°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Ode au petit lévrier italien
par Analucia Hier à 23:00

» Brevet agility: 1ère partie
par suzanne Hier à 18:00

» Naïs, très jolie border collie miniature née le 27/01/2017
par Pomme Hier à 12:54

» Neva, petite border née le 27/01/2017
par west Mar 25 Juil 2017 - 21:22

» CANI-PADDLE en loire-atlanque - dimanche 23/07/2017 - animé par Stéphanie Michenaud
par wouarf Mar 25 Juil 2017 - 16:04

» Chiens-loups de Saarloos et Tchécoslovaques à adopter
par Pomme Mar 25 Juil 2017 - 14:57

» BD éducative à destination des enfants
par PowerUser Mar 25 Juil 2017 - 12:49

» La méthode André Escafre
par PowerUser Mar 25 Juil 2017 - 12:34

» Urgent, une FA (ou une adoption) pour Falco qui supporte mal la pension
par Pomme Lun 24 Juil 2017 - 20:44

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 Ne pas confondre éducation positive et laxisme!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   Lun 17 Sep 2012 - 22:38

Bonsoir, j'aimerais parlé d'un sujet qui à beaucoup d'importances pour moi, les méthodes positives, oui, mais jusqu'ou ?

Je pense que comme beaucoup l'on sans doute remarqué, notre philosophie lorsqu'une personne fait une erreur, et d'en refaire une autre en allant généralement à l'autre extrême de la situation.

Ceci s'applique aussi ici dans les méthodes positives,il y a quelques années il était presque impossible de voir des chiens éduqués en positifs, de la dominance, de la violance, de la maltraitance, que de contraintes...

Et on voit depuis quelques temps de plus en plus de chiens éduqués en positis, ce qui est magnifique.
Mais on peut aussi constater que des personnes ont je pense mal compris cette philosophie (ou bien ece moi). Pour moi les méthodes positives, ce n'est pas qu'apprendre au chien des exercices avec un clicker, c'est par exemple au lieu de gronder son chien lorsqu'il pique dans mon assiette, trouver une solution pour lui faire lacher ce qu'il tient et ensuite le féliciter.

Mais ce qui m'agace un peu, c'est que j'ai pu parler à des personnes ou ai pu lire des témoignages de personnes proner du positif vraiment très extrême. Pour exemple, ne jamais dire non à un chien, ne lui poser aucune limite, pendant un rdv avec un comportementaliste, celui-ci m'a même dit qu'il allait avoir un chien et qu'il allait faire en sorte qu'il ne rencontre aucune situation négative (en gros lui laisser un environnement ou la bétise n'est pas possible et donc ou tout est autorisé).

Pour moi une relation ne se construit pas que sur des moments de jeux ou de calins, mais aussi montrer à son chien qu'on est la pour le remettre dans le droit chemin. Car on ne vie pas dans un monde de bisounours, comment va réagir mon chien le jour ou un inconnu va lui gueuler dessus (même si ce n'est pas justifié ca n'arrive pas rarement), si moi-même ne l'ais-je jamais gronder ne serait-ce qu'une fois et que lui ne connait pas ca ?

Enfin, pour moi il est évident qu'on ne doit pas tapper son chien, qu'on ne doit pas l'engueler , mais qu'il est nécessaire aussi pour son équilibre et pour sa force de caractère de lui montrer que nous sommes aussi la pour lui dire non quand il fait une bétise. Car n'oublions pas nonplus que ce sont ceux qui conaissent des situations négatives qui ont le plus de force de caractère, sans pousser biensure à l'extrême je ne suis pas sure par exemple que quelqu'un qui ai eu toute sa vie tout ce qu'il voulait, ai autant de capacitées à encaisser l'inconnu qu'un millitaire  ayant vécu la guerre ?

Alors je ne dis pas qu'il faut être violant avec notre chien loin de la, je ne tappe pas mon chien, je le gronde rarement, je le fou pas tout les jours en face d'une situation difficil, mais je pense que l'on doit trouver un juste milieu et que pousser le positif à l'extrême n'a vraiment rien de bon pour notre compagnon.

Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Contact_Zone
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2395
Localisation : -
Emploi : -

MessageSujet: Re: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   Lun 17 Sep 2012 - 23:02

Ce que tu décris n'est pas la philosophie positive, c'est du laxisme.
Le positif n'est pas permissif, nous devons poser un cadre, mettre des limites.
Mais c'est la manière de le faire qui diffère du Tradi.
Revenir en haut Aller en bas
Contact_Zone
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2395
Localisation : -
Emploi : -

MessageSujet: Re: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   Lun 17 Sep 2012 - 23:07

Citation :
ne jamais dire non à un chien
Il n'y a pas besoin de dire "non", car les situations peuvent être gérées autrement.

Citation :
ne lui poser aucune limite
En positif, on pose des limites, on ne veut pas un chien invivable en société.

Citation :
qu'il allait faire en sorte qu'il ne rencontre aucune situation négative (en gros lui laisser un environnement ou la bétise n'est pas possible et donc ou tout est autorisé).
Je crois que tu n'as pas compris ce que cette personne a expliqué.
Gérer l'environnement de manière à ce que le chien ne soit pas mis en échec est une méthode d'apprentissage, ce n'est en aucun cas équivalent à "tout autoriser".

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   Lun 17 Sep 2012 - 23:18

Justement contact, la est tout mon problème philosophique on va dire (pour faire jolie)

Quelqueun qui tombe 100 fois, la 101ème, il va se relever comme si de rien était, quelqu'un qui n'est jamais tombé, comment va t-il gérer sa première chute après des années ?

C'est un peu pareil, un chien jamais mis en situation d'échec dans sa jeunesse, comment va t-il gérer ca plus tard lors de ses échecs ?
Comparé à un chien qu'on mettrait quand même en situation 'échec régulièrement (dans la limite du raisonnable biensure) ?

C'est bien la mon réel problème trouver un équilibre, car dans la vie, tout peut arriver, et je ne veux pas que mon chien soit totalemement démuni lorsqu'il va rencontrer des situations anormales.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   Lun 17 Sep 2012 - 23:40

Enfin, je pense que ca va être difficil à faire comprendre, mais je ne sais pas pour vous, mais je pense que c'est les difficultées que nous avons pu affronter dans notre vie qui nous ont rendu plus fort .Comme on dit "ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort".

D'un côté je peux ne rencontrer aucune difficultées dans ma vie et être très heureux.
De l'autre côté je ne peux rencontrer que des difficultées en étant donc malheureux mais bien plus fort dans ma tête avec bien plus de capacité à gérer des situations inconnus

Pour moi c'est comme s'il y avait une barre avec un curseur à placer au bon endroit pour avoir un chien équilibré, bien dans sa tête et dans son corps. Et si on fait trop pencher d'un côté, ca casse le chien.

C'est pourquoi je pense que seulement le positif n'est pas bon pour le chien et qu'il est de notre devoir de lui faire rencontrer des difficultées, enfin, j'espère que je passe pas trop pour un sadique, en disant les choses comme ca c'est sure que c'est pas clair et que ca peut être très mal interprété, mais c'est vraiment difficil à expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Contact_Zone
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2395
Localisation : -
Emploi : -

MessageSujet: Re: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   Mar 18 Sep 2012 - 0:17

Le positif est très bon pour tout le monde...as-tu un exemple de ce que tu entends par "difficultés", parceque je ne comprends pas bien ce que tu crains.

Si j'essaie d'illustrer mon point de vue avec 2 exemples fictifs...

1 - Je dois laisser mon jeune chien seul pour 1 heure, je le mets dans la cuisine, je sors les chaises que je mets ailleurs, le temps de faire les courses. Ainsi, je ne mets pas le chien en situation d'échec, car il ne sera pas tenté de ronger les pieds des chaises, et je n'aurai pas envie de l'engueuler.
Une fois de retour, je remets les chaises à leur place, je range mes courses et je fais le repas, tout en surveillant le chien du coin de l'oeil, et dès qu'il met son museau sur un pied de chaise, je lui présente son jouet à ronger et le félicite.
Après quelques jours ou semaines, je n'aurai tout simplement plus besoin de sortir les chaises, car le chien aura pris les bonnes habitudes, et n'aura jamais eu l'occasion de "faire faux".

2 - Je veux que mon chien marche sur les 2 jambes de devant. Si le premier jour, j'essaie de le convaincre de faire ça, cela lui sera impossible, je le mets en situation d'échec, il risque de ne plus proposer de comportement, ou de faire de la résistance passive (s'incruster dans le sol par exemple), et je n'arriverai à rien. Tandis que si je procède par étapes, en m'organisant de manière à ce que le chien réussisse à chaque fois, il va progresser lentement mais sûrement dans cet exercice.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   Mar 18 Sep 2012 - 6:25

Oui, exemple tu as un chiot que tu commences à promener vers ses 3 mois tu as deux possibilité :

- le laisser en laisse, il n'aura donc pas la possibilité de faire des bétises, a coté tu peux t'entrainer à parer d'éventuelles bétises en allant doucement avec le chiot mais c'est un chiot, ca va surement prendre quelques mois avant de pouvoir le détacher sans risque qu'il fasse de bétises

- L'autre option et de le laisser en liberté des les premières ballades et je vais lui créer donc des situations de difficultées car je sais d'avance qu'il va faire pleins de bétises à cet age (sauter sur les gens, mangerplein de truc dégueu pour lui, foncer sur les autres chiens à distance etc), et donc je sais d'avance que je vais devoir lui dire non fait pas si, fait pas ca.

Mais voila, d'un autre coté j'aurais un chien A qui se promenera en liberté à partir d'un certain age et qui ne se sera jamais fait engueulé et d'un autre coté un chien B qui aura était en liberté dès tout petit et à qui on aura dit non des centaines de fois et pourtant pour moi la deuxième solution est bien la meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
nantia
 
 
avatar

Nb de messages : 3135
Age : 48
Localisation : pointe de bretagne, chez les korrigans
Emploi : ... avec mes animaux

MessageSujet: Re: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   Mar 18 Sep 2012 - 6:57

je pense que beaucoup de tes interrogatins viennent aussi de ton manque d'expérience avec le chien.

ici les chiots sont promenés en liberté dès tout petit, très souvent j'apprends la laisse vers 6-7 mois (je le ferais plus tôt pour les prochain !), pourtant je ne me rappelle pas qu"'ils aient fait des bêtises.
quelles bêtises pourraient ils faire ? manger n'importe quoi, là je reconnais que je ne contrôle pas ce que mes chiens mangent en balade qu'ils soient chiot ou adulte.

sauter sur les gens, foncer sur les chiens ? en fait ça se sont des comportements que nous leur apprenons en donnant trop de friandise, sinon aucun chien ne le fait, ici jamais vu ce type de comportement chez un chiot. ça peut venir à l'adolescence mais pas chiot.

tu sais chez le chien la gestuelle compte beaucoup, en balade avec un chiot tu joues là-dessus, tu ne bosses pas sur des apprentissages que tu as fait, mais sur le comportement naturel du chiot, tout ce qu'il a déjà appris auprèsde sa mère.

je n'ai jamais perdu de chiot bien qu'ils n'aient pas de laisse.
Revenir en haut Aller en bas
Contact_Zone
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2395
Localisation : -
Emploi : -

MessageSujet: Re: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   Mar 18 Sep 2012 - 9:04

boushka a écrit:
Oui, exemple tu as un chiot que tu commences à promener vers ses 3 mois tu as deux possibilité :
Et une 3me: la longe.
Et en plus, tu peux alterner les 3.


Citation :
- le laisser en laisse, il n'aura donc pas la possibilité de faire des bétises, a coté tu peux t'entrainer à parer d'éventuelles bétises en allant doucement avec le chiot mais c'est un chiot, ca va surement prendre quelques mois avant de pouvoir le détacher sans risque qu'il fasse de bétises
C'est la meilleure option lorsque tu sors le chiot dans un endroit à risque, près d'une route, en ville etc.


Citation :
- L'autre option et de le laisser en liberté des les premières ballades
Et ça c'est la meilleure option dans les endroits sécurisés (clôture) ou à risque minime (chemin de campagne, sentier forestier...).


Citation :
et je vais lui créer donc des situations de difficultées car je sais d'avance qu'il va faire pleins de bétises à cet age (sauter sur les gens, mangerplein de truc dégueu pour lui, foncer sur les autres chiens à distance etc)
Il n'y a pas besoin de *créer des difficultés*, les situations arrivent naturellement.


Citation :
et donc je sais d'avance que je vais devoir lui dire non fait pas si, fait pas ca.
C'est là que dans une attitude positive, on va anticiper les situations, de manière à proposer des comportements de remplacement, de manière à ne pas avoir à dire "non fait pas si, fait pas ca".


Citation :
Mais voila, d'un autre coté j'aurais un chien A qui se promenera en liberté à partir d'un certain age et qui ne se sera jamais fait engueulé et d'un autre coté un chien B qui aura était en liberté dès tout petit et à qui on aura dit non des centaines de fois et pourtant pour moi la deuxième solution est bien la meilleur.
En alternant la laisse, la longe et la liberté, tu n'as même pas à te poser ce genre de question.


nantia a écrit:

quelles bêtises pourraient ils faire ? manger n'importe quoi, là je reconnais que je ne contrôle pas ce que mes chiens mangent en balade qu'ils soient chiot ou adulte.
Un exemple concret, à 3 mois, Maïko ramassait les mégots de clopes...mais ça, ce n'est pas dans les lieux où je le lâchais en liberté, c'était bien sûr dans la rue ou en ville, endroits où je le tenais de toute manière en laisse.
Il était donc relativement facile de lui enlever le mégot de la gueule, et de soit lui proposer autre chose, soit de le distraire, ou interagir avec lui.
Après une période où il a fallu que je sois très persévérante, ce comportement a cessé.
Il avait aussi l'habitude de ronger et avaler du bois; j'ai considéré cela moins dangereux que le tabac, j'ai laissé faire et avec le temps et l'âge, il a finallement arrêté de le faire aussi.

Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41002
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   Mar 11 Aoû 2015 - 23:59


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41002
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   Sam 5 Sep 2015 - 14:16

Citation :
L’éducation positive n'est pas du laxisme

Lorsque nous expliquons aux gens qu'en éducation canine, la punition , au sens de réprimande, cris, haussement de ton, petite fessée " qui fait pas de mal", coup de sonnette avec le collier etc... (vous savez, tous les trucs qui ne font pas mal,surtout à ceux qui les donnent d'ailleurs....
, généralement ils vous répondent :
- oui, mais les chiens, c'est comme les enfants, si on laisse tout faire, c'est la catastrophe...... on voit bien ce que ça donne l'enfant roi.....
Qui parle de laisser tout faire? Entre le laxisme ( tout laisser faire) et la punition il existe un truc qui s'appelle tout simplement l'éducation, c'est à dire l'apprentissage des règles de vie d'un groupe social. Si vous mangez avec une fourchette, c'est parce que vos parents/ vos référents vous ont montré que l'on mangeait avec une fourchette tout simplement en le faisant eux même. Si vous vous habillez pour sortir c'est parce que vos parents vous ont montré, tout simplement en s'habillant eux même. Éduquer, c'est mettre l'individu dans l'environnement et dans les conditions d'apprentissage. La punition empêche de faire mais n'apprend rien. Par contre elle détruit énormément de choses au niveau de la relation, de la confiance dans les autres, mais bien plus encore en soi, même si ce n'est pas visible à court ou moyen terme. Si vous regardez bien les humains les plus agressifs, sont ceux qui ont vécu dans des environnements dans lesquels il y a de la tensions, des cris, et un grand laxisme, suivi de temps en temps d'une fessée quand les adultes ne savent pas comment éduquer.
Et rassurez les adeptes de la punition, ce vieil héritage d'une culture judeo chrétienne, en éducation positive elle existe. Il suffit de ne pas donner, de ne pas porter attention.
Au fait, en cas de faute commise dans votre travail, vous préférez quoi, un licenciement ou le retrait de votre prime mensuelle ?

Corinne Marin

Educatrice dans le Nord

http://www.autourduchien.com/2015/09/l-education-positive-n-est-pas-du-laxisme.html

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41002
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   Ven 6 Nov 2015 - 13:39



Citation :
Etre positif n'est pas etre laxiste.
"Me traiter avec respect et gentillesse n'est pas du laxisme.
J'ai besoin que tu établisses des limites. C'est juste que tu n'as pas besoin d'avoir recours aux cris ou a l'intimidation pour les renforcer.
Etre gentil avec moi ne veut pas dire que tu ne me guides pas. Cela veut simplement dire que tu me guides sans me faire de mal.
CHOISISSEZ LES METHODES POSITIVES.
Sans force, sans douleur, sans dominance.
(merci à Amelie Delcroix pour la traduction)

https://www.facebook.com/lessenscanins/photos/pb.716983598318672.-2207520000.1446813224./1203424656341228/?type=3&theater

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41002
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   Mar 5 Jan 2016 - 16:53

Citation :
Education positive (article de Pil 'o' Poil)
14 avril 2014, 06:16

L’éducation positive n’est pas synonyme de permissivité et de laxisme !

Parce qu’il y a un malentendu général tant dans l’esprit de certains propriétaires de chiens que chez certains professionnels canins…

En éducation positive, il y a des règles de vie, un cadre, une structure, qui correspondent à ce que la vie en société nous impose, mais aussi à chaque famille et individu. Ces règles ne sont pas basées sur le pouvoir et la violence (ni sur la coercition, la menace physique ou verbale, explicite ou implicite), mais sur l'enseignement et la pédagogie.

Il faut arrêter de penser que parce que nous ne punissons pas physiquement, les chiens sont les rois et ont le droit de tout faire. Ce serait absolument invivable et complètement anarchique. Chacun a ses règles de vie, qu’elles semblent minimes ou au contraire trop présentes, elles sont là et elles font, une fois inculquées, que la vie avec l’autre (ici le chien) devient harmonieuse.

Le chien se construit avec ce qui est permis et ce qui ne l’est pas, des règles précises et constantes permettent cette construction équilibrée et la gestion de la frustration.

Les personnes travaillant en méthodes positives ne vivent pas dans un monde de bisounours ! Par contre, elles se sont créés un monde où elles utilisent leur cerveau d’avantage que leur force, elles vivent dans un monde où elles réfléchissent aux causes d’un comportement et aux façons de faire comprendre au chien que l’on attend autre chose de lui, elles vivent dans un monde où elles considèrent que le chien est un être vivant pourvu d’intelligence et ressentant des émotions.

En méthodes positives, nous apprenons au chien qu’un comportement est indésirable (ex : saut au moment de la gamelle) en lui faisant prendre conscience qu’il est gagnant en adoptant un autre comportement (ex : Don de la gamelle uniquement quand les 4 pattes sont au sol).

Nous n’exigeons pas des résultats immédiats (bien que le chien comprenne vite où est son intérêt et délaisse rapidement les comportements non récompensés), nous laissons le temps au chien de réfléchir et d’analyser une situation.

N’oublions pas que le chien ne fait les choses que parce qu’il y trouve son compte, son intérêt.

Revient souvent la question « C’est bien joli, mais en face d’un chien agressif vous faites quoi ?.. »

Je commencerai par demander ce que l’on entend par agressif… Agressif congénère ? Agressif avec les humains ? Qu’est-ce que l’agression ? Est-ce un grognement ? Est-ce une morsure ? Sont-ce des aboiements continuels en présence de certains protagonistes ? Autre chose ?

Il n’y a pas de chiens à proprement parlé agressifs, il y a par contre des chiens qui ont des comportements agressifs : un comportement étant une réponse à une situation.

Ex : quand je tue une araignée parce que j’en ai peur (le peur est la cause et ma réponse comportementale est la mise à mort de l’araignée), ce n’est pas pour autant que je suis une personne agressive, j’ai juste eu à un moment précis et sur une durée précise un comportement agressif.

La nuance est grande !

Selon les situations déclenchant ce qu’on estime être de l’agressivité, il faut d’abord se poser la question du Pourquoi ? Qu’est-ce qui fait que ?

Pourquoi ce chien se jette sur tous les autres chiens quels qu’ils soient ?

Qu’est-ce qui fait que cet autre chien grogne après les humains quels qu’ils soient ?

Pourquoi, qu’est-ce qui fait que ?

Il ne faut pas confondre l’expression / le symptôme, avec la cause.

Le comportement agressif n’est pas la cause, il est l’expression de quelque chose.

Plusieurs raisons sont évidemment possibles, rendant impossible une réponse magique et toute faite, d’autant que chaque individu Chien est différent, que chaque individu Homme est différent et que chaque duo Homme/Chien est différent. C’est parce que tous sont différents que chaque cas est unique. De plus, le contexte et la situation sont également uniques à ce moment.

Un chien qui se jette sur les autres chiens peut être un chien qui en a peur, parce que mal socialisé ou à cause d’une expérience traumatisante. Cela peut être dû à une mauvaise association, parce que le propriétaire donne une saccade sur le collier du chien quand celui-ci veut aller vers d’autres chiens en promenade (autre chien égal alors inconfort, gêne, voire douleur : Il y a association négative du coup de collier lors du visuel sur un chien).

Cela peut être un chien qui ne communique pas bien pour X raisons. …

Un chien qui est jugé agressif envers les humains peut être également un chien qui en a peur ou qui a fait de mauvaises associations, mais cela peut aussi être un chien qui a prévenu de son malaise (signaux d’apaisement) et qui n’a pas été entendu ; Le dernier recours étant donc de mordre pour faire fuir « le truc » (ici l’humain) qui fait peur, car souvent il est captif soit dans l’habitat de l’homme soit captif parce qu’il est tenu en laisse et ne peut donc pas adopter la fuite comme réponse.

Une fois le « Pourquoi ? Qu’est-ce qui fait que ? » compris, un travail de rééducation peut être mis en place. Travaillant sur une zone de confort (zone avant laquelle le chien ne se déclenche pas), sur une association positive etc…

Concernant le grognement, je ne l’estime pas comme étant une agression, mais comme un avertissement. Le chien qui grogne prévient qu’une situation le dérange, le met dans l’inconfort. Le grognement, en plus de la posture du corps, est un indicateur de l’état émotionnel du chien à un moment donné. Le grognement est un message, votre chien vous parle écoutez-le !

Pourquoi punir ou empêcher un chien de grogner ? Personnellement je lui dis plutôt merci. Merci de m’avoir prévenue, pardon de ne pas avoir fait attention. Et du coup merci de ne pas avoir mordu directement, merci de communiquer.

/ !\ Attention d’ailleurs ! Lorsqu’on punit ou empêche un chien de grogner, on prend le risque d’instrumentaliser la morsure, c'est-à-dire aller directement à la phase morsure/attaque sans passer par la case « prévenir »/grognement. Cela est bien entendu très dangereux ! / !\

Certains vont bondir en disant :

« Oui mais alors le chien qui grogne quand on est à 10 m de lui et qu’il est en train de manger, on fait quoi, on arrête de bouger et on laisse sire chien déguster tranquillement ? »

Eh bien… Oui. Lorsqu’on a un chien qui protège allègrement, voire de manière nous semblant excessive sa gamelle, on fait en sorte de le faire manger dans un endroit où il pourra être tranquille et serein, tout en entamant un travail pour l’amener à se rendre compte et comprendre que notre présence autour de lui est bénéfique pour lui, même quand il mange (ex : don de friandises plus appétantes que la gamelle…). Il y a des exercice à mettre en place pour avoir la coopération du chien, qu’il ait confiance en nous et qu’il ne nous voit pas comme une personne qui souhaite « capturer » son trésor. La mise en place d’un travail précis dès l’arrivée du chiot à la maison peut éliminer définitivement des problèmes ultérieurs de protection de la gamelle, d’un jouet ou d’un os.

Les professionnels travaillant en méthodes positives ne trient pas leur client sur le volet en refusant les chiens à comportements agressifs ou les chiens dits « à caractère » ! Bien au contraire !

Oui il est possible de récupérer un chien à comportements extrêmes, avec des méthodes positives, le respect et sans coercition ;

Oui il est possible d’éduquer un chien qui a du caractère avec des méthodes positives, le respect et sans coercition ;

Non, nous ne sommes pas des dangers publiques en choisissant de ne jamais punir physiquement et de ne jamais écraser psychologiquement un chien, bien au contraire ai-je envie de dire ! Nous utilisons une autre forme de punition(Appelée P- => Retirer au chien quelque chose qu’il convoite jusqu’à l’obtention d’un comportement jugé correct.) il n’est pas question de ne JAMAIS punir !

L’éducation positive, avant d’être une « méthode » est une philosophie de vie, une manière différente de voir les chiens. Nous évoluons en gardant à l’esprit que, quel que soit la situation, le chien nous parle, et que comme il n’est pas doté de parole, il nous faut l’observer pour le lire. Nous partons également du principe qu’il n’existe pas de hiérarchie à proprement parler entre le chien et l’Homme : A savoir, le chien ne nous voit pas comme une famille-meute, le chien n’a pas pour but de conquérir le monde Humain. Mais l’absence de hiérarchie (terme propre à un même groupe social / une même espèce) ne veut pas dire absence de règles !

Arrêtons de le voir comme un être voulant constamment être Calife à la place du Calife ! (bien que je ne me considère pas comme le Calife de mon chien mais comme son amie...). Toutes ces vieilles croyances, aujourd’hui obsolètes, reposent sur des études erronées menées sur des loups il y a bien longtemps. Le chien n’est pas un loup, le chien est un chien, qui plus est apprivoisé, domestiqué et côtoyant l’Homme depuis des milliers d’années.

La majeure partie des problèmes rencontrés avec la gent canine sont du fait de l’Homme.

Que ce soit les conditions d’élevage qui peuvent ne pas être bonnes, que ce soit le propriétaire qui inculque de mauvais comportements en les renforçant sans s’en rendre compte, que ce soit une personne connue ou inconnue qui un jour a fait quelque chose de douloureux physiquement ou émotionnellement au chien ou que celui-ci a mal interprété, que ce soit par l’ignorance de son mode de communication et des messages qu’il nous envoie, que ce soit également, toutes ces idées reçues sur nos compagnons qui entraînent une incompréhension et des troubles du comportement.

Travailler en méthodes positives ce n’est pas se demander « comment faire pour que mon chien cesse de… » MAIS « comment faire pour qu’il fasse ce que j’attends de lui ».

A tout comportement « gênant » – on essaie de substituer un comportement acceptable.

Travailler en méthodes positives c’est se remettre en question systématiquement, s’informer et se former, et surtout accepter que s’il y a bug quelque part dans la relation homme/chien ou que des comportements indésirables prennent le dessus, ce n’est pas QUE de la faute du chien qu’il faut à tout prix recadrer.

Ecrit par : Anne-Sophie Avocat de Pil ‘o’ Poil

http://www.pilopoil.fr/

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
anouschka21
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2798
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   Ven 5 Mai 2017 - 4:04

Des fois mon cerveau m'empêche de dormir ...

On est tous d'accord que guider plutot que punir n'est pas du laxisme.

Mais une question me taraude : à partir de quand on peut dire qu'on pose un cadre/des limites à nos chiens ?
Apparemment rien que le fait de ne pas apprendre d'ordres à son chien peut être perçu (Par des personnes en positif) comme un manque de cadre.

Ok, chacun à ses propres règles de vie, mais quand tu ne demandes rien ou pas grand chose à ton chien ?
Revenir en haut Aller en bas
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 29453
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   Ven 5 Mai 2017 - 9:25

j'ai vu passer un texte - enfin le titre - sur FB qui parlait du droit de désobéir, et lu certains commentaires qui disait qu'on ne devrai pas dire ordre...

je dirais que les chiens n'ont pas de limite, si tu te sens "débordée, dépassée" par certains de leur comportements, ou que la société l'est. ex des aboiements pour réclamer a table : tolérés voir encourager chez certains, tres mal vu par la plus part. Smile et pourtant y a pas d'ordres derrière.
les chiens qui te tractent dans tous les sens, parce qu'ils veulent tous aller a un endroit qui n'est pas celui du voisin. ok là on peut parler du respect de la "contrainte laisse" mais là aussi pas besoin d'ordre absolument.


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41002
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   Mar 9 Mai 2017 - 12:41

Perso, je ne pense pas que "cadre = ordre". Par exemple, "assis", "couché" posent-ils un cadre? Bof, suis pas sûre... Donc, je ne vois pas le rapport entre le nombre d'ordres/demandes/commandes que l'on donne/enseigne à son chien et la rigueur/réalité du cadre...

Je ne pense pas non plus qu'il soit possible de ne rien demander à son chien! Qu'il s'agisse de verbal ou non-verbal, on communique avec nos chiens donc on leur demande forcément quelque chose comme eux nous demandent d'autres choses... Et puis, je pense aussi qu'il y aussi une différence entre "demander" et "faire obéir/ordonner".

Je lisais des articles sur le sujet l'autre jour mais à propos des enfants. Et je me suis rendue compte que c'était un concept pas toujours facile à définir dans le sens de "signifier concrètement comment le poser". Le mot "limites" revenait assez souvent dans le fil de mes lectures tout comme le terme "règles". Puis, je suis tombée sur le mot "repères" que j'ai largement préféré...

Sinon, je pense que les règles des uns sont bien différentes des règles des autres et du coup, ce n'est pas parce qu'on ne fait pas comme untel qu'on verse soit dans l'autoritarisme ou le laxisme.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ne pas confondre éducation positive et laxisme!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ne pas confondre éducation positive et laxisme!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ne pas confondre éducation positive et laxisme!
» ne pas confondre éducation et dressage du chien !
» éducation positive : halte aux préjugés et idées préconçues !
» Eduquer mon chien avec contraintes ou éducation positive ?
» Les dérives de l'éducation positive, on en rigole!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°° :: L'APPROCHE POSITIVE ET AMICALE :: * EDUCATION CANINE & COMPORTEMENT CANIN *-
Sauter vers: