°°Le Forum de l'Education Canine & des Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Apache, croisé beauceron/braque, 12 ans à adopter (BDS)
par Thomas Omalley Aujourd'hui à 17:41

» Problème de propreté de ma chienne
par mitee Aujourd'hui à 16:03

» Vos meilleures livres ou vidéos sur l'apprentissage/le dressage canin.
par Enzael Aujourd'hui à 13:45

» CEEPHAO
par Naturanimalconseil Aujourd'hui à 9:57

» Groupe FB de rencontres et promenades canines
par Licha Hier à 12:49

» Collier et traceur GPS pour localiser son chien
par Ewa Ven 18 Mai 2018 - 20:17

» LC Ô POILS - 44 (loire-atlantique)
par wouarf Ven 18 Mai 2018 - 17:32

» Stimulation et socialisation précoce des chiens médiateurs
par mitee Ven 18 Mai 2018 - 16:28

» Chien réactif aux manipulations
par PowerUser Ven 18 Mai 2018 - 16:18

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 Vétérinaire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vétérinaire   Ven 31 Juil 2015 - 17:18

j'posais juste la question car je donne du barf à ma chienne et du coup je voulais savoir ce qu'on pouvait entendre en école Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vétérinaire   Sam 1 Aoû 2015 - 12:05

HOPPY81 a écrit:
pour les furets le problemes c'est que il y a énormément de cas de diabete et autre du aux croquettes

Je sais mais bizarrement c'était même pas ça l’argument premier...
Dans mon école ils sont vraiment très pro croquettes, mais peut être ça dépend des écoles...? Mais c'est pas très neutre, on a même eu un représentant de Royal Canin qui est venu nous parler des différentes races de chats
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42354
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Vétérinaire   Dim 14 Fév 2016 - 22:14


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 31112
Age : 38
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Vétérinaire   Dim 14 Fév 2016 - 22:49

il est craquant celui là !

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42354
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Vétérinaire   Dim 14 Fév 2016 - 23:04

Le seul truc qui gâcherait ce serait un discours suranné sur les chiens (dominant, alpha, bla bla bla!). Very Happy

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Cath
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2101
Localisation : Environ de la rochelle
Emploi : Ide

MessageSujet: Re: Vétérinaire   Dim 14 Fév 2016 - 23:05

C'est un vrai ?????? y a rien à jeter !!!!
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42354
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Vétérinaire   Dim 14 Fév 2016 - 23:10



Connais pas de véto du genre par chez moi!

Jamais vu personne du genre non plus en club canin!

En fait, ce mec est une illusion! Surprised


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Cath
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2101
Localisation : Environ de la rochelle
Emploi : Ide

MessageSujet: Re: Vétérinaire   Dim 14 Fév 2016 - 23:12

J'en étais sûre !!!!!!! C'est un fake ...
Revenir en haut Aller en bas
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 31112
Age : 38
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Vétérinaire   Dim 14 Fév 2016 - 23:12

t'arrives a lire les textes quand y a sa photo ?

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42354
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Vétérinaire   Dim 14 Fév 2016 - 23:13

lol! les filles!

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42354
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Vétérinaire   Lun 15 Fév 2016 - 21:59

Citation :
The top 10 objections to Fear-Free veterinary practice—overcome
Sep 03, 2015
By Kristi Reimer, Editor, News Channel Director
DVM360 MAGAZINE

Here are some common reasons veterinarians and team members give for not pursuing Fear-Free. One practice owner knocks them all down.

Dr. John TalmadgeJohn Talmadge, DVM, owner of Bigger Road Veterinary Center in Springboro, Ohio, has been doing Fear-Free in his veterinary practice for a long time. So he’s about heard it all when it comes to why Fear-Free and low-stress techniques “won’t work” from his colleagues in other veterinary hospitals. Frankly? The excuses don’t wash, he says. Here’s the breakdown.

1. My team won’t be on board.

Resistance from your veterinary team (common with any kind of change) starts to melt once people start seeing success, Talmadge says. Say your patient Max has been struggling with anxiety at your hospital for years, and then one day your technician doesn’t have to use a muzzle to trim his nails.

“You tell that story at a team meeting,” Talmadge says. “Everybody who knows how much Max hates having his nails trimmed says, ‘Wow!’ And then they think of Lola or Sophie. They think, ‘Maybe we can do this!’ It becomes contagious.”

2. I’m an associate; I’m not in charge.

If you’re an associate who would like to try Fear-Free, Talmage has a plan for you. Sit down with your owner and say, “I’d like to try this.” Describe what you’ll need to get started, the people who will be involved and the training you’ll all need. Then tell the boss, “You don’t have to do anything other than be supportive. We’re going to come back to you and show results.”

“If you come with an idea that’s supported by a detailed plan, I think most bosses—even if they don’t believe in the idea—will say, ‘Fine. Go do it,’” Talmadge says. “Then, when you come back with results, they say, ‘That wasn’t a bad idea. I’ve been thinking we should do that for a long time!’’”

The key is to decide what success looks like and track those changes. Will you track new clients who come in because of the initiative? Will you come up with a way to measure lower patient anxiety? “This is really just putting together a small business plan,” Talmadge says. “If you’re ever going to be a practice owner, it’s great experience.”

3. Fear-Free doesn’t pay off financially.

Talmadge says he tracks new client visits, and Fear-Free is one of the drivers of the growth Bigger Road is seeing. “I have not had a free appointment time for weeks,” he says. “We’re increasing new client visits to the point where we’ve hired a new veterinarian, which we haven’t had to do for a while. Clients know we care about their pets, and it’s that caring attitude they’re looking for.”

4. Clients won’t want to come back for a separate appointment.

If a patient is having an extremely stressful experience during a wellness visit, the team at Bigger Road will often cut the appointment short. The doctor or technician will tell the client something like, “We got blood today; we can’t do the nails—it’s going to take him to a whole level of anxiety and we don’t want that.”

“We’ve found that the majority of owners are not inconvenienced by that; they appreciate it,” Talmadge says. “We tell them we are trying to keep their pet as calm as we can so that when they come in it’s not a horrible experience for them. Occasionally an owner protests, but that’s the extreme exception.”

5. Fear-Free takes too much time.

Putting a ThunderShirt on a dog. Letting a cat decide when it’s ready to come out of the carrier. Doesn’t it all add up to a two-hour appointment? No, says Talmadge. The more you do it, the better—and faster—you get.

“In fact, with some anxious pets it ends up saving you time,” he says. “You’re not trying to fight the pet; you’re not trying to get a muzzle on it so you can do what you need to do.”

Plus, as you start to learn what helps calms specific patients down, you can go to that strategy immediately. “We make notes on what works,” Talmadge says. “Maybe we tried two other things and then discover that this pet loves peanut butter. We put that in the chart.”

6. I can’t change the way I’ve done things for so many years.

“When I started in practice, you just wrestled dogs to the ground,” Talmadge says. “I came out of the cattle industry, and that’s just how you handled it.”

But that’s not a rewarding way to practice, he continues, especially when most people go into the profession because they love pets. “With the way we feel about pets today, it’s not the way I’d want my pet treated,” he says. It’s not easy to change, but it can be done.

7. I’ve tried Fear-Free strategies and they don’t work.

“Not every technique works on every pet,” Talmadge says. That’s why his team refers to a “black bag” full of Fear-Free techniques, treats and toys to try with patients. ThunderShirts work on perhaps 60 percent of pets. Some animals aren’t food-motivated but they do like toys or tennis balls. The key is to keep pulling tools out of your bag of tricks until you find the key to that patient’s happy (or at least less scary) place.

8. Clients have been taught not to feed pets people food—now we’re giving them cheese?

Talmadge says he tells clients he’s trained over the years that he’s changed his thinking. “Now I say, ‘Don’t feed pets from the table,’” he says. But those high-value treats—peanut butter, cheese, hot dogs—are essential when you’re trying to reinforce a desired behavior or create a positive association with a certain experience—like coming to to the veterinary clinic.

9. Cats aren’t food-motivated.

It’s true, Talmadge says. Cats are harder to bribe than dogs. “Some are food-motivated, so we always try,” he says. But he and his team also experiment with catnip, use pheremone dispensers and spray, have a cat tree in the feline exam room, and break out the feather toys. The key, again, is to keep trying.

10. I just can’t.

Talmadge becomes philosophical about this attitude—whether in relation to Fear-Free or any other change in personal or professional life. “Whatever you say, you’re right,” he says. “If you say you can, you can. If you say you can’t, you can’t. It’s that simple.”

http://veterinarynews.dvm360.com/top-10-objections-fear-free-veterinary-practice-overcome

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42354
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Vétérinaire   Mar 16 Fév 2016 - 0:48


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Nikaïa
Educateur Canin Pro'
Educateur Canin Pro'
avatar

Féminin
Nb de messages : 417
Localisation : Baho
Emploi : Educateur/Comportementaliste

MessageSujet: Re: Vétérinaire   Mar 16 Fév 2016 - 7:50

PowerUser a écrit:
Le seul truc qui gâcherait ce serait un discours suranné sur les chiens (dominant, alpha, bla bla bla!). Very Happy

Perso c'est le discours que j'ai eu à l'ENV... Bon il y a 10 ans quand même (un peu plus même...??? non même pas vrai ^^).
Sinon en alim dans mes cours c'était pas les croquettes c'est mieux, mais c'est "plus facile à gérer", par contre oui à la ration ménagère, non au barf (qui n'était pas à la mode à l'époque), pour plein de raisons (et en ajoutant l'expérience à ça je suis assez d'accord,sauf cas particuliers).

Et sinon je fais partie des "déçus" de la profession, et je pense arrêter cette année ou l'an prochain, pour ne prendre plus que de l'éduc/comportement
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dog-and-you-education-canine-perpignan.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42354
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Vétérinaire   Mar 23 Fév 2016 - 13:15


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42354
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: vétérinaire Essonne 91 Bondoufle   Mer 24 Aoû 2016 - 17:41

Parce qu'il y aussi de bons vétos!

paprika a écrit:
J'ai eu la chance de connaître un véto, avant mon déménagement, qui préconisait une alimentation naturelle, un recours minimal à la vaccination et aux antibio etc. Quelqu'un qui prenait le temps d'écouter, d'expliquer ; qui était d'une douceur exceptionnelle avec les animaux.
Je mesure maintenant à quel point ce type de véto est rare. Ici, je n'ai vu que des usines à fric. Sad

PowerUser a écrit:
Il était dans quelle ville ce véto?

Jamais rencontré de ce genre ma foi! Shit

paprika a écrit:
A Bondoufle, dans le 91. Wink

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42354
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: ethique   Dim 26 Nov 2017 - 16:19

L'éthique vétérinaire...

Citation :
Thèses vétérinaires : éthique - protection animale
vendredi 17 juin 2016

Le 19 décembre 2014, j'ai eu l'honneur d' assister à la soutenance de thèse de mon amie Mathilde, thèse intitulée "Contribution à l'étude de l'enseignement de l'éthique dans les établissements d'enseignement vétérinaire européens". Elle a meme eu la gentillesse de me l'imprimer, et cette lecture m'a passionnée. (Si ça vous intéresse, elle est téléchargeable sur internet www2.vetagro-sup.fr/bib/fondoc/th_sout/dl.php….

La thèse est parfaitement claire dans ses définitions des problèmes éthiques rencontrés par un vétérinaire : c'est compliqué d'etre soignant lorsque vous avez face à vous un client humain et un patient animal dont les intérets ne coincident pas toujours !
J'ai été frappée par l'opposition (de Rollin je crois?) entre vétérinaire-pédiatre et vétérinaire-garagiste, l'image m'est restée.
La bibliographie est extremement riche (Mathilde a vraiment épluché et présenté toutes les publications ayant trait aux différents dilemmes éthiques de sa profession, j'ai l'impression). J'y ai fait pas mal de trouvailles intéressantes qui ont occupé mes soirées d'hiver 2015, genre ça : http://www.worldanimalprotection.org/ , avec des documents pédagogiques vraiment chouettes, entre autres.

Je l'avoue, la thèse m'a intellectuellement captivée, et émotionnellement fait un peu de mal. Cela dit, la pluralité des sources évoquées montre quand meme un intéret sérieux et de vrais débats d'idées autour de la question éthique dans le monde vétérinaire !

Voici une autre thèse vétérinaire sur un autre sujet qui m'intéresse grandement :

http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=278

Outre le fait qu'elle soit plus datée, moins bien documentée et moins bien écrite, elle ne m'a pas spécialement rassurée. Enfin, si, les actions décrites sont super, mais en filigrane, un certain nombre de choses m'ennuient un peu. C'est compliqué le rapport entre le monde vétérinaire et le monde de la protection animale, il y a beaucoup de préjugés de part et d'autres, et l'enfer est parfois pavé de bonnes intentions des deux cotés. Souvent, tout le monde s'accorde en bonne intelligence en faisant passer les animaux d'abord, tout en gardant la tete froide et les pieds sur Terre. Du moins, c'est ce que je veux retenir de mes années en tant que famille d'accueil au sein de plusieurs associations, de mes années de travail en tant qu'asv, de mes années avec mes 42 animaux "à moi" soignés au fil du temps et des déménagements dans 6 cliniques vétérinaires.

Je garde aussi en mémoire des tas d'anecdotes plus ou moins reluisantes, aussi bien coté "vétos" qu'"assos"... mais ça, c'est une autre histoire. Venez diner chez nous un vendredi soir, nous échangerons nos petites mésaventures de vétérans !

http://lisanimale.blogspot.fr/2016/06/theses-veterinaires-ethique-protection.html?m=1

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 42354
Age : 42
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Vétérinaire   Mer 17 Jan 2018 - 13:37

Un fichier .pdf que je ne peux pas copier-coller: https://fr-fr.facebook.com/groups/www.seevad.fr/1549766445073273/

EDIT 18/01/2018: j'ai trouvé le texte!

https://www.facebook.com/CaniClassIreneSautelet/posts/1718829958192116

Citation :
“Il faut que la profession vétérinaire prenne le temps d’un tournant culturel. ”

Les défenseurs des animaux ne sont pas des hypersensibles larmoyants, mais au contraire, les pionniers d’une nouvelle conscience », dit Dominique Lestel, philosophe et éthologue. Malheureusement, peu de traduction concrète et trop peu de prise en compte de la sensibilité animale me font réagir à ce jour. À l’heure de l’émergence de cette nouvelle conscience, les pionniers se font rares.

Aujourd’hui, plusieurs constats se bousculent et s’entrechoquent. Concernant l’espèce Canis familiaris, notre plus proche ami animal, les chiffres parlent. La France a connu une chute du nombre de chiens alors que les bénéfices de la présence d’un chien sur la santé, le développement personnel et l’efficacité au travail ont été démontrés. On assiste à un frêle changement des méthodes éducatives traditionnelles, basées sur la subordination, malgré une multitude d’études scientifiques sur le bien-être animal et une prise de conscience collective de l’importance des émotions. Enfin, on note toujours autant d’abandons et de morsures malgré des progrès dans la prise en charge des refuges, de multiples initiatives de formations (Seevad1 , Dog Revolution, Animal Friendly, Centre du bien-être animal, Animalin, Animal University, etc.), l’émergence des pratiques du medical training, des dispositifs pédagogiques innovants, des applications numériques et des programmes destinés à l’enseignement de la communication animale auprès des enfants (Peccram2 ), des réflexions pluridisciplinaires et sociétales (Vetfuturs) autour de l’avenir de l’écosystème vétérinaire-client-animal, dont on ne peut que se réjouir.

Nous, vétérinaires, devons absolument être interpellés sur cette question et attentifs à en analyser les causes. Nous sommes les premiers interlocuteurs de tous les nouveaux propriétaires de chiot. Nous bénéficions d’une forte crédibilité concernant nos compétences médicales. Notre caution scientifique est assurément un levier. Mais une récente enquête OpinionWay a révélé que si le vétérinaire est le référent principal en santé animale, il est, à regret, souvent absent des débats sur la relation homme-animal. Sommes-nous suffisamment attentifs à notre image de protecteurs des animaux ? Osons-nous poser collectivement la question sans rester chacun dans nos tours d’ivoire !

Dans ma pratique quotidienne, majoritairement consacrée au comportement depuis 20 ans, après des milliers d’évaluations de chiens depuis presque 10 ans (loi de 2008), j’entends toujours autant d’erreurs et de contresens éthologiques et je constate les effets délétères des mauvais conseils dont sont victimes les propriétaires de chiens. Un chien tirant sur sa laisse accrochée à un collier étrangleur, un chien jamais libre, un chien laissé dix heures seul, un chien totalement isolé de ses congénères, un chien saccadé au collier quand il flaire le sol, un chien en permanence dans son jardin, un chien renvoyé sèchement à son panier, sont autant de situations banales de violence ordinaire involontaire infligée à l’espèce canine, sans que les humains aient vraiment conscience de son effet durablement tragique sur la santé mentale de l’animal. Où sont les cinq libertés fondamentales qui définissent le bien-être ? Dans d’autres pays développés, les chiens sont sortis librement dans des parcs publics, fréquentent un centre de loisirs pour chiens, se promènent et jouent en groupe, et bénéficient d’activités éducatives positives avec des clickers et des friandises pour répondre tout simplement à leurs besoins de chiens. Nous sommes très en retard, avec des pratiques éducatives d’un autre âge, des réponses toujours plus répressives, et un nombre record de morsures !

Le problème de fond vient, en partie, de ce que le chien, étant l’espèce domestique par excellence, vivant dans la maison avec sa famille humaine qui lui apporte le gîte et le couvert (parfois très luxueux), dort à ses côtés, veille à sa santé, à son alimentation et à son hygiène, la société renvoie l’idée qu’il est un animal privilégié (comparativement à certains humains défavorisés), donc forcément bien traité. Cette vision angélique du statut du chien, entretenue par l’industrie des animaleries qui regorgent d’accessoires pour chiens, fait fi d’une réalité moins épanouissante pour nos amis canins, celle d’un animal captif, dont le bénéfice à l’homme est unilatéral, et dont l’évaluation objective de la qualité de vie est absente dès lors qu’il donne toute satisfaction à ses maîtres. Les propriétaires se donnent bonne conscience par une autorité aléatoire, détrempée de culpabilité, d’une touche de permissivité et d’un léger mélange de récompenses et de punitions, bref le pire des cocktails. Ils l’aiment mais se dé- douanent volontiers en cas de problème comportemental et le taxent de tous les torts : « Il comprend qu’il a mal fait, il sait qu’on n’est pas content de lui, il nous défie, il écoute quand il veut, il est têtu et dominant… » Et si les enfants ne peuvent plus courir autour du panier du chien et se vautrer dessus, si le chien ose exprimer son inconfort en grognant, on se sépare du chien au nom du principe de précaution… Non, ce n’est pas une caricature, cette logorrhée de clichés et de réponses punitives stéréotypées sont mon quotidien professionnel.
Je pense que conseiller un harnais au lieu d’un collier étrangleur ne prend pas de temps en consultation. Je pense que les balades canines en groupe, qui créent du plaisir et préviennent les conflits, sont plus utiles et moins chères qu’une gamelle connectée. Je pense que caresser son chien est plus fécond que spéculer sur l’animal communiquant. Je pense que recommander toujours plus d’autorité est malsain et source de malheur pour nos patients et leurs maîtres. Je pense que le seul débat économique, sur le temps et la rentabilité immédiate de la consultation, est générateur de stress chronique pour l’animal et pour le praticien. Soyons critiques vis-à-vis de la perception que nous avons de l’animal familier, de notre vision ancestrale du concept d’obéissance souvent réduit à une liste d’interdits moraux sans que l’on prenne la peine de satisfaire les besoins du chien et d’assurer son épanouissement. Soyons capables d’envoyer unanimement un carton rouge aux clubs de dressage encore très répandus qui utilisent des colliers étrangleurs, à pics, électriques, antiaboiements, antifugue, car certains chiens sont définitivement meurtris! Mais d’abord, à quand l’arrêt de la commercialisation de ces outils de torture dans nos centrales d’achat ?
Il faut que la profession vétérinaire prenne le temps d’un tournant culturel et d’une réflexion sur sa capacité à s’associer humainement avec ses clients autour de l’intégration du chien dans la famille, autour de concepts modernes et déontologiques : le chien est un être sensible, un ami intelligent qui éprouve des sentiments, manifeste du stress, et possède une formidable capacité à coopérer avec l’homme. Il est urgent de repenser notre concitoyenneté avec nos animaux familiers. Et il n’est ni irréaliste ni déplacé de vouloir faire de notre profession le moteur de cette mutation vers la bienveillance.

Le chien dans son animalité domestique est dépositaire d’une part de notre humanité animale. Le chien est une chance pour l’homme (et pour le vétérinaire) ! Il questionne, au travers de domaines disciplinaires variés, la redéfinition de l’homme comme animal humain.

Aussi, révolutionner notre approche du chien, revoir notre posture envers le chien, lever collectivement les injustices faites aux chiens, est à la fois nécessaire et possible si nous mutualisons toutes les forces scientifiques, pédagogiques, associatives et si nous savons recréer du vivre-ensemble et transformer en profondeur notre rapport au chien.
Notre beau métier gagnera en visibilité à développer davantage l’empathie et les méthodes positives validées, particulièrement bénéfiques pour l’éthique générale, le ressenti des clients et leur fidélisation, la prise en charge globale et la réduction de l’accidentologie en milieu vétérinaire, enfin la satisfaction personnelle et professionnelle. Cette évolution vers une conversion profonde de notre regard au chien fera l’objet d’un grand “forum de la bientraitance”, organisé par la Seevad en 2018.

Si « se soucier du monde sauvage, c’est faire progresser la civilisation », comme on a pu le lire récemment dans les colonnes du Libé des animaux, se soucier de mieux traiter le chien domestique, c’est faire progresser assurément toute la profession vétérinaire.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vétérinaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vétérinaire
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°Le Forum de l'Education Canine & des Méthodes Positives & Amicales°° :: LES CHIENS :: * LES METIERS DU CHIEN *-
Sauter vers: