°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Ganoush et Adolf, deux chatons à l'adoption
par figoulute Hier à 14:47

» AGILOISIR terrain d'agility à louer en IDF !!
par Pempem Ven 15 Déc 2017 - 14:17

» Education du chien de compagnie.fr
par MiMi&Pya Ven 15 Déc 2017 - 0:40

» Chiens détecteurs de crises d'épilepsie
par MiMi&Pya Mer 13 Déc 2017 - 21:29

» Charly, mâle Scottish croisé Cairn de 3,5 ans, cherche asso/FA/adoptants
par Pomme Mer 13 Déc 2017 - 12:23

» Collier et traceur GPS pour localiser son chien
par Ewa Mar 12 Déc 2017 - 21:17

» Assurance santé chiens - chat
par mitee Mar 12 Déc 2017 - 20:53

» Propreté chez le chat
par Michel87 Mar 12 Déc 2017 - 17:14

» Laisse et longe en caoutchouc gomme antidérapant
par wouarf Lun 11 Déc 2017 - 17:33

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angélique
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 1534
Age : 43
Localisation : Gosné, près de Rennes
Emploi : Commissaire (pas de police !) et élevage amateur bergers australiens

MessageSujet: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Lun 15 Aoû 2005 - 20:13

C'est un sujet qui revient souvent dans les messages...et visiblement, les avis divergent.
Voilà, je lance le débat...pourquoi le chien travaille t-il : nourriture, jeu, pour faire plaisir à son maître ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ofangelcrossings.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Lun 15 Aoû 2005 - 20:30

J'vais faire une réponse très bateau, je pense : selon les chiens, pour le plaisir, pour le jeu, à cause de l'éducation reçue, à cause des gênes (chiens nordiques ?), pour faire plaisir au maître, pour la nourriture... p
Bref, pour de multiples raisons, selon le chien, non ? :chien15:
Euh... suis un peu normande !
Revenir en haut Aller en bas
Angélique
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 1534
Age : 43
Localisation : Gosné, près de Rennes
Emploi : Commissaire (pas de police !) et élevage amateur bergers australiens

MessageSujet: will to please plaisir   Lun 15 Aoû 2005 - 20:36

Alors, pour moi, un chien travaille pour quelque chose (nourriture, jeu, caresses...) mais surement pas pour faire plaisir à son maître !
Les mots doux ne constituent pas une récompense pour le chien et cela ne suffira pas pour le motiver  car le chien n'est pas une créature verbale.En effet, le chien apprend ce que signnifient certains mots parce qu'ils sont associés aux actions/comportements  mais ils ne les comprennent pas de façon aussi complexe que nous.
Les caresses peuvent être utilisées pour récompenser.
Les jouets sont aussi une bonne récompense pour un chien qui apprécie le jeu.
La nourriture est un élément très efficace car unc hien (comme un être humain d'ailleurs) a besoin de nourriture et fera ce qu'il faut pour en avoir.

Je pense que le chien "travaille" pour satisfaire des besoin physiologiques (nourriture), sociaux (jeu, caresses), mais pas pour faire plaisir à son maître... car après tout, dire "mon chien travaille pour me faire plaisir", c'est gratifiant pour qui ? pour le maître !

Alors, je n'ai aucun scrupule à travailler en parlant à l'estomac de mon chien (si c'était un fou de la balle, ce serait le jeu !).
Par contre, je pense qu'il est possible, après avoir créé une symbiose maître/chien (dans laquelle le maître sait déceler les moindres signes que lui transmet son chien, une relation de confiance, donc, un travail de plusieurs années...), d'arriver à ce que maître et chien travaillent ensemble pour le plaisir...
Mais peut être que je rêve...

Et vous, pourquoi allez vous travailler tous les jours ? Pour faire plaisir à votre patron ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ofangelcrossings.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Lun 15 Aoû 2005 - 20:46

Angélique a écrit:

Par contre, je pense qu'il est possible, après avoir créé une symbiose maître/chien (dans laquelle le maître sait déceler les moindres signes que lui transmet son chien, une relation de confiance, donc, un travail de plusieurs années...), d'arriver à ce que maître et chien travaillent ensemble pour le plaisir...
Mais peut être que je rêve...

Et vous, pourquoi allez vous travailler tous les jours ? Pour faire plaisir à votre patron ?

Moi je crois sincèrement que le chien peut travailler pour le simple plaisir d'être avec son maître... et de s'apercevoir qu'il lui fait plaisir.
On voit beaucoup de chiens travailler sans avoir de récompenses à la clé et malgré tout il semble "simplement" exister une relation de plaisir entre les 2.

Maintenant, moi, si je vais travailler... bien sûr que c'est pour fairer plaisir à mon patron. Pauvre homme... il semble éprouver un tel plaisir à nous voir trimer.... Patron !
Revenir en haut Aller en bas
Angélique
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 1534
Age : 43
Localisation : Gosné, près de Rennes
Emploi : Commissaire (pas de police !) et élevage amateur bergers australiens

MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Lun 15 Aoû 2005 - 20:56

Citation :
Moi je crois sincèrement que le chien peut travailler pour le simple plaisir d'être avec son maître... et de s'apercevoir qu'il lui fait plaisir.
On voit beaucoup de chiens travailler sans avoir de récompenses à la clé et malgré tout il semble "simplement" exister une relation de plaisir entre les 2.

Qu'entend stu par récompense ? Car la caresse ou le regard plein de tendresse du maître vers son chien, c'est une récompense !
La relation de plaisir maître/chien s'obtient avec beaucoup de travail (de la part du maître surtout), de la patience et une bonne compréhension du chien...donc, ce n'est pas à la portée de tous.

Citation :
Maintenant, moi, si je vais travailler... bien sûr que c'est pour fairer plaisir à mon patron. Pauvre homme... il semble éprouver un tel plaisir à nous voir trimer.... Patron !
Et bien, Tiali, tu es une sainte lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ofangelcrossings.com
Vanille
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 719
Age : 37
Localisation : Var
Emploi : Enseignante

MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Lun 15 Aoû 2005 - 21:16

je pense que certaines races comme les bergers travaillent pour le maittre. Phoebus et Maya se fichient des récompenses du type nourriture ou jouet. Par contre un "c'est bien!!!" les dopent et les fait frétiller.
Vanille par contre ne travaille que pour la bouffe... faire plaisir au maitre? pourquoi faire?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Lun 15 Aoû 2005 - 22:43

A mon avis, le chien est aussi égoïste que nous, il travaille parce qu'il y trouve un avantage certain, sinon, il ne lèverait pas l'ergot. Mr. Green

par contre, même si le chien n'est pas un animal de parole, la félicitation vocale marche super bien avec lui et il n'est pas nécessaire d'utiliser de la nourriture pour arriver à un résultat.

mais féliciter, lui parler demande un effort, exige de "donner de soi même"... alors que lui donner une croquette, c'est si facile et "gratuit"... pour moi, c'est le traiter comme une machine très complexe, dans laquelle il suffit de mettre le carburant spécifique pour qu'elle exécute ce que je souhaite... et c'est manquer de respect pour le chien en tant qu'être vivant qui nous voue sa vie.

ceci n'engageant bien sûr que moi... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Lun 15 Aoû 2005 - 23:07

Vanille a écrit:
je pense que certaines races comme les bergers travaillent pour le maittre. Phoebus et Maya se fichient des récompenses du type nourriture ou jouet. Par contre un "c'est bien!!!" les dopent et les fait frétiller.
Vanille par contre ne travaille que pour la bouffe... faire plaisir au maitre? pourquoi faire?
je suis d'accord avec toi;les border par exemple sont des "travailleurs "nés!
ils sont fait pour ca , ils aiment et ils en ont besoin!
quelque sorte soit il( bien sur le travail au troupeau est le mieu )il doit travailler et excercer une activité pour son maître!
mon chien par exemple se fou completement de la bouffe....
La recompense sera plus une caresse ou une parole ou le jeu( ca il en est fou...)
Revenir en haut Aller en bas
robert
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Nb de messages : 328
Localisation : Belgique Louveigné
Emploi : commercant

MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Mar 16 Aoû 2005 - 8:30

quelque soit le chien ou la race, pour moi le chien travail pour son intéret personnel. s'il prend plaisir d'etre avec son maitre c'est toujours pour lui et non pour le maitre. il a avantage à etre près de lui, il en retire une satisfaction.

en clicker training on distribue de la nourriture, on apprend au chien que son maitre à un intéret et pas uniquement de bouffe mais de contacts joyeux, agréable,pour le chien. la preuve est que l'on finit pas supprimer ect fraindise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Jeu 18 Aoû 2005 - 13:33

Je pense que le chien travaille pour lui ... et obtenir ce qu'il aime de son maitre ce qui peut etre de l'attention, un contact physique, une partie de jeu ou de la nourriture.
Vicky petite c'était la nourriture qui l'intéressait le plus, maintenant c'est plus le jeu ... elle se damnerait pour sa balle préférée ...je pense que la récompense varie d'un chien à l'autre et de son caractère, a nous de nous adapter, trouver ce qui lui plait det travailler avec
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Jeu 18 Aoû 2005 - 15:39

Nous ca serait plutot pour le jeu apres je travaille puis apres on va jouer un peu la bouffe aussi au depart et pour le maitre je dirais oui car avec qui elle veux jouer LE MAITRE !!!!!
C est subtile comme question et tres ineterreessant !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Jeu 18 Aoû 2005 - 21:35

robert a écrit:
quelque soit le chien ou la race, pour moi le chien travail pour son intéret personnel. s'il prend plaisir d'etre avec son maitre c'est toujours pour lui et non pour le maitre. il a avantage à etre près de lui, il en retire une satisfaction.

En lisant la question de base j'allais repondre, pour le cas de mon boxer que c'est par plaisir de nous faire plaisir, mais en lisant cette reponse la, je dois avouer qu'elle m'a parut plus que logique, tout ce qu'il veut c'est etre avec nous, apres quoi qu'on fasse il s'en fout puisqu'il est avec nous...Et puis si on joue c'est encore mieux 😉
Revenir en haut Aller en bas
Angélique
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 1534
Age : 43
Localisation : Gosné, près de Rennes
Emploi : Commissaire (pas de police !) et élevage amateur bergers australiens

MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Jeu 18 Aoû 2005 - 22:17

Je trouve que Robert a bien résumé les choses !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ofangelcrossings.com
robert
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Nb de messages : 328
Localisation : Belgique Louveigné
Emploi : commercant

MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Ven 19 Aoû 2005 - 8:01

dans la théorie de la hiérarchie des besoins selon Maslow est proposé 5 catégories de besoins sous forme pyramidale, allant des besoins physiologiques aux besoins psycholpgiques, qui motivent les etres tout au long de leur vie ; la satisfaction des besoins du niveau supérieur étant leur but ultime. selon Maslow, il serait difficile de satisfaire convenablement un besoin d'ordre supérieur de la hiérarchie si ceux des niveaux inférieurs ne le sont pas.

en bas de l'échelle nous avons :

* le besoin physiologiques, la survie, la nécessité ( respirer, se nourrir, s'accoupler, dormir, se loger ... ) un renforcateur qui est la nourriture.

* le besoin de sécurité, de protection ( l'environnement stable, prévisible, à l'abri des dangers et menaces ) le renforcateur la distraction de l'environnement.

* les besoins sociaux, appartemance ( donner et recevoir de l'affection, faire partie du groupe ) le renforcateur est les caresses, le jeu de balle, les contacts, ...

* les besoins d'estime de soi et des autres , reconnaissance ( réussir, etre respecté, status social élevé, etre félicité ) le renforcateur est les mots doux.

* et enfin le dernier échellon suppérieur, la réalisation de soi ( utiliser et développer son potentiel intélectuel et physique ) apprendre et réussir.

donc pour qu'un chien ait envie d'obéir, d'apprendre il faut qu'il soit appaisé dans les besoins de survie, que le chien soit familliarisé avec son environnement, qu'il ait des contacts de complicité avec son maitres , que le maitre l'estime pour qu'enfin le chien désire apprendre.
le chien cherchera les comportements gagnants et omèttra les comportements perdants. ce qui veut dire qu'il travaillera avec le renforcement positif et la punition négative pour son évolution, pour sa réalisation de soi, pour son potentiel intélectuel et physique. réussir ce qu'il entreprend.

source Dianne Chrétien " il faut arfois penser autrement".
Revenir en haut Aller en bas
Angélique
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Féminin
Nb de messages : 1534
Age : 43
Localisation : Gosné, près de Rennes
Emploi : Commissaire (pas de police !) et élevage amateur bergers australiens

MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Ven 19 Aoû 2005 - 10:57

Oui, j'ai lu aussi l'analyse de Diane Chrétien et c'est vrai que la pyramide de Maslow est bien adaptable au chien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ofangelcrossings.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Ven 19 Aoû 2005 - 15:04

Et ca parait logique...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Ven 19 Aoû 2005 - 21:31

Tiens, je n'aurais jamais pensé à adapter la théorie de Maslow aux chiens...
Mais c'est vrai que c'est tout à fait possible.
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41207
Age : 41
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Jeu 3 Aoû 2017 - 23:53



Des avis?

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 30026
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Ven 4 Aoû 2017 - 9:43

avec le temps ma voix caressante est devenue récompense pour Irune !
buzz depuis un an et demi de vie commune, je dirais que oui ca commence a venir.
mais une caresse (façon dédé) bien placée, bien menée peut vraiment faire faire des choses au chien que je n'aurais pas imaginé a la date ou angélique pose cette question !

pour moi le chien travaille selon ce pourquoi ses ancêtres ont été sélectionnés, selon ce qu'on lui a laissé exprimer ou non de ces instinct et surtout si le maitre est cohérent dans sa gestuelle VS ses demandes.

http://valcreuse.fr/piege-de-la-mono-activite/ a écrit:
Qu’ils appartiennent à une race spécialisée ou non, ces chiens là ont des besoins naturels de chien et souvent également des besoins particuliers – que nous appelons besoins surnaturels – en lien avec leur tempérament/personnalité que ce tempérament leur vienne de leurs parents (comportements intrinsèques) ou ait été façonné par l’environnement (comportements adaptatifs).

Une petite parenthèse à ce niveau s’impose car on pense souvent que le tempérament/personnalité est héritable. Ce qui est héritable à 100% ce sont les pattern moteur de prédation, de protection et de communication. Ce qui est ensuite transmissible et de ce façon +/- aléatoire ce sont les gènes qui en déterminent la précocité et l’intensité de l’expression, la version des pattern moteur en quelque sorte ; Cela signifie que tous les chiens auront les programmes prédation, protection et communication dans leur disque dur sauf que certains les démarreront très tôt, d’autres très tard, d’autres jamais si l’environnement ne les stimule pas ; certains les utiliseront en version allégée d’autres en seront des adeptes au point qu’à chaque démarrage le programme intégral sera chargé dans les favoris dans l’attente fébrile d’une occasion de servir. D’autres enfin ne les auraient peut être jamais exploité en version complète mais une ou plusieurs expériences les y a obligé et l’environnement les contraint à le faire régulièrement au point que leur tempérament naturel disparaît au profit d’un nouveau tempérament. Leur version des programmes prédation, protection et communication a été écrasée par une version plus adaptée à leurs conditions de vie.

Selon leur tempérament/personnalité, les chiens vont donc être plus ou moins sensibles à certains stimuli proposés par l’environnement ce qui va déclencher un comportement permettant de satisfaire un ou plusieurs besoins naturels canins ou surnaturels. Par activité, il ne faut pas comprendre comportement ; une activité est plutôt une sorte de « salle de jeux » où plusieurs comportements vont avoir l’occasion de s’exprimer préférentiellement.

On se retrouve par conséquent dans la situation où des chiens avec des tempéraments/personnalités intrinsèques ET adaptatifs adoptés sans projet particulier au niveau de la destination vont, selon leur excitabilité naturelle ou surnaturelle aux bruits, aux odeurs, à la vision d’un autre chien, d’une proie potentielle, d’un passant, d’un objet …, en fonction des apprentissages, en fonction de leur besoin du moment de courir, de mordre, de s’exprimer, de se rassurer … selon aussi leur besoin de dépenser leur énergie ou pas, s’adonner à une ou plusieurs activités spontanées tandis que les comportements qui s’expriment durant ces activités vont se renforcer s’ils procurent un meilleur confort intérieur ou un plaisir.

mais il y a aussi chez le chien une forte envie de participer, d'aider selon ses capacités. et je pense que c'est ca aussi qui va motiver le chien a travailler même si parfois l'activité n'est pas vraiment celle qu'il aurait choisi

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 41207
Age : 41
Localisation : Dans la matrice! ^^
Emploi : Oracle

MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Jeu 23 Nov 2017 - 18:43

Citation :
Les animaux travaillent-ils ?
08.04.2016, par Laure Cailloce

Les chiens d’aveugle ou de berger, les animaux de cirque ou de spectacle travaillent-ils ? Oui, répondent les chercheurs du projet COW, car ces animaux mobilisent leur intelligence et leur sensibilité pour accomplir des tâches qui demandent bien plus que du simple conditionnement. Le sujet, inédit, fait l’objet d’un colloque les 8 et 9 avril, à Paris.

Uggie, le Jack Russel du film The Artist qui avait (presque) volé la vedette à Jean Dujardin, méritait-il un Oscar ? La profession a décidé que non, considérant qu’on ne pouvait pas parler de travail d’acteur s’agissant d’un chien… La question, pourtant, n’a rien de saugrenu : depuis une dizaine d’années, elle fait même l’objet d’un tout nouveau champ de recherche. En France, le projet COW, coordonné par Jocelyne Porcher, sociologue au sein du laboratoire Innovation de l’Inra, et éleveuse dans une vie professionnelle antérieure, réunit sociologues, ethnologues, linguistes…, tandis que des human animal studies commencent à émerger dans le monde anglo-saxon. «Jusqu’à présent, c’était un champ complètement vierge, explique Sébastien Mouret, sociologue dans ce même laboratoire. Le travail était le propre de l’homme et l’animal était de facto exclu du monde du travail en tant qu’acteur à part entière ; tout au plus était-il considéré comme un moyen pour effectuer des tâches. »

Le sujet, à l’interface entre sciences de la nature et sciences humaines et sociales, n’était en fin de compte abordé ni par les unes, ni par les autres. « Les sciences sociales ne s’y intéressaient pas, car elles considéraient que les animaux relevaient de l’ordre naturel ; les sciences de la nature, elles, n’envisagent l’animal et ses comportements que dans son milieu naturel », remarque Jocelyne Porcher. Qui, alors, pour étudier les tâches accomplies par les millions d’animaux engagés dans le monde du travail partout sur la planète ?
Une vraie coopération

C’est en se penchant sur la relation de l’homme à l’animal dans divers univers de travail que les chercheurs ont commencé à se poser la question du travail de l’animal en tant que tel. « Le vocabulaire employé est symptomatique, pointe Jocelyne Porcher. Certains directeurs de porcheries industrielles parlent de leurs "ouvrières" quand ils évoquent leurs centaines de truies reproductrices… » Pour les chiens d’aveugle ou les chiens militaires, on parle du recrutement, de l’éducation et même de la retraite des canidés. Mais la vraie question, c’est : qu’est-ce qui définit le travail et cette définition peut-elle s’appliquer aux tâches effectuées par les animaux ?

« Le travail, en sciences sociales, se définit comme la mobilisation par les individus de leur subjectivité – leur intelligence, leur sensibilité, tout ce qu’ils mettent en œuvre et qui vient d’eux – pour accomplir une tâche qu’on leur a demandée », indique Sébastien Mouret. Le travail ne consiste donc pas seulement à obéir à des ordres : il faut la collaboration de l’individu. Or les observations menées par les chercheurs ces dernières années montrent clairement que les tâches accomplies par l’animal ne sont pas le seul produit d’un conditionnement ou de l’exercice d’une autorité. « C’est assez évident pour les chiens guides d’aveugle, qui doivent en permanence confronter ce qu’ils ont appris à la multitude de situations auxquelles ils font face. Évoluer dans une foule, signaler un objet, contourner un obstacle…, n’a rien de mécanique, explique Sébastien Mouret. Chaque situation est unique et demande l’exercice d’une véritable intelligence pratique, quitte à aller parfois à l’encontre de ce que souhaite la personne non-voyante elle-même ! »

Le cas des éléphants utilisés pour le débardage dans les forêts du nord-est de l’Inde est à cet égard éclairant. « Les cornacs laissent une grande part d’autonomie à leurs éléphants, qui effectuent les tâches à leur rythme et, surtout, à leur manière », relate Nicolas Lainé, ethnologue au Laboratoire d’anthropologie sociale1 du Collège de France, qui a longuement observé ces moments de collaboration. « L’éléphant traîne les troncs à travers plusieurs kilomètres de forêt sans personne sur son dos pour le guider. Au moment du chargement, il choisit l’ordre dans lequel il saisit les cylindres de bois posés au sol et les dépose les uns après les autres dans la remorque sans aucune directive du cornac », raconte le chercheur, toujours surpris par la minutie avec laquelle les pachydermes alignent les troncs comme autant d’allumettes dans une boîte.

Plus étonnant : ces éléphants n’ont pas été dressés à cela, ce sont leurs congénères qui leur ont appris les ficelles du « métier ». « Les années qu’ils passent au village après leur capture dans la forêt servent surtout à socialiser les animaux et à les intégrer à la communauté des hommes. Ce n’est que lorsqu’ils atteignent l’âge adulte et accompagnent les autres éléphants adultes en forêt qu’ils commencent leur apprentissage par imitation », indique le chercheur.

Si les animaux savent se conformer à un ensemble de règles pour effectuer les tâches qu’on leur demande, ils sont aussi capables d’innovation voire, de transgression. C’est le cas de l’éléphante du cirque Gruss Syndha, longuement observée lors d’un projet de recherche : alors qu’elle exécute les numéros sans erreur lors des répétitions, il lui arrive d’introduire quelques fantaisies lors des représentations… « C’est comme si elle était consciente que le dresseur ne pourrait pas lui dire quoi que ce soit et serait bien obligé de s’adapter », commente Jocelyne Porcher.

Autre élément clé du travail animal : la motivation. Si les hommes peuvent tirer une satisfaction de la complexité de la tâche qu’ils viennent d’effectuer, ou de la position que cette tâche leur confère dans la société, les motivations de l’animal sont tout autres selon les chercheurs : « Le vrai moteur, c’est l’affection que l’animal porte à la personne avec laquelle il travaille », affirment-ils en chœur. « Certains ont un lien tellement fort avec l’humain en question qu’ils ne peuvent travailler qu’au service d’une seule et même personne, raconte Sébastien Mouret. C’est notamment le cas des chiens d’aveugle. »

Très liée à la motivation, la reconnaissance donnée à l’animal est elle aussi fondamentale et va au-delà de la simple récompense alimentaire. « Ce qui compte pour l’animal, c’est qui la donne et comment il la donne », commente Sébastien Mouret. « Au Laos, les éléphants sont ramenés au village après cinq jours de travail dans la forêt, pour éviter qu’ils ne s’épuisent. À leur retour, ils reçoivent un “baci” de la part des villageois, une cérémonie pour remercier l’éléphant de son aide et restaurer les forces vitales qui assurent le bien-être de l’animal », témoigne Nicolas Lainé.
Quels droits pour ces animaux ?

Encore émergente, la question du travail animal est loin d’avoir été épuisée par les chercheurs. Et fera sûrement l’objet de débats vifs lors du colloque organisé les 8 et 9 avril à Paris2. Mais elle pose d’ores et déjà de vrais défis à nos sociétés. Considérer qu’il y a un travail animal soulève en effet la question du statut de l’animal et de ses droits. « S’il y a un temps du travail, alors il faut aménager un temps du hors-travail », estime Jocelyne Porcher. Certains le font déjà : les chiens d’aveugle ont droit à des pauses régulières, au cours desquelles on leur enlève leur « brassard » de travail, et à une retraite bien méritée dans une nouvelle famille à la fin de leur carrière. Mais quid des parcs animaliers et autres « marinelands » ? Quid des animaux de cinéma, soumis aux cadences toujours plus intenses d’un secteur en crise ? « Les animaux y sont souvent utilisés au-delà de la fatigue », affirment les chercheurs, qui n’hésitent pas à faire un lien entre souffrance animale et souffrance humaine au travail : bien souvent, l’une ne va pas sans l’autre. Que penser, enfin, des conditions de vie des animaux mis au travail dans les systèmes industriels ?

« La question du travail animal est un bon outil pour penser de façon plus large la place des animaux dans nos sociétés, estime Jocelyne Porcher. Elle permet aussi d’opposer des arguments aux mouvements qui réclament aujourd’hui la disparition pure et simple de tous les animaux de la société – animaux de compagnie compris – pour cause d’exploitation par l’homme. Voir l’animal comme un partenaire de l’homme jette une autre lumière sur cette question. »
Notes

   1.
   UNité CNRS/Collège de France/EHESS.
   2.
   « Premières rencontres interdisciplinaires sur le travail animal », les 8 et 9 avril à AgroParisTech, à Paris.

https://lejournal.cnrs.fr/articles/les-animaux-travaillent-ils

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 30026
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   Jeu 23 Nov 2017 - 21:56

vaste débat !

oui mais tous ces animaux ont "subit" un conditionnement depuis " le plus tot possible"
alors oui une fois adulte, la réalisation des séquences connues + des récompenses rend volontaire le dit animal...

par contre penser au repos etc c'est un bon début

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi mon chien fugue ?
» Pourquoi le chien travaille-t-il/obéit-il?
» Pourquoi certain chien se roule dans les excréments?
» pourquoi mon chien réagit il mal avec les autres chiens?
» Pourquoi mon chien pleure quand il joue avec ses jouets ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°° :: LES CHIENS :: * DIVERS: sujets canins *-
Sauter vers: