°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Ganoush et Adolf, deux chatons à l'adoption
par mitee Hier à 23:08

» AGILOISIR terrain d'agility à louer en IDF !!
par Pempem Hier à 2:17

» Education du chien de compagnie.fr
par MiMi&Pya Jeu 14 Déc 2017 - 12:40

» Chiens détecteurs de crises d'épilepsie
par MiMi&Pya Mer 13 Déc 2017 - 9:29

» Charly, mâle Scottish croisé Cairn de 3,5 ans, cherche asso/FA/adoptants
par Pomme Mer 13 Déc 2017 - 0:23

» Collier et traceur GPS pour localiser son chien
par Ewa Mar 12 Déc 2017 - 9:17

» Assurance santé chiens - chat
par mitee Mar 12 Déc 2017 - 8:53

» Propreté chez le chat
par Michel87 Mar 12 Déc 2017 - 5:14

» Laisse et longe en caoutchouc gomme antidérapant
par wouarf Lun 11 Déc 2017 - 5:33

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 Morsure et pincements: conseils?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
florent
 
 


Nb de messages : 415

MessageSujet: Re: Morsure et pincements: conseils?   Mer 26 Fév 2014 - 23:11

J'avais pris 2 rdv dans la semaine. J'aime bien avoir plusieurs avis... Ca me permet d'être moins tranché et plus ouvert.

J'ai décris le premier entretien.

Pour le second, je me suis déplacé avec Iouki car elle est à 2h de route... Je trouve que c'est mieux quand la personne peut voir tout l'environnement mais c'était quand même très enrichissant.
Je ne peux pas dire que j'ai forcément reçu beaucoup de conseils supplémentaires par rapport à ce que j'avais eu ici et avec la première personne qu'on a rencontrée mais ce qui est très intéressant c'est de "voir" et d'expérimenter . Car on "sait" les choses mais on ne les fait pas correctement. Beaucoup de choses sont dans les gestes, les postures difficiles à décrire et qu'il faut voir.

Alors un petit bilan de ces deux entretiens après 2 semaines :

- je me suis rendu compte que je ne n'avais pas assez bien intégré les friandises / récompenses dans le quotidien (en dehors des périodes de travail). Il commence à faire quelque chose que je ne veux pas, je lui dis d'arrêter, il le fait, récompense, il recommence, il arrête, récompense, etc... etc...

- mise en place du "tu laisses" (expliqué et démontré par la 1ère) : lorsqu'on croise quelqu'un ou un cyclo, lorsqu'un truc qu'il ne faut pas ramasser est à portée de nez et une variante "tu laisses Salto" pour qu'il harcèle moins son copain. Tout ça n'est pas encore parfait mais les résultats sont encourageants et Salto m'en remercie.

- davantage de ballades. Le but n'est pas de l'épuiser pour qu'il nous foute la paix. Il emmagasine de l'énergie et il la restitue. Je pense qu'on est pareil avec chacun des besoins différents. Certains ont besoin de faire beaucoup de sport, de jardinage ou autre activité physique pour se sentir bien et correctement reposé, d'autres pas. Donc les ballades, ce n'est pas courir sur 10 km pour qu'il soit HS (de toute façon, avec moi, il aura jamais ça!) mais c'est marcher tranquillement avec la longe, sniffer à droite et à gauche, devant, derrière, sauter dans les fossés remplis d'eau, et en profiter pour travailler à l'extérieur (rappel et autres), choses que j'avais également zappées. J'arrive donc à lui caser à peu près 3 ballades d'1/2h - 3/4h (selon le temps que j'ai, le temps qu'il fait, ma fatigue,...) par jour. Les ballades quotidiennes ne varient pas beaucoup car j'ai assez peu de possibilités. En revanche le we, je fais plutôt une grande ballade (une bonne heure voir un peu plus) dans des lieux inhabituels (avec deux autres promenades réduites). J'essaye aussi de remplacer de temps en temps une ballade par une simple sortie de 5 ou 10 minutes pour que cela ne soit pas trop un rituel et ne crée pas un besoin. Il y aura forcément des jours où je ne pourrai pas lui consacrer autant de temps et il ne faut pas que ce soit un problème pour lui.

- développer l'anticipation, repérer les signes d'une excitation ou d'un comportement indésirable à venir et le détourner sur autre chose par le jeu ou un ordre récompensé.


Je pense que ce sont les 4 "grandes" choses que j'ai mises en place avec aussi globalement des petites choses dans les attitudes au quotidien plus difficiles à décrire.

Alors... je ne déplore plus de bleus aux bras et il ne me saute quasiment plus dessus. Dans un premier temps, il est passé à des mordillements beaucoup moins douloureux (et qui ne font pas de marques) et plutôt au niveau des cuisses => "tu laisses" ou "tu arrêtes", friandise, 2 ou 3 fois et il se calme. Je sens que la fréquence diminue. Sans pouvoir dire qu'il ne le fait plus du tout, il y a une nette amélioration.
Salto est beaucoup moins malmené.
Pendant les ballades, j'ai appris à repéré les signes d'une agitation sur le point d'arriver, j'arrive donc à les éviter en le détournant. Cela se produit de moins en moins.

Globalement, je suis rassuré et confiant. Il faut qu'on continue tout ça et j'aurai encore à travailler la venue de personnes à la maison. Mais là, il faut que je trouve des gens qui s'y prêtent.
La situation s'est bien améliorée depuis ces 2 semaines et s'est détendue pour tout le monde.

Un petit mot concernant le 'pschitt' controversé. J'en ai fait usage exactement 3 fois lorsque vraiment, je le sentais incontrôlable. Un petit coup à coté de lui. Cela a créé un effet de surprise qui l'a détourné de ce qu'il faisait sans l'apeurer.
A noter qu'une fois je l'ai utilisé car il ne voulait pas laisser Salto qui n'en pouvait plus. Cela n'a eu strictement au effet sur Salto qui a enfin pu aller se coucher sur son tapis tranquille !
Je ne l'aurais en revanche pas utiliser avec mon Léonberg qui était très craintif. Je pense qu'en effet cela aurait pu avoir des conséquences négatives et traumatisantes pour lui.

Un autre chose est que ce 'pschitt' a eu pour effet de me rassurer surtout lors des ballades où le fait qu'il pouvait devenir incontrôlable devenait très stressant pour moi. Cela a surement agit inconsciemment sur mon propre comportement avec lui (et mon état de stress) puisque je n'ai pas en eu à m'en servir pendant les promenades !
Je pense qu'il ne faut pas diaboliser ce produit mais bien réfléchir à son utilisation et effectuer des mises en garde. Effectivement ne pas l'utiliser à tout bout de champ dès que le chien fait un truc qui ne plait pas ou avec un chien craintif. Ce n'est pas une solution miracle. Cela ne peut être qu'une aide très ponctuelle lorsqu'on se sent dépassé.
Revenir en haut Aller en bas
http://noszanimos.blogspot.fr/
mitee
 
 


Nb de messages : 30022

MessageSujet: Re: Morsure et pincements: conseils?   Mer 26 Fév 2014 - 23:30

j'ai mis un peu de mise en valeur pour une meilleure lecture Wink

super sinon ! courgae et persévérence et vous aurez un chien parfait
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
florent
 
 
avatar

Masculin
Nb de messages : 415
Localisation : Un pied en Bretagne, l'autre en Mayenne
Emploi : Informatique

MessageSujet: Re: Morsure et pincements: conseils?   Mer 26 Fév 2014 - 23:32

Oui merci !
Je me suis rendu compte après avoir posté que j'avais envoyé un pavé aux allures un peu indigestes !
Revenir en haut Aller en bas
http://noszanimos.blogspot.fr/
Yuriko
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 1056
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Morsure et pincements: conseils?   Mer 26 Fév 2014 - 23:40

c'est génial les progrès! et pour le fait que les morsures font moins mal et ne laissent plus de bleus, un grand bravo car ça signifie qu'il apprends à contrôler la force de sa mâchoire, et c'est sans doute un des apprentissages les plus importants !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Morsure et pincements: conseils?   Mer 26 Fév 2014 - 23:47

Oh oui!
Tous les chiens ont leur caractère, leur "truc" (surtout pour faire des câlins LOL) et Nana fait peur aux gens, car son truc, c'est de prendre le bout des doigts dans sa bouche. Elle fait ça tout doucement, c'est un "bisou", mais les gens flippent en la voyant approcher de leurs mains bouche entr'ouverte...
Quand elle me prend par la main comme ça, je lui demande d'une voix débile "tu me môôôrds? avec tes grosses dents?" (et j'ai le droit à une inondation de léchouilles)   
Leur bouche c'est comme nos mains, ils peuvent être super délicats et fins avec, plus qu'avec leurs pattes je pense (ceci dit, les miens faudrait que je leur fasse travailler, parce que les coups de patte dans la figure copyright Nana, j'aime moyen  p )
Revenir en haut Aller en bas
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 30022
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Morsure et pincements: conseils?   Jeu 27 Fév 2014 - 1:26

Gengi fait ca aussi prendre la main dans la gueule et "la fait rouler". je suis fascinée qu'un si gros machin (55kg de cane corso) puisse etre plus délicat que bien des chiens de petites taille que je connais !

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
florent
 
 
avatar

Masculin
Nb de messages : 415
Localisation : Un pied en Bretagne, l'autre en Mayenne
Emploi : Informatique

MessageSujet: Re: Morsure et pincements: conseils?   Lun 15 Déc 2014 - 8:36

Quelques petites nouvelles de ma petite terreur après quelques mois...

Beaucoup d'améliorations. Iouki est un chien vif et qui a quelques petites crises d'excitation encore de temps en temps mais rien à voir avec ce qu'on a connu.

On a fini par trouver le bon rythme pour lui.
Ballade le matin (30 min) et le soir (de 30 min à plus en fonction du temps) et pour le midi, juste petit tour pipi.

Maintenant, il reste dans la maison avec Salto quand on n'est pas là. Dernièrement, on a eu à s'absenter de 9h à 17h30 (une grande première sans leur dog-sitter) et ouf... ça s'est bien passé.

Plus de pincement. Parfois il cherche encore à attraper avec la gueule mais ne fait pas mal.

Ah oui... il a découvert le canapé... Il n'a pas le droit mais le squatte la nuit et je soupçonne la journée. Bon... je fais genre "je vois pas" parce que si c'est la plus grosse bêtise qu'il nous fait, c'est pas très grave.
Revenir en haut Aller en bas
http://noszanimos.blogspot.fr/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41207
Age : 41
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Morsure et pincements: conseils?   Lun 15 Déc 2014 - 23:48

Oui et puis, pas vu pas pris! Very Happy

Bien pour les améliorations! thumleft

Merci de nous avoir tenu au courant! Wink

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41207
Age : 41
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Morsure et pincements: conseils?   Mar 2 Fév 2016 - 1:03

Mode Modération ON

Sujets fusionnés.

Mode Modération OFF

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41207
Age : 41
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Morsure et pincements: conseils?   Lun 15 Fév 2016 - 9:10

Signal empoisonné : https://stealthily.wordpress.com/2016/02/15/signal-empoisonne/

Citation :
Signal empoisonné
Dr Lore Haug – DogEvent 2016 (traduit par Benjamin ZenDog)

Voici un exemple très parlant de ce qu’on appelle un signal empoisonné (en anglais « Poisoned cues »). Ces mots, ou actions, sont devenus associés à quelque chose de désagréable. Alors que certains animaux peuvent juste essayer d’éviter les situations à conséquence désagréable lorsqu’ils voient ou entendent des stimulus, d’autres peuvent réagir de façon agressive, en défense à la conséquence que ces stimulus produisent en eux.
Si le nom du chien a été utilisé pour gronder, punir, intimider ou tout autre événements que le chien déteste (soins médicaux, privation de liberté…), il devient associé à quelque chose de négatif.

Exemple sur cette vidéo du cabinet vétérinaire Texas Veterinary Behavior Services du Dr. Laure Haug. Associez toujours du positif à vos signaux : https://www.facebook.com/225950578785/videos/vb.225950578785/10153110636123786/?type=2&theater

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41207
Age : 41
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Morsure et pincements: conseils?   Mar 16 Aoû 2016 - 0:59

Citation :
Prévenir les morsures de chien

Les morsures de chien font régulièrement la une de la presse. C’est parfois avec une délectation morbide que certains media mettent en avant la férocité de l’animal. Affublés du délit de « sale gueule », certains types ou races de chiens se voient aujourd’hui injustement stigmatisés. Or c’est surtout l’inconscience des propriétaires et l’ignorance des règles élémentaires des besoins et codes canins qu’il y a lieu de mettre en cause.

Les morsures canines ont souvent des conséquences dramatiques. Les blessures physiques et le traumatisme psychique de la victime sont lourds à surmonter. Le chien paie fréquemment le prix fort puisque dans la plupart des cas, il est euthanasié sans autre forme de procès. Pourtant, la grande majorité de ces accidents sont généralement prévisibles et pourraient souvent êtres évités si les propriétaires étaient suffisamment informés des besoins et des codes sociaux canins.

Selon les statistiques, il ressort que, dans 78% des cas, la victime connait le chien. Lorsqu’il s’agit d’adultes, les morsures ont fréquemment lieu lorsque la personne essaye de séparer des chiens qui se battent. Chez les enfants, la plupart du temps, l’accident survient lorsque l’enfant « dérange » le chien. L’âge des enfants varie entre 1 et 4 ans ou entre 11 à 13 ans. Les garçons sont plus fréquemment impliqués. Chez les jeunes enfants, les blessures sont généralement plus graves et plus nombreuses. Elles se situent surtout au niveau du cou, du visage ou de la tête soit à cause de la taille de l’enfant soit parce que ce dernier se trouvait à la hauteur de la tête du chien.

Quelles sont les causes les plus fréquentes d’agression ?

La méconnaissance chez les enfants des consignes élémentaires de sécurité. Beaucoup d’entre eux ignorent totalement ce qu’on peut faire et ne pas faire avec un chien.
L’ignorance des situations à risque et des codes sociaux canins.
L’incapacité à reconnaitre ou à respecter les signes de tension, de stress, d’apaisement ou d’évitement du chien.
Les rapports de force, c’est à dire maintenir, immobiliser le chien dans une position en le maintenant fermement.

Quelques exemples :

Lorsque le chien est puni alors qu’il tente par le grognement de faire comprendre son malaise.
Lorsque le chien est forcé à subir des manipulations sans y avoir été préalablement habitué ou préparé, qu’il s’agisse de soins, d’exercices de « dressage » ou pour faire preuve d’ autorité.
Lorsqu’on prive arbitrairement le chien d’une ressource importante (jeu, aliment,…).

Comment éviter les situations à risque ?

Quelques règles élémentaires permettent d’éviter beaucoup d’accidents:

Ne jamais laisser l’enfant et le chien sans surveillance. Ne pas déranger un chien qui mange. Ne jamais retirer la gamelle, un os ou un jouet à un chien lorsqu’il mange, mâche ou joue. Ne pas caresser un chien qui dort. Ne pas bloquer un chien dans un coin. Ne pas tenter de retenir un chien par la queue. Ne pas laisser un enfant exciter un chien, avec des jeux, en courant. Ne pas aller vers un chien inconnu pour le caresser. Ne jamais s’interposer lorsque des chiens se battent. Ne jamais forcer un chien à se mettre sur le dos ou le maintenir dans une position spécifique sous prétexte qu’on est le dominant. Ne jamais recourir à des jeux qui excitent le chien et qui risquent de lui faire perdre sa capacité d’autocontrôle. Ne pas donner au chien des privilèges qui sont ou pourraient être refusés à des enfants.

Quels types d’agression peut-on relever?

C’est souvent la peur qui est l’élément déclencheur. Même si le chien se montre menaçant, c’est parce qu’il a peur qu’il agresse.
Lorsque le chien n ‘a pas été suffisamment socialisé, lorsqu’il n’a pas appris ou n'aime pas être manipulé par son maître ou par des inconnus, il prend peur et menace ou agresse.
La notion d'espace intervient également. Lorsque le chien se sent acculé dans un coin, ou lorsqu’il est en laisse, il peut également devenir agressif. La protection d’un espace tels que le jardin, la maison etc. entre aussi en ligne de compte.
Une femelle qui veille sur ses petits ou un chien qui protège les enfants de la famille voire le landau peut devenir agressif. En cas de grossesse nerveuse, la femelle peut aussi protéger des substituts de bébés (jouets qui couinent, peluches etc.).
Le chien peut aussi mordre par frustration, par exemple, lorsqu’on l’empêche de courir derrière le chat, lorsqu’on le maintient au collier alors qu’il veut aller jouer.
Lorsque le chien est touché ou manipulé, alors qu’il est malade (arthrose, otite, etc.) ou lorsqu’il est blessé, il peut devenir menaçant, parfois même anticipativement.
Lorsqu’on touche à ce que le chien s’est approprié (nourriture, jouets, etc.), il peut se montrer menaçant pour protéger ses « ressources ».

Le mouvement des enfants qui jouent en criant, les joggeurs, les cyclistes, les chats qui courent, la volaille qui s’agite réveillent l’instinct de prédation des chiens qui peuvent également devenir agressifs dans ce contexte spécifique.

Conclusion

Le chien est et restera un animal et lorsqu’il se sent menacé (réellement ou non), il ne lui reste souvent que l’agression comme échappatoire. C’est donc au propriétaire du chien qu’il appartient de maîtriser la situation. C’est lui qui a fait le choix d’intégrer cet être sensible et différent dans la famille. C’est à lui de s’informer, de se former de façon à mieux comprendre son chien, de prendre le temps de l’éduquer et de lui apprendre les règles qui lui permettront de s’intégrer de façon harmonieuse dans la famille et dans la société. Il semble naturel pour de futurs parents de se renseigner sur les différentes étapes de la vie de l’enfant, sur le style d’éducation à privilégier, etc. Il semble également évident pour un couple qui ferait le choix d’adopter un enfant d’un pays lointain de se renseigner sur la culture, la langue, les coutumes, les usages du pays avant l’arrivée de l’enfant. Il est tout aussi nécessaire de préparer l’accueil d’un chien et de se mobiliser pour son éducation en privilégiant les méthodes actuelles et en optant pour des techniques d’éducation positive respectueuses de l’animal et basées sur la confiance et la collaboration.

http://www.canischola.be/page/morsures-canines.html

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41207
Age : 41
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Morsure et pincements: conseils?   Mer 30 Aoû 2017 - 1:43

Citation :
Peut-on prédire une morsure ?
Par Laurence Bruder Sergent

Dans son besoin constant de contrôler son environnement, l’homme cherche à obtenir des réponses claires, précises et surtout, immuables. Lorsqu’il s’agit d’êtres vivants, cela n’est pas évident du tout. Passons en revue les critères permettant de se faire une idée des éléments factuels qui nous orienteraient vers une possible prédiction.

Pascale m’a demandé d’évaluer son chien Schmoutz (« bisous » en alsacien). Elle craint qu’il morde un jour ses enfants. Jean-Marc est persuadé que Filou va finir par blesser un de ses congénères.
Servons-nous de ces deux situations comme point de départ, car une enquête circonstanciée est à mener.

Peut-on prédire les morsures de son chien ?Tempéraments et critères de races

Parce qu’il faut bien commencer quelque part, je m’intéresse en premier lieu aux profils émotionnels de l’un comme de l’autre.

Comme son nom alsacien l’indique, le premier a tout de la boule de poil adorable. Issu d’un élevage réputé, sa généalogie est certifiée, il a même été confirmé par un Juge qui s’est assuré de sa conformité au standard de la race. Il s’entend bien avec les enfants, il n’y a jamais eu aucun épisode laissant penser qu’il pourrait mordre un jour.

Entraîné à l’obéissance de base, il est plutôt coopérant et sympathique au quotidien et défend sa famille avec un grand talent lors de n’importe quelle abord de la clôture. Ses humains l’ont toujours félicité quand il s’agissait de protéger le jardin : gare à celui qui passe la main par-dessus la clôture, il sentirait les babines de Schmoutz sur ses doigts et quelques éraflures incisives. Son profil émotionnel est plutôt rassurant.

Filou concourt dans une autre catégorie. Bagarreur avec les chiens mâles, appartenant à une lignée sélectionnée pour son aspect dissuasif et puissant, il a le grognement facile, hérissant le poil et montrant les dents dès que l’on s’approche de lui. Il n’a cependant jamais mordu aucun chien en six longues années de vie et de menaces quasi quotidiennes. « Il grogne mais il ne mord pas », disent ses propriétaires, malgré tout peu confiants pour l’avenir.

Expériences du passé et maîtrise de leurs émotions

En apparence les éléments sont déjà clairs, le premier reçoit nos faveurs, le second inspire de la méfiance. Ce serait pourtant un raccourci incomplet au regard des faits. Filou n’a jamais mordu alors qu’il avertit souvent.

Au contraire Schmoutz a un attachement tellement fort vis-à-vis de son entourage qu’il n’hésite pas à aller au contact physique, sans être pour le moment passé à l’acte mais susceptible de le faire un jour. L’un se met en colère fréquemment mais s’arrête aux avertissements, l’autre annonce peu mais agit vite.

Ils ont tous les deux vécu des expériences qui leur ont appris à réagir d’une manière dans certaines circonstances, il y a une répétitivité plus forte par la menace pour l’un, par l’agression pour l’autre. Les apprentissages ont façonnés leurs attitudes d’aujourd’hui et établi un profil avec des indicateurs différents.

Et l’environnement, dans tout cela ?

Cette première analyse ne serait pas complète sans que l’on tienne compte de l’environnement de chaque animal que l’on cherche à évaluer : les attentes des humains et leur mode de vie. Les projections des propriétaires sont primordiales, pensez aux noms qu’ils ont choisi pour leurs boules de poils, elles ne sont pas anodines.

Quant aux méthodes d’éducation employées, plus ou moins autoritaires, rudes ou laxistes, elles impactent forcément les comportements canins d’aujourd’hui. Et l’ambiance générale, qui offre un climat anxiogène ou rassurant doit aussi être insérée dans la balance !

Les attitudes des personnes alentours sont grandement génératrices de mal-être et donc, de morsures défensives. Un enfant harcelant ou juste trop immature dans ses gestes, un adulte violent ou testant la réactivité du chien en le provoquant, sont autant de mobiles pour un chien de chercher à se défendre.

Evaluation après antécédent

Cela n’est pas le cas avec nos deux protagonistes, mais concernant d’autres chiens qui auraient déjà mordu, un état des lieux de la gravité des blessures occasionnées devra être fait sans tarder.

En effet les statistiques montrent que plus l’intensité de morsure préalable était forte et délabrante, plus le risque de récidive est élevé si rien n’est mis en place pour y pallier.

Cela fait donc partie des critères importants à examiner, en même temps que tous les autres cités plus haut. Bien entendu, l’état de santé et hormonal en font partie aussi, une visite chez le vétérinaire s’impose.

Prédire, prévoir, anticiper, empêcher ?

La réponse à la question posée ne peut se limiter à un raisonnement manichéen.
Une enquête complète permet de lister les éléments réels, factuels et objectifs, d’anticiper les éventualités, et donc, de les prévoir. Cependant des indications ne sont en aucun cas des prédictions.

Nous parlons d’êtres vivants par définition inconstants, avec des affects, des caractéristiques et des paramètres individuels internes et externes.

Heureusement à l’aide des informations listées préalablement nous avons la possibilité d’agir et donc d’éviter les risques. Si nous acceptions de nous remettre en cause, de nous interroger sur nos propres comportements et sur d’éventuelles situations problématiques que nous aurions générées nous-même, il est alors possible de préparer un plan de modification et d’anticipation.

Nous avons le pouvoir de faire des aménagements permettant de ne jamais voir apparaitre des attitudes qui avaient pourtant été identifiables préalablement à la faveur d’indices évidents.

Optimisme réaliste

Nous ne sommes ni victimes ni passifs : l’accumulation d’éléments circonstanciés peut nous permettre d’agir sur le court, moyen et long terme.

En soulageant l’animal qui vivrait dans un contexte anxiogène, en mettant en place des mesures correctrices, sur l’animal lui-même ou son environnement, nous pouvons protéger les victimes potentielles et l’animal, qui paie généralement de sa vie une attitude non tolérée dans la société.

Laurence Bruder Sergent
Vox animae

http://www.vox-animae.com/peut-on-predire-une-morsure

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Morsure et pincements: conseils?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Morsure et pincements: conseils?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
 Sujets similaires
-
» Morsure au visage: que faire?
» Conseils pour un élevage d'escargots
» recherche conseils pour la population d'un bassin
» conseils pour compresseur
» Adoption de Chloé (Testudo Horsfieldi). Demande de conseils.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°° :: L'APPROCHE POSITIVE ET AMICALE :: * EDUCATION CANINE & COMPORTEMENT CANIN *-
Sauter vers: