poids. Chez le chat, ces maladies ne sont que très rarement primaires. Elles résultent le plus souvent d’un mauvais usage de cortisone, de progestagènes (contraceptifs)…

La prise de médicaments : les antiépileptiques, la cortisone, les contraceptifs peuvent entraîner une augmentation de l’appétit et secondairement la prise de poids.

Le manque d’exercice et la sédentarité favorisent également la prise de poids.

Le type et le mode d’alimentation : le risque est plus élevé si l’alimentation est très énergétique (riche en matières grasses et en glucides) ou accessible ad libitum (à volonté).

Les facteurs comportementaux : chez le chat, l’anxiété et la dépression peuvent entraîner des troubles du comportement alimentaire et un défaut de contrôle de la satiété.

Pathologies liées à l’obésité :

Troubles ostéo-articulaires : la sévérité de l’arthrose serait plus grande chez les animaux nourris ad libitum. Les ruptures de ligament croisé antérieur sont plus fréquentes chez les chiens obèses.

Troubles cardio-vasculaires et intolérance à l’effort : On remarque, par exemple, que les animaux obèses ont une fréquence cardiaque plus élevée, au repos et d’autant plus à l’effort, ce qui fatigue le cœur inutilement.

Le diabète : Les patients obèses développent une résistance à l’insuline (hormone de régulation du glucose dans le sang). On remarque ce phénomène principalement chez les chats.

Evaluation du degré d’obésité :

Chez nos animaux de compagnie, l’indice corporel, est utilisé pour quantifier le degré d’obésité. Il existe plusieurs échelles d’indice corporel. Celle à 5 points est la plus fréquemment utilisée ; on distinguera les classes suivantes :

« maigre » (20% en dessous du poids optimal)
« mince » ( 10à 20 % en dessous)
« optimal »
« gros » ( 10à 20% au dessus)
« obèse » (>20% du poids optimal)

Prévention :

Tous les animaux qui viennent en consultation, que ce soit pour un vaccin ou autre chose, sont systématiquement pesés et leur indice corporel est noté dans le dossier. Grâce à cela, nous pouvons vous avertir des modifications lors des visites ultérieures.

Pour chaque type d’aliment, nous vous donnerons la quantité recommandée en fonction du poids de votre compagnon. Il conviendra peut être de l’adapter par la suite.

Nous encourageons l’exercice régulier.

Chez les animaux stérilisés, le meilleur moyen de prévention est la modification de l’alimentation. La réduction de la quantité de l’aliment habituellement consommé est contre-indiquée car elle pourrait entraîner des carences en nutriments essentiels. De plus, votre compagnon pourrait devenir « voleur d’aliment », agressif, …Le choix d’un aliment adapté s’impose donc après la stérilisation afin de garantir à votre compagnon une quantité suffisante en limitant l’apport énergétique et en évitant les carences.

Traitement :

Les objectifs du traitement sont de retrouver un poids correct et surtout une qualité de vie optimale en évitant ainsi tous les troubles associés.

En général, une adaptation de l’alimentation associée à des exercices (ballades, jeu de balle, ..) est suffisante pour faire perdre du poids à votre compagnon.

Dans certains cas, on peut utiliser, comme chez l’homme, des médicaments qui aident à maigrir . Ces derniers diminuent l’absorption des graisses.

Votre compagnon, à moins qu’il n’ait la clé du réservoir à croquettes ou la technique pour ouvrir le frigo, dépend entièrement de vous et de votre volonté à le faire maigrir !

Les croquettes de type « light » ne sont pas conseillées dans le cadre d’une perte de poids. Ils présentent juste une teneur réduite en matières grasses.

Nous recommandons des aliments spécifiques pour la perte de poids qui sont riches en protéines et en fibres. Les protéines jouent un rôle sur la satiété et sur la masse musculaire. En effet, en apportant des protéines en quantités suffisantes, votre compagnon utilisera sa masse graisseuse et non sa masse musculaire. Les fibres permettent d’augmenter le volume de la ration sans en augmenter les calories, elles diminuent l’appétit et préviennent de la constipation.

Nous établirons avec vous un plan de régime. Des visites de contrôle seront programmées afin d’évaluer la perte de poids et d’adapter au mieux le suivi. L’aliment sera choisi en fonction des besoins de votre compagnon. Une fois le poids atteint, il conviendra, comme chez l’homme, de le maintenir.

http://www.monvt.eu/content.aspx?CategoryID=1549&EntryID=7912

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
west
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2314
Age : 29
Localisation : Savoie (73)

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Dim 7 Aoû 2016 - 21:49

l'histoire de Kale Chips le beagle....


avant


après

Revenir en haut Aller en bas
http://west.eg0.me/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 29253
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Lun 8 Aoû 2016 - 12:08

pov bete !
un soucis hormonal ou du "mal amour" ?

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
Pomme
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1449
Age : 29
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Dim 6 Nov 2016 - 15:15

Je viens d'écrire un message, j'ai tout perdu, je recommence.

Nous venons d’accueillir une jeune chienne (environ 10 mois) en FA qui me semble grassouillette, elle fait un peu boudin sur courtes pattes, les côtes ne se sentent pas aisément sous la peau, de haut elle n'a pas les creux sur les flancs. En plus, elle semble souffrir au niveau de l'arrière train, elle court comme un lapin en poussant des deux pattes en même temps, elle boite parfois, elle a du mal à s'assoir. Je ne pense donc pas qu'un peu d'embonpoint lui soit bénéfique.

Je trouve également ses appuis étranges, mais j'ai vu une photo de la mère et il y a une grande chance que celle-ci soit croisée berger/staff, et il me semble que les staffs ont des appuis similaires (je n'ai pas l'habitude d'en côtoyer, donc ça me semble étrange comme façon de se tenir). C'est vrai que la carrure un peu large et courte sur patte peut venir du staff, mais j'ai quand-même l'impression qu'il y a un enrobage de graisse tout autour.

J'ai pris quelques photos pour que vous me disiez ce que vous en pensez (la dernière photo elle est à côté de Ma'ii, qui est ma référence et, je pense, à son poids idéal) :










Cet embonpoint est sans doute du à un manque d'exercice, la petite chienne à vécu jusque là en appartement avec quatre autres chiens, et les sorties se faisaient toujours en laisse dans le même parc. Elle semble d'ailleurs peu musclée, et d'un tempérament pas très actif. Je pense donc qu'un peu plus d'activité lui sera bénéfique, mais je ne suis pas sûr que cela suffise.

Le problème, c'est que l'asso m'a également fourni un stock de croquettes de mauvaise qualité pour la nourir (sacs jaunes avec le golden retriever dessus) alors que d'habitude je nourri les chiens en accueil avec les mêmes croquettes que Ma'ii et ils me remboursent la facture (croquettes pressées à froid Lukullus). Je ne suis pas sûr que perdre du poids avec ces croquettes là soit envisageable. Si je réduit la portion, j'ai bien peur de provoquer des carences vu la faible valeur nutritive de ces croquettes de piètre qualité, ce qui n'est bien sûr pas souhaitable.

Est-ce que si je passe aux mêmes croquettes cela peut suffire en plus de l'exercice pour amorcer la perte de poids, ou bien faut-il quand-même réduire la portion ?

Si j'essaie de me procurer de la viande (récup, promos...) et que je remplace la moitié de la portion par de la viande, cela marcherait-il mieux ? Comment savoir la dose de viande à donner ?

Si vous avez des conseils, je vous remercie Smile
Revenir en haut Aller en bas
Cath
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1970
Localisation : Environ de la rochelle
Emploi : Ide

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Dim 6 Nov 2016 - 15:47

Elle est jolie cette petite renarde ..... tu dis qu'elle court comme un lapin ? Est elle dysplasique des hanches ?
Visuellement , elle ne me semble pas si grasse que cela ... Après au touché c'est peut-être plus flagrant .
Pour la perte de gras , je dirais : exercice primordial (si elle a mal à l'arrière train, doucement ....) , gamelles avec protéines (pas de céréales , pas de sucre ) .
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1449
Age : 29
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Dim 6 Nov 2016 - 16:49

Ben d'après l'asso aucun problème n'a été relevé par le véto, ni dysplasie ni rien d'autre. Ma'ii court aussi comme un lapin, et -à priori- ce n'est pas un problème de dysplasie mais un problème au niveau des lombaires (on doit régulièrement voir l'ostéo pour cela, et au bout d'un moment ça devrait enfin tenir en place). Là, très franchement, j'en sais rien, je trouve sa démarche vraiment encore plus bizarre que celle de Ma'ii, c'est vraiment flagrant. J'ai signalé à l'asso, j'espère qu'ils vont me dire de l'emmener au véto, et j'essayerai qu'elle voit l'ostéo.

J'ai un peu peur d'être extrémiste pour la question de poids, mais si je compare avec Ma'ii, que ce soit de vue ou au touché, je trouve ça flagrant, mais c'est vrai qu'elles n'ont pas la même carrure, la même morphologie. Peut-être est-ce Ma'ii qui est hors-norme ?

L'exercice, c'est elle qui va doser, moi je l'emmène en promenade et elle elle gère à son rythme, je ne vais pas la faire courir ou quoi. Mais déjà de la marche ça devrait la muscler.
Revenir en haut Aller en bas
Cathy57
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 3989
Age : 52
Localisation : 57

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Dim 6 Nov 2016 - 17:00

Dans un premier temps je dirais surtout de bonnes balades pour muscler , sans augmenter la ration . Elle fait effectivement un peu enrobée par rapport à Ma'li .
Revenir en haut Aller en bas
Noemie-
Professionnel Canin
Professionnel Canin
avatar

Nb de messages : 1020
Localisation : Pays de gex

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Dim 6 Nov 2016 - 17:25

ça me choque pas moi, elle a l'air bien. Pas la même morpho, pas le même poil, je ne parlerais pas d'embonpoint en tout cas !!!

Juste les balades devraient suffire à creuser un peu les flancs.

La démarche que tu décris me fait aussi penser à la dysplasie.
Revenir en haut Aller en bas
quaraba
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1414
Localisation : chablis
Emploi : assistante

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Dim 6 Nov 2016 - 18:04

Sur la photo, elle fait "enrobé" mais cela devrait être facile de lui faire perdre un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1449
Age : 29
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Dim 6 Nov 2016 - 18:48

Noémie, bah si justement, le même type de poil avec un sous poil épais ! Par contre c'est clair que la morphologie n'a rien à voir.

Bon, moi je reste sur le fait qu'elle est un peu enrobée, vue qu'il y en a ici qui me rejoignent (merci Cathy57 et Quaraba Very Happy ).

L'asso me demande si je peux la montrer à l'ostéo pour son problème de démarche, je suis contente, comme ça on aura un avis de confiance Smile J'espère pour elle que ce n'est pas une dysplasie, elle est si jeune, en plus je suppose que ça ne lui facilitera pas les choses pour trouver sa famille...
Revenir en haut Aller en bas
Loub'
 
 
avatar

Nb de messages : 435
Age : 25
Localisation : Aix en Provence (13)
Emploi : Etudiant (dans le désordre: Cynologiste, Anglais, Langues anciennes, Archéologie)

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Dim 6 Nov 2016 - 19:06

Elle est effectivement un peu grassouillette et pas bien musclée. Pas de manière catastrophique, mais elle est encore jeune donc il ne vaut mieux pas laisser traîner

Je ne te trouve pas du tout extrémiste niveau poids, de toute manière à partir du moment où tu dois insister pour sentir les côtes c'est qu'il y a du gras en trop Wink . Le problème c'est que les chiens grassouillets sont devenus la norme actuellement, tellement que même les vétos peuvent avoir du mal à reconnaître un chien gras (mon véto trouvait que 33/35kgs était le bon poids de forme pour Prosper, aujourd'hui quand je vois des photos de lui à ce poids-là je me dis quand même qu'il était sacrément grassouillet). Régulièrement j'ai droit à des remarques des gens parce que quand Yorick inspire fort/boit, on voit ses côtes flottantes (alors que c'est normal pour un chien de sa morpho/type de poil)

Pour la démarche, ça rappelle celle des chiens dysplasiques ou arthrosiques, mais ça peut aussi tout simplement dû être au surpoids+manque de muscles. Tu peux lui faire faire des exercices de proprioception du train arrière pour l'aider à remuscler à ce niveau-là, voir si sa démarche change comme ça

Quant à lui faire perdre du poids avec des croquettes bas de gamme bourrées de glucides, j'y crois pas trop =/ J'y suis pas parvenue avec Prosper. Surtout qu'elle va avoir besoin de protéines de bonne qualité pour se remuscler
Tu peux faire moitié croquettes moitié barf si elle supporte (un repas croquettes/un repas viande, pas les deux dans la même gamelle), ça avait déjà pas mal aidé Prosper quand il était à ce régime
Si tu la mets aux mêmes croquettes que Ma'ii, il faudra lui donner la ration adaptée à son poids de forme, ni plus ni moins, idéalement en calculant précisément sa ration à l'aide de son besoin énergétique d'entretien et de l'apport énergétique de la croquette (je peux te donner la formule si tu veux =) )
Revenir en haut Aller en bas
http://tailsoftwodoggies.blogspot.fr/
Pomme
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1449
Age : 29
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Dim 6 Nov 2016 - 19:29

Merci Loub' ! J'aime bien me sentir soutenue sur ça, parce que souvent on me dit que c'est à cause de mon passé d'anorexique et de ma tendance à la dysmorphophobie que je vois du gras partout... pourtant j'ai regardé pleins de documents sur comment reconnaitre que son chien est à son poids idéal, et là, clairement, ça ne colle pas ! Quand elle marche on dirait un peu un labrador comme on en croise souvent, un peu trop ronds.

On est bien d'accord pour les croquettes bas de gamme, ça ne va pas l'aider.

Je veux bien la formule s'il te plait, pour Ma'ii je n'ai jamais eu besoin de rien calculé, elle a toujours eu à volonté et se régule toute seule. Et je vais voir si je peux envisager le moitié croquettes/moitié barf, je suis en train d'étudier le post sur le barf pour essayer de comprendre le fonctionnement.

Ma'ii a la même démarche, et chez elle c'est "juste" un problème de lombaires, donc oui, ce n'est pas forcément la dysplasie. Mais sur Chihiro c'est vraiment très marqué, ça se voit bien plus que sur Ma'ii, et il y a aussi qu'elle a du mal à s'assoir. Je vais aller voir ce que c'est que les exos de proprioception pour muscler.

Merci pour ces infos !
Revenir en haut Aller en bas
Loub'
 
 
avatar

Nb de messages : 435
Age : 25
Localisation : Aix en Provence (13)
Emploi : Etudiant (dans le désordre: Cynologiste, Anglais, Langues anciennes, Archéologie)

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Dim 6 Nov 2016 - 20:24

Non non c'est pas juste toi, je lui vois aussi du gras (en même temps je suis aussi très à cheval là-dessus, entre un ex-obèse sérieusement arthrosique qui n'a pas besoin du moindre gramme en trop, et un chien de rando à pattes courtes qui n'a pas non plus besoin du moindre gramme en trop pour ne pas fatiguer son dos)

Après c'est difficile à dire sur des photos seulement, une vidéo est déjà plus explicite. Elle n'est pas obèse en tout cas, juste un peu enveloppée, et elle pourrait même se permettre de garder sa graisse pour l'hiver u
Si elle avait du muscle, si elle n'était pas si jeune, et si elle n'avait pas une démarche qui laisse penser qu'elle a déjà un problème locomoteur Neutral

La formule c'est celle-là (prépare la calculette Very Happy )

Spoiler:
 

C'est long mais c'est simple (je HAIS les maths, donc si j'arrive à le faire, c'est que c'est simple Very Happy )

En tout cas ce n'est qu'après avoir commencé à calculer précisément les besoins de Prosper que j'ai commencé à voir une amélioration niveau poids
Revenir en haut Aller en bas
http://tailsoftwodoggies.blogspot.fr/
Pomme
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1449
Age : 29
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Dim 6 Nov 2016 - 21:18

Merci pour le calcul ! A première vue, il m'a fait peur, mais à y regarder de plus près, c'est plutôt simple à comprendre. Par contre un bâtard c'est compté comme "autres races" pour le facteur racial ?
Revenir en haut Aller en bas
Loub'
 
 
avatar

Nb de messages : 435
Age : 25
Localisation : Aix en Provence (13)
Emploi : Etudiant (dans le désordre: Cynologiste, Anglais, Langues anciennes, Archéologie)

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Dim 6 Nov 2016 - 22:30

Ca dépend des races qu'il y a dans le mélange Very Happy
Dans le cas de Prosper (labrador=0,8, + griffon=1), j'ai fait une moyenne et je mets 0,9
Si tu ne sais pas, tu peux mettre 1 et aviser ensuite si tu vois qu'elle ne perd pas assez ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://tailsoftwodoggies.blogspot.fr/
quaraba
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1414
Localisation : chablis
Emploi : assistante

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Lun 7 Nov 2016 - 6:41

C'est sur que les croquettes avec beaucoup de glucides ne changeront rien.
Revenir en haut Aller en bas
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 29253
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Lun 7 Nov 2016 - 9:42

elle semble un peu ronde, mais je commencerai déjà par plus d'activités Smile et la proprioception, (peut être plus après l'ostéo ?) et vu qu'elle manque de muscle prévoir pas trop long d'un coup... elle, elle sera contente et s'y mettra plus a fond de toute façon...

moi je les aime juste un peu rond (avec leur gras pour l'hiver) mais c'est difficile de ne pas tomber dans l'inverse !

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
Pomme
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1449
Age : 29
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Lun 7 Nov 2016 - 12:00

Loub' a écrit:
Ca dépend des races qu'il y a dans le mélange Very Happy
Dans le cas de Prosper (labrador=0,8, + griffon=1), j'ai fait une moyenne et je mets 0,9
Si tu ne sais pas, tu peux mettre 1 et aviser ensuite si tu vois qu'elle ne perd pas assez ^^

A priori, le père serait un husky, donc chien nordique. La mère officiellement berger, mais elle a tout l'air d'une croisée berger/staff, enfin du coup ça rentre dans autres races. Donc je vais faire la moyenne Smile Merci !

Elle aime bien les balades, mais préfère le canapé, et n'a pas du tout la même énergie que Ma'ii (d'ailleurs, Ma'ii je n'ai jamais fait la moindre restriction sur son alimentation, elle mange autant qu'elle veut mais reste très mince et tout en muscle).

Pour la proprioception, je vais attendre l'avis de l'ostéo, mais déjà les balades en campagne devrait jouer un peu puisqu'elle n'a connu que la ville.

Je trouve que pour une chienne de moins d'un an, elle devrait plutôt être un poil mince qu'un poil grassouillette, même si ce n'est pas catastrophique. Et surtout que s'il y a du gras, c'est mieux s'il y a du muscle en dessous.
Revenir en haut Aller en bas
lucile-95
 
 
avatar

Nb de messages : 44
Localisation : presles

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Lun 7 Nov 2016 - 21:27

merci pour la formule !
Ma chienne a quelques kilos à perdre selon moi. Elle en fait 20 et elle était mieux quand elle était à 15-16
Surtout que je suppose qu'elle du podenco en elle donc un genre de lévrier à la vue de sa carrure et des sprints qu"elle peut faire parfois

Comme je vais changer de croquettes en passant de RC à TOTW je sais maintenant la dose qu'il lui faut !

Par contre le poids à prendre pour la formule c'est celui que le chien fait ou celui qui est le mieux pour lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Loub'
 
 
avatar

Nb de messages : 435
Age : 25
Localisation : Aix en Provence (13)
Emploi : Etudiant (dans le désordre: Cynologiste, Anglais, Langues anciennes, Archéologie)

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Lun 7 Nov 2016 - 21:34

C'est le poids de forme Wink (c'est à dire le poids que devrait faire le chien idéalement, pas le poids qu'il fait actuellement s'il est trop gros/maigre)
Revenir en haut Aller en bas
http://tailsoftwodoggies.blogspot.fr/
Phnix
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 3050
Age : 26
Localisation : Cantal

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Jeu 18 Mai 2017 - 20:59

Je ne sais pas trop quoi faire.
Le mois dernier, 27kg sur la balance pour Nounouk, 5 de trop. On supprime les fonds d'assiettes (où il ne restait que quelques miettes mais bon), on limite les à côtés, je diminue un peu la ration (200g de viande le matin, une petite cuisse de poulet le soir).
Hier, 27,5kg sur la balance.
À part réduire encore plus la ration du matin (je vais remplacer la moitié par des légumes), je ne sais pas trop quoi faire.
À côté, je ne suis pas aidée, le voisin qui souffre de troubles psy balance des croquettes dans mon jardin, un papy trouve ça sympa de donner du pain à Nounouk... J'essaie de limiter mais ils m'ont toujours en traître, au grand plaisir de Nounouk.
On essaie de faire des grosses balades régulièrement mais là, on balance entre le mauvais temps et les fortes chaleurs, bref, difficile de faire quelque chose (et par mauvais temps, les chemins sont impraticables).
Je ne peux pas commencer le footing tant qu'elle pèse ce poids là, c'est mauvais pour les articulations et puis c'est pas trop son truc. Elle manque pas mal d'énergie en ce moment, c'est aussi un aspect que je n'arrive pas à gérer.
Il faudrait que je refasse tester la thyroïde, au moins dans un premier temps reprendre son traitement homéo pour ça...
Mais bref, ce surpoids impossible à gérer, ça m'énerve.
Quelqu'un a déjà testé des compléments pour aider à perdre ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lespoiluscantalous.fr
Cathy57
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 3989
Age : 52
Localisation : 57

MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   Jeu 18 Mai 2017 - 21:13

Mets lui des haricots à la place d'une partie de la viande , c'est ce que je faisais avant pour limiter le surpoids d'Isis . Je lui en mets toujours , parce qu'elle adore et que je ne tiens pas à ce qu'elle remonte à 34 kg(mais ça ne me semble pas parti pour vu ses soucis de pancréas ) ! Et tiens compte des à côté des voisins dans le calcul . Arès mon vieux matou mangeait deux rations fut un temps , avant que je dise à la voisine de veiller !
Le véto m'avait parlé d'un coupe faim pour ma siamois boulimique , à priori pour chiens et chats .
Est-ce que Nounouk n'aurait pas simplement des douleurs articulaires qui la feraient moins bouger ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'obésité chez le chien   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'obésité chez le chien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ulcère à l'estomac chez le chien, Bambounette ne va pas bien...
» La Pyodermite chez le chien (hot spot)
» le stress chez le chien
» IST chez le chien ?
» Modifications comportementales liées au vieillissement chez le chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°° :: LES CHIENS :: * SANTE *-
Sauter vers: