°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Urgent, une FA (ou une adoption) pour Falco qui supporte mal la pension
par Phnix Aujourd'hui à 11:26

» Carte de localisation d'éducateurs canins travaillant en positif (France et pays limitrophes)
par anouschka21 Hier à 19:59

» Lèche les babines d'un autre chien
par MiMi&Pya Hier à 18:07

» Extrême urgence pour Kamo, FA ou adoptant, question de vie ou de mort
par Pomme Hier à 13:50

» travail a distance
par Cisco Sam 22 Juil 2017 - 23:27

» Association Regard Complice - Bretagne
par MiMi&Pya Sam 22 Juil 2017 - 10:17

» Vends Gilet sauvetage jaune
par Vuux Jeu 20 Juil 2017 - 22:24

» La méthode André Escafre
par OuiBonChien Jeu 20 Juil 2017 - 18:35

» BD éducative à destination des enfants
par mitee Jeu 20 Juil 2017 - 16:32

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
MuzaRegne
Professionnel Canin
Professionnel Canin


Nb de messages : 753

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Lun 15 Juin 2015 - 19:54

Dominance et hiérarchie, schématisées : ça peut aider à visualiser, selon les personnes (si vous trouvez ça plus compliqué qu'à l'écrit c'est que c'est pas fait pour vous Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Derby
Educateur Canin Pro'
Educateur Canin Pro'


Nb de messages : 8260

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Lun 15 Juin 2015 - 20:05

Article à lire

https://stealthily.wordpress.com/2015/06/14/hierarchie-dominance-quelques-etudes-sur-le-sujet/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.autourduchien.fr
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40997
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Ven 24 Juil 2015 - 12:54

Qu'en dites-vous?

Citation :
J’ai lu le livre Dominants et dominés chez les animaux d’Alexis Rosenbaum (éditions Odile Jacob) que j’ai trouvé intéressant. Facile à lire, en moins de 200 pages il offre un éclairage opportun sur un sujet qui fait parfois l’objet de discussions vives.

Même s’il est souvent question de primates, certains propos ne semblent pas seulement familiers à notre condition d’humain mais aussi à nos compagnons domestiques.

Ce qu’il en ressort c’est que les relations de subordination, le lien hiérarchique, n’est pas un concept aussi simple qu’il n’y paraît. Une chose est sure, cela ne dépend pas uniquement de l’individu lui-même !

Je vous propose quelques phrases, extraites du livre, pour saisir certains points clés.
A quoi sert la hiérarchie ?

« Un rapport de subordination clair, établi via des comportements formalisés, aide les vaincus à rester à proximité des vainqueurs et, plus généralement, facilite l’établissement de liens sociaux non violents. »

Les animaux dominés profitent donc des ressources et de la protection du groupe via des relations de subordination. Ainsi le vaincu n’a pas à fuir le groupe et se retrouver seul, ayant moins de chance de survie. Il y a des avantages à avoir un statut « inférieur ». De même, si les membres de statut « supérieur » tolère leur présence c’est qu’ils en tirent avantage. D’ailleurs «l’assouplissement de la dominance est lié davantage à l’utilité que représente la présence des subalternes qu’à une tolérance spontanée. »

Qu’est-ce qui détermine la dominance ?

Un point important :

« (…) les relations de dominance peuvent être le résultat de l’expérience personnelle de l’animal autant que de ses prédispositions innées. ».

Chez certains animaux, le résultat des victoires et défaites passées auront plus d’influence que sa condition physique par exemple. C’est aussi pourquoi, chez d’autres, le rang social peut augmenter graduellement avec l’âge.

On va même plus loin :

« (…) les schémas de dominance peuvent dépendre à la fois des traits individuels, de l’âge de l’individu (ou de son ancienneté dans le groupe), de son expérience personnelle et des alliances qu’il peut former. »

Dans le livre figure l’exemple d’une espèce de primates dans laquelle il avait été observé que « les femelles dont la progéniture avait de meilleures chances de survie n’étaient pas les plus gradées, mais les mieux « intégrées » c’est-à-dire celles qui entretenaient le plus de liens de proximité et de toilettage avec leurs congénères ».

Précision fondamentale :

« La relation de dominance, par nature, est une relation. En tout rigueur, elle n’est pas un attribut individuel. »

On n’est pas dominant ou dominé de manière intrinsèque, on l’est par rapport à un autre individu.

« Une hiérarchie de dominance stable n’est utile que lorsque des animaux cohabitent durablement. Ce sont surtout ceux qui peuvent entrer en interaction répétée qui ont intérêt à économiser le coût de leurs interactions en les normalisant. »

Inutile de dépenser de l’énergie pour une rencontre éphémère. La hiérarchie va servir à régulariser les relations et donc à rendre possible la coexistence au sein d’une communauté.

« Les différences hiérarchiques entre espèces ou populations seraient influencées par des facteurs écologiques. »

[...]

Plus la ressource est concentrée dans l’espace (voire n’est disponible que sur un temps limité) et a une grande valeur, plus il y a de risques de conflits (régime de type contest (combat, dispute)). Si les ressources sont réparties de manière uniforme, éparpillées, difficilement défendables, de faible valeur (cas des étendues herbeuses pour les herbivores), les risques de conflit sont faibles (régime de type scramble (ruée)).

« Pour expliquer l’organisation sociale d’une population, il est donc nécessaire de tenir compte des gènes, de l’environnement et des interactions entre les deux. »

Et la captivité ?

« Quant à la captivité collective, on peut dire qu’en privant des animaux de la possibilité de s’échapper, l’expérimentateur fait déjà un pari sur leur capacité à puiser dans leur répertoire comportemental les moyens de cohabiter à proximité. »

Cela me rappelle quelques observations faites sur des loups en captivité, qui ont été généralisées aux loups en liberté… et qu’on a voulu superposer au chien !

En conclusion, la hiérarchie, ce n’est pas aussi simple qu’on veut nous le faire croire :

« Impossible d’envisager les hiérarchies de dominance, désormais, sans prendre en compte les comportements de coopération et d’apprentissage qu’elles encadrent, ou les dimensions d’affiliation et de parenté qu’elles possèdent. »

Bonne lecture !

http://sharpei-attitude.fr/dominants-et-domines-chez-les-animaux/

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 29453
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Ven 24 Juil 2015 - 14:38

un autre article de super site

Citation :
Certaines personnes pensent que, parce que leur chien est agressif, c’est qu’il est forcément dominant. Et bien non. Pas du tout.

Ce chien que vous croisez au bout d’une laisse et qui semble n’avoir qu’une envie : sauter à la gueule de votre toutou, n’est pas du tout dominant.

Un chien dominant est forcément un chien sûr de lui. Un chien sûr de lui n’a aucune raison de sauter à la gorge du premier venu.

Par contre le chien qui a peur, lui, préfère attaquer avant que vous approchiez (auto-défense).

Celui qui n’est pas trop rassuré va peut-être se laisser approcher mais la suite dépendra de l’attitude du congénère.

Alors bien sûr, vous en croisez tous les jours de ces chiens dont le maître (ou la maîtresse) fait un écart pour éviter le vôtre, non parce qu’il a peur de votre chien, mais parce qu’il craint la réaction démesurée du sien (qui pourrait engendrer une réaction encore plus démesurée du vôtre… surtout s’il est plus gros). Parce qu’il est « dominant » (sic). Comme s’il s’agissait d’un défaut si répandu parmi les chiens que ça en devient normal.

« J’ai pas eu de chance, je suis tombé sur un chien dominant. » (quoique on a parfois l’impression d’entendre: « je suis content(e) que mon chien ne soit pas aimable avec les autres, il ne se laisse pas faire, il est fort, il peut me défendre, etc. »).

Bien souvent ces chiens ont été mal ou peu socialisés. Certains ont été tellement protégés qu’ils en sont venus à craindre tout être vivant qui les approche. D’autres sont peu sûr d’eux mais ne veulent pas que ça se sache et quand ils rencontrent un congénère qui ne l’est pas plus, ils cherchent à s’imposer, soit par un conflit, soit par des jeux brutaux.

Joël Dehasse a bien décrit le phénomène :

Si on reparle de l’agressivité, le chien (dit) dominant est-il agressif? Le chien dominant est assertif et a accès aux privilèges et ressources (il se donne ce droit et ce droit lui est attribué par tous), il n’a aucune raison d’être agressif. C’est celui qui n’est pas sûr de lui qui a besoin de montrer qu’il possède et contrôle et qui se montre agressif. L’agressivité est donc liée non à un statut (théorique) mais à un état d’insécurité, d’absence de confiance en soi.
Plus on doit montrer (théâtraliser) quelque chose, moins on EST ce quelque chose. Plus on montre qu’on est dominant, moins on est dominant! Plus on montre qu’on est sûr de soi, moins on est sûr de soi.
L’agression de dominance n’existe pas.   (17 mars 2005)

Votre chien est-il vraiment dominant ?

http://sharpei-attitude.fr/agression-et-dominance/

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
eleonorea
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2168
Age : 46
Localisation : bourges
Emploi : de plus en plus souvent

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Ven 24 Juil 2015 - 16:05

j'aime bien ton tableau Muzaregne

quand les gens me balance ce type d'arguments !!
(ah mais c'est parce que blabla bla ..il ou elle est dominant(e)....)

non un chien réactif n'est pas un chien dominant!!!!
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40997
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Ven 24 Juil 2015 - 19:41

Il y a quelques mois, j'ai rencontré une personne qui avait deux toutes petites chiennes. L'une d'entre elles était clairement pas à l'aise du tout avec les gens (ça me fait toujours de la peine...). Je n'aime pas parler chien de façon générale, j'ai souvent expliqué pourquoi sur le forum mais comme là c'était un repas, je n'ai pas pu éviter le sujet puisque la personne savait que j'avais moi-même des chiens.

Et ben ça a pas loupé, je me suis entendue dire que la chienne était dominante parce qu'elle n'acceptait rien, grognait et aboyait (la vilaine!!!!).

A chaque fois que la personne m'a parlé de "dominante" je disais "Domi-quoi?" pour finir (en passant pour une demeurée, certes!) "Dominante? Nan, vraiment, je ne vois pas ce que c'est! Je pensais juste que votre chienne réagissait par peur car elle est visiblement très mal à l'aise et le dit clairement!".

L'ambiance... Very Happy

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Derby
Educateur Canin Pro'
Educateur Canin Pro'
avatar

Féminin
Nb de messages : 8260
Age : 49
Localisation : Cantal (15) Auvergne - Aurillac
Emploi : Educatrice, masseur, animatrice de stages canins ...

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Dim 26 Juil 2015 - 13:56

Une autre raison plus intrigante des conclusions faites par Freedman est que les lignées de chien et de loup sont réciproquement monophylétique, suggérant qu’aucune des populations modernes de loup n’est associée aux premiers loups qui furent domestiqués.
La suite .... :

http://vetopressbox.com/2014/09/lavenement-de-la-genomique-canine-entre-chiens-et-loups/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.autourduchien.fr
Hugo
 
 
avatar

Masculin
Nb de messages : 396
Age : 17
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Mar 28 Juil 2015 - 14:22

Je vais lire ce post attentivement et sans doute acheter le livre de Barry Eaton car tous ce qui est dominance, hiérarchie est encore flou pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Derby
Educateur Canin Pro'
Educateur Canin Pro'
avatar

Féminin
Nb de messages : 8260
Age : 49
Localisation : Cantal (15) Auvergne - Aurillac
Emploi : Educatrice, masseur, animatrice de stages canins ...

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Mar 28 Juil 2015 - 14:23

bonne idée d'achat Smile une bible / une référence / et explications très claires
Revenir en haut Aller en bas
http://www.autourduchien.fr
Hugo
 
 
avatar

Masculin
Nb de messages : 396
Age : 17
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Mar 28 Juil 2015 - 14:38

Je viens de regarder cette vidéo, qu'en pensez vous :

Revenir en haut Aller en bas
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 29453
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Mar 28 Juil 2015 - 20:54

le texte est très bien, clair exemples biens choisit, il manquerai juste une explication sur le "ferme" qui insinue trop souvent violence pour les gens...

mais je vais critiquer la forme Smile ça manque de vie, d'exemples visuels, de photos, et d'angles de prise de vue et c'est un peu long pour la plus part des gens ...

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
Hugo
 
 
avatar

Masculin
Nb de messages : 396
Age : 17
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Mar 28 Juil 2015 - 20:56

Effectivement, la prise de vue est pas super (à certains moments on voit le trepied). Avec des exemples concret en vidéo ça aurait été parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Filataplace
Educateur Canin Pro'
Educateur Canin Pro'
avatar

Féminin
Nb de messages : 2320
Age : 29
Localisation : mareuil le port / port a binson 51
Emploi : Educateur canin et comportementaliste pro titulaire du brevet pro, pension canine en famille

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Mar 28 Juil 2015 - 23:01

J'ai regardé. Bon le fond est bien, c'est vrai que la forme... MAIS je n'aurais pas fait mieux lol
Après j'ai osée regarder les commentaires et j'ai bien cru que j'allais m'évanouir.
Le chemin va être trèèèèès long.
Revenir en haut Aller en bas
http://filataplace.wixsite.com/education-pension
Hugo
 
 
avatar

Masculin
Nb de messages : 396
Age : 17
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Mar 28 Juil 2015 - 23:58

J'ai pas regardé les commentaires, ça n'en valait pas la peine lol
Revenir en haut Aller en bas
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 29453
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Mer 29 Juil 2015 - 8:45

pour la forme : y a des moments ou il y a d'autres angles, donc soit ils avaient assez de matériel, soit ils ont fait plusieurs prises... ils auraient pu varier un peu plus (dsl, mon père m'a bassiné avec ca puisque c'était son métier !) et si tu fais un plan fixe, le mieux c'est intercaler des exemples ou des photos, le plus difficile étant de conserver le fond sonore Smile

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40997
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Dim 30 Aoû 2015 - 20:00

Article de février 2012 mais c'est toujours intéressant à relire...








* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
west
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2325
Age : 30
Localisation : Savoie (73)

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Mar 1 Sep 2015 - 10:49

http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0133978
et en français google
http://translate.google.com/translate?u=http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0133978
Revenir en haut Aller en bas
http://west.eg0.me/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40997
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Mar 1 Sep 2015 - 14:30

Qu'en dis-tu West?

Moi, je ne suis pas satisfaite...

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
west
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2325
Age : 30
Localisation : Savoie (73)

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Mar 1 Sep 2015 - 14:43

moi non plus. (mais j'ai pas tout lu)
il y a des choses pas mal (que l'on sait déjà mais bon) mais je trouve que ça reste assez flou et pas très cohérent...
Revenir en haut Aller en bas
http://west.eg0.me/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40997
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Mar 1 Sep 2015 - 14:53

Oui, voilà, pas très cohérent!

C'est comme les loups mais pas tout à fait, c'est pas comme les macaques, ça dépend de la race du chien (qui des croisés?), etc...

Ça donne l'impression d'un regroupement de tendances (hiérarchie linéaire, dominance liée à la compétence d'un individu, etc...) en une...

Sinon, on avait publié ce lien?

http://www.joyeusespattes.com/IMG/pdf/hierarchie-dominancevteppe.pdf

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
west
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 2325
Age : 30
Localisation : Savoie (73)

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Mar 1 Sep 2015 - 19:41

je sais pas mais ce texte est bien (et en français, c'est reposant Wink )
Revenir en haut Aller en bas
http://west.eg0.me/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40997
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Mar 1 Sep 2015 - 20:56

west a écrit:
(et en français, c'est reposant Wink )

Oui, c'est vrai, après avoir lu les 41 pages, on a envie de se reposer! u

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Hugo
 
 
avatar

Masculin
Nb de messages : 396
Age : 17
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Lun 14 Sep 2015 - 22:35

" Il existe des tas d’articles sur la hiérarchie chez le chien, chez le loup ou encore entre le chien et l’Homme. Je vais commencer par un résumé rapide du sujet. La hiérarchie est une organisation sociale qui permet de vivre ensemble de façon intelligente. Cette structure peut exister au sein de la même espèce à condition d’avoir un but commun, par exemple : besoin de chasser, de garder un territoire, … La hiérarchie entre deux espèces différentes n’a pas de but et la communication est suffisamment différente entre l’Homme et le chien pour la rendre impossible. Elle n’existe donc pas.

Cependant, c’est un sujet polémique et plusieurs théories peuvent être défendues. Nous allons rentrer, un petit peu, dans les détails et aborder ce sujet au travers de trois questions. Les voici :
I - Est-ce que le comportement du loup gris est applicable au chien ?
II- Est-ce que la "hiérarchie" apporte quelque chose d’intéressant ?
III – Qu’est-ce qui remplace la hiérarchie alors ?


I - Est-ce que le comportement du loup gris est applicable au chien ?
Lorsque l’on aborde le problème de la hiérarchie le premier réflexe est souvent de se référer au loup gris, comme s’il était la version "sauvage" du chien. Que le loup gris soit un ancêtre du chien domestique, un cousin ou autre, il s’agit néanmoins de deux espèces différentes qui possèdent des comportements différents.

Des comportements différents ? Pourtant ce sont des animaux qui peuvent avoir un régime alimentaire similaire et qui peuvent même s’hybrider … Alors ils ne sont peut-être pas si différent que ça ?

Reprenons un comportement de base, un comportement vital : manger ou plutôt chasser. Comment chasse un loup gris ? Il possède un comportement complet de prédation. Cela se passe tout simplement : il a faim, il cherche, il poursuit, il capture, il met à mort, il mange, il digère, … Comment chasse le chien domestique ? Et bien … Ca dépend des races, car avec la sélection comportementale, la séquence de ce comportement a beaucoup évoluée. Par exemple, avant de poursuivre, le chien fixe sa proie. Ce petit comportement se trouve disproportionné chez le Border Collie qui fixe énormément. Si au sein de la chasse, c’est un comportement qui n’est pas surprenant, chez le Border Collie, ce comportement permet de faire du troupeau et il ne se retrouve pas à attaquer. Son comportement n’est d’ailleurs pas motivé par la faim. De la même manière, chez les chiens de chasse, la poursuite peut être exacerbée, mais on ne leur permet pas forcément d’exécuter la mise à mort ainsi que l’ingestion de la proie.

On aura beau disséquer le comportement de chasse du loup gris, on ne parviendra pas à en déduire le comportement de chasse du chien. Ce sont deux espèces différentes …

Un autre exemple ? Le loup a une communication faciale importante. Il use de vingt-quatre muscles pour faire cela. La communication du chien est-elle exactement la même ? Non, ce n’est même pas envisageable, car il n’a que la moitié des muscles faciaux qui permettent au loup de communiquer. La différence à l’œil humain n’est peut-être pas très importante, mais au sein d’une espèce c’est une différence très importante. Donc, on aura beau dépiauter la communication du loup, on n’y trouvera pas exactement le reflet de la communication canine.

Appliquer totalement un schéma à une espèce à partir des observations d’une autre espèce n’est pas une méthode fiable. C’est le premier point que j’aimerai vraiment souligner pour la hiérarchie. Le fonctionnement social du loup ne peut pas être applicable au chien sans la moindre forme de nuance. Mais en plus, dans le cas du loup, il est intéressant de noter deux points supplémentaires :
1 – Le loup, OK. Mais quelle espèce ? Le loup gris qui vit en groupe (mais pas forcément) ou le loup africain qui est solitaire ou l’une des très nombreuses autres espèces ?
2 – Le loup, OK. Mais dans quelles conditions d’observation ? Ce point précis est important car observer des animaux en captivité, ça implique d’observer un groupe fabriqué par l’Homme et qui ne peut pas choisir de se séparer ce qui peut créer des comportements très différents …

Concernant la hiérarchie, si l’on ne peut pas copier le modèle du loup (note : dont les observations semblent faire apparaître quelques choses de différents du mythe commun), quelle hiérarchie chez le chien ? Les groupes sont tous différents (âge, même famille, différence morphologique, …) et ils vivent dans des milieux très différents (appartement, maison, …). Beaucoup de chiens sont d’ailleurs solitaire et ne vivent pas du tout en groupe.


II - Est-ce que la "hiérarchie" apporte quelque chose d’intéressant ?
Cette théorie de hiérarchie entre l’Homme et le chien, sans même parler de hiérarchie entre chiens, beaucoup de personnes y sont terriblement attachées. Donc on peut s’attendre à ce que ce soit quelque chose de réellement nécessaire, dont les règles, les mythes et les légendes ne peuvent pas être abandonnés sous peine de se louper totalement.

Il y a effectivement tout une série de règles pour parvenir à dominer son chien. Certaines sont intéressantes, beaucoup sont là pour se compliquer la vie et certaines sont carrément dangereuses. Nous allons détailler quelques règles.
- Interdire l’accès à la chambre et encore plus au lit, ainsi qu’au canapé.
Cette règle est censée être là parce que le dominant (l’humain) a une place privilégiée (le lit) et que le chien ne doit pas la prendre sinon il devient le dominant. Cette règle peut permettre d’amener des périodes de solitude et de détachement, ce qui peut être une bonne chose. Cette règle permet également d’éviter tous soucis de protection de la ressource liée au confort. Il est néanmoins important de noter que ce problème peut être résolu autrement que par l’interdiction totale d’accéder à ces lieux de conforts.
En soit, laisser l’accès à la chambre, au lit et au canapé est un choix. L’autorisation en elle-même n’apporte rien de mal …

- L’humain mange toujours avant le chien.
Cette règle est censée être là parce que le dominant (l’humain) a le privilège sur la nourriture et mange donc en premier. Si le chien mange avant, il est donc privilégié et devient le dominant. Cette règle est simplement inutile. Ne pas donner de la nourriture venant de la table, pendant le repas, a une utilité : cela apprend au chien que réclamer ne sert à rien. Mais le chien peut très bien manger en même temps au travers d’un jouet distributeur par exemple ou avant … Cela ne créera aucun problème de comportement et au contraire, certains chiens insistants autour de la table verront leur attention détournée vers cette possibilité d’alimentation et leur comportement s’améliorera.

- L’humain prend toutes les décisions.
Cette règle est censée être là parce que le dominant (l’humain) dirige le groupe et prend donc les décisions. Si le chien a le droit de prendre ses propres décisions, il devient le dominant. Cette règle est dangereuse, car elle indique, implicitement, que l’humain doit avoir conscience de l’ensemble des besoins du chien ou qu’ils seront simplement bafoués sans que le chien n’ai le droit de décider pour lui-même, de réclamer pour un contact, d’aller de lui-même vers un congénère alors qu’il a besoin de contact sociaux, de renifler alors qu’il a de véritables besoins exploratoires …

Si l’humain fait très attention, cette règle est juste pénible, s’il connait un peu moins bien les besoins de son chien, elle devient soit impossible, soit réellement dangereuse, car des besoins bafoués créent des soucis comportementaux.

Est-ce que cette notion apporte quelque chose d’intéressant ? Oui, de temps en temps mais la réponse est également non, absolument pas. Il y a d’autres règles très éloignées de la hiérarchie qui sont beaucoup plus intéressante à suivre à mon sens.
- Respecter les besoins du chien
- Respecter les distances de sécurité du chien
- Apprendre au chien avant d’exiger qu’il sache
- …

Si les règles autour de la hiérarchie ne sont pas forcément cohérentes, si on peut s’en passer, si on peut trouver une manière plus intéressante de gérer, pourquoi garder cette notion de chef de meute, de hiérarchie, etc, etc … Alors que beaucoup disent qu’elle n’existe simplement pas ?


III – Qu’est-ce qui remplace la hiérarchie alors ?
Et bien, il y a sans doute des grands termes rassurants que l’on pourrait appliquer, mais au final, on a simplement besoin d’un peu de logique. Appliquer des mots dont on ne connait pas vraiment la définition comme "hiérarchie", "dominant", "hyper-attachement", … c’est souvent plus facile mais ce n’est pas le plus intéressant.

Le chien a des besoins, il fait en sorte de les combler et il ne tient qu’à l’humain que sa manière de faire nous convienne. Pour cela, il y a des apprentissages à faire (sauter de partout ne permet pas d’obtenir à manger par exemple) mais également beaucoup de choses à prévoir en amont (sortir suffisamment pour que le chien n’ait pas envie de fuguer par exemple). Parmi tout ce que le chien désire, il y a la sécurité et il pourra se défendre contre l’humain si cela est nécessaire. Alors il n’y qu’à l’humain de lui montrer qu’il ne risque rien …

Parfois, supprimer un mot permet d’observer le comportement totalement différemment, sans a priori, ni idées reçues et l’observation est souvent le premier pas pour comprendre, alors autant ne pas s’en priver !

Conclusion : Se soumettre à des règles parfois fantaisistes pour se sentir devenir "chef de meute", ça n’a rien d’obligatoire. C’est un choix que l’on peut faire, mais du côté du chien, c’est irréaliste de croire qu’il considérera un humain comme un autre chien. Il est important de noter que beaucoup de ces règles refusent de prendre en compte la communication canine (signaux d’apaisement, …) ce qui est non-sens. Après tout c’est cette communication qui permet de régler les conflits. Alors si vous faites le choix de croire en l’existence d’une hiérarchie entre deux espèces, ne croyez pas que la seule présence d’un "chef de meute" assure le bien-être et renseignez-vous sérieusement sur les signaux d’apaisement, la détresse acquise, … Notons que c’est aussi de ce bien-être que découlera votre sécurité et l’absence de problèmes comportementaux."

Source : http://hund.fr/actualites/la-hierarchie/25/
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40997
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Mer 7 Oct 2015 - 23:37

Merci pour l'article Hugo35! thumleft

Citation :
L'histoire d'un chien ...... dominant .....

« Mon chien tire, Mr l'éducateur »

« et oui ma petite Dame c'est parce qu'il est dominant. On va lui mettre un collier étrangleur »

On met un collier étrangleur et le chien dit « Aie »

« Mon chien tire toujours, Mr l'éducateur »

« et oui ma petite Dame c'est parce qu'il est dominant. Faut mettre des coups de sonnette. »

Le chien dit « Aie Aie»

« Mon chien tire beaucoup quand il voit les autres chiens, Mr l'éducateur »

« et oui ma petite Dame c'est parce qu'il est dominant. Faut tirer plus fort. »

Le chien dit « Aie Aie. Je les trouvais sympas les autres chiens mais plus je m'en rapproche, plus j'ai mal.»

« Mon chien devient agressif avec les autres chiens, Mr l'éducateur »

« et oui ma petite Dame c'est parce qu'il est dominant. On va lui mettre un collier électrique »

Le chien dit « Aieeeee chaque fois que je vois un autre chien, je prend une douleur terrible.»

« Mon chien s'est retourné contre moi quand il a vu les autres chiens, Mr l'éducateur »

« et oui ma petite Dame c'est parce qu'il est dominant. Je vous l'avais dit depuis le début. Vous avez parlé de l’euthanasie avec votre vétérinaire ?... »

Le chien dit ….........

Le chien ne dit plus rien parce qu'il est mort. Et il n'est pas mort parce qu'il avait une « mauvaise maîtresse » ; il est mort parce qu'un abruti issu d'un autre âge n'a pas compris comment fonctionne un chien ; parce que la maîtresse a cru ce que ce « professionnel » allait l'aider.

Parce que la maîtresse n'a pas compris que chaque conseil rapprochait son chien de l'euthanasie.

Refuser de mettre un collier étrangleur, collier à picots, collier électrique, c'est refuser d'avoir un rapport de force avec son chien. Ne croyez pas l'éducateur qui vous dira que c'est bon pour vous. Ce n'est ni bon pour vous, ni bon pour votre chien sauf si vous voulez l’enterrer plus vite que la nature ne l'a prévu.

Si quelqu'un vous dit « Votre chien est dominant », vous n'avez qu'une chose à dire :

« Au revoir, Monsieur »

Auteur : Patrick Aufroy - Doggycoach - Tarn

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40997
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Jeu 8 Oct 2015 - 16:45

A lire: http://sharpei-attitude.fr/wp-content/uploads/2015/08/article-vieira-septembre2015.pdf

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40997
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Ven 9 Oct 2015 - 15:16

Citation :
Dominer c'est dépassé, pensez à motiver !

Quoi que vous vouliez faire faire à votre chien ou mieux, quoi que vous vouliez faire avec votre chien, s’il n’est pas motivé vous allez galérer, perdre patience (et lui aussi sans doute) au mieux laisser tomber, au pire vous énerver, pour un résultat médiocre car vos réprimandes auront, à n’en pas douter, pour seule conséquence de le démotiver. Selon moi la motivation est la clé de la réussite.

Naturellement votre chien est sans doute motivé à sortir se promener, peut être courir après une balle, chasser, creuser etc… selon sa race et ses préférences. Mais quand il s’agit de marcher à vos côtés sans tirer, d’aller dans son panier, d’accueillir calmement un visiteur, ou de pratiquer une discipline comme l’agility il en va tout autrement il vous appartient donc de le motiver.

Mais soyez réaliste s’il n’est déjà pas motivé à vous suivre ou à venir vers vous quand vous l’appelez dans le jardin, n’attendez pas qu’il le fasse avec des chiens, chats, écureuils etc… aux alentours, des odeurs ou que sais je encore ! Si tout, autour de lui l’intéresse plus que vous dans un environnement connu, il en sera inévitablement de même dans la rue, sur un terrain d’éducation ou d’agility et vous allez devoir commencer par le début : susciter de l’intérêt à votre chien, par le jouet, la nourriture etc… devenir le pourvoyeur de ce qu’il aime. Il n’y pas une recette unique, il y a une solution pour chaque chien. Vous connaissez le vôtre, trouvez TOUT ce qu’il aime, ne vous contentez pas du fromage ou de son jouet préféré. Il m’est arrivé par exemple d’utiliser l’autre chien de la maison pour motiver le premier à entrer dans un tunnel d’agility. Alors soyez inventif !

Vous l’aurez compris il n’y a pas de recette miracle pour motiver TOUS les chiens, mais il y a cependant quelques règles à respecter :

Tout d’abord vous devez être motivé (et il ne suffit pas de l’être, encore faut il que le chien le sache !) plus vous serez motivé plus vous pourrez être motivant. Si vous vous découragez vous n’avez aucune chance de motiver votre chien.

Soyez convaincu des qualités de votre chien. Je vois trop souvent des maîtres cataloguer leur chien de têtu, fainéant… ou affirmer « mon chien ne pourrait jamais faire ça » Mais si vous n’y croyez pas votre chien ne le fera pas.

Vous devez connaître ses goûts, savoir ce qu’il aime pour être le pourvoyeur des choses qui lui sont agréables et éviter qu’il ne puisse satisfaire ses désirs par lui-même.

Vous devez le récompenser de ses efforts, le féliciter, l’encourager, beaucoup et de manière exagéré même, cela lui donnera l’envie de continuer, d’aller plus loin. Votre chien va apprécier ces moments où il est le centre de toutes vos bonnes attentions, placé sur un piédestal magistral. Sa marche au pied n’est pas parfaite : ce n’est pas grave à force de répétition elle le deviendra si vous félicitez chaque progrès même minime.

La bonne récompense, donc celle qui motivera votre chien à effectuer ce que vous attendez de lui, est ce qu’il veut à l’instant T. Si il vient de manger et est peu gourmand la nourriture ne sera pas une récompense, en revanche le jeu, une sortie, une interaction si vous venez de rentrer etc… peuvent en être une. Il n’y a pas une récompense constante et unique pour un individu, il vous faudra vous adapter en permanence aux envies de votre compagnon à 4 pattes, afin de conserver sa motivation intacte. Tout comme un enfant peut être motivé à ranger sa chambre s’il sait qu’ensuite il ira au parc, un chien peut être motivé à ne pas bouger s’il sait qu’ensuite il aura l’opportunité de jouer avec son copain.

Faites en sorte que les apprentissages, même les plus difficiles soient fun pour votre chien : si vous lui apprenez la marche en laisse en tirant sur la laisse, il a peu de chance d’y prendre du plaisir, et de fait, perdra sa motivation pour l’exercice en question mais aussi, peut être, pour l’apprentissage en général. Si vos interactions avec votre chien ne sont basées que sur des « fais pas ci, fais pas ça » vous aurez beaucoup de mal à être motivant, vous serez juste le rabat joie de votre chien. Remplacez le « fais pas ça » par un « fais cela et regarde ce que tu y gagnes » et vous aurez le chien le plus motivé de la terre !

Bannir le non : il n’a pas sa place en phase d’apprentissage, parce que le non est un inhibiteur, que le chien traduit en un : tu as mal fait, tu es un mauvais chien ce qui implique que vous n’êtes plus dans l’encouragement mais dans la punition, or comment punir un chien qui est en train d’apprendre, (apprendre signifie qu’on ne sait pas or on ne peut punir qu’en cas d’inexécution d’un ordre connu ce qui, par définition, n’est pas le cas en phase d’apprentissage.) De plus, votre rôle, si vous voulez rester motivant, consiste à lui montrer ce que vous attendez de lui or lui dire « non » ne lui dit absolument pas ce qu’il doit faire pour être « un bon chien ». vous lui signifiez simplement votre mécontentement, mais ne lui enseignez rien. Enfin bien souvent le « non » est, à mon sens parfaitement incompréhensible pour le chien, car il représente un interdit... ponctuel, chose que le chien ne peut pas assimiler.

Imaginez en agility ce tunnel, idéalement placé sous la passerelle, qui fait de l’œil à votre chien et vous de hurler un « non » tonitruant afin qu’il ne s’y engouffre pas mais qui quelques secondes plus tard allez lui demander d’y entrer ? Comment un chien peut-il comprendre ce paradoxe : pour une même action un coup c’est bien un coup c’est mal… De quoi y perdre son latin et surtout sa motivation.

Je prends souvent cet exemple qui m’est très personnel et en même temps je crois assez parlant de mon apprentissage du vélo : Alors âgée de 4 ou 5 ans, mon père m’a acheté un vélo tout neuf et nous sommes partis pour une leçon dans la cour de l’école voisine. J’ai dû commettre une erreur dans la conduite de ce nouvel engin car je suis tombée… Mon père m’a crié dessus et giflé (j’allais abimer cette nouvelle acquisition onéreuse) Croyez le si vous voulez mais aujourd’hui je ne sais toujours pas faire de vélo car je l’ai pris en grippe !

Mon père aurait pu me dire que tomber était normal, que ce n’était rien (et faire fi des éraflures sur le vélo) vérifier que je ne m’étais pas fait mal, me proposer de repartir plus doucement, me tenir, m’encourager etc… Au lieu de cela en me grondant il m’en a dégouté…

Aussi, pour conclure, je dirais que s’il n’existe pas de méthode universelle pour motiver un chien, en revanche il en existe bel et bien une infaillible pour le démotiver : l’engueuler ! Pensez y la prochaine fois que vous voudrez lui apprendre quelque chose.

Un monde d’amis

Frédérique BASTIDON

(juin 2015)

http://unmondedamis.fr/fr/jaimerais-vous-dire/dominer-cest-depasse-pensez-motiver/

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40997
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   Ven 9 Oct 2015 - 16:07

Citation :
Aux adeptes de la théorie de la dominance .....

Quand votre chien dépend de vous pour manger.... il ne peut choisir ni le plat, ni le moment. Et s'il est pris à se servir, il est traité de voleur et risque la punition.

Quand votre chien dépend de vous pour boire....il doit vous attendre si sa gamelle d'eau est vide.
Quand votre chien dépend de vous pour uriner ..... pas le droit de faire ses besoins quand il veut ni où il veut. Et s'il y a un " accident" c'est la fin du monde ! Dans mes futures formations d'ailleurs, je vais interdire les maîtres de sortir toute la journée.....

Quand votre chien dépend de vous pour sortir..... il n'est pas libre d'aller où il veut et doit en plus supporter une attache ( je sais c'est pour sa sécurité, mais...). Il n'a pas le droit de marcher à son rythme parfois, ni de renifler, faute de sanction ( coup de collier au minimum).

Quand votre chien doit dormir où vous le voulez, qu'il n'a pas le droit de choisir son endroit, sous peine parfois de sanction. Il doit être dehors si vous le décider, même s'il n'a qu'une envie d'être au chaud sur son coussin, ou le contraire d'ailleurs.

cela me fait clairement penser à des conditions .... d'esclave.

Alors, en terme de dominance.... cela suffit peut-être comme dominance !

Vouloir en plus imposer votre volonté par la force et la contrainte relève de l'abus de pouvoir, voir de la satisfaction de soumettre......

https://www.facebook.com/corinne.martin.779/posts/833221226713409?fref=nf

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dominance, hiérarchie: mythe ou réalité - les sources
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mythe et réalité ...
» mythe ou réalité ?
» PR et orage...mythe ou réalité
» Mythe ou réalité ?
» Quartz noir mythe ou réalité ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°° :: L'APPROCHE POSITIVE ET AMICALE :: * EDUCATION CANINE & COMPORTEMENT CANIN *-
Sauter vers: