°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°°


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Trek - itinérance avec un chien
par Noemie- Aujourd'hui à 19:27

» La zoopharmacognosie
par Ptit'LU Aujourd'hui à 16:35

» travail a distance
par suzanne Aujourd'hui à 16:28

» la coopération : naturelle ou toujours par intérêt ?
par mitee Aujourd'hui à 13:03

» Nos bons plans vacances (Hotel ou autres) avec nos chiens !
par Poupoune Aujourd'hui à 12:55

» EquiMania - Back on Track
par mitee Hier à 21:15

» Chien mâle harcelant avec les femelles (chevauche)
par mitee Hier à 9:23

» Kamo, croisé Berger Allemand de nouveau à ADOPTER ou FA en attendant
par mitee Hier à 9:10

» Le BARF
par Vuux Lun 26 Juin 2017 - 23:12

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Annonces

A propos du Forum

Nous tenons à préciser que ce forum a été créé dans le but de vous faire découvrir la possibilité d'une éducation utilisant une approche positive et respectueuse de votre chien.

Si vous avez des problèmes avec votre ou vos chiens, nous vous recommandons vivement de faire appel à un éducateur canin spécialisé en rééducation comportementale ou à un comportementaliste (utilisant le renforcement positif et aucun outil coercitif, cela va sans dire).

Les explications et conseils donnés sur ce forum ne sont là que pour vous orienter et vous informer des possibilités qui vous sont offertes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes.

L'Equipe du Forum

Asso’ Bêtes de Scène


L'association « Bêtes de Scène » (association de protection animale de loi 1901) est située près de Bain de Bretagne (35).

Plus d'infos sur le site
CLICK!
& sur le forum
CLICK!


Partagez | 
 

 Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Lilliefox
 
 


Nb de messages : 335

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Ven 4 Nov 2011 - 18:16

Si c'est le beagle qui a 7 ans, c'est une race très rustique avec un poil (et un sous poil) qui ne necessite pas de manteau, je n'ai d'ailleurs jamais vu un beagle avec un manteau. Si ton chien est en forme, à part le nourrir de façon équilibrée et lui faire faire du sport raisonnablement ...
Il n'y a aucune raison de te lancer dans des examens médicaux si tout est ok. (Sauf à laisser quelques sous chez le véto ou l'osteo).
Dans la famille il y a un beagle de 9 1/2 ans, aucun souci.
Revenir en haut Aller en bas
http://lilliefox.blogspot.com/
jleclercq
 
 


Nb de messages : 710

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Sam 5 Nov 2011 - 10:15

Pour rester dans le thème, je propose le livre (d'un type para-médical) "J'aide mon chien à bien vieillir" d' Olivier LAGALISSE, édition "le cherche midi", ISBN 2-74910-196-4, pour 17 euro (en 2005).

Jozef
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tinymeute.be
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Mer 4 Jan 2012 - 17:52


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Abyss
Compte inactif
Compte inactif
avatar

Nb de messages : 110

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Mer 4 Jan 2012 - 18:22

ma vielle dob à 10 ans passés, j'ai commencé les cures de LOCOX il y'a 3 ans quand elle a commencé à faire des crises de boiterie, les manteaux il y'a 2 ans parce qu'elle est devenue beaucoup plus frileuse.
Je n'ai pas changé l'alimentation et elle a fait un bilan de santé à 8 ans.
Sinon rien de changé coté sorties, elle court toujours dans les champs comme si elle avait 2 ans. Je ne fais des modifications que si j'observe un soucis.
On dit que quand on voit son chien comme si il etait vieux il devient effectivement vieux alors le mieux c'est de changer le moins possible les habitudes ;-)
Revenir en haut Aller en bas
DogElle
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1386
Age : 23
Localisation : France
Emploi : Etudiante & Monitrice club

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Mer 4 Jan 2012 - 18:44

Ici victoire va avoir 10 ans le mois prochain (ça donne un cous de veille d'y dons.....) elle est au croquette J/D light (comme elyte dysplasique sauf qu'elle est pas au light), pour les 2 un compeleiment naturelle pour l'arthrose (a basse de poisson) et pour victoire des petites cures quand on vois quelle boite de rimadyl.

Pour elyte je pense que je vais prendre maintenant une serviette microfibre pour la sécher un max avant de remonter en voiture au club pour limiter les rhumatismes.
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Jeu 8 Aoû 2013 - 0:21



J'ai un peu modifié et rajouté des questions au post de départ.

Car le chien vieillissant, ça me concerne aussi. Ma mimi a 11 ans!

Je vous laisse donc continuer à apporter vos conseils et expériences à ce propos.

Je répondrai plus tard pour ma part... Wink

En attendant, un post intéressant: http://educationcanine.forumactif.com/t11634-modifications-comportementales-liees-au-vieillissement-chez-le-chien

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Jeu 8 Aoû 2013 - 17:07

Un sujet difficile, la sénilité.
Avec l'âge le cerveau fonctionne moins bien, et il faut savoir en détecter quelques symptômes possibles; désorientation, fuites corporelles diverses, affaiblissement de l'audition puis surdité....
Ma chienne âgée a connu cela, à partir de 14 ans, avec des périodes difficiles à vivre au quotidien, d'autant qu'elle est décédée à plus de 18 ans.
Alors qu'elle avait 16 ans, ma véto ostéopathe m'a conseillé d'essayer du Candilat. C'est un médicament "oxygénateur" du cerveau.
L'effet positif a été très rapide pour tous les problèmes d'orientation, d'énurésie aussi, les 2 étant liés. Pour l'audition cela n'a malheureusement rien changé, le médicament en question lui a été donné trop tardivement sans doute.
Ce médicament n'a pas d'effet miracle mais il a ralenti la progression de la sénilité, et a globalement amélioré le fonctionnement de son cerveau. Son confort de vie, mon confort aussi, ont donc été améliorés.
Si j'en parle ici ce n'est pas pour faire de la pub pour le labo concerné, mais parce que mes vétérinaires de proximité ne m'en ont jamais parlé, je pense qu'ils ne connaissaient pas en fait. Un traitement plus précoce aurait peut être amélioré son audition aussi.
C'est d'ailleurs sans doute la principale difficulté que j'ai rencontré avec ma chienne agée, trouver des vétérinaires actifs, utiles. On ne guérit pas de la vieillesse, et du coup aucun conseil, aucune prescription pertinente pour améliorer le confort de vie de la chienne.
Un chien vieillissant cela intéresse, mais un chien âgé cela n'intéresse plus du tout.
S'agissant d'un médicament en parler avec un vétérinaire bien sûr avant de donner, il y a aussi, comme pour tout médicament, des risques.
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: thyroide thyroïde candilat   Jeu 8 Aoû 2013 - 17:31

marco28 a écrit:
Un chien vieillissant cela intéresse, mais un chien âgé cela n'intéresse plus du tout.
C'est pas faux!

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Dominique
Compte inactif
Compte inactif


Féminin
Nb de messages : 383

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Jeu 8 Aoû 2013 - 18:07

Il est clair qu'on peut améliorer le confort du chien au maximum même si on ne peut que limiter l'apparition de symptômes.

Pour moi c'est la première fois que j'ai un chien de 14 ans (celui de ma mère) : cela fait un an qu'il a du sitalan pour la cataracte (apparemment cela évolue très lentement), il devient sourd mais cela impossible de l'éviter (depuis il dort comme un loir !).

Il a aussi des médicaments "anti age" pour améliorer la circulation sanguine, car beaucoup de symptômes qui apparaissent sont généralement dûs à une plus mauvaise circulation. Mais dans son cas il en a eu en "préventif" avant que les symptômes réels n'apparaissent. J'ai un chien qui va sur ces 11 ns et je pense que je vais faire de même mais c'est un chien de taille moyenne qui est sensé vieillir plus vite.

et pour lui tout va bien même après une grosse opération,mais je pense que cela dépend beaucoup de l'individu et de son capital "santé".
Mais ce qui est sûr c'est qu'à partir du moment où le chien devient moins actif, quand le chien est vieux cela devient plus difficile de remonter la pente par la suite. et c'est un peu la dégringolade du moral et de la santé qui va avec.

Donc pour nos vieux (ou nos malades) on continu les activités en s'adaptant à chaque chien. Parce que les chiens malades et condamnés ou handicapés n'intéressent pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Jeu 8 Aoû 2013 - 18:43

Attention à une chose quand même avec les chiens âgés: il y a une grosse grosse différence entre un médicament et un complément alimentaire.
Un médicament est testé sur ses effets par rapport au problème de santé identifié.
Un complément alimentaire n'est pas testé sur ses effets par rapport au problème de santé identifié; on sait simplement qu'il n'est pas nocif.
Pas de confusion donc, surtout en cette période très "porteuse" pour les compléments alimentaires pour tout et pour... rien en terme d'effet..
Le Sitalan est un complément alimentaire. Le candilat, que je citais précédemment, est un médicament avec AMM.
C'est votre message Esquisse Dominique qui me fait réagir ainsi, mais ce n'est pas pour ouvrir un débat sur le complément que vous citez, c'est juste une précision que je pense importante dans le thème initial, les vieux chiens, conseils.


Dernière édition par marco28 le Ven 9 Aoû 2013 - 8:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laure02
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1466
Localisation : près de Compiègne (Picardie)
Emploi : enseignante

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Jeu 8 Aoû 2013 - 23:52

Mon Loulou de 9 ans 1/2 allait très bien jusqu'à une période où il se grattait beaucoup. On ne trouvait pas l'origine, enfin plus exactement ma véto étant en vacances, sa remplaçante n'a pas bien cherché ;-( jusqu'à un épisode où son coeur a décompensé, j'ai failli le perdre ...
Urgence chez un cardiologue avec une simple prise de sang où un dérèglement de la thyroïde a été mis en évidence. Aujourd'hui il va mieux: il a un nouveau traitement pour son coeur même si il est passé stade 3/4 de la MVD, aucun retour en arrière possible (rupture de cordages) et sa thyroïde est équilibrée depuis 2 mois.
Le cardiologue m'a dit que ce dérèglement est très fréquent chez les chiens prenant de l'âge et qu'une simple prise de sang aurait pu éviter l'aggravement majeur de sa maladie cardiaque.
Si mon témoignage peut servir à d'autres proprios ^^
Seuls symptômes: il se grattait beaucoup et grosses pertes de poils. Je n'ai pas fait le lien avec la thyroïde car d'ordinaire soit prise de poids soit perte importante.
On peut de nouveau faire des balades d'une 1/2 heure c'est le bonheur pour lui et j'ai racheté un porte bébé pour continuer les randos: un vrai pacha !!
Revenir en haut Aller en bas
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Lun 24 Fév 2014 - 16:14

Concernant l'alimentation du chien vieillissant, si vous le nourrissez aux croquettes, faites attention au taux de cendres brutes:

http://educationcanine.forumactif.com/t15585-taux-de-cendres-brutes

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Jeu 31 Juil 2014 - 1:39

Merci la newsletter Tawzer Dog:

https://ondemand.tawzerdog.com/video.php?id=165




* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Dim 28 Déc 2014 - 18:25


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Dim 28 Déc 2014 - 18:31

Citation :
Le chien qui vieillit

On pense que notre chien est encore en pleine forme, qu’il peut encore travailler, faire une portée, courir, nous accompagner quand nous faisons du vélo, jouer encore et encore... mais inévitablement il vieillit, et le poids de chaque année est plus important pour lui que pour nous. Et avec le temps qui passe, apparaissent les problèmes de santé.

Le phénomène de vieillissement

La vieillesse est une évolution physiologique qui entraîne une vulnérabilité aux défaillances organiques. On parle de sénilité lorsque les affections liées à l’âge sont l’origine de signes cliniques. En moyenne, les chiens (toutes races confondues) vivent une quinzaine d’années. Le sexe n’a pas d’influence sur la longévité. Les femelles stérilisées vivent plus longtemps que les femelles entières.
Dans cette fiche, les principales maladies du vieux chien seront évoquées. Leur mécanisme d’apparition nous permettra de comprendre comment prévenir ces maladies et comment améliorer la vie du chien atteint.

Voici les maladies du vieux chien classées par ordre de fréquence (étude faite à l’école vétérinaire de Maisons-Alfort de 1998 à 2000):

   tumeurs (de différents organes)

   maladies cardio-respiratoires

   maladies de l’appareil locomoteur

   maladies oculaires

   problèmes digestifs

   maladies du système nerveux

   maladies de l’appareil urinaire

Vieillissement de l’appareil locomoteur (les muscles et les os):

Avec l’âge, les os ont une densité qui diminue, le cartilage devient fragile, et le liquide synovial des articulations est plus épais. Les muscles diminuent en volume et se fibrosent. La masse graisseuse augmente.

Fonctionnement d’une articulation :

Une articulation met en jeu 2 segments osseux qui vont être mobiles l’un par rapport à l’autre grâce aux muscles Elle est donc composée de 2 surfaces articulaires (une sur chaque os) qui sont les cartilages articulaires, une membrane synoviale qui englobe un liquide de synovie et qui permet la lubrification et l’amortissement lors de choc . La capsule protège l’articulation. Le cartilage articulaire est composé de glucosaminoglycanes dont le principal est le sulfate de chondroïtine. Ces composés stimulent la régénérescence du cartilage. Par ailleurs, ils absorbent beaucoup d’eau et rendent le cartilage particulièrement élastique.

   Le mécanisme de l’arthrose :
   Elle toucherait plus tôt dans leur vie les chiens qui travaillent (sollicitation plus importante des articulations) ou les chiens en surpoids.
   L’arthrose peut être aussi secondaire à des luxations, des entorses (rupture du ligament croisé, subluxation ou luxation de la hanche...), des fractures articulaires. Une lésion du cartilage est le point de départ initial. Puis le mécanisme est le suivant :

a)      Lésion du cartilage, articulation trop peu lubrifiée

b)      Inflammation de la membrane synoviale

c)       Libération de médiateurs de l’inflammation

d)      Dégénérescence du cartilage

e)      Facteurs inflammatoires entraînant des douleurs

f)       Effusion du liquide synoviale dont la quantité diminue

Il est ainsi aisé de comprendre le caractère chronique de l’arthrose et l’apparition de crises arthrosiques.

Le traitement de l’arthrose :

Il n’est pas possible de supprimer des lésions arthrosiques et donc de soigner l’arthrose. Le but est de limiter l’évolution des lésions, d’arrêter la spirale infernale. Les anti-inflammatoires vont comme leur nom l’indique, arrêter l’inflammation qui fait partie du cercle vicieux de l’arthrose et surtout diminuer la douleur. De nombreuses molécules anti-inflammatoires existent maintenant. Certains traitements consistent même en la prise d’un comprimé par mois (l’effet du comprimé est mensuel). Néanmoins, le type d’anti-inflammatoire choisi dépend du bon fonctionnement des reins, du foie et du cœur.

Les compléments alimentaires sont les éléments constitutifs du cartilage. On les trouve dans certains médicaments vétérinaires. Des cures de 10 jours sont nécessaires tous les mois. Il s’agit d’un traitement de fond qui a son importance. Des fabricants de croquettes proposent des produits qui contiennent déjà des sulfates de chondroïtine et de la glucosamine. Des acides gras oméga 3 limitent le phénomène inflammatoire. L’alimentation est aussi un paramètre important lorsque le chien est en surpoids.

L’obésité est un facteur favorable à l’évolution de l’arthrose. La perte de poids est alors capitale, et est la première chose à envisager, et ce à l’aide de croquettes adaptées. Un exercice du chien arthrosique doit être limité en intensité et en temps. Il conviendra donc de moduler leurs exercices afin de ne pas aggraver l’arthrose tout en continuant à faire plaisir au chien et à le muscler. Le meilleur moyen est alors de les faire nager.

La prévention de l’arthrose :

   sélection de reproducteurs qui ne sont pas porteurs ou ne présentent pas de tares telles que la dysplasie de la hanche, du coude, de l’arthrose vertébrale précoce (« becs de perroquet »)

   alimentation adaptée à tout âge du chien (pas de carence, pas d’excès du jeune chiot au chien sénior)

   éviter tout surpoids

   articulation blessée ménagée

   complémentation alimentaire des chiens sportifs ou travailleurs, ou bien des chiens vieillissant

Vieillissement des appareils cardiovasculaire et respiratoire

Hyperplasie des voies respiratoires

Chez le chien âgé, les voies respiratoires s’épaississent du fait d’une calcification. La trachée est alors moins souple et le diamètre de la trachée et des bronches de différents calibres diminuent. Ainsi le volume d’air échangé est plus petit et le chien semble respirer plus fort. Parfois même le rétrécissement de la trachée entraîne une toux chronique.

L’hyperplasie des voies respiratoires ne se soigne pas. Des glucocorticoïdes servent à réduire l’inflammation chronique engendrée par la toux. Lors de toux chronique de ce genre, l’insuffisance cardiaque doit être écartée.

Sténose trachéale

Elle est fréquente chez les chiens de type bouledogue ou boxer, mais peut arriver avec l’âge chez les retrievers. Il s’agit d’un aplatissement de la trachée qui empêche l’air de passer. Le chien respire bruyamment.

 L’insuffisance cardiaque

II peut y avoir deux origines de l’insuffisance cardiaque (IC) :

   un cœur fatigué : la contraction du cœur est insuffisante et les fibres musculaires se distendent. Le cœur grossit et ses capacités d’éjection de sang sont diminuées. Il compense en augmentant son rythme pour maintenir le même débit sanguin. Il s’épuise et au bout d’un moment il décompense: les signes de l’insuffisance cardiaque apparaissent.

   une malformation cardiaque héréditaire ou congénitale (fréquente chez les retrievers). Certaines de ces anomalies sont détectées sur les chiens jeunes. Parfois, aucun signe ne permet de les voir. Le cœur compense ces anomalies, puis, au bout d’un certain temps, il s’épuise. C’est là qu’apparaissent les symptômes.

Les signes cliniques de l’IC peuvent être les suivants :

   une toux quinteuse surtout au réveil et/ou la nuit et/ou après un effort

   des difficultés respiratoires

   un gros ventre (liquide dans l’abdomen)

   une fatigabilité accrue (le chien ne veut plus continuer à avancer en pleine promenade)

   des syncopes

   une polyuro-polydipsie (urine beaucoup et boit beaucoup)

L’insuffisance cardiaque peut entraîner une insuffisance hépatique. Le traitement de l’insuffisance cardiaque existe. Les buts sont de soutenir le cœur, de diminuer les signes cliniques et améliorer la qualité de vie du chien. Une alimentation particulière peut aussi être prescrite (hyposodée, et à base d’acides aminés particuliers tels que la taurine). Certaines insuffisances cardiaques sont même dues à une carence alimentaire.

La prévention de l’insuffisance cardiaque passe principalement par :

   le dépistage des malformations cardiaques chez les chiens reproducteurs

   l’exercice régulier et la gestion du poids.

   La vascularisation du système nerveux

Tout comme l’homme, un chien est sujet au vieillissement de son système nerveux dont fait partie l’encéphale. Ce phénomène est dû en partie à une mauvaise irrigation sanguine de l’encéphale. Le chien aboie sans raison et souvent, marche bizarrement (il semble allonger le pas, on parle d’hypermétrie), il tourne parfois en rond, il peut devenir agressif sans raison et mordre plus facilement (à différencier d’un chien qui a très mal et qui en devient plus sensible). On note de façon générale un changement progressif ou brutal du comportement.

Une forme de vieillissement plus brutale est l’arrêt vasculaire cérébral (AVC). Il est souvent apparenté à une crise d’épilepsie par le propriétaire durant laquelle le chien perd tous ses moyens. Il ne voit plus, se cogne dans les murs, tourne en rond (toujours dans un sens), tombe, pédale, peut convulser. La crise s’arrête progressivement mais le chien garde des séquelles.

Qu’il s’agisse de la sénilité ou bien de l’AVC, le traitement consiste en l’administration de substances vasodilatatrices. Suite à un AVC, le chien peut ne pas récupérer complètement. Un traitement à vie est conseillé mais ne garantit pas qu’un autre AVC survienne.

La prévention consiste en l’apport d’oligoéléments tels que le sélénium lorsque le chien devient sénior (vers 8-9 ans).

Vieillissement de l’appareil digestif :

Les dents

La bouche est la première étape du tube digestif. Avec l’âge, les dents se couvrent de tartre. Hormis la mauvaise haleine, le tartre, en appuyant sur les gencives, entraîne une gingivite qui est très douloureuse pour l’animal, et qui à terme, peut l’empêcher de manger. Il est donc utile voire indispensable de faire détartrer son chien dans ce cas là, même si en général les retrievers ne sont pas prédisposés au dépôt de tartre. Le premier moyen de prévention est l’alimentation avec des croquettes qui sont abrasives. Le brossage des dents une fois par semaine est un bon moyen d’empêcher les dépôts. Pour cela, il faut habituer son chien dès le plus jeune âge.

 L’insuffisance hépatique

Le foie est un organe nécessaire à la digestion mais aussi à l’ensemble du métabolisme d’un chien. Avec le vieillissement, une insuffisance hépatique peut se développer. Les signes peuvent être les suivants: une hippophagie voire anorexie, des vomissements chroniques, des selles jaunâtres, une polyuropolydipsie, des muqueuses jaunes.

L’origine de l’insuffisance hépatique peut être simplement l’âge, mais parfois il s’agit de tumeurs hépatiques ou encore de l’insuffisance cardiaque qui entraine une insuffisance hépatique. L’insuffisance hépatique est confirmée par des analyses biochimiques faites chez le vétérinaire. Le traitement consiste en un soutien de la fonction hépatique et en une alimentation adaptée.

Vieillissement de l’appareil uro-génital :

 L’insuffisance rénale (IR)

Elle est due à l’âge ou bien à une malformation rénale (héréditaire/congénitale). Le rein est composé de néphrons: ce sont les petites sous unités qui permettent de filtrer les constituants sanguins et de produire l’urine qui s’écoule dans le bassinet. Ces néphrons se trouvent dans les pyramides de Malpighi.

L’IR correspond à l’incapacité des néphrons à filtrer l’urine. On observe les symptômes d’une IR quand 70% des néphrons des deux reins ne sont plus fonctionnels. Il ne reste que 30% du rein en bonne santé. Comme le foie, les reins sont un élément clef du métabolisme de l’organisme. Leur fonction est vitale. Leur disfonctionnement entraine une augmentation de l’urée dans le sang car elle n’est plus rejetée correctement par les reins. L’urée est toxique pour l’organisme.

Les signes de l’IR sont les suivants :

   Vomissements

   Diarrhée

   Anorexie

   Amaigrissement

   haleine particulière (odeur d’urée)

   polyuro-polydipsie

   abattement

Le diagnostic et l’évaluation de la gravité de l’IR se font par analyses biochimiques (dosage de la concentration en urée et en créatinine dans le sang).

L’apparition d’une IR est en général de très mauvais pronostic surtout si celle-ci devient chronique. Parfois, il s’agit simplement d’un épisode aigu et la guérison est possible par une réhydratation sous perfusion. Lorsqu’il s’agit d’une IR chronique, des traitements existent pour maintenir le chien en augmentant la perfusion rénale et en limitant les déséquilibres biochimiques sanguins dus à l’IR. Mais ces traitements ne permettent pas de guérir l’animal car sa fonction rénale ne retrouvera jamais son intégralité. Ils maintiennent l’animal en vie.

La prévention de l’IR est difficile :

   Alimentation équilibrée en protéines durant toute la vie de l’animal recommandée. Trop de protéines apportées fatiguent les reins.

   Sélection des reproducteurs (la dégénérescence des néphrons est souvent d’origine génétique et il existe des malformations rénales congénitales qui entraînent à plus ou moins long terme une IR).

 Les pathologies de la prostate

Elles concernent surtout les chiens mâles qui n’ont pas été castrés. Comme chez l’homme, la prostate des chiens a tendance à grossir avec l’âge et à former un ou plusieurs kyste(s) souvent remplis de liquide (hyperplasie bénigne). Ces kystes peuvent dégénérer en tumeurs. Lorsque la prostate est inflammée pour l’une de ces raisons, on parle de prostatite. En cas d’anomalie de la prostate, les chiens ont alors des difficultés à déféquer, à uriner et il peut y avoir du sang dans les urines. Un toucher rectal permet de mettre en évidence une anomalie de volume de la prostate.

Radiographie et échographie sont utilisées pour déterminer plus précisément la nature de l’anomalie : kyste, tumeur, hyperplasie... Les tumeurs malignes de la prostate existent et peuvent entraîner des métastases dans d’autres organes. Il convient donc de pratiquer leur exérèse et de castrer le chien. De même lorsqu’il ne s’agit que d’une simple hyperplasie kystique. Un acte chirurgical permet d’enlever les kystes et d’éviter leur transformation en tumeurs. Il est aussi possible d’inhiber la croissance des kystes par une injection d’hormones qui diminuent l’activité sexuelle du chien.

Le meilleur moyen de prévention des hyperplasies de la prostate est la castration.

Les tumeurs mammaires

Elles se développent principalement chez les femelles qui n’ont pas été stérilisées dès leur plus jeune âge. Contrairement aux idées reçues, une chienne ne « doit » pas avoir une portée pour diminuer le risque d’avoir des tumeurs mammaires. Au contraire, c’est l’imprégnation hormonale qui favorise leurs apparitions.

La taille de la tumeur n’apporte aucune indication sur sa gravité. Il est nécessaire de faire analyser un prélèvement (biopsie ou exérèse de la tumeur)

Les tumeurs mammaires métastasent majoritairement aux poumons. C’est pourquoi le vétérinaire fait un bilan avant toute chirurgie: il effectue notamment une radiographie du thorax, et un bilan sanguin pour vérifier le bon fonctionnement des organes. Il est souvent nécessaire de retirer une demi chaine mammaire voire la chaine mammaire entière pour enlever la tumeur et diminuer le risque de rechute. Le meilleur moyen de prévention est, vous l’aurez compris dès le début, la stérilisation des chiennes qui ne sont pas destinées à la reproduction.

Vieillissement des yeux

La cataracte est un des signes de vieillissement « normal » chez le chien âgé de 9 ans environ. Elle correspond à une opacification du cristallin (la lentille de l’œil). L’œil devient alors blanc bleuté et à terme, le chien finit par être totalement aveugle. La cataracte survient de façon anormalement précoce chez des chiens atteints de diabète sucré (augmentation de la concentration en glucose dans les vaisseaux de l’œil, afflux de glucose puis d’eau dans le cristallin et destruction de la structure du cristallin) ou lorsque la cataracte est congénitale (elle peut apparaître dès la naissance). D’où le dépistage des animaux reproducteurs cette maladie.

Conclusion

Même avec les plus grandes précautions, notre chien ne peut échapper au phénomène de vieillissement. On voit souvent des chiens qui restent « jeunes » et plein d’entrain jusqu’à 8-9 ans, et qui, d’un seul coup, vieillissent. C’est à ce moment qu’il ne faut pas hésiter à contacter son vétérinaire afin de faire un bilan médical (vérification des fonctions hépatiques et rénales, état des articulations, vérification de l’appareil uro-génital...). Ce bilan permet de prendre en charge calmement et assez tôt d’éventuels problèmes.

La gestion du chien vieillissant n’est pas de tout repos pour le propriétaire, parfois tant moralement que physiquement. Il est indispensable de parler à son vétérinaire des difficultés que vous avez chez vous pour vous adaptez aux changements de votre chien. Les décisions thérapeutiques en dépendent.

Source : Le Retriever Club de France, mai 2011

http://www.chiens-online.com/nos-fiches-le-chien-qui-vieillit-fiche-1551-page-3.html

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Sam 3 Jan 2015 - 22:24

Citation :
Ils vieillissent: c'est à nous de nous adapter

Le vieillissement est aujourd’hui objet de l’attention de tous les acteurs du bien être de l’animal familier, car comme ses propriétaires celui-ci voit son espérance de vie augmentée.

Les progrès en médecine, chirurgie, diététique humaine et vétérinaire, les recherches en gérontologie et gériatrie plus particulièrement, ont en effet contribués à allonger notre vie comme celle de nos compagnons « à 4 pattes ».

Alors un jour on remarque la barbiche blanche de notre briard, les yeux opaques de notre caniche ou la léthargie accompagnée de gloutonnerie de notre chatte de gouttière…

Eh ! Oui, ils vieillissent !

Chiot ou chaton, dès leur arrivée à la maison, avec vigilance, patience et indulgence nous avons dû leur faire faire l’apprentissage de la vie avec nous.

Passé ce temps de l’enfance, le respect dû à un animal entièrement dépendant a maintenu notre attention, pour offrir à notre chien et/ou notre chat tout le soin dont ils avaient besoin

Mais arrivés à l’heure de la vieillesse, c’est peut-être là que nous leur devons le plus, alors comment leur faire vivre sereinement leur vie de seniors ?

Qu’est-ce que la vieillesse ?

Nullement une maladie mais un processus normal du monde des vivants, la vieillesse s’installe insidieusement dans le dernier quart de vie d’un organisme. On y voit un état d’affaiblissement des forces et des facultés, les effets du vieillissement gagnent petit à petit l'appareil digestif, urinaire, cardio-vasculaire et respiratoire, le système nerveux, locomoteur, reproducteur... jusqu’à ce que les fonctions ralenties de l’organisme s’arrêtent définitivement.

Vers quel âge parle t’on de vieillesse chez son animal ?

En fonction de leur taille, leur poids, leurs conditions de vie ainsi que de leur potentiel génétique personnel, nos chats et nos chiens ne sont pas égaux devant le vieillissement.

On observe qu’un grand chien entre dans le 3ème âge après ses 7 ans, son espérance moyenne de vie étant de 10 à 12 années. Les chiens de travail (gendarmerie, sauvetage, ring, pistage etc.) et les chiennes reproductrices sont d’ailleurs mis à la retraite à partir de cet âge.

Un chat ou un chien de petite race pouvant vivre beaucoup plus longtemps (15/18 ans), leur vieillesse ne débutera que vers les 10 ans.

Basées sur des critères variés, des grilles de comparaisons d’âges de l’être humain par rapport à ceux du chien sont même proposées. Ces estimations n’ont d’intérêt que pour retenir qu’un chien ou un chat âgé de 10 à 16 ans n’est pas un adolescent mais un vieillard ! et qu’il doit pour cela être traité avec des égards.

Certains facteurs influent sur la longévité de nos petits compagnons. Le code génétique bien sûr, mais spécialement tout le soin que l’on a pris d’eux dès leur jeune âge, pour leur assurer une bonne condition physique et psychique (l’une n’allant pas sans l’autre).

Être attentif à certains signes

Graduellement moins beau, moins actif, moins présent, l’animal âgé est plus fragile qu’un jeune adulte et doit donc faire l’objet d’observations et d’attentions toutes particulières.

Le regarder vivre et se déplacer, le palper, noter tout changement pour reconnaître ses déficiences progressives, aide à vite déceler l’apparition d’une maladie liée au vieillissement.

L’allongement du temps de repos et de sommeil, qui lui est normal, ne devra donc pas être une inquiétude.

Mais lentement l’animal peut venir à souffrir dans sa locomotion, s’essouffler, mal entendre ou mal voir … plusieurs de ces déficiences finissant par s’ajouter ! Résultat sa vitalité est diminuée et il peut être moins prompt à répondre aux demandes.

Le cerveau, organe de traitement des informations et de commande est concerné par le vieillissement. Son inévitable dégénérescence entraîne et accompagne progressivement nombre de troubles organiques, mais aussi de l’humeur et du comportement souvent.

Les signes du 3e âge se voient donc sur le plan physique, psychologique et comportemental.

Physiquement:

Ses performances physiques diminuant progressivement, l’animal se fatigue plus vite, il peine à sauter ou monter les marches

Des poils blancs apparaissent sur le museau, le corps, la fourrure devient plus terne ou dépilée par endroits

Des verrues ou kystes peuvent se former, qu’il faut faire examiner car les tumeurs sont légion chez les seniors (d’ailleurs nombreuses sont les femelles âgées qui développent des tumeurs mammaires)

L’animal s’alourdit parfois. La surcharge pondérale est toujours préjudiciable au cœur, aux reins… mais surtout si c’est un chien dysplasique qui alors boitera davantage.

La cataracte opacifie le cristallin, ce qui rend la vision de plus en plus trouble.

Les facultés auditives diminuent et le chien ne "répond" plus : d’où l’intérêt de lui avoir appris à réagir à la voix et aux gestes.

Le chien ou le chat âgé peut se mettre à tousser ou s’essouffler, voire tomber en syncope… peut-être des symptômes de maladies cardiaques, pour le vétérinaire.

Des insuffisances rénales (les reins filtrant moins bien) peuvent provoquer la mort de l’animal (c’est une des premières causes de mortalité chez le chat) : alerter son vétérinaire quand on voit l’animal boire davantage.

La perte d’appétit ou le contraire, l’incontinence nocturne, des constipations en alternance avec des diarrhées sont autant de points de repères de l’affaiblissement des fonctions vitales de l’organisme de l’animal.

Psychologiquement et comportementalement

Graduellement la vie relationnelle de notre compagnon vieillissant s’appauvrit. Mais ce phénomène s’accompagne parfois de troubles de l’humeur et du comportement plus marqués, et certains de ces dysfonctionnements nécessitent de consulter le vétérinaire :

L’animal a moins d’intérêt pour tout ce qui le stimulait autrefois

Le chat joue moins ou plus du tout et reste isolé

Le chien accueille ses propriétaires avec moins d’enthousiasme et réagit comme « avec retard » ou comme « un peu décalé » quand on le sollicite, jusqu’à ne plus répondre aux demandes

Il gémit parfois dans des circonstances du quotidien (toujours un peu les mêmes) pour ce qui ne semble pas être des douleurs ; il se met à hurler (de détresse) quand on s'absente alors qu'il savait si bien tranquillement rester seul auparavant; il devient moins patient (voire despotique pour celui qui n’était déjà pas très souple !)

Il peut avoir des réactions disproportionnées ou un peu inopportunes à des bruits plus ou moins familiers

Il peut se mettre à déambuler de jour et même de nuit, voire se « perdre » dans son environnement habituel (dans le jardin notamment)

Il peut rechigner à sortir hors de chez lui, et sembler avoir oublié ses apprentissages du jeune âge, ou même être « retombé en enfance » ingurgitant, comme un chiot, tout ce qu’il trouve

Devant quelques-unes de ces déficiences, que faire pour l’aider à mieux vivre son 3ème âge ?

D’abord des visites régulières chez le vétérinaire, qui pourra retarder ou éviter l’apparition de maladies inhérentes à « l’âge mûr » sachant qu’aucun traitement ne pourra jamais rajeunir un vieil animal, mais souvent lui assurer une qualité de vie plus optimale.

On peut obtenir une activation des fonctions vitales ralenties par la vieillesse, une récupération fonctionnelle du tissu nerveux, un soulagement dans les affections inflammatoires des articulations ou des bronches, une amélioration de la fonction cardiaque, du tube digestif, du foie, des reins…le régime alimentaire peut être changé, adapté, supplémenté, la prise de nourriture fractionnée…

L’homéopathie, la phytothérapie, l’acupuncture, l’ostéopathie etc.…étant particulièrement efficaces pour aider et soulager certains maux de la vieillesse.(Les plantes à la rescousse: la phytothérapie au service de nos chiens et nos chats)

D’une manière générale il faut garder les habitudes du vieil animal. La routine du quotidien est rassurante et la rupture avec ses repères journaliers le désoriente et le stress facilement (une mise en pension par exemple peut être mal vécue, un déménagement également, mais aussi l’absence d’un membre de la famille…)

Veiller à lui ménager une place de repos plus moelleuse (hors courant d’air) et plus au calme, car tout en gardant le contact avec la vie de famille, l’animal a besoin de plus longues périodes de sommeil.

Sans le reléguer, il faut le protéger notamment de l’agitation des enfants. Leur turbulence est moins bien vécue par un chat ou un chien devenu moins tolérant, simplement parce qu’il souffre des maux divers de la vieillesse, d’où parfois des grognements et même des coups de crocs du chien ou de griffes du chat.

L’un ou l’autre animal souffrant des reins, d’arthrose ou de dysplasie par exemple, redoutera aussi les caresses qui deviennent douloureuses, d’où là encore de légitimes réactions agressives pouvant augmenter. Atteint de surdité ou/et d'une vision altérée il est sans cesse "surpris" et ne peut plus anticiper les approches.

Aux adultes de faire comprendre aux enfants de la famille, à leurs petits camarades et à ceux qui croisent le chien au cours des balades, que l’animal âgé est moins patient, qu’il veut moins jouer et recherche moins les caresses.

Parce que sa vitalité et sa mobilité ont diminuées, les enfants devront apprendre à l’aborder et jouer avec lui sans brutalité, à faire des caresses moins appuyées et moins prolongées pour son dos ou ses pattes arthrosiques.

Pourquoi tant d’enfants ont-ils été mordus par leur vieux chien pourtant « gentil » jusque là ? parce que l’animal qui a souffert de leurs rudesses répétées, a eu un jour la réaction naturelle de défense chez les canidés : la morsure.

L’animal avait probablement grogné ou montré les crocs auparavant, il avait déjà « prévenu » en quelque sorte, mais les très jeunes enfants en particulier, ne repèrent pas cette menace du chien destinée à faire cesser leur comportement. L’animal fini par mordre parce qu’il n’a pas vu aboutir ses avertissements et qu’il continue d’être victime de brutalités.

Progressivement adapter le rythme, la durée et les lieux de promenade du vieux chien (plus courtes, plus lentement et sur des parcours plus plats)

Les balades doivent être ajustées à sa mobilité réduite, son insuffisance cardiaque et/ou respiratoire, sa surdité et/ou sa plus mauvaise vue, en les réduisant un peu plus lors de conditions climatiques extrêmes (fortes chaleurs ou froids intenses). Les manteaux et imperméables du commerce protègeront les plus fragiles.

Penser notamment à l’aider à monter ou descendre de voiture, prendre garde à ne pas le laisser trop s’éloigner (certains, soudainement inquiets en ne voyant plus leur propriétaire, se mettent en danger en courant en tous sens). La surdité du vieil animal peut être compensée, en essayant de rester dans son champ de vision et développant une gestuelle exagérée et incitative pour le rappel entre autre (attention en pénombre l’hiver, il y voit moins bien !)

Par temps doux, un brossage précautionneux adapté une fois encore aux raideurs, douleurs, ou imperfections de la peau, reste bénéfique. Il permet la surveillance de grosseurs, de présence de parasites nuisibles, etc… tout en maintenant le contact corporel et la tendre complicité avec un animal, que ses facultés sensorielles diminuées isolent un peu (et toujours pour les raideurs douloureuses, attention à l’essuyage des pattes sales au retour des sorties) (Les plantes à la rescousse: la phytothérapie au service de nos chiens et nos chats)

Ce maintien d’une activité modérée est nécessaire au bon équilibre d’un vieux chien, et pas de « retraite brutale » à celui qui chassait ou faisait du jogging avec son propriétaire sous prétexte qu’il n’est plus performant !

Veiller plus souvent au niveau d’eau de la gamelle d’un animal dont la soif est augmentée (sans chercher à réduire sa consommation, sous prétexte de mictions plus fréquentes! au risque d'aggraver la pathologie)

Un nouveau compagnon lui serait-il profitable ?

Il vaut mieux s’abstenir d’amener « dans les pattes » d’un chien ou d’un chat senior, un chiot turbulent par nature, qui risque de le bousculer et l’épuiser avec sa vitalité débordante et ses mordillements.

Mais si l’on introduit un jeune animal dans le groupe familial quand le senior est encore bien actif, alors c’est bénéfique pour les deux. Le jeunot va faire maints apprentissages par imitation avec son « vieux prof » (il vaut mieux à ce sujet avoir plutôt un « ancien » bien aux ordres, car ses mauvaises habitudes vont aussi « déteindre » sur le plus jeune !)

Stimulé, un chien senior peut retrouver une seconde jeunesse, mais il faut veiller aussi bien à respecter l’ascendant qu’il maintient sur le jeune, qu’à parfois le modérer si ne se sentant pas vieillir, il en faisait un peu trop !

Et si enfin plus tard avec tous vos soins, votre chien ne passe plus son temps qu’à dormir et semble devenir comme plus « mécanique », à n’être plus intéressé que par sa gamelle et l’heure des sorties (pour d’ailleurs vouloir rentrer très vite dès ses besoins faits !) il faudra devenir encore plus indulgent pour l’accompagner jusqu’à sa fin.

Maintenir son vieil animal en vie dans le confort jusqu’à sa mort, ne devant évidemment jamais vouloir dire que l’on va s’obstiner de manière déraisonnable pour le garder, et finir par le faire souffrir inutilement et uniquement pour notre propre confort.

Danièle Mirat - Caniconsultante

Texte co-rédigé avec Françoise Gaudron et publié dans le magazine "Santé Pratique Animaux" n°11

http://www.communicanis.com/mesarticlesantemagazine11.html

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Dim 17 Mai 2015 - 2:28


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Mer 2 Sep 2015 - 16:19


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Mer 2 Sep 2015 - 17:26

Un site: http://www.srdogs.com/Pages/care.fr.html

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Sam 5 Sep 2015 - 19:35


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Jeu 5 Nov 2015 - 18:10

J'ai trouvé ce dispositif CHER intéressant!

Ma chienne est âgée avec une perte d'équilibre et de motricité. Je la porte désormais pour descendre les escaliers car elle est déjà tombée (en glissant ou en sautant une ou plusieurs marches car elle ne voit plus non plus).

Bref! Ce dispositif l'aiderait au moins à ne pas glisser/déraper sur certaines surfaces...



http://pupgearcorporation.com/products/Paw-Pads/Paw-Pads-Medium



http://www.drsfostersmith.com/product/prod_display.cfm?pcatid=29841

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
mitee
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 29266
Age : 37
Localisation : sud 92
Emploi : Préparatrice en pharmacie et bisounours

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Jeu 5 Nov 2015 - 19:29

tu peux le poster le soin sur les coussinets aussi, non ?

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
u Pensez à utiliser la fonction "Chercher" en mode simple ou avancé . u
4 lettres mini et une étoile * si vous ne cherchez qu'une partie du mot.
Si le mot recherché ne fait que 3 lettres ou moins, passez par la fonction "Recherche Avancée" cliquez sur le bouton google.
Revenir en haut Aller en bas
http://miteeetpetronille.skyrock.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Jeu 5 Nov 2015 - 21:16

Oui, merci! thumleft

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Ven 6 Nov 2015 - 13:43

Citation :
45% des chiens âgés développent un cancer. Ces 9 signes doivent vous alerter

Le cancer est le fléau des chiens. C’est la première cause de mortalité. Passé 10 ans, votre chien a une chance sur deux d’être atteint. Et même si on les soigne de mieux en mieux, plus la maladie est détectée tôt, mieux elle se traite.

Parce que nous n’avons pas le sixième sens des chiens pour détecter les cancers, voici 9 signes précurseurs qui devraient vous alerter.

1. Des “grosseurs” sous la peau.

Alerte si vous sentez des ‘boules’ sous la peau de votre chien en le caressant. Le plus souvent, elles se logent sous la mâchoire et derrière les genoux. Chez les femelles, on les trouve aussi autour des mamelles. Et chez les mâles, aux testicules.

Pas de panique, toutes les “grosseurs” ne sont pas des tumeurs cancéreuses, il s’agit peut-être de kystes. Dans le doute, mieux vaut avoir un avis professionnel.

2. Une toux sèche
.

Si votre chien est âgé et qu’il tousse beaucoup, c’est mauvais signe. Comme chez les humains, cela peut annoncer un cancer des poumons. Surtout si la toux est sèche. Accompagnez-le chez votre vétérinaire.

3. Une haleine de chien (malade).


Les tumeurs de la bouche sont parmi les plus fréquentes. Si l’haleine de votre chien est devenue insupportable alors qu’il n’a pas changé d’alimentation, inspectez sa bouche. Le mieux est bien sûr de le faire examiner.

Souvent, ce type de tumeurs est gênante pour manger. Si votre chien est subitement devenu accroc aux aliments mous et qu’il rechigne à manger ses croquettes, c’est aussi un signe qui doit vous alerter.

4. Son ventre grossit rapidement.

Si vous observez son ventre grossir anormalement, au niveau de l’abdomen, il peut s’agir d’une tumeur. C’est peut-être aussi un saignement interne. Dans tous les cas, il faut vite lui faire passer une radio.

5. Il perd beaucoup de poids.


Votre chien n’est pas au régime et vous le voyez maigrir ? Mauvaise nouvelle. Pas de panique cela dit car beaucoup de causes peuvent expliquer un amaigrissement. Mais une chose est sûre, la plupart des chiens (et des humains) touchés par le cancer perdent du poids. C’est donc un signe à garder en tête.

6. Vomissements ou diarrhées chroniques.


Les tumeurs de l’intestin provoquent souvent ce genre de symptômes lorsqu’elles se développent. Même s’il y a beaucoup de causes possibles, les vomissements ou diarrhées chroniques ne sont surtout pas à prendre à la légère. Le vétérinaire pourra décider d’une échographie ou d’une endoscopie pour en savoir plus.

7. Il boite, se traîne.

Les grands chiens sont prédisposés au cancer des os. Dans les premiers temps de la maladie cela leur créé des fortes douleurs. Si votre chien peine à bouger, boite ou se traîne lorsqu’il marche, une radio de la zone douloureuse s’impose.

8. Il a des difficultés à uriner.

Le cancer de la vessie est un cancer courant chez les vieux chiens. L’un des premiers signes est une difficulté à uriner. Là aussi, ne traînez pas à le faire examiner.

9. Il saigne sans raison.

Si votre chien n’a reçu aucun choc et qu’il saigne (du nez, des gencives…) ou si vous retrouvez du sang dans ses urines, accompagnez-le de suite chez votre vétérinaire. Là aussi les causes sont variées mais certains cancers se manifestent comme cela.

http://www.holidogtimes.com/fr/45-des-chiens-ages-developpent-un-cancer-ces-9-signes-doivent-vous-alerter/#gs.G1YGrRY

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Mer 9 Déc 2015 - 16:23


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
PowerUser
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 40950
Age : 41
Localisation : La galaxie
Emploi : Je s'appelle Groot!

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Jeu 28 Jan 2016 - 10:39

Je trouve que c'est mignon...

http://www.demotivateur.fr/article-buzz/comment-vieillissent-les-chiens-des-photographies-fascinantes-et-pleines-de-tendresse-qui-capturent-les-premieres-et-les-dernieres-annees-de-la-vie-des-chiens-3796

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mimi&Pya a écrit:
Gagner la confiance plutôt qu'exiger le respect!

Je s'appelle PowerUser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dogstardaily.com/
Cath
 
 
avatar

Féminin
Nb de messages : 1970
Localisation : Environ de la rochelle
Emploi : Ide

MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   Jeu 28 Jan 2016 - 11:16

Ça m'a fait penser ( Neutral )à ma vieille Orphée         .........



rip ma douce , je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le vieux chien (chien vieillissant/âgé): conseils?
» La promenade de mon chien en laisse besoin de conseils
» Cohabitation du chien et du chat : quelques conseils ?
» Mon chien boite au réveil....
» Mon chien se met à voler la nourriture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°°L'Education Canine et les Méthodes Positives & Amicales°° :: LES CHIENS :: * SANTE *-
Sauter vers: